Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Le Pocket PC qui ne voulait pas mourir

27 Janvier 2011 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

En  décembre 2004, sur les conseils avisés d’un ami,  j’ai acquis chez Aldi un Pocket PC de marque Medion. (voir la boîte ci-dessous)

BILD0155.JPG

Tel un gamin à qui on vient d’offrir un nouveau joujou, je découvrais ce petit appareil  aux performances étonnantes, bien supérieures à ce que je pouvais envisager lorsque, emporté par le « Plan Informatique Pour Tous » que l’Education Nationale initiait en 1985,   j’ai mis mon p’tit doigt dans l’engrenage des bits et des octets

Mon Pocket se comportait à la manière d’un micro ordinateur de poche, avec quasiment les mêmes fonctions qu’un grand.

Et en plus, il intégrait un agréable système de navigation par GPS : Medion Navigator 4.

 

Mais v’là-t-y pas qu’un jour, mon appareil a commencé à donner des signes de fatigue : les contacts de la prise située tout au bas sont devenus aléatoires, jusqu’à ce je ne puisse ni  le connecter au PC ni recharger sa batterie.

L'appareil était encore sous garantie, et comme une entité Medion se trouve à 50km de chez moi, j’ai fait le déplacement afin qu’on puisse procéder au remplacement de la carte mère.

Pocket PC Medion (1)Mais il m’a fallu ensuite ré-installer tous les programmes (je n’avais bien  pas saisi à l’époque tous les bienfaits du système Backup dont mon appareil était doté).

 

Quelque temps plus tard, j’ai installé Carto Explorer : logiciel qui propose des cartes au 1/25.000ème. Impeccable pour pratiquer la randonnée, enregistrer sa trace, visionner tout ça sur le PC…

Quelques longs mois d’heureuse utilisation…

 

Puis  à nouveau, cette fichue prise… Mais nous sommes au-delà des 3 ans de la  garantie offerte par Aldi.

Que faire ? La cartographie de Medion Navigator étant devenue obsolète et sa mise à jour d’un prix déraisonnable, le remplacement de la carte mère trop onéreux, je préfère acheter un autre Pocket PC. Je jette mon dévolu sur  un  HP Rx 5720.

Je me décide alors  à ouvrir le boîtier de mon Medion malade… je triture tout ça, et je finis par rétablir un contact… uniquement pour la recharge, pas pour la connexion avec le PC. Tant pis, j’effectuerai la synchronisation via la liaison infra-rouge. Lente, très lente... Mais c'est mieux que rien!

 

Quelque temps plus tard, je découvre Memory Map, un logiciel encore  plus intéressant que Carto Explorer. Je teste une version évaluation, puis j’achète la licence. Avignonet 006

Mon petit Medion va continuer d'être  le témoin de nombreuses  autres sorties autour de Bais, sur le halage de la Mayenne, le long de quelques canaux (Nivernais, Bourgogne, canal du Midi…)

 

Mais, graduellement, la batterie interne va  donner des signes de fatigue : elle ne tient plus la charge. Un petit tour sur le Net, où je dégotte une batterie de rechange à un prix raisonnable.

C’est reparti pour un tour !

 

Et puis… un jour, plus moyen de recharger la batterie… la prise a encore rendu l’âme. Phénomène récurrent sur cet  appareil  et  ses clones Mio 168/Yakumo Delta 300. Voir les nombreux forums qui en font état !

 

A nouveau, j’ouvre le boîtier. Et à l’aide d’un simple  contrôleur universel, je parviens à déterminer l’emplacement d’un + et d’un - où je pourrais envoyer du jus.

Quelques soudures, installation d’une prise comme celles que j’utilise sur mes modèles réduits… et grâce à mes chargeurs spécifiques pour les accus Lipo, je peux maintenant regonfler l’accu interne… et lui greffer en parallèle une autre batterie qui va doubler l’autonomie !

J’ai encore sauvé mon Pocket…

 

Et de nouveau fixé sur le guidon de mon VTT, il m’accompagne dans mes sorties à travers bois et chemins creux…

Jusqu’à ce que l’autre jour, sur la fin  d’une virée dans le bois d’Hermet, l’écran commence à clignoter… et tout à coup le rétro-éclairage disparaît totalement.

« Là, c’est fichu ! »  me dis-je.

 

De retour à l’atelier, je branche le chargeur, qui m’indique « Low battery ». Il a détecté une tension inférieure à 3 volts, seuil au-dessous duquel un élément de batterie Lipo est considéré comme « burned ».

 

Tant pis, je branche en parallèle un accu que je pense être sain… et pftttt ! un gros panache de fumée, une odeur insupportable… Merdre, j’ai fait un court circuit.

