Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Rencontres en Cantabrie

1 Novembre 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Tranches de vie

Que je vous raconte...

Je suis tout dernièrement parti faire un tour en Espagne par le biais d'un voyage organisé.

Ce type de déplacement où on monte dans le car et où il suffit de se laisser guider.

Certains se récrieront face à ce genre de loisir, mais cela n'a pas que des inconvénients... loin s'en faut.

Le point de chute se situait à Isla, dans la province de Cantabrie.

Avec des paysages qui ne ressemblent en rien aux clichés qu'on peut se faire de l'Espagne aride.

Et comme notre hôtel avait presque les pieds dans l'eau... certains voyageurs en ont profité pour faire trempette...  en  se mouillant plus que prévu!

Rencontres en Cantabrie
Rencontres en Cantabrie
Rencontres en Cantabrie

Mais je voudrais simplement revenir sur trois moments très particuliers.

Le premier se situe au monastère de santo Toribio de Liebana.

De nombreux cars ont déversé leurs pélerins.

Et sur le parvis, j'entends soudain une femme espagnole d'un certain âge, qui parle fort... très fort!

Son smartphone collé à l'oreille, elle tonne ses paroles, comme si elle voulait que le monde entier l'entende!

Jusqu'à ce qu'elle se fasse rappeler à l'ordre par une de ses congénères* qui lui signifie fermement que le groupe auquel elles appartiennent a disparu dans le sanctuaire! (*la dame à la canne près de la pancarte verte)

Allô,  diga , oiga,   dígame, ... Jesus?  Aquí Maria-Dolores... bueno!
Allô,  diga , oiga,   dígame, ... Jesus?  Aquí Maria-Dolores... bueno!

Allô, diga , oiga, dígame, ... Jesus? Aquí Maria-Dolores... bueno!

La deuxième séquence se déroule au restaurant à Potès, où nous avons pu déguster l'apéritif local, le Tostaniego... et à la fin du repas, on nous a proposé d'acheter quelques bouteilles.

http://www.vamosacantabria.com/vino-dulce-tostaniego/

 

 

Vin doux naturel. En apéritif ou en accompagnement de  desserts. Elaboré avec des raisins blancs de variété " Jerez " .
Vin doux naturel. En apéritif ou en accompagnement de  desserts. Elaboré avec des raisins blancs de variété " Jerez " .

Vin doux naturel. En apéritif ou en accompagnement de desserts. Elaboré avec des raisins blancs de variété " Jerez " .

Mais les échanges avec la vendeuse sont parfois difficiles.

C'est alors qu'on vient faire appel au petit-fils d'immigrés espagnols que je suis...

Il me reste en effet quelques bribes, mais cela doit être un curieux sabir loin des normes officielles de la langue locale.

¡qué barbaridad!  

Mais il faut aussi avouer que je n'ai plus gère pratiqué  cette langue après être  parti dans  le Sud-Mayenne loin de mes grands-parents.

N'empêche qu'il doit y avoir encore quelques (bons?) restes, ce qui m'a au moins permis de me faire comprendre.

J'aide donc les protagonistes à échanger... et comme  le commerce prend fin, je salue la vendeuse pour me diriger vers le car...

Sauf qu'elle me rappelle gentiment, me tend une bouteille tout en me disant:

"Esta botella, es para el traductor ... Muchas gracias!"

"Cette bouteille, c'est pour le traducteur... Merci beaucoup!"

Et elle me fait la bise.

Sympa, non?

Rencontres en Cantabrie

 

Et enfin, troisième séquence.

Nous sommes sur le site du cap Mayor et de son phare  près de Santander.

Nos touristes se dirigent vers la petite boutique de souvenirs tenue par un homme qui semble avoir la soixantaine... Enfermé dans une cage de verre.

Là encore, certaines personnes éprouvent des difficultés pour se faire comprendre.

A nouveau, on fait appel à mes services.

J'explique, je traduis, je cherche mes mots, je bafouille...

Mais  au final, tout le monde semble satisfait.

Le cap Mayor, son phare et sa boutique de souvenirs.
Le cap Mayor, son phare et sa boutique de souvenirs.

Le cap Mayor, son phare et sa boutique de souvenirs.

Alors que tous les passagers s'apprêtent à remonter dans le car, le vendeur me rappelle, et me demande de choisir une carte postale... pour me remercier, dit-il, d'avoir joué l'interprète.

Je lui réponds que c'est gentil, mais que...

Il insiste.

Je m'exécute, et il me demande alors pourquoi je "baragouine" sa langue.

Je lui explique simplement que je m'appelle Muñoz.

Et que mes grands-parents... Que mes  grands-oncles, la guerre d'Espagne...

 

Je le sens alors très ému, et il me prie de choisir une autre carte.

Il me tend sa main, me prend la mienne qu'il enserre chaudement dans ses deux grosses paluches...

Ajoutant être particulièrement content de rencontrer un "compatriote" dont les ancêtres...

 

Voilà...

J'aurais pu vous raconter mes différentes visites,  ma dégustation d'olives, d'anchois ou de langouste... les paysages spendides, la mer, la montagne...

 

Sauf  que  ce programme compose  le menu classique proposé par tous les tours opérators.

 

Mais aucun d'entre eux n'aura  au programme MES rencontres.

Car elles sont uniques et très chaleureuses...

Et j'en suis particulièrement heureux.

 

Soyez assurés qu'elles figureront en bonne place dans mes souvenirs de la Cantabrie!

 

Rencontres en Cantabrie
Rencontres en Cantabrie
Rencontres en Cantabrie
Rencontres en Cantabrie
Rencontres en Cantabrie

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sylvianne germain 08/11/2014 18:02

Beau voyage et je vois très bons souvenirs, de belles photos, moi pendant ce temps je lisais "l'archiduc sans frontière" de Jean-Louis Sarthou, histoire de Louis Salvator de Hasbourg-Lorraine Toscane et Bourbon qui a passé une grande partie partie de sa vie aux Baléares sur la côte de Deià aux environs de Valldemossa. En fait nous n'étions pas très loin l'un de l'autre......

bellayer 03/11/2014 20:22

C'est émouvant