Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Soleil d'automne, où es-tu?

26 Novembre 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale, #Tranches de vie

Après avoir connu un septembre et un octobre plutôt favorables, nous abordions novembre avec des conditions nettement moins clémentes.

Il suffisait de constater mes statistiques sur Endomondo pour voir à quel point j'avais pu me montrer paresseux.

La faute au temps gris, à la pluie... et sans doute aussi à un certain manque de motivation de ma part.

Mais dis-moi, soleil, où es-tu?

Il s'avère tout de même que cet après-midi, j'ai fini par enfourcher mon VTT électrique afin de voir si je n'avais pas tout à fait perdu l'usage de mes jambes.

Mais de gros nuages d'un gris presque noir traînaient lourdement en raclant l'horizon, rendant l'atmosphère peu sereine...

Dans de telles conditions, à quoi bon prendre l'appareil photo?

Dans la montée  vers Champgnêteux, les phares des voitures lançaient une lumière blafarde.

Mon éclairage à LED était là -en principe- pour que les conducteurs me voient...

Puis direction Hambers, Le Tay.

Ensuite à droite, vers la Guinebaudière...

Au carrefour, je prends tout droit, Grazay.

Par places m'arrivent des odeurs de bois brûlé... douces senteurs émanant des cheminées avec des nuances diverses.

Sauf à un endroit, où je me suis fait carrément agresser par l'âcreté de matières plastiques qu'on cramait!

Direction Jublains, via la charmante Chapelle de Doucé...

Et petit à petit... je rêve?

Mais non! Le soleil a dû entendre ma complainte.

Les nuages daignent peu à peu m'offrir quelques petits arpents de ciel bleu.

Lentement, timidement...

Jusqu'à ce que le paysage qui me semblait atrocement lugubre prenne des tons chauds.

Des couleurs tentantes, de celles qui me font stopper pour effectuer quelques clichés.

Sans numérique, ce sera donc mon smartphone qui sera mis à contribution...

 

 

 

Soleil d'automne, où es-tu?
Soleil d'automne, où es-tu?
Soleil d'automne, où es-tu?

Quelques kilomètres...

Et le soleil se montre encore un peu plus vaillant.

Autres clichés sur le bord de la route.

 

Soleil d'automne, où es-tu?
Soleil d'automne, où es-tu?

J'arrive au petit pont du Consent.

C'est un chêne majestueux qui m'offre l'occasion d'effectuer une autre pause...

Soleil d'automne, où es-tu?
Soleil d'automne, où es-tu?

Et puis soudain, je prends un flash dans les yeux!

J'ai le soleil pile derrière moi, et il tape comme un malade sur mon rétroviseur!

Soleil d'automne, où es-tu?

J'enfourche à nouveau mon fier coursier, et dans la grimpette menant au moulin de Lingé, mes narines sont tentées soit par les relents de fumier, soit par l'odeur aigrelette des choux du champ voisin...

J'arrive à Hambers.

La quiétude du plan d'eau est troublée par les rugissements d'une tronçonneuse.

Une halte pour se désaltérer, et je file maintenant vers Bais.

Sur ma droite, j'aperçois la masse du Montaigu qui s'obscurcit à nouveau.

Soleil d'automne, où es-tu?
Soleil d'automne, où es-tu?

Passage devant le château de Montesson, toujours aussi majestueux...

Soleil d'automne, où es-tu?

Et retour à la maison...

Pour assister à un magnifique feu d'artifice.

 

 

Soleil d'automne, où es-tu?
Soleil d'automne, où es-tu?

Comme quoi, contrairement à ce que j'avais pu craindre, le soleil est toujours là!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alain HAMELIN 26/11/2014 19:18

Et si tu fixais sur ton" vélo qui pédale tout seul" une des petites caméras habituellement fixées sur tes "ovnis" ce serait sûrement sympa non? car ton coin de campagne est bien joli. En tout cas, l'image renvoyée par ton rétroviseur montre que tu es toujours beau comme un avion. Salut Bernard !