Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Neige, ou n'ai-je pas?

21 Janvier 2015 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale, #Photo et poésie

Lorsque je me suis levé ce matin, j'ai admiré la campagne environnante enjolivée par un saupoudrage neigeux.

Dès lors, je me suis posé la question:

"Ai-je, ou n'ai-je pas l'intention de sortir?"

N'ai-je pas?

N'ai-je pas?

N'ai-je pas l'intention de laisser la trace de mes pas dans la neige?

Ai-je ou n'ai-je pas envie d'aller faire des photos?

J'ai fini par prendre mon courage à deux mains, et je suis parti vers le plan d'eau.

Où, passant du côté de la piscine, je me suis fort diverti  à la lecture du panonceau...

Baignade interdite...
Baignade interdite...

Baignade interdite...

Un peu plus loin, quelques perspectives... Quelques autres images...

Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?

Et après quelques moments d'hésitation, j'ai décidé de faire le grand tour par les Batailles, en espérant bénéficier d'une couche de neige un peu plus épaisse.

Mais à la place des flocons espérés, je me suis vu offrir une petite pluie fine... 

Du côté de la Chauvière, alors qu'une sorte de grésil tambourine sur la capuche de mon ciré, quelques oies m'ont salué à leur façon... pas toujours sympathique!

Neige, ou n'ai-je pas?

Un peu plus loin,  le petit calvaire de granite semble se recroqueviller sur lui-même.

Transi de froid.

Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?

Par instants, l'éolienne de la Roche devient rutilante  avec la complicté d'un menu rayon de soleil...

Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?

Et alors que mes godasses crissent joyeusement en jouant avec la fine pellicule de neige, déjà, dans ma cervelle... l'idée (ou pas?) de jouer avec mes... pas.

D'où viens-je?

Où vais-je?

D'autres ont sans doute eu la même idée, allez savoir?

A pied, à pneu, à patte...

Sur l'un des clichés, au-dessus des pattes d'oiseau... un lapin?
Sur l'un des clichés, au-dessus des pattes d'oiseau... un lapin?
Sur l'un des clichés, au-dessus des pattes d'oiseau... un lapin?
Sur l'un des clichés, au-dessus des pattes d'oiseau... un lapin?
Sur l'un des clichés, au-dessus des pattes d'oiseau... un lapin?

Sur l'un des clichés, au-dessus des pattes d'oiseau... un lapin?

Plus je me rapproche du point haut de ma balade, plus le vent d'Est s'insinue sous les pattes de ma casquette.  Impression désagréable de prendre  la bise en pleine face.

Ce qui m'oblige à m'abriter derrière ma visière... tout en baissant la tête, et en détaillant les traces de mes propres pas!

C'est en montant vers les Grandes Batailles que j'ai commencé à éprouver la soif.

Et là, comme par enchantement, alors que je venais de basculer dans la descente, une averse de neige est arrivée.

J'ai pris comme un jeu d'enfant le fait de "gober" les flocons qui se déposaient sur les lèvres... et je les ai "lichés" avec une profonde gourmandise.

 

Neige, ou n'ai-je pas?
Une autre croix, mal en point...

Une autre croix, mal en point...

C'est un peu plus bas, après la croix bancale,  que j'ai pu assister à un spectacle inhabituel.

Sur ma gauche, au milieu d'un champ où trônait un imposant et odorant  tas de fumier, des oiseaux marins jouaient avec le vent qui remontait la pente. Décrivant de jolies arabesques.

Poussés vers l'Est par le coup de vent annoncé, ces réfugiés climatiques venus des côtes bretonnes n'étaient pas les seuls  dans ce champ.

Ils se disputaient l'espace avec des vanneaux... qui, poussés par le froid, descendaient sans doute  du Nord.  

Je peux vous assurer que la cohabitation n'était  pas vraiment cordiale!!!

Certains oiseaux se livrant même à un combat aérien pour  chasser les autres... jusqu'à ce que les vanneaux finissent par quitter le champ de bataille en rangs serrés.

Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?
Neige, ou n'ai-je pas?

Et puis je me suis laissé glisser jusque chez moi... Tel un gamin qui a picoré tout au long de son parcours des feuilles, des fruits, des odeurs, des bruits, des images...

En début d'après-midi, j'ai alors ouvert mon sac à malices, pour en extraire avec curiosité mes petits trésors...  que j'ai visionnés "gourmandement".

 

J'ai trié (un peu... pas assez) parmi les nombreux clichés...

 

Après quoi  je me suis collé devant mon PC, pour rédiger ce petit compte-rendu...

Auquel j'aurais pu ajouter quelques autres études de formes...

 

Dehors, la neige s'était déjà depuis longtemps transformée en pluie...

Neige plus...Neige pas... N'ai-je pas...

Mais dans ma cheminée crépitait une flambée bienfaisante.

 

Ai-je, ou neige pas?
Ai-je, ou neige pas?
Ai-je, ou neige pas?
Ai-je, ou neige pas?
Ai-je, ou neige pas?
Ai-je, ou neige pas?
Ai-je, ou neige pas?

Ai-je, ou neige pas?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

NJC 21/01/2015 19:33

Neige ou n'ai-je pas, la fine pellicule de neige suffit à stimuler la curiosité.
Bravo, avons bien ri en voyant le panneau "baignade interdite". Il faudrait être bien courageux pour aller se baigner !