Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Articles récents

C'est loin, les Seychelles?

20 Juillet 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #geocaching

Pourquoi donc ce matin en viens-je à me poser cette question?

Oh... c'est tout simple.  Bien que!

Je vous ai déjà raconté comment je "joue" à ce jeu de piste très "branché" qu'est Géocaching. Où il convient de découvrir des boîtes cachées ici ou là, en utilisant un smartphone équipé GPS et Internet. Je viens tout dernièrement de passer le cap des 300 caches découvertes.

Mais il est un autre volet de cette activité qui me semble tout aussi passionnant. Il s'agit de ce que l'on appelle les objets voyageurs. En anglais ce sont des Travel Bugs, ou TB.

Chacun de ces objets dispose d'un plaque d'immatriculation qui lui est propre.

 

J'ai donc mis en route un premier TB,  puis un second.

C'est du premier dont je veux vous parler aujourd'hui

Que j'ai nommé Wings of Peace... Ailes de la Paix.

La boîte dans laquelle j'ai déposé mon premier objet voyageur

 

En séjour dans les Alpes...

En séjour dans les Alpes...

Sur le cliché ci-dessus, il s'agit de l'ovale rouge accroché à la plaque sur laquelle figure un insecte.

Déposé à Bais, ce TB a été emporté par un géocacheur vers les Alpes. Un autre l'a embarqué du côté de Collioure.... avant qu'un autre encore  lui fasse faire un grand bond vers le Nord,  puisqu'il s'est retrouvé aux Pays-Bas.  J'ai pu suivre son cheminement, agrémenté de photos envoyées par les joueurs.

Les divers emplacements de mon TB aux Pays-Bas

 

Et puis, et puis... alors qu'il avait parcouru 3680km...

Je reçois un courriel:

 

Que l'on peut globalement traduire par.

Nous partons en janvier vers les Seychelles. Aimeriez-vous qu'on l'emporte là-bas, qu'on l'y dépose dans une belle cache. Mais en attendant je peux encore le faire voyager aux Pays-Bas.

 

Et que croyez-vous qu'ait été ma réponse?

Elle coule de source!

 

Ainsi donc mon petit objet voyageur va continuer de  voir du pays entre les mains de son actuel détenteur... pour s'envoler en janvier 2018 vers les îles du Pacifique.

 

Et comme me l'écrivait une de mes correspondantes d'origine britannique vivant en France, elle-même récente géocacheuse:

Commentaire reçu quelque temps après la parution de ce papier:


Après avoir lu votre mail et l'article qui va avec, je me suis préciptée sur le site geocaching pour trouver les caches sur les Seychelles, surtout pour voir les photos mais aussi les logs des geocacheurs. Quel joli voyage je viens de faire dans mon fauteuil!

Lire la suite

Quand un Héron joue avec les hirondelles

15 Juillet 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Modélisme, #Billet d'humeur

 

Aucune des éoliennes ne tournait...

Pas un souffle.

Mais tout là-haut jouaient des hirondelles.

Je me suis dit que mon Heron irait bien les rejoindre pour batifoler avec elles.

Du pied du Montaigu,  je l'ai alors lancé. 
Neuf secondes de moteur... Et l'aile droite se soulève.

Vite enroulons par la ... droite (et non par la gauche comme je l'avais écrit initialment emporté par l'enthousiasme... sinon, je vais tout droit dans la dégueulante!, évidemment! Merci Orionis.. Parce que c'est pas en spiralant dans la descendance que j'aurais pu faire un vol aussi long!)

Et après? J'ai eu du mal à le faire redescendre.

De belles ascendances, et puis des creux... On "raccroche" parfois à moins de 30 mètres du sol pour reparir tout là-haut.

Et dans certains cas, ça monte merveilleusement.

Avec une altitude max de 390 mètres dont je l'ai sorti volontairement because il était difficile de le voir sur fond bleu.
 

 
Quand un Héron joue avec les hirondelles

Quand, enfin,  j'ai décidé de le faire revenir au sol... parce que mon cou demandait grâce...

Mais un vol dépassant largement la demi-heure (37minutes 47) pour 9 petites secondes de moulinette...

