Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Dealer? Mais je leur ai dit, Chef!

9 Avril 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #Chroniques d'un instituteur original

Entamons ce gai propos par un calembour... ça ne peut pas faire de mal.

Que je vous raconte quand même.

Christophe, le responsable de la supérette locale, ne m'avait-il pas  proposé de mettre aux caisses quelques exemplaires de mes publications?  Avec ce clin d'oeil: "Nous sommes là aussi pour promouvoir les produits locaux!"

Ce qui fut fait promptement

Avec périodiquement, ce petit rappel: "Stock épuisé, vous pourriez m'approvisionner s'il vous plaît?"

Ce dimanche matin donc, je m'apprêtais à effectuer ma mission, mais auparavant, il me fallait m'arrêter à la boulangerie prendre du pain.

Je descends de voiture, et je "tombe" sur Jean-Michel, un gendarme qui me dit:

"Ah, faut que je vous prenne un bouquin..."

Et moi de répondre:

"Mais j'en ai dans la voiture

- Chic! Avec une dédicace bien sûr!"

Penché sur le capot de ma bagnole, je rédige... et j'encaisse la monnaie.

Arrive Philippe, qui apostrophe:

"Tiens le voilà parti à dealer dans le bourg. Il va proposer son opuscule à tous les passants!"

S'engage alors une conversation où la blague va bon train à propos du deal (d'où mon titre).

Ce même Philippe me disant:

"Es-tu là demain en fin de matinée, parce que non seulement je veux ton bouquin dédicacé, mais je veux aussi la photo où l'on voit mon gamin tout crotté lors d'un concours de planeurs (chapitre intitulé "Droit au but", page 149)"

Dealer? Mais je leur ai dit, Chef!

S'approche alors une dame qui, intriguée de voir ces bonshommes échanger de la monnaie et se passer le bouquin de mains en mains, finit par me dire:

"Ah, il est rigolo le dessin de la couverture..."

Avec le même personnage barbu.
Avec le même personnage barbu.

Avec le même personnage barbu.

Et mes deux compères de lui expliquer alors  en quelle occasion était née cette caricature, qu'elle correspondait à l'esprit du bonhomme... bref, tous les deux ponctuant que le "original" était amplement justifié.

"Ah, ben, laissez-moi juste le temps d'aller retirer de l'argent au distributeur tout proche, et je reviens pour vous en acheter un moi aussi!"

Et le deal, alors? ben ça continue donc  de "trafiquer" sur le bord du trottoir, sous la haute surveillance d'un gendarme!

Je me repenche sur le capot de la voiture, pour une nouvelle dédicace:

"A Marie..." Qui m'explique alors qu'elle connaît bien les instits qui oeuvraient à Jublains...

Echange de souvenirs.

Et je peux enfin traverser la rue pour me rendre à la boulangerie.

Où m'accueille une ancienne parente d'élève:

"Ah, je l'ai acheté ton bouquin. Je me suis bien marré! D'autant plus que dans un des chapitres, j'ai reconnu mon neveu Richard... Mais j'ai pas de dédicace, moi! Faudra combler cette lacune...

- Pas de problème, on va arranger ça."

Et la boulangère d'ajouter:

"Mais moi, je l'ai pas encore acheté, votre livre. Je peux en avoir un aussi?"

Retour à la voiture.

Rédaction d'une autre dédicace...

 

Et voilà!

J'ai quand même fini par remplir ma mission en approvisionnant la supérette, et je suis rentré à la maison, tout content de mes rencontres.

C'est ainsi qu'un dimanche des Rameaux, j'ai dealé au vu et au su de tout le monde, sous le regard bienveillant d'un membre de la maréchaussée, apparemment pour le plus grand plaisir de mes concitoyens!

Et du mien, pardi!

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article