Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Un dimanche matin ordinaire...

27 Mars 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale

Ayant  découvert ma messagerie en  ce dimanche matin du 26 mars,   je m'apprête à répondre à l'une de mes soeurs qui a mal dormi.

Et j'écris:

"Salut les lève-tôt!

On vient de changer d'heure.
Que dire... si ce n'est que ce rythme  me convient nettement mieux que l'horaire d'hiver...
Lever à 7h30 heure officielle.
Ouverture du volet roulant.
Le ciel roule de gros nuages gris annonciateurs de grains.
 

 

Un dimanche matin ordinaire...
La lune (gibbeuse décroissante) m'adresse un léger sourire en coin.
Dans le bosquet voisin, les oiseaux s'égosillent sans se soucier de l'heure.
 
 
Le bosquet fleuri, refuge de nombreux oiseaux.

Le bosquet fleuri, refuge de nombreux oiseaux.

Soudain, un petit écureuil déboule le talus, zigue-zague sur la rue, longe les voitures en stationnement... s'arrête... repart... traverse brusquement et disparaît dans la haie du voisin.
Pas le temps de saisir l'appareil numérique.
Et je m'apprête à conclure:
Dimanche matin ordinaire...
Bonne journée à tous
 
Lorsque me tournant vers la baie vitrée, j'aperçois...
La chatte des voisins qui "s'amuse" avec un petit rongeur.
Combat inégal... perdu d'avance.
J'assiste impuissant à ce jeu cruel.
Rempli d'orgueil, le félin,  semble un temps délaisser sa proie, qui se rebiffe, se dresse sur ses pattes de derrière, tentant en vain d'intimider son agresseur.
Un dimanche matin ordinaire...
Un dimanche matin ordinaire...

Quand soudain apparaît la voiture du livreur de journaux.

Mais les deux bestioles sont en plein sur son passage.

Il s'arrête, attendant que la chatte s'écarte... mails elle ne bronche pas...

Il attend encore...

Profitant de cette mini-trêve, la souris se met à fuir... (Ne serait-ce pas plutôt un mulot?)

La voie étant maintenant devenue libre, le livreur avance son véhicule jusqu'à la boîte aux lettres, y glisse le journal...

Et au moment de repartir... il finit par sortir de sa voiture, s'empare de son smartphone et...

 

Pour "immortaliser" l'instant...

Pour "immortaliser" l'instant...

Puis se tournant vers moi qui suis sur le balcon, numérique à la main, il me lance:

"Quel jeu cruel..."

 

Et  il repart pour terminer sa tournée.

Pendant ce temps, le combat se poursuit...

Je descends récupérer ma gazette.

Parvenu près du muret auprès duquel il tente de trouver refuge,  le petit animal tremble de tous ses membres.

Il est là, à mes pieds...

Un dimanche matin ordinaire...
Un dimanche matin ordinaire...

Quant au félin, il se pavane... balance un coup de patte afin de "réveiller" son jouet qui s'épuise...

 

Le jeu va ainsi durer de (trop) longues minutes, jusqu'à ce que la victime finisse par ne plus bouger... allongée au milieu de la rue...

 

Cruauté du monde animal...

Qui se fiche des changements d'horaire.

 

Pour qui la vie... et la mort... font partie du quotidien...

Et pour qui "La raison du plus fort est toujours la meilleure..."

 

Mais cette maxime ne serait-elle applicable qu'au monde animal?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Chloé Brault 28/03/2016 12:44

Tu arrives à rendre sa félinité à Frimousse qui est plutôt une pacha qu'un félin ^^ quand on vit avec elle on ne voit plus ce côté poétique de sa "personnalité" ! Mais tu as fais de magnifiques clichés de notre chat ! Merci ! ça m'a fait plaisir de trouver cet article dans mes mails et je n'ai pu m'empêcher de sourire tout le long de la lecture ...
Joyeux week-end de Pâques ! (Elle ne devrait pas ramener de sa chasse le lapin de pâques : trop gros et trop fatiguant pour cette pacha ^^ ) Bix

Bernardino 29/03/2016 08:55

Mais les humains ne procèdent-ils pas de la même façon, avec un comportement différent selon les circonstances? Capables de se montrer "caressants" le moment venu, ou parfaitement "félins" dans d'autres cas?

Bernardino 28/03/2016 13:33

Un lapin? OK, mais en ce qui me concerne, je le préfère -et de loin- lorsqu'il est en chocolat!

Michel 27/03/2016 10:50

"Chassez le naturel, et il revient au galop" .

Et oui, Bernardino, c' est bien malheureusement valable pour l' être humain, aussi .....