Content, le gars!😉

Lire la suite

Peignes en bout de pales

13 Juillet 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Eoliennes, #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur

Cliquer sur les photos pour les visionner en grand.

Cliquer sur les photos pour les visionner en grand.

Je revenais de Mayenne quand, détaillant les éoliennes d'Hambers, j'aperçois une nacelle qui pendouillait en  bout de la  pale basse sur une des machines.

A peine renté chez moi, je saisis mon appareil photo à gros zoom, et je repars.

Hélas, la nacelle est au pied du mât. Les ouvriers auraient-ils fini leur intervention?

 

Peignes en bout de pales

J'attends un peu, et j'en profite pour détailler le panneau explicatif installé à l'entrée d'un des chemins d'accès.

Peignes en bout de pales

Et lassé d'attendre, je décide d'aller voir de plus près. Je rencontre alors un jeune homme installé au volant d'une camionnette immatriculée en Allemagne.

"Parlez-vous français?

- Nein...

- Other language?

- Un poquito español.."

Mais notre conversation tourne court.

Je comprends toutefois qu'il n'a pas l'intention de me chasser du lieu. 

 

Peignes en bout de pales

Soulevant la plateforme de travail, des filins descendent de tout là-haut...

Deux hommes casqués s'installent à bord, et la nacelle commence son ascension.

 

Peignes en bout de pales
Peignes en bout de pales

L'écartement par rapport au mât est ajustable grâce à deux "bras" métalliques au bout desquels sont fixées des roulettes.

De temps en temps, l'un des techniciens arrête la montée et, se repérant sur les anneaux de jonction du mât, il parfait l'horizontalité de leur plateforme.

Peignes en bout de pales

Et ça monte gentiment... pour arriver en bout de pale.

C'est alors qu'en zoomant un max, je m'aperçois que des peignes ont déjà été installés.

Ils sont de trois tailles différentes.Du plus grand au plus petit à mesure qu'on s'approche de l'extrémité.

 

Peignes en bout de pales
Peignes en bout de pales

J'essaie alors de changer mon angle de prise de vue...

Et je crois comprendre que mes deux acrobates sont en train de préparer l'installation des derniers peignes.

Peignes en bout de pales
Peignes en bout de pales
Peignes en bout de pales
Peignes en bout de pales

Mais, me direz-vous, à quoi servent ces appendices que j'appelle peignes?

Je crois savoir que leur première fonction est d'atténuer le bruit.

Ce qui devrait permettre une plage d'utilisation plus large, dans la mesure où, quand les machines sont trop présentes phoniquement, l'exploitant est obligé de les  "brider", voire de les arrêter.

Ceci resterait cependant à vérifier... mais je rappelle que ma piètre maîtrise de la langue allemande ne m'a pas permis d'en savoir davantage.

 

Peignes en bout de pales

Quoi qu'il en soit, je me satisfais d'avoir eu l'opportunité de vous offrir ce reportage.

 

---------------------------------------Pour en savoir un peu plus sur le sujet-------------------------------------

http://bernardino.over-blog.net/2014/10/quand-les-pales-d-eoliennes-peignent-les-filets-d-air.html

 

https://www.lenergieenquestions.fr/un-systeme-anti-bruit-inspire-des-rapaces-pour-les-eoliennes/

Lire la suite

Buse bouchée sur imprimante 3D Anet 8

11 Juillet 2017 , Rédigé par Bernardino

On m'avait dit…

Et cela m'est arrivé !

Que je vous explique.

Après avoir changé péniblement de fil PLA (hein Stéphane?), je teste avec un petit cube, et comme cela fonctionne correctement, je mets en route afin de fabriquer un support de roue pour Easy Trainer.

Je reviens après le repas… et je trouve ma pièce ébauchée, mais loin d'être terminée, alors que Repetier dit qu'il a fini son boulot. (Voir photo en fin d'article)

J'ai compris : le fil n'avance plus… Diagnostic : la buse est bouchée.  Pour quelles raisons? Mystère. Mais il va falloir agir!

Je laisse passer la nuit, et au matin, je consulte mon moteur de recherche afin de trouver des solutions.

