Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Donner son temps

15 Novembre 2015 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Donner son temps...

Voilà bien une expression qui me taquine.

Combien de fois ai-je entendu des gens qui, s'exprimant sur leur engagement dans une association caritative, sportive ou autre, ne manquent pas de dire :

« Je donne mon temps en faveur de... »

En ce qui me concerne, et tant pis si vous prenez cela pour de l'égoïsme, je ne donne pas mon temps, et je ne souhaite pas le donner.

D'abord parce que je ne le maîtrise pas totalement, qu'il me file entre les doigts…

Et qu'il arrivera un jour où mon sablier s'arrêtera définitivement de couler.

Cela voudra dire que je suis parti pour mon ultime voyage, celui dont je n'ai encore jamais vu personne revenir !

« Alors, me demanderez-vous, si tu ne le donnes pas, que fais-tu de ton temps ? »

Disons que je tente de l'occuper aussi fertilement que possible, pour moi, d'abord.

C'est ainsi que je m'adonne à mes multiples passions que sont entre autres la lecture, la marche, le VTT, l'aéromodélisme, l'informatique, la photo…

Sans oublier ma famille, mes amis...

Mais, et vous l'aurez sans doute remarqué, je ne manque pas de partager ce temps au travers de certaines publications, ou de certaines activités.

Ne me dites surtout pas que je me pose en donneur de leçons.

Leçons à propos desquelles mon métier aurait pu me fournir un piédestal... une estrade.

Car même du temps où j'avais devant moi une assemblée de têtes blondes, je n'ai jamais pensé que j'avais des leçons à donner.

J'avais des savoirs à partager. J'avais des valeurs à partager. J'avais mon plaisir d'enseigner à partager.

J'avais certes des domaines de connaissance où j'étais plus performant que mes élèves.

Mais je n'ai jamais oublié qu'ils pouvaient eux aussi m'apporter quelque chose.

Ce fut souvent le cas… et ce ne sont pas mes dernières rencontres qui vont me permettre de penser le contraire !


Le monde de l'éducation ? Je le voyais comme un monde d'échanges…

Tout comme le monde associatif, et même l'univers caritatif.

Je n'ai aucunement l'intention de dénigrer celles et ceux qui s'engagent sur cette voie, mais vous ne m'empêcherez pas de vous demander si, dans votre entourage, vous n'avez jamais connu des gens qui s'investissent pour servir, certes, mais également pour se servir

Se servir, par exemple, d'une notoriété que va leur conférer leur nouveau rôle.
Jusqu'où vont-ils placer le curseur ?

Entre celui qui « se donne » sans compter, et celui qui, même tacitement, espère un retour sur investissement... il y a toute une palette.

En cette période où la France vient d'être durement touchée dans sa chair par les attentats du 13 novembre 2015, où les gens éprouvent le besoin de se rapprocher, de partager leur peine, peut-être trouverez-vous mes propos déplacés.

Mais je voulais tout simplement vous faire partager ma réflexion…

Peut-être est-ce une façon pour moi d'offrir à mon esprit une sorte d'évasion par rapport aux tourments environnants.

Et signifier avec force que l'être humain a sûrement davantage à gagner en partageant qu'en s'opposant...

 

Signé: Bernardino, l'utopiste de service


 


 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article