Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Après rupture... de stock... et de fuselage!

5 Avril 2016 , Rédigé par Bernardino

Qui se souvient de cette photo, où je montrais l'avant d'un planeur en "mousse" de polypropylène...  qui ne ressemblait plus à rien... suite à la défaillance d'un servo-mécanisme.  (Profondeur, ça ne pardonne pas!)

Après rupture... de stock... et de fuselage!
Ben... je me suis dit que mon bel Electro Junior ne revolerait jamais plus,  tant il était mal en point...
Et puis, dans la mesure où les ailes bien qu'abîmées semblaient récupérables, je me suis mis en quête d'un fuselage de rechange.
Mais sur tous les sites visités, je n'ai obtenu que cette réponse:
RUPTURE...   (pas de fuselage...  mais rupture ... de stock)
La maison Graupner ne fournissant plus les éléments dont j'aurais eu besoin.
Alors, on fait quoi?
Je savais qu'on pouvait tenter de plonger le matériau (EPP) dans de l'eau très chaude... et que cela devrait lui permettre de retrouver quelque peu une forme acceptable.
Ce que je fis.  
 
Différentes étapes suite au traitement par eau chaude.
Différentes étapes suite au traitement par eau chaude.
Différentes étapes suite au traitement par eau chaude.

Différentes étapes suite au traitement par eau chaude.

 Sur le flanc gauche, pas de problème: les bulles de polypropylène retrouvèrent leur tonus en se gonflant d'aise.

Mais côté droit vraiment fissuré, c'était mal barré. Sous le choc, les bulles avaient éclaté, et ne pouvaient reprendre leur forme antérieure.

Qu'à cela ne tienne.

J'ai alors carrément ouvert la plaie dans laquelle j'ai inséré -tel un coin dans un morceau de bois- des chutes d'EPP, jusqu'à ce que le nez du modèle redevienne à peu près rectiligne.

Ponçage... rabotage... masticage...

Beaucoup d'huile de coude.  Et de poussière (penser au masque)

Et puis sous les bienfaits de ma chirurgie esthétique, mon fuselage a repris petit à petit de la mine.

L'aspect en surface s'étant toutefois nettement dégradé, j'ai eu l'idée de "maroufler" ce fuseau avec du papier japon, vieux vestige de mes années "vol libre".

Tout ça appliqué avec une éponge trempée dans une mixture faite de colle blanche, enduit de finition, et un peu d'eau pour diluer (dosage pifométrique).

 Parallèlement, le bord d'attaque des ailes  fut reconditionné à l'enduit de rebouchage (lourd, certes, mais costaud, propre à encaisser les chocs provoqués par les hautes herbes lors des atterrissages).

Pendant que ça sèche d'un côté, on ponce sur une autre partie du modèle.

 

Et puis quelques jours plus tard... après barbouillage à la bombe  de peinture, on pose les décos en vinyle. (Merci à "l'antique"  petite machine Stika, qui ne tourne  qu'avec des pilotes  sous Windows XP,   XP dont je conserve précieusement un disque dur qui ne me sert qu'à cela)

Le nouveau-nez... après (re)naissance!
Le nouveau-nez... après (re)naissance!

Le nouveau-nez... après (re)naissance!

Et puis, et puis...

Après avoir viré tous les servos pour les remplacer par des modèles à pignon métallique... On vérifie les débattements, le centrage, pour se rendre compte qu'il va falloir adapter à la situation. (Le cul plus lourd oblige à avancer au maximum la batterie de propulsion.)

 

Et puis, et puis...

Le jour du second "premier vol" arrive enfin...

Sans trop d'angoisse. (voir plus loin pour la vidéo)

 

Et alors?

D'aucuns  me diront que le jeu n'en valait sans doute pas la chandelle. 

Du point de vue financier... les ingrédients évoqués plus haut,  auxquels il faut ajouter de l'abrasif non encrassable... ça représente quelques beaux billets d'€.

Des heures de travail aussi...

Mais je ne peux me résoudre à poubelliser promptement.

On ne se refait pas...

Et comme dit mon copain Vincent-l'Aveyronnais:

"Tu es comme ma mère; tu fais durer!"

 

Bons vols à vous!

Le modèle à différents stades de sa vie

Le modèle à différents stades de sa vie

Pour visualiser ce nouveau "premier vol"

... c'est également ici:

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pascal 05/04/2016 18:39

ben, ça vole :) Dis donc tu as changé de charette ou bien??

Michel 05/04/2016 15:03

Good job, Bernardino !!!!!

N' y a plus que les "anciens" , pour réparer ..........