Et après m'être abondamment documenté, voici dons la solution que j'ai adoptée,

 

1- Sur l'imprimante, à l'aide des boutons du tableau de commande :

Quick settings

Preheat PLA

Laisser monter en température, et lorsque c'est chaud, tenter de retirer le fil vers le haut tout en appuyant sur le bouton de débrayage.

Passer une corde à piano 10/10 dans le conduit afin de déblayer les éventuelles saletés.

A droite de l'écran figurent les boutons de commande

A droite de l'écran figurent les boutons de commande

La procédure pour préchauffer.
La procédure pour préchauffer.
La procédure pour préchauffer.
La procédure pour préchauffer.

La procédure pour préchauffer.

2- avec une clé de 8, et tout en maintenant la tête chauffante avec une paire de pinces, démonter la buse.

L'insérer entre les mâchoires d'un pince… et « faire cuire » au-dessus d'un feu de gazinière.

Enlever le maximum de matière avec la petite corde à piano.

Et quand il semble ne plus rien y avoir dans le conduit, utiliser un seul brin de fil électrique multibrin pour libérer le passage.

Quand enfin le minuscule fil  de cuivre sort par le petit trou, le plus dur est fait.

Les indispensables outils

Les indispensables outils

Porte ouverte.  Pièces trouvées ici: https://www.thingiverse.com/thing:2290361   Bouton de débrayage en blanc.

Porte ouverte. Pièces trouvées ici: https://www.thingiverse.com/thing:2290361 Bouton de débrayage en blanc.

Le minuscule fil pour déboucher la buse.

Le minuscule fil pour déboucher la buse.

3- Toujours sur la position Preheat, remonter la buse, avec les mêmes outils que pour le démontage. Mais pas avec les doigts, parce que c'est très chaud !

Puis insérer du fil PLA en débrayant… et quand un  minuscule filet apparaît sous la buse, vous pouvez jubiler ! (Cela doit également fonctionner avec d'autres types de filament)

 

Peut-être aurez-vous à régler de nouveau la hauteur de la tête d'impression...

 

A gauche, la pièce avortée la veille. A droite, la voici enfin réalisée.

A gauche, la pièce avortée la veille. A droite, la voici enfin réalisée.

Etait-ce la « bonne » méthode ? Je ne saurais dire. Mais je reste persuadé que la « bonne » méthode est celle qui permet de parvenir à ses fins.

Bonne(s) impression(s) en 3D à vous tous.

 

Note à propos du changement de fil :

J'ai eu beaucoup de scrupules, craignant de faire une grosse bourde ! Mais quand j'ai vu certaines vidéos… Je me suis senti totalement décomplexé !

A savoir que je coupe le fil à changer juste au-dessus du trou de la tête d'écriture. Et toujours en position Preheat et bouton de débrayage enfoncé, j'appuie avec le nouveau fil sur l'ancien jusqu'à ce que la nouvelle couleur apparaisse par la buse.

Ce qui permet ainsi, après avoir mis Repetier en pause,  de changer la teinte d'une pièce en cours de route !

Drastique, mais efficace.

 

Lire la suite

Coup de pétard

6 Juillet 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #VTT

Vélo, gentil vélo…

Il y a des jours où !

Mais voyez plutôt.

Ce joli matin de juillet, la température est encore acceptable.

Je peux donc envisager d'enfourcher mon fier coursier, que je n'ai pas utilisé depuis un bon moment.

Je le sors dans la cour, et j'entreprends de vérifier la pression des pneus.

Le manomètre grimpe gentiment, jusqu'à atteindre 3kg.

Et là, tout à coup, je vois sortir comme un léger brouillard qui s 'énfuit en sifflant sur la valve au niveau de la jonction métal/caoutchouc ! Le liquide anti-crevaison injecté dans la chambre s'échappe joyeusement.

Liquide injectable dans les chambres...

Liquide injectable dans les chambres...

Zut ! Il va me falloir procéder à un changement de chambre.

J'en souris presque en me disant que je vais avoir l'occasion d'expérimenter un  modèle de chambre à air « tube », et ainsi d'éviter la corvée du démontage/remontage de la roue arrière,

Opération effectuée rapidement. Sympa comme tout.