Je démonte le boîtier… pour constater qu’une partie de la platine est noircie. De nombreux  composants font la gueule ! BILD0152-copie-2

Cette fois… mon Pocket est  réellement mort de chez mort.

Avec d’immenses regrets, je le remise dans une petite boîte… et je le laisse dormir en paix. Il a bien mérité son repos…

Jusqu’à ce qu’hier… je rouvre la boîte…

Nous avons tant de souvenirs communs !

Pris de remords, je teste la batterie… qui ne débite rien au-delà de la prise. Apparemment, un des composants situé sur la plaquette a fondu.

C’est alors que je me tourne vers l’ancienne batterie. Je la branche… rien !

Je trifouille : rien !

J’avise alors le  curseur On/Off, celui qui permet d’effectuer un hard reset…je le manipule… et là, que vois-je ?

L’écran vient de se rallumer !!!! Sur un « joli »  fond bleu comme quand  Windows 95 plantait! Je me retrouve avec quelques lignes rédigées en anglais… dont l’une indique « Reboot ».

J'ai dû entrer dans le BIOS!!!!

Allons-y donc pour « Reboot »… l’écran s’éteint, se rallume, hésite… et DSCN2180.JPGô, miracle !

J’arrive sur la page d’accueil  « Medion ». Puis « Aligner l’écran »…

Quelques secondes encore... Et le message s'affiche: "Réinitialisation terminée"!

 

J'ai une folle envie de rire, de sauter au plafond... Une joie indicible... !

 

C’est alors que bien vite je tente la procédure de « Backup »  afin de récupérer les programmes initialement installés.

Et alors !

 

Ben ça marche !!! Y compris la connexion Wifi grâce à la carte SDIO Spectec!  (Voir ci-contre)

 

J’ai donc re-soudé deux fils afin de pouvoir ré-alimenter et recharger ma batterie.. la "vieille"....

J’ai ré-installé le support sur mon guidon, et nous allons repartir tous les 3 (mon Pocket PC, mon VTT et moi!) vers de nouveaux horizons !

Pour combien de temps encore ?

Cela n’a guère d’importance…

 

Mais quand je vous disais que mon petit Pocket ne voulait pas mourir !!!!

   

  Reportage en images sur l'album: http://bernardino.over-blog.net/album-1806857.html

 PS1: si par hasard vous avez un  petit frère jumeau de mon Medion ppc95000, un Mio 168 ou un Yakumo Delta 300... ne le jetez pas. Je veux bien le récupérer afin de   "m'amuser" à lui redonner vie!

 

PS2,  ces  quelques  commentaires reçus en privé:

       
 -   Ah, c'est une histoire "fumante"!      
 
 - Toujours admiratif devant tes récits, et content de voir que tu es dans le développement durable... recyclage et réparation sont les mammelles d'un comportement éco-logique.
 
- Belle leçon de vitalité.. .Un peu dérangeante et politiquement incorrecte dans ce monde consumériste ;o)

  reparer.jpg

Lire la suite

Pupitre pour MPX 3030 et 4000

12 Janvier 2011 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Humour et modélisme

On me dit que la précision est nettement supérieure quand on pilote avec un pupitre, lorsque chaque  main repose sur des sortes d'oreilles disposées de part et d'autre  de 008565801.jpgl'émetteur. (photo de gauche)

Oui mais voilà: j'ai essayé, et je ne peux m'habituer.

Alors je continue de piloter avec la méthode "pouces dessus". pupitre 003 (Illustration ci-contre à droite)

Mais à force de suspendre mon émetteur par son point d'ancrage central,  la pièce en plastique  qui se trouve au centre de gravité  a fini par se rompre. J'ai donc réalisé une première réparation de fortune... et il m'a fallu bien vite re-penser à autre chose.

J'ai alors fait appel à des membres de listes "modélisme", j'ai fouiné sur le Net... et je n'ai rien trouvé qui me convienne.

 

pupitre 019Je possédais   une jolie  plaque d'alu venant des rebuts d'un artisan local  poseur de fenêtres (MPS, à savoir Menuiserie Pottier/Saudubray;  merci Erik!).

Premier avantage: cela ne m'a absolument rien coûté.

   

J'ai ensuite confectionné des gabarits en carton.

  

Puis, par la méthode des essais et des erreurs, ou par le tâtonnement expérimental,  j'ai affiné les formes et les proportions.

 

 

J'ai alors  décalqué tout ça  sur la tôle, et j'ai découpé à la scie sauteuse cet alu de 1.8mm d'épaisseur.

Quelques trous sur le fond, à savoir:

pupitre 009- ménager le passage pour la protubérance centrale, par la découpe d'un grand U.

