Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

23 Novembre 2016 , Rédigé par Bernardino

Cela faisait plusieurs jours que les techniciens chargés du montage des éoliennes Trans/Courcité ne pouvaient poursuivre leur travail en raison de conditions climatiques inadaptées.

Tout comme le responsable du chantier,  je guettais si la météo nous promettrait une fenêtre favorable. Ce qui semblait être le cas pour mardi 22 novembre.

Au matin, observant en effet que le vent s'était apaisé, je monte alors en direction de Saint Thomas de Courceriers, pour constater que le treuil installé à l'arrière de la nacelle  est en train d'élever une "caisse à outils"... suivie d'une autre...

Cliquer sur les images pour les visionner avec les détails "en grand"
Cliquer sur les images pour les visionner avec les détails "en grand"Cliquer sur les images pour les visionner avec les détails "en grand"

Cliquer sur les images pour les visionner avec les détails "en grand"

Sachant alors que la journée risque d'être longue et bien remplie, je m'installe aussi confortablement que possible...   Avec une multitude d'outils destinés à prendre clichés ou vidéos.  Sans oublier le grand parapluie. On ne sait jamais!

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Soudain, mon smartphone sonne. S'affiche alors un SMS ainsi libellé: "Bonjour. Pour l'instant, le vent est bon. On va reprendre le montage. Benoît."

Je réponds illico que je suis déjà opérationnel!

Quelque temps plus tard, je vois la grue qui emporte tout là-haut ce qui me semble être la boîte de vitesses.

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/CourcitéSpectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/CourcitéSpectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Arrive alors un autre "reporter", équipé d'un matériel qui n'a plus rien  à voir avec le mien. J'engage la conversation. Il est fan de reportages animaliers, ceci expliquant cela.

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/CourcitéSpectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Et puis tout semble se calmer. Je retourne vers "le camp de base" où je rencontre Benoît, qui s'adresse  à un de ses collègues... "Lui, il est Italien. Et on échange en espagnol. Ici, c'est la tour de Babel!"

Il ressort  de cet échange que les équipes de hissage sont en attente du  feu vert des installeurs de la boîte de vitesse. "Vers 13h30, on devrait être en mesure de lever le hub."

J'en profite alors pour redescendre et prendre mon repas.

Je remonte un poil avant l'heure dite... Hélas, le hub est déjà sur le point d'être arrimé!

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/CourcitéSpectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/CourcitéSpectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Tant pis... Il me reste toutefois le levage des pales. Et ce n'est pas le moins intéressant.

S'engage alors une discussion avec mon compère Michel... celui qui a conversé avec Claudia Calmel  de France Bleu Mayenne  (Pour info, le reportage passera mercredi matin au journal de 7 heures) .

https://www.francebleu.fr/emissions/7h-fb-mayenne-le-journal/mayenne/7h00-fb-mayenne-le-journal-du-mercredi-23-novembre-2016

Dans quelle position va-t-on enquiller chaque pale?  "A l'horizontale" prédit Michel... Pour moi, ce serait plutôt à la verticale. Longues minutes d'attente. Quand enfin on aperçoit le fameux porte pale de couleur jaune.

Avec tout au loin, une éolienne de Crennes!

Avec tout au loin, une éolienne de Crennes!

Et là, le spectacle commence.

La pale est  hissée, à l'horizontale, avec une incidence nulle afin de pas donner prise au vent.

Et ça monte, lentement, mais sûrement.

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Tout là-haut, on attend... On téléphone ... au grutier? Aux hommes restés au sol qui assurent la charge avec des cordes?

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/CourcitéSpectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Et s'ensuit le délicat guidage vers l'emplacement final.

L'homme dans le trou se saisit d'une corde arrimée à l'un des goujons, amène vers lui le lourd ensemble... puis finit par la relâcher.

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Quelques minutes encore, et l'on entend le bruit saccadé des outils de serrage.

Puis tout se tait, et le porte pale redescend... alors que la pale qui vient d'être installée entame un morceau de rotation vers le haut sur 120 °

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

L'opération va se dérouler de façon identique pour les  deux autres pales.

Au loin sur le toit de la E3, j'aperçois des petits bonshommes qui s'agitent.

J'aurai la chance de les rencontrer le soir... et ils me diront qu'ils travaillaient sur le réglage des capteurs de vent. Mais lequel chantait  à tue-tête: "Savez-vous planter des choux?" Parce que le son nous parvient très bien vers le sol!

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/CourcitéSpectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Et puis le soleil commence à décliner.

Il éclaire les machines avec des couleurs très changeantes...

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

La luminosité devenant nettement moins bonne, les ouvriers allument alors de puissants projecteurs.

Ce qui va nous fournir des images assez extraordinaires.

Nous assisterons ainsi au spectacle donné par l'assemblage de la 3ème pale...

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

Et avec la complicité des projecteurs, la scène deviendra carrément féerique...

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/CourcitéSpectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité
Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

A peine le porte-pale sera-t-il  déposé par terre que la flèche de la grande grue va faire la révérence en s'alignant sur le sol.

Prête à subir les opérations nécessaires afin de rejoindre l'éolienne E1.

Au moment où nous regagnons la voiture, nous croisons une gaillard tirant sur une bouffarde, qui, avisant mon matériel photo, s'adresse à moi... en anglais...  Eoliennes =  Tours de Babel, vous dis-je!

Lui, il veut en fait savoir si j'ai pris des clichés, et il aimerait bien les récupérer.

Je réponds par l'affirmative.

Arrive ensuite une camionnette Vestas... Qui s'arrête, et mon anglophone se met à discuter avec ses deux jeunes occupants... qui me demandent alors en français si les photos, eux aussi...

"Bien sûr"

Au cours de la conversation... ils me disent être Bretons... et qu'ils étaient sur la E3 pour les capteurs de vent. C'était donc eux!!!

Quelques échanges encore avec des personnels...  puis nous redescendons Michel et moi avec les yeux remplis d'images fortes... que nous n'aurons sans doute pas si souvent l'occasion d'admirer maintenant dans notre région..

 

Pour votre professionnalisme et votre gentillesse.

Grand merci, messieurs les Eoliens!

 

Spectacle son et lumière sur l'éolienne E2 de Trans/Courcité

PS: moi qui rêve d'aller fourrer mon nez dans les entrailles d'une éolienne, j'ai trouvé cette vidéo sur Youtube:

https://www.youtube.com/watch?v=3vrxKelbxZA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pascal 23/11/2016 18:37

Bien joué :)

Michel Camus 23/11/2016 12:03

On ne va pas bouder notre plaisir !

Excellent reportage , Bernardino .