Chambre à air "tube"...
Chambre à air "tube"...

Chambre à air "tube"...

Je finis de m'équiper : boisson, casque, appareil photo, smartphone…

Et c'est parti.

Quand, à peine 50 mètres après mon « envol », j'entends tout à coup un énorme « BOUM » !

Ma jolie chambre toute neuve vient d'éclater en fanfare.

Retour à la case départ. Et cette fois, je suis bien obligé de démonter !

Pour constater qu'une partie de l'armature métallique du pneu semble responsable de mon tonitruant démarrage.

Sauf que… je n'ai plus de chambre à ma disposition. Et que le pneu est à changer aussi.

Occasion pour moi de filer à Villaines la Juhel rendre visite au magasin Oxygène, spécialiste « deux roues ».

Sauf que… je trouve porte close : fermeture hebdomadaire ce mercredi.

Quand ça veut pas le faire, ben ça veut pas le faire.

Je file alors vers le magasin Gamm Vert, où je trouve un pneu et une chambre basiques.

Mais j'aurais voulu une chambre increvable.

Je refais les 15 km dans l'autre sens, pour filer vers Evron, là où j'achète d'habitude mes accessoires.

J'y trouve en effet mon bonheur.

Chambre à air increvable, qu'ils disent...

Chambre à air increvable, qu'ils disent...

De retour à la maison, j'entreprends la remise en état de mon joli VTT électrique.

Mais cette fichue roue arrière est toujours aussi « chiante » à remonter.

C'est lorsque j'ai enfin tout serré, que je me rends compte d'une grosse bévue. L'une des rondelles n'est pas à sa place, ce qui provoque le frottement du boîtier de freinage contre le disque.

Et merde !

Il va encore falloir démonter… et remonter.

Après le déjeuner...

C'est ainsi que j'ai passé une bonne partie de ma journée à « chérir » mon VTT.

Mon gentil VTT et ses pneus capricieux.

Mais je n'ai pas ressenti le besoin de l'essayer !

J'avais déjà eu l'occasion d'éprouver quelques bonnes suées !

Et je n'avais pas du tout envie de m'en taper une autre.

 

Freins à disque, gros moteur, dérailleur... la galère à monter/démonter.

Freins à disque, gros moteur, dérailleur... la galère à monter/démonter.

Dans la soirée…

Alors que la température redescend gentiment, je découvre dans ma messagerie un mail émanant du voisin devant la maison duquel ma chambre à air s'est mise à « péter de joie ».

Bonsoir.

C' est l'époque du tour de France.

Ce matin, j'ai aperçu quelqu'un qui préparait son vélo ; il expliquait le bon fonctionnement de sa jolie machine à sa chère dame.

Alors que j'étais dans mon jardin, je vois un casque passer, et soudain un coup de pétard ! Je me suis dit :  « Celui-là, il est parti avant le départ ! »

Mai non ! C'était mon ami Bernard qui remontait auprès de sa pauvre machine.

Il avait pété un pneu : il était déçu.

Michel

Après quoi, vous vous aurez compris que mes voisins ne manquent pas d'humour !

Et ça, c'est pas désagréable du tout.

Lire la suite

Quand j'imprime en 3D

4 Juillet 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Modélisme, #Bidouilles en tout genre, #geocaching

 

Si vous avez suivi ce blog, vous devez savoir que j'ai fini par succomber : j'ai acheté une petite imprimante en 3D.

Mais, me demanderez-vous, pour quoi faire ?

A vrai dire, je n'en savais trop rien.

Mais dans la mesure où j'ai été doté de ce que je crois pouvoir appeler une certaine curiosité… intellectuelle ?

Mon imprimante Anet8

Mon imprimante Anet8

Je crois faire partie de ceux qui suivent avec suffisamment d'attention le développement des nouvelles technologies. Et la fabrication de petites pièces en plastique grâce à ces drôles d'imprimantes ne manquait pas de susciter quelques interrogations de ma part.

