Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Le quaicoton

15 Janvier 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Vous le savez sans doute, j'aime les néologismes... dont fait partie le nouveau mot "quaicoton"

Ce qui me permet de déguster encore davantage  cette belle et curieuse langue française !

Mais, me direz-vous, c'est qui votre "quaicoton" ?

 

Patience... je vous dévoilerai un peu plus tard la solution de l'énigme,

Sachez tout d'abord que ce matin, j'ai découvert mon paysage sous un fine pellicule de neige… ma neige… et non manège !

 

Le quaicoton
Le quaicoton

On y vient !  Manège... ma neige...

Vous avez pu comprendre que parfois, à l'oral… il est possible de se trouver face à une expression au sens plutôt flou.

Ce qui me rappelle cette anecdote, du joli temps où mes culottes courtes fréquentaient assidûment les bancs de l'école,

Etait-ce au cours d'une dictée ?

Toujours est-il que, décrivant une course de chars dans l'antiquité, le maître prononce une phrase du style,

« Et les chars firent plusieurs fois le tour de… l'arène. »

Et moi, trouvant ça nettement plus rigolo… de m'imaginer que les chars faisaient plusieurs fois le tour de la reine, à la manière des types qui font cramer leurs pneus en dérapant dans un nuage de fumée… Certains enseignants n'ayant pas forcément le même type d'humour que le mien, et   par crainte de me faire remonter les bretelles (que je ne portais pas!), j'ai préféré ne rien dire.

Mais… et le "quaicoton" ?

Ben c'est un peu du même style.

C'était hier soir. Mon épouse me dit alors :

« Veux-tu du quaicoton ?

- Du quoi ?

- Oui, du quaicoton ?

- Kèkséksa ?

- Ben tu comprends pas ?

- Non…

- Mais voyons, du quaicoton… »

Et elle descend au sous-sol récupérer son fameux quaicoton,

Pendant ce temps, je me livre à une segmentation du mot, que j'essaie de mettre en miettes.

Du quai coton ? Ça veut rien dire non plus.

Et que vois-je alors dans la main de ma moitié ?

 

Quaicoton...

Quaicoton...

Une boîte cartonnée, sur laquelle on pouvait lire : cake au thon !

Et moi qui n'avais pas pipé une miette de ce qu'elle avait dit très (trop) rapidement (ce n'était pourtant pas encore une miette de thon!)

 

Voilà donc ce qui arrive quand votre interlocuteur parle un peu vite…

Et surtout quand il s'adresse à un type dont le cerveau malicieux phosphore  souvent  un peu trop !

 

Tout ça pour dire que la langue française, c'est parfois pas coton à comprendre !

Mais l'essentiel n'est-il pas que, sans pour autant aller à la pêche au thon, chacun parvienne moelleusement à bon port… au quai... coton ou pas !

 

 

 

 

PS:  ce texte sur le quaicoton m'a valu quelques retours, faisant souvent rappel  au texte "la poule" rédigé par le facétieux Jules Renard... avec cette célèbre phrase:

"Pattes jointes, elle saute du poulailler, dès qu’on lui ouvre la porte."

 

http://short-edition.com/classique/jules-renard/la-poule

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 15/01/2016 16:05

Pour moi, l' histoire des poules, c' était plutôt une histoire de gendarmes ..........

germain sylvianne 15/01/2016 11:36

Cela me rappelle une anecdote, recevant un correspondant anglais, je lui propose "tu veux du café frais, il est tout chaud" ,imaginez son regard! du café frais qui est tout chaud!