Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Quand je monte au sommet d'une éolienne

30 Septembre 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Eoliennes, #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Tranches de vie

Si vous avez suivi ce blog depuis un certain temps, vous savez que j'ai passé de nombreuses heures sur le chantier de construction du parc éolien de Trans/Courcité.

Que j'ai eu la chance d'entrer en contact avec ses responsables... qui, sans doute en remerciement des clichés réalisés, m'ont invité à l'inauguration.

Et, cerise sur le gâteau, on m'avait offert un bon me permettant d'aller jusqu'en haut de la nacelle.

Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne

Départ ce vendredi matin en compagnie de mon binôme Michel...  mais le temps semble s'obscurcir... Des nuages rampants "dégueulent" des pentes du mont Rochard

Arrivée sur le chantier... salutations d'usage.

 Et je fais la connaissance de Sabine Brousse avec laquelle j'ai échangé de nombreux courriels.

On me briefe  sur les modalités,  signature de quelques documents. Puis vient le moment de se harnacher comme il convient. Pire qu'un pilote de chasse avant un vol.

La taille des mousquetons est impressionnante... Et tout l'attirail qu'on nous met sur le dos commence à peser.

Quand je monte au sommet d'une éolienne

Et puis on me propose d'entrer dans la cabine d'ascenseur, une peu étroite, conçue pour deux personnes de taille pas trop importante.

Fermeture des portes... vérifications d'usage... et c'est parti pour sept minutes vers la dernière plateforme.

Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne

Il reste quelques marches à escalader pour se retrouver au coeur de la nacelle.

Il y règne une douce chaleur. Et je peux contempler les entrailles du monstre qui, extérieurement semble d'une simplicité et d'une pureté des formes en opposition à la complexité de l'intérieur. 

Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne

Explications... questions de ma part... et par un petit trou, j'aperçois le hub soutenant les trois pales.

Quand je monte au sommet d'une éolienne

Puis mon accompagnateur ouvre les deux trappes... Nous montons chacun sur une traverse, et j'ai maintenant le torse hors de la nacelle.

Drôle d'impression que de savoir le sol 100 mètres plus bas... sol que malheuresement je n'aperçois  pas du tout:  la brume ayant envahi la contrée.

Dommage.

Mon guide me propose de réaliser quelques clichés. Pour ce faire, il sort complètement de la "boîte", s'empare de mon appareil photo que je maintenais attaché afin de lui éviter une chute fatale, et s'arrimant de crochet en crochet, il se dirige vers le gros radiateur.

Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne

D'où il effectue quelques prises de vue.

Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne

Il est temps maintenant d'envisager la descente.

C'est alors que je croise mon compère Michel qui vient d'arriver dans la nacelle.

Quand je monte au sommet d'une éolienne

Juste un petit mot sur les importantes mesures de sécurité qu'impose l'utilisation d'une éolienne.

C'est  arrimage obligatoire, avec des ustensiles capables de soulever bien plus qu'un être humain... C'est obligation d'exercer une pression sur le bouton "marche" dans l'ascenseur, sinon, il s'arrête.

Ce sont des trappes à différents étages, comme dans les moulins à vent d'antan.

Et puis cet outil minuscule comparé au reste, ce cliquet anti-retour accroché à l'ensemble du harnais, qui se bloque en cas de chute à partir de l'échelle... et dont il faut apprendre le maniement. L'insérer dans le rail situé au milieu de l'échelle, le faire glisser...

Quand je monte au sommet d'une éolienne

Et puis c'est la descente.

J'y serais pourtant bien resté encore un peu plus longtemps, là-haut... Pour évoquer tout un tas de problèmes sur le serrage des "petits" boulons par exemple!

Quand je monte au sommet d'une éolienne

Ou la torsade de fils qui descend vers le sol... pour laquelle la nacelle n'a que trois tours à sa disposition sinon, ça va se tortiller un max.

 

Mais je ne peux pas non plus abuser de la patience des gens.  D'autres attendent leur tour pour la visite.

Au sol, je vais retrouver les enfants de quelques écoles.

Et l'après-midi, j'assisterai à l'inauguration officielle en présence des élus et de madame la sous-préfète.

 

Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne
Quand je monte au sommet d'une éolienne

Voilà... Je suis rentré chez moi avec plein d'images... De magnifiques souvenirs...

Et avec toutefois un (petit) regret: ne pas avoir pu admirer le paysage à partir de cette magnifique tour d'observation qu'est une éolienne. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article