Un camarade de club m'a donc fourni la machine prête à fonctionner,

Et comme sans doute la plupart des novices en la matière, je suis allé sur le Net afin de trouver des fichiers permettant de réaliser simplement des pièces confectionnées par des gens aux compétences nettement supérieures à la mienne.

Nombreux sont les sites qui proposent…

Y compris l'enseigne Boulanger :

Voir ici :

https://happy3d.fr/

Vous avez besoin d'un bouchon de cafetière… d'un bec verseur…. Yapuka chercher.

Parmi les sites incontournables: 

https://cults3d.com/fr

 

ou encore:

https://www.thingiverse.com/

C'est là que j'ai trouvé quelques pièces intéressantes au niveau de mon activité modéliste.

Un support pour émetteur ainsi que des boutons pour les curseurs latéraux…

Des supports simples destinés au caméras Moebius…
Et un autre nettement plus complexe puisqu'il permet de faire bouger la caméra en vol via la télécommande, donc de varier les cadrages.

 

Support émetteur ou caméra...
Support émetteur ou caméra...
Support émetteur ou caméra...

Support émetteur ou caméra...

Mais tout ça c'est bien gentil. Moi, j'avais envie de créer mes propres pièces.
C'est alors qu'il m'est paru absolument indispensable  de fourrer mon nez dans des logiciels 3D.

L'un des plus simples est d'ailleurs fourni par Microsoft dans sa version Windows 10 : 3D Builder.

Mais on atteint rapidement ses limites.

J'ai ensuite jeté un regard vers Tinkercad… que je vous laisse découvrir.

https://www.tinkercad.com

 

Et puis on m'a parlé de Sketchup.

http://www.sketchup.com/fr

Logiciel pour lequel on peut trouver des versions téléchargeables gratuites.

 

Et là, j'ai compris qu'il était nécessaire de récupérer -toujours via Internet- un certain nombre de tutoriels !

Tel un élève studieux, j'ai suivi mes cours « par correspondance », à mon rythme, et à petite dose.

Et puis je me suis lancé en réalisant une prise mâle et une femelle pour la rallonge de mon robot tondeur.

Pas trop mécontent de moi, j'ai alors envisagé de réaliser un support qui me permettrait de réunir dans le même boîtier mon smartphone et une batterie annexe.

Car, lorsque je pars pour une tournée Géocaching, mon téléphone « pompe » beaucoup. Pensez que tournent en même temps le processeur, l'antenne GPS, celle du téléphone et Internet… sans oublier l'écran allumé en permanence. D'où la nécessité d'emporter une « nourrice » à électrons.

Alors j'ai dessiné, supprimé, modifié… et j'ai fini par « imprimer »… Sauf que le résultat était loin d'être parfait.

Mais on fait ce qu'on peut en fonction de ses propres compétences.

Après quelques somptueux ratés… je suis en mesure de vous livrer le résultat (provisoire?) de mes tâtonnements.

 

La batterie (en bleu) est au fond du support, le smartphone venant par dessus.
La batterie (en bleu) est au fond du support, le smartphone venant par dessus.
La batterie (en bleu) est au fond du support, le smartphone venant par dessus.

La batterie (en bleu) est au fond du support, le smartphone venant par dessus.

C'est loin d'être parfait. Mais cela suffit à m'encourager. Aller voir plus avant...

Je vais donc encore potasser, zigouiller du fil PLA… mais je trouve l'expérience passionnante.

Peut-être serai-je un jour en mesure de dessiner le plan d'un maison en 3D grâce à Sketchup ? Mais telle n'est pas mon ambition !

On a beau être content de soi...

Faut rester modeste quand même !

 

 

La machine au travail
La machine au travail

La machine au travail

Lire la suite

Poussez pas...

29 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie, #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Tranches de vie

Poussez pas...

Alors que je visitais le jardin bio de mon fils hier soir...  cette image sur une tige de sauge.

Une coccinelle voulant en "doubler" une autre.

 

Et la première de dire:

"Faut pas pousser quand même!".

Mais ne dit-on pas que sur la route, il faut être maître de sa vitesse?

Ce qui ne devait sans doute pas être le cas de la plus rouge des deux!

 

Un point, c'est tout!"  

