Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Liberté, Egalité, Fraternité... Justice et Equité!

23 Décembre 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Liberté, Egalité, Fraternité... Justice et Equité!

Lettre à Monsieur Clément LE FISC

Chargé du recouvrement des sommes dues à l’Etat

 

Le 23/12/16

 

Cher Monsieur

 

 

A quelques jours de Noël, cela devait sans doute déjà être la trêve des confiseurs.

Je veux en effet évoquer avec vous la triste affaire des 400 millions dont tout le monde a parlé ces derniers temps.

Madame Christine Lagarde a été reconnue coupable de négligence dans l’affaire Tapie, mais pas condamnée.

Que signifie une telle mascarade ?

 

Indigne d’une République dont la devise est bafouée à tous les niveaux, ce « bel » épisode nous ramène à la fable de La Fontaine, « Les animaux malades de la peste », texte dans lequel on trouve ce vieil adage :

« Selon que vous serez puissant ou misérable...»

 

Je voudrais maintenant vous faire part d’une aventure qui date de quelques années.

Lorsque l’on considéra que ma belle-mère nonagénaire n’était plus autonome, on prit la décision de la mettre en maison de retraite.

Et un jour, par hasard, ma femme découvre sous une pile de journaux et autres prospectus un courrier émanant du Trésor Public,

Suite à certaines mesures racornissant la situation des veuves, ma belle-mère qui n’avait jamais payé d’impôts sur le revenu se voyait désormais assujettie à une redevance,

Sauf que la date de paiement était un peu dépassée.

Ma femme prend alors sa plus belle plume, expliquant la situation et, tout en réclamant la clémence des services du fisc, elle joint un chèque du montant de la somme demandée.

Quelques semaines se passent, avant de voir fleurir un jour dans notre boîte aux lettres un courrier réclamant 10 % supplémentaires pour retard de paiement.

Liberté, Egalité, Fraternité... Justice et Equité!

Envoi d’une seconde missive demandant à nouveau que, étant donné le problème, on puisse faire preuve de clémence vis à vis d’une nonagénaire dépendante.

Rien n’y fit !

Nous dûmes verser les 12,85€ que l’on réclamait encore à cette pauvre femme.

Dont le seul « crime » avait été de se montrer « négligente »...à propos d’une somme sans commune mesure avec les 400 millions évoqués plus haut !

 

Vous comprendrez aisément l’état d’esprit qui est le mien quand j’examine le cas de la patronne du FMI, adoubée par ses pairs, faisant tous front avec elle pour que la vie puisse continuer en toute impunité.

Avec affront...

Avec morgue et arrogance.

 

Suis-je en devoir de vous adresser mes plus sincères salutations comme il sied entre gens de bonnes manières ?

Réflexion faite, je ne m'y plierai pas, car je risquerais de devoir m’acquitter d’une taxe sur la politesse.

Majorée éventuellement des fameux  10%.

----------------------------------

PS: ruminant sur le sujet, je me suis souvenu d'une expression utilisée par mon grand-père maternel, homme digne et respectueux de la morale.

Face à de tels comportements, et utilisant sa langue maternelle, il disait:

sinvergüenza

Je vous laisse le soin de trouver la traduction:

http://dictionnaire.reverso.net/espagnol-francais/sinverg%C3%BCenza

----------------------------------

Et puis si le coeur vous en dit... il vous est possible de vous manifester:

https://www.change.org/p/un-vrai-proc%C3%A8s-pour-christine-lagarde

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article