Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Easy Glider clé d'aile améliorée

30 Janvier 2010 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Humour et modélisme

Tout comme moi sans doute, les possesseurs d'Easy Glider première génération doivent trouver  le montage des ailes un peu casse-pied!
Je m'explique: faire passer le fil des servos d'ailerons par l'ouverture pratiquée dans le fuselage, récupérer ces prises à l'avant, les enquiller dans le récepteur...
Et puis cette grande clé d'aile/longeron d'un mètre de long...

Alors, pour pallier ces inconvénients, mon Easy Glider se promène  tout monté dans le coffre de ma voiture. Pratique, n'est-ce pas? On arrive sur le lieu de vol, on allume l'émetteur, on branche la réception, et hop, c'est parti...

Mais... toute médaille a son revers!
Lorsqu'il est ainsi tout assemblé, j'ai fini par le cabosser en passant les portes, en le sortant du coffre...
C'est pourquoi  j'ai maintes fois accroché soit la dérive, soit le stab, soit une aile... avec des dégâts minimes, certes... mais qui contribuent à défraîchir le "bel" aspect de l'Elapor!

Je l'ai donc abimé plus "facilement"  lors des manipulations "au sol"  qu'en utilisation "vol"!!!!
Un comble!!!!

Alors  que j'avais déjà rendu les empennages démontables afin de faciliter le transport, je me suis à nouveau mis au travail.
DSCN1105A savoir que j'ai adapté un système  d'encliquetage automatique des prises, une partie restant dans le fuselage, l'autre étant insérée dans l'emplanture de chaque aile.
Signalons que, sans doute conscient du problème, Multiplex a équipé l'Easy Glider "nouveau"  d'un système ressemblant, sauf que ses prises sont disposées horizontalement...
J'ai opté pour le vertical!
Il m'a fallu toutefois aménager l'emplanture de chaque demi-aile. Le travail aurait sans doute été plus facile et plus soigné si j'avais  envisagé la chose avant assemblage des deux demi-coquilles du fuselage... 
M'enfin... y'a que le résultat qui compte, et quand tout ça est en place, l'esthétique(?)  ne semble pas trop en souffrir!


DSCN1117Et puis  j'ai coupé l'embarrassant  tube/longeron noir en deux morceaux de 50cm. Ils sont solidarisés  par  un manchon central de 12 cm en fibre,  (Voir tube en blanc sur la photo),
que j'ai  inséré à force pour moitié dans l'aile droite dont il reste solidaire.

Il entre plus facilement dans la gauche du fait que j'ai alésé un chouïa: tube noir sur lequel j'ai enroulé du papier de verre.
Les deux  moitiés de ce tube  noir ont reçu une très fine pellicule de scotch afin  d'augmenter un tout petit peu leur diamètre, ce qui leur évite de sortir seules et de les perdre pendant le transport.
Mais tout le système est encore amovible, et ne m'empêche pas, si je le  souhaite, d'insérer une tige filetée de 7mm sur 1 m de long afin de ballaster pour les jours venteux à la pente.
DSCN1110

Des images  valant mieux que de longs discours, voir le "roman photos"  ici:
http://bernardino.over-blog.net/album-1559521.html

Mais en savourant le confort qu'elles procurent, je me demande bien pourquoi je n'ai pas  fait ces modifs beaucoup plus tôt!!!


Lire la suite

Assan 2.4GHz intérieur du boîtier MPX4000

23 Janvier 2010 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Humour et modélisme

 
La bidouille décrite ci-dessous permet de conserver les deux modules à l'intérieur du boîtier... pourtant déjà bien rempli de l'émetteur 4000.
En utilisant un inverseur bipolaire à verrouillage, nul besoin d'ouvrir le boîtier afin d'interchanger les prises... De plus, le verrouillage évite une fausse manoeuvre en vol qui risquerait de se traduire par une catastrophe si on changeait par inadvertance le mode d'émission...



  intérieur du boîtier MPX4000


A noter qu'en réalité,  sur la nappe de fils issue du module Assan, on trouve le plus(rouge) entre le noir et le signal... Mais pour mon schéma, cela ne me rendait pas service.



câblage émetteur
Bons vols

intérieur du boîtier MPX4000
par Bernardino

Lire la suite

Minimag à skis

7 Janvier 2010 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Humour et modélisme

La neige étant tombée à nouveau, la couche est devenue DSCN1058utilisable.
Vite fait,  j'ai réalisé des skis adaptables sur le Minimag.
Et je suis sorti à pied vers les collinettes situées à 800 mètres de chez moi.

Ah, comme j'aurais voulu prendre des clichés de ce petit modèle en vol... mais tout seul, c'est pas facile.
J'ai quand même tenté le coup, tout en pilotant.
Emetteur dans  la main gauche et Nikon Coolpix  dans la main droite... Visée au jugé et à la sauvette...
A ma grande surprise,  j'ai obtenu une  vue à peu près potable... mais loin, loin...

J'ai enchaîné les atterrissages et les décollages; l'herbage est d'ailleurs zébré de longues glissades...

Parfois, je suis arrivé à l'atterro pas assez cabré et un peu trop lentement: entre  les traces des skis, l'hélice a laissé des stries parallèles  sur la nappe, jusqu'à ce que le modèle finisse par lever la queue et enfourne le nez dans la poudreuse... sans dommage.
DSCN1072
Une randonneuse est passée dans le chemin voisin. Elle s'est arrêtée,  a regardé, a posé quelques  questions...
J'en ai profité pour lui  demander si elle accepterait  de prendre quelques photos avec mon appareil.

Elle a dit que c'était pas facile de viser ce moucheron... elle a fait ce qu'elle a pu... et a immortalisé un décollage.
décollagePuis elle est repartie.
Merci à elle.

J'ai  vidé plusieurs accus... et  j'ai abondamment rayé la nappe neigeuse du pré devenu aérodrome improvisé.... 




Vive la neige!!!!

Autres photos dans l'album consacré au Minimag...
http://bernardino.over-blog.net/album-1543090.html



Lire la suite

Meilleurs voeux 2010

1 Janvier 2010 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

DSCN1056En ce premier  jour de l'an 2010, profitant du soleil qui riait dans un ciel tout bleu, j'ai mis le nez dehors.
Je suis allé au Montaigu, où j'ai fait voler mon fidèle MiniMag... qui a a ainsi étrenné son équipement radio en 2.4Ghz... cadeau du "père" Noël.

 Mais dans la mesure où le vent frisquet de Nordet griffait les oreilles, je me suis contenté avec 10 minutes de vol.

DSCN1047Puis, après avoir rangé mon matériel dans la voiture, j'ai effectué ma marche (quasi)-quotidienne autour du mont.

Et  "fort bien-aise"  (en patois mayennais, on dit "fort beunèze") je suis rentré à Bais.


Je me suis alors réchauffé en  allumant un pétillant  feu de cheminée.

Voeux 2010 Dragonfly strong -Au moment du repas,   je me suis fait un plaisir de finir les "restes" du réveillon.

Suite à quoi j'ai  l'impression d'avoir débuté l'année de façon fort satisfaisante.

Ce qui me donne l'occasion de formuler un souhait: Que chacun puisse accéder à ces menus plaisirs.

Meilleurs voeux à tous les lecteurs de ce blog, connus et inconnus, que j'espère toutefois rencontrer un jour autrement que par le biais virtuel d'Internet, mais  de manière bien réelle et concrète.

Bernard
Lire la suite