Lire la suite

Montée historique du Montaigu

25 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #album, #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #photos

Comme il y a de cela déjà de nombreuses années, notre bourgade s'est réveillée au son des pots d'échappements.

Ce 25 juin, se déroulait une nouvelle édition de la montée historique du Montaigu.

Motos, side-cars...  Sortis des chaînes de fabrication avant 1981 si ma mémoire est bonne.

 

Je suis bien évidemment allé renifler les odeurs d'huile de ricin, et accompagné de mon fidèle appareil numérique, j'ai engrangé quelques images que je vous livre ci-dessous.

Have fun... mais, et cela s'adresse à tous ceux qui empruntent les routes: roulez prudemmment!

 

Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu

Autres clichés réalisés par RenéDoc

Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Lire la suite

Baldifolies 2017

25 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #album, #Scènes de la vie rurale, #photos, #Billet d'humeur, #Tranches de vie

Baldifolies 2017

C'était pour moi une première! Pensez que, depuis la création de ces "folies musicales", je n'ai jamais eu l'opportunité d'y assister... pour cause de cousinades annuelles.

Cette année, nous étions en décalage de date, et cela m'a permis de combler une lacune.

Vont donc suivre des impressions très personnelles et forcément subjectives...

Signalons  que cette grosse manifestation ne se déroule que les années impaires, because cela risquerait d'user les nombreuses chevilles ouvrières de ce magnifique projet.

Dès le vendredi matin, on voit fleurir des stands au milieu du bourg, dont la circulation est obligatoirement détournée vers notre lotissement en particulier.

 

Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017

Et très tôt le samedi matin, préparation des crêpes et autres saucisses afin de parer au "coup de feu" à venir.

Ajoutez à cela que, chez les météorologues,  le préposé au thermostat ayant   grandement baissé les réglages, nous avions la chance de bénéficier d'un climat idéal.

 

 

Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017

Je suis descendu vers 17h30... et déjà la foule était au rendez-vous.  Ne cessant de grossir.

Et puis, malgré mon programme en poche, je n'ai pas pu me rendre exactement sur les différentes scènes dans l'ordre que j'avais choisi.

Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Un groupe parmi tant d'autres

Un groupe parmi tant d'autres

Parce que j'ai croisé une foule de gens connus, avec lesquels il m'a bien fallu évoquer des souvenirs.

D'ancien(ne)s élèves... dont j'avais perdu la trace depuis quelques décennies.

Avec ce leitmotiv chez tous: "Qu'est-ce que c'était bien dans votre école,  le mardi après-midi,  quand on "s'éclatait" dans les différents ateliers."

Et cet autre témoignage: "Moi, j'étais pas bon en français et en calcul; mais je me débrouillais pas trop mal pour construire les avions...  Et puis la fois où on a pris le car pour aller les faire voler à La Baule... Ben le mien, il y est p'têt encore, parce qu'on l'a jamais retrouvé. Mais j'avais gagné un baptême de l'air dans un coucou... Ah, voir la mer d'en haut, et les petites maisons... c'était vraiment chouette!"

Des commentaires comme celui-ci, je pourrais vous en proposer une longue liste.

Mais je préfère vous renvoyer vers les photos que j'ai pu prendre  entre deux bavardages.

En n'oubliant pas d'adresser mes profonds remerciements à toutes celles et à tous ceux qui font de ces Baldifolies un carrefour incontournable de la culture musicale.

 

Prochaine édition?  2019, si tout va bien.

 

 

Album photographique: suivre le lien ci-dessous.

Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Lire la suite

La fontaine au bois du Tay est tarie...

23 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Tranches de vie

La fontaine au bois du Tay est tarie...

La fontaine au bois du Tay est tarie...

Cela faisait  déjà un bon moment qu'elle ne "pissait" plus avec la même vigueur.

Le remplissage des récipients demandait de plus en plus de temps; ce qui occasionnait des files d'attente importantes.

 

La fontaine au bois du Tay est tarie...

Mais là... c'est fini...

Carrément terminé.

Je ne me souviens pas l'avoir vue dans cette situation...

 

A quand un retour vers une situation convenable?

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>