Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Céhixe et Vézède

30 Janvier 2007 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Humour et modélisme

Dessin de Gérard Pierre-Bès... qui vous présente ses meilleurs voeux!
Lire la suite

Plouf

12 Janvier 2007 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Humour et modélisme

Plouf

 Comment ça? Vous ne connaissez pas le Plouf?

Mais il s'agit d'un adorable petit planeur  conçu par Antoine Lomberty et publié par  Laurent Berlivet  dans la revue Looping   (N° 49  Février-Mars 1998…  comme le temps passe!). Notons au passage que l’article était sous-titré « le poison volant » … Avec un "s" supplémentaire, cela deviendrait le poisson volant... Curieux, non ?  Ses concepteurs n’avaient pas prévu le coup… Mais n’anticipons pas !

Ce Plouf, une bouille d’enfer avec un élégant empennage papillon…. Une masse de 120 à 200grammes selon finition et  72 cm d’envergure ! Ridicule !!!   Je connais pourtant des adeptes de « grands » planeurs qui ont fait joujou avec cet amusant petit oiseau

Parmi ces « grands garçons », Olivier Segouin est de ceux qui ont craqué pour un Plouf

Et voyez  donc  la suite.

 

 Tous les   soirs, notre Olivier  fait voler sa bestiole au-dessus de la plage de Lestrevet.

Et tous les soirs, les mêmes commentaires de ses copains (jaloux ?).

« Ton Plouf, à force de faire le pitre avec, tu finiras un jour par l'envoyer à la baille où il fera… plouf! »

 

 Et un soir, allez savoir pourquoi, le petit oiseau se met à entamer une joyeuse sarabande, monte descend, virevolte, se cabre, puis  se met à plonger tel un macareux qui vient d'apercevoir un poisson à portée de bec.

Mais, et là réside la principale différence avec l'oiseau au gros bec coloré, le Plouf attaque sauvagement la surface de l’eau, mais il ne s'enfonce pas, lui… trop léger ! Il flotte: insubmersible!!!

Jamais on n'avait vu la grande stature d'Olivier courir aussi vite pour descendre sur la plage.

Et d'entrer dans l'eau en courant, dégageant de grandes gerbes d'eau étincelant sous le soleil couchant.

 

 

 

Retour au camping... plaisanteries, mise en boîte... Bien évidemment.

Mais le bougre n’avait pas dit son dernier mot.

 

 

 

Je n’ai pas assisté à la scène… J’aurais bien aimé pourtant !

 

 J'ai rencontré Olivier l'année d'après... A qui les copains n'ont eu aucun mal à faire raconter ses déboires.

Mais lui, très malicieux  d'ajouter:

« Hé les gars, vous avez rien compris. Vous étiez les premiers à dire que mes clés d'aile avaient  un poil de jeu. Ben maintenant, grâce à la thalassothérapie et au bénéfique traitement par eau de mer, l'acier   des clés a un poil pris de la rouille, et les quelques  dixièmes d'expansion me permettent maintenant d'avoir un ajustage pile poil! »

Ce plongeon sur la plage de Lestrevet, c'était entièrement programmé »

 

 Ben voyons !!! Faut pas s'empoisonner l'existence!!!!

Mais ne vous avais-je pas prévenu que l’article sur le Plouf était sous-titré… « le pois(s)on volant » ???

Lire la suite