Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Montée historique du Montaigu

13 Juillet 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Pour ceux qui se souviennent...

Il y a fort longtemps de cela, les communes de Bais-Hambers accueillaient une course de côte destinée aux voitures, motos et side-cars.

La première édition dut avoir lieu au début des années 70.

 

La course de côte du Montaigu, c'était ça !!!
Championnat de la Montagne Motos
 
Course de côte du Montaigu 1971 / 1981
 
Longueur : 4.2 km        Pente moyenne : 5 %       Dénivellé : 130 m

 

Lors du week-end de Pentecôte, voire quelques jours avant, le bourg de Bais  s'animait alors, et on entendait parfois même la nuit des pilotes qui venaient s'entraîner à la lueur des phares.

Certains garages prêtés par des particuliers offraient aux mécanos amateurs un atelier provisoire qui permettait d'effectuer les derniers réglages, voire même de réparer quelques "bobos" émanant d'une sortie de route inopinée.

Tout ça dans un bruit un peu inhabituel pour notre calme bourgade qui se trouvait parfumée à l'odeur caractérisque que diffuse l'huile de ricin.

C'était aussi l'époque où, grâce aux buvettes disséminées sur le parcours, les cafés de Bais et d'Hambers réalisaient  un chiffre d'affaire très substantiel en 3 jours.

Et puis cette épreuve  a pris fin... remplacée plus tard par une course de brouettes! 

Haute en couleurs, certes, mais nettement moins "pétaradante"!

 

 

L'affiche de l'édition 2014: 10ème anniversaire de la montée historique

L'affiche de l'édition 2014: 10ème anniversaire de la montée historique

Ce dimanche 13 juillet 2014, je me suis donc posté près de l'ancienne ligne de départ.

Et j'ai retrouvé quelques sensations enfouies dans ma mémoire.

Parmi lesquelles le bruit déchirant de certains échappements contrastant avec celui beaucoup plus sourd des grosses allemandes.

L'odeur du ricin... même si elle était  un peu moins présente qu'autrefois.

Et puis tous les spectateurs passionnés, la plupart revêtus de leur combinaison, avec le casque à la main.

 

N° 125: Anthony et sa BMW
N° 125: Anthony et sa BMW

N° 125: Anthony et sa BMW

J'ai bien évidemment croisé beaucoup de monde... dont une ancienne élève, motarde passionnée... N'est-ce pas Annie?

Et Anthony, dont le papa était fier de me dire que son fils courait avec une  BMW numérotée 125.

C'est d'ailleurs lui qui m'a expliqué que les compteurs de vitesse avaient été masqués à la demande des organisateurs:

On ne fait pas la course! Aujourd'hui, pas de temps à battre; on "monte" pour se faire plaisir.

Mais à chaque fois revenait le nom de Guy Coulon, le local de l'étape, dont l'ombre planait sur le circuit!  Le "sorcier d'Oisilly"...

http://www.montaigu.ovh.org/pages/14.html

 

 

Compteur de vitesse masqué.
Compteur de vitesse masqué.

Compteur de vitesse masqué.

J'ai donc moi aussi pris plaisir à contempler ces vieilles mécaniques entretenues avec amour par des fanas de moto.

A qui le "starter" rappelait gentiment avant de "lâcher" chaque pilote qu'il devait se montrer prudent, particulièrement sur une portion de circuit entachée d'huile...

Ah, les fuites d'huile!

J'ai ainsi pu observer quelques "jolies" adaptations personnelles de réceptacle sous le carter afin de ne pas badigeonner la route.

 

 

Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu

Et puis la pluie est venue s'inviter au spectacle, m'incitant à rentrer chez moi alors que je n'avais pas vu les pittoresques side-cars (surnommés crapauds je crois) engins  très spectaculaires avec leur "singe" gesticulant dans le panier!

 

Bonne route, les gars, prenez le maximum de plaisir.

Et prudence au guidon!

 

 

PS1:Davantage d'infos ici:

http://www.montaigu.ovh.org/pages/0.html

 

PS2: à noter que le 27 juillet 2014 se déroulera la première montée historique destinée aux voitures cette fois.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bernardino 14/07/2014 13:57

Juste un post-commentaire à ce que j'ai déposé sur mon blog:
alors que je venais de faire voler un de mes modèles réduits au pied de la butte, j'entame une marche...
J'étais sur le point de terminer mes 3km, lorsque j'entends une camionnette qui se porte à ma hauteur et s'arrête.
En descend l'un des fils Barbier (charpente), qui me dit:
"Monsieur Munoz, faut que je vous dise merci...
- Ah bon... Et pourquoi?
- Je fais partie de l'équipe organisatrice, et ce matin un de mes copains m'a dit d'aller sur votre blog. J'ai trouvé votre reportage fort sympathique!
- Merci, mais yapadkoi, je voudrais moi aussi vous remercier pour la qualité du nettoyage que vous avez effectué après la manif...
- Mais c'est normal de laisser ça même plus propre que ce qu'on a pu trouver... Les motards véhiculent une image de souillons que nous voulons combattre..."

Dont acte!

sylvianne germain 14/07/2014 10:34

Bonjour, et félicitations pour ce joli texte plein de souvenirs! si vous n'y voyez pas d'incomvénient je propose de le publier avec une photo, pour cela une photo d'un groupe de motards sur le départ, (il y en a une me conviendrait) si vous pouviez me l'envoyer seule car je n'arrive pas à faire un envoi vers mon document d'une seule photo (j'ai tout le texte avec)!! il faut dire que je ne suis très douée en informatique!!! Merci d'avance j'ai toujours plaisir à vous lire Amicalement.

Bernardino 14/07/2014 14:02

Tout ça me rappellera le joli temps où j'étais pigiste pour les revues de modélisme!

Pascal 13/07/2014 13:11

on peut dire basset et non crapaud :)

Bernardino 13/07/2014 13:41

Tu as sans doute raison, Pascal. Ton frère Jean-Louis et votre cousin Jean-Claude, pratiquants de la discipline sur circuit, devraient pouvoir éclairer ma lanterne.
Bernardino, le journaleux improvisé!