Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Funray de Multiplex

12 Août 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Modélisme

Hier matin, je reçois un mail ainsi libellé:

Salut Bernard

je passe te faire essayer le Funray vers 14H30 ?

A+

Stéphane

 

Ce à quoi je réponds avec enthousiasme: OK

 

Tout en filant vers le Montaigu, Stéphane me fait part de ses propres commentaires... d'où il ressort qu'il trouve la dérive un peu molle. Commentaires qui ont suscité une longue discussion sur une liste!

Assemblage...

Funray de Multiplex
Funray de Multiplex

Et je peux alors  constater à quel point le produit est vraiment optimisé.

Tout s'enquille facilement, y compris les raccords électriques des servos insérés dans les ailes.

Chez Multiplex, on a utilisé très  rationnellement le plastique destiné entre autre à protéger les bords d'attaque (aile et stab.)

 

Funray de Multiplex

Et puis cette question à propos du capot avant: alors que certains clichés fournis par MPX montrent une verrière transparente,  pourquoi ce matériau qui rappelle la peau de requin? Pas vraiment esthétique à mon goût!

Funray de Multiplex
Funray de Multiplex

Quelques brèves  minutes...

Vérification pré-vol... Stéphane me confie l'émetteur en mentionnant la destination des "boutons" annexes: à  savoir volets, aérofreins, états de vol... et il lance.

On sent tout de suite que le moteur a la pêche, car  Funray escalade le ciel gaillardement.

Et ensuite?

J'ai effectué tout le vol en configuration "normale", sans utilisation des diverses combinaisons.

Par rapport à ses prédécesseurs que sont Solius et Héron, ce modèle marque sa différence au niveau plage de vol.

La machine est d'une stabilité sur trajectoire sans faille.  Me faisant dire que son domaine est  plus orienté pente/voltige. Avec déboulés où il passe en émettant un agréable sifflement.

Un essai décrochage (indispensable de savoir comment il va se comporter) Ralentissement, presque arrêt, et ça bascule, côté droit, sans trop de méchanceté. Un autre? Même côté... constance confirmée par son propriétaire.

Agréable sur tous les axes... y compris en virage où je trouve sympathique de conjuguer ailerons + dérive. Mais un planeuriste peut-il faire autrement?

 

 

Funray de Multiplex
Funray de Multiplex
Funray de Multiplex

Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'oiseau ne rechigne pas à foncer... comme sur des rails.

Reprise d'altitude afin de tester le centrage: mise en piqué, on relâche le manche de profondeur: Funray amorce une très légère remontée...  Stéphane me signale qu'il a cependant opté pour un centrage 5mm en arrière de celui préconisé par MPX...et qu'il trouve ça fort convenable en l'état.

Tâtons maintenant le domaine de la voltige classique: tonneau, looping droit, inversé...

Les doigts dans le nez.

Allons voir maintenant le renversement, que Stéphane ne trouve pas à son goût.

Ben...j'ai réussi  un à gauche, un à droite, puis encore une série.

Le seul truc, c'est qu'il m'a semblé nécessaire de "botter" au bon moment: ni trop tôt, ni trop tard... Peut-être avais-je la bonne cadence dans les pouces?

Mais en planeur pur, la dérive n'est pas soufflée comme en vol moteur... Hé, ils sont comme ça, les planeuristes, hein, Stéphane Jetman?

Funray de Multiplex
Funray de Multiplex

Et si on s'offrait un petit déclenché? Départ vol ventre, vol dos (que Funray tient facilement)... Là, c'est très marrant, parce que ça "pète" violemment, et que ça ne s'arrête qu'après 3/4 de tour, avec perte d'altitude non négligeable. Se souvenir de ce petit détail si on est un peu près du sol...

Funray de Multiplex
Funray de Multiplex

Alors que je ne me suis pas vraiment préoccupé de savoir si la batterie pouvait encore délivrer des électrons, vient le moment où je juge utile d'atterrir..

Sans utilisation d'aucun artifice, j'amène Funray dans l'axe, et il se pose gentiment sur les chaumes.

S'engage alors une discussion avec le propriétaire... à qui je demande de reprendre le manche, afin que je puisse effectuer quelques clichés...grâce à un petit numérique pas vraiment adapté à la situation...

 

Funray de Multiplex

Quel bilan puis-je dresser après cette gentille expérience?

Ce modèle vient utilement  compléter la gamme des "mousses" Multiplex.

Produit très optimisé... dont j'aimerais voir les améliorations adaptées sur ses prédécesseurs.

 

Pour résumer cette (trop) brève prise en mains  j'ajouterai simplement la blague que j'ai faite à Stéphane:

Funray de Multiplex

"Si par hasard tu avais envie de mettre ton Funray à la benne... tu me dis où et quand. Je suis prêt à te fournir ma poubelle!"

Eclat de rire général concluant une fort sympathique séance de vol aux manches d'un modèle qui m'a bien plu.

Mais, à la lecture de mon papier,  en aviez-vous jamais douté?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article