Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Déchirure

12 Avril 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Tranches de vie

Par ce joli matin de printemps, je voudrais revenir sur une très courte scène à laquelle j'ai pu assister hier après-midi.

Mayenne.

 Pont face à la rue Saint-Martin.

Je suis au volant de ma voiture, à l'arrêt devant le feu.

J'ai mis le clignotant à droite en vue de tourner vers le quai de la République,

C'est alors que j'avise une jeune femme...

M'adressant à mon épouse, je lui glisse :

« Dis-moi, on dirait qu'elle a beaucoup de chagrin, la dame sur le trottoir...

-Oh, oui," me répond-elle.

 

La femme  se prend en effet le visage dans les mains, s'essuie les yeux, et son buste est pris de brusques soubresauts traduisant de profonds sanglots,

 

Le feu passe au vert. J'aperçois alors à une vingtaine de mètres un jeune homme, bien campé sur ses deux pieds,

Plaqué devant lui, un enfant... 4... 5 ans ?

L'homme a le visage complètement fermé.  Glacial.

Celui qui semble être le  père de ce gosse a posé les deux mains à plat sur la poitrine du garçonnet, et il le maintient ainsi bien serré contre lui.

Pour le protéger ?

Pour l'empêcher de galoper vers la jeune femme?

Mais son attitude m'inspire la réflexion suivante :

« Pas touche, il est à moi, ce gosse ! »

Quant au marmot, il est là, impassible, cloué au sol.

Mais je ne suis pas près d'oublier son regard, lui qui paraissait complètement « absent », ne comprenant sans doute pas totalement ce qui se passait.

 

Je suppose que la jeune femme était sa maman.

 

Tout comme je suppose que se déroulait devant nous un drame de la séparation, le déchirement d'un couple, avec pour enjeu un gamin qui ne demandait rien à personne.

 

Cette nuit, je me suis réveillé à plusieurs reprises.

J'ai revu la scène...

Et le regard de ce pauvre gosse m'obsédait.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article