- puis percer les petits rectangles qui reçoivent les deux  ergots des articulations  de la poignée. (On sera dès lors contraint de laisser cette poignée ouverte, voir cliché ci-dessous)

Quand on pose l'émetteur là-dedans, il est déjà bien calé,  et ne peut plus bouger!

 

La partie de "plaisir" a commencé avec le pliage de la tôle... Je n'étais pas vraiment outillé pour ça... Passons donc rapidement sur cet épisode désagréable!

 

Ensuite, j'ai percé la fenêtre de la partie supérieure, celle qui me permet d'accéder aux boutons de programmation, sans avoir à sortir l'émetteur de son support.pupitre 004  Fignolage à la lime douce...

 

Pour la suspension, vous remarquerez que j'ai effectué plusieurs trous: ce qui m'autorise à utiliser mon autre émetteur MPX (série 3010) dont le centrage est différent du fait d'un batterie plus légère.

 

Bien faire attention à ce que les mouvements nécessaires au pilotage ne soient pas entravés: les  pouces posés sur les manches ainsi que les mains pour  l'accès aux différents inters. Penser à ébarber,  et poncer les arêtes qui pourraient griffer la peau.

 

Brossage de l'alu à la ponceuse vibrante (grain 120).

Pose d'une bande de mousse adhésive à l'arrière de mon gadget pour le confort des abdominaux. Aménagement facultatif... surtout pour ceux qui sont déjà dotés d'une "bouée"  naturelle... Ce que les mauvaises langues appellent cal de comptoir ou abdominaux Kronenbourg!

 

Et voilà...

Pas d'assemblage, pas de vis, rien!

Tout  d'une seule pièce...

De plus, l'émetteur a nettement moins tendance à se promener latéralement du fait des  ancrages maintenant espacés,  et non en un point unique... pupitre 011

 

Me permettrais-je d'ajouter que  je pense avoir allié ergonomie et esthétique?  Il n'est tout de même pas vilain, mon gadget? J'ai vu plus moche! Et plus encombrant!

 

Alors si vous possédez un émetteur d'une autre marque, vous pourrez toujours adapter ma technique... et ceux qui pilotent en pupitre n'auront aucune difficulté à y ajouter les fameuses oreilles!

 

BILD0149Bons vols!

 

Le détail en photos ici:

 

 http://bernardino.over-blog.net/album-1796333.html Obelix.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

PS: notre camarade Manu vous  propose un autre style de pupitre. Il nous en a fait la brillante démonstration lors de la rencontre vol en salle du 13 février 2011... Cela semble à la fois efficace et confortable!

 

 

PS2: Mon voisin  faisait construire une véranda... J'ai pu ainsi  récupérer  de la tôle d'alu, et je me suis remis à l'ouvrage afin d'améliorer le concept. Mon nouveau pupitre est maintenant composé de deux pièces, ce qui facilite grandement le pliage!  Celles-ci  sont  assemblées par trois boulons+écrous; le bidule est donc démontable et moins encombrant si on doit partir en voyage.. La fenêtre donnant accès aux boutons de programmation est plus grande... J'en ai profité pour modifier aussi la version 1.

Et puis ma nouvelle tôle me plaît mieux....

Petits détails me direz-vous... mais qui rendent la vie plus agréable!  DSCN2265.JPG

DSCN2266.JPG

Lire la suite

C’est pas juste !

8 Janvier 2011 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Pourquoi ce cri à l’injustice ?

Ben… il faut que je vous explique…

V’là-t-y pas qu’en juillet, ma femme achète une paire de gants en caoutchouc de marque Mxxx.

Et juste avant de mettre l’emballage dans le bac «papiers destinés au recyclage», j’avise un encart selon lequel, en se connectant au Net, on pouvait participer à un jeu gratuit.

Je m’en vais donc sur le site, je joue… et on me dit que je participerai à un tirage au sort..

Et puis je reçois  ce courriel :

Bonjour Bernard,
Vous venez de vous inscrire sur le site www.mxxx.fr.
Munissez vous dès à présent du ou des codes jeu pour participer au grand jeu "Ma maison" et tentez de vous offrir votre maison grâce aux 200 000 € offerts par Mxxx.
Voici le rappel de vos identifiants :
Login : ***********

Mot de passe : **************
A bientôt sur mxxx.fr !
L'équipe Mxxx

 

Et dans la foulée, cet autre courriel :

Jeu 22 juillet 2010, 9h 04min 32s

Bravo, vous avez gagné !

Vous avez gagné une paire de gants Mxxx !
Vous recevrez votre lot à l'adresse confirmée dans le formulaire du jeu, dans un délai approximatif de 6 à 8 semaines à compter de votre date de participation.
L'équipe Mxxx
Homme-decu.jpg

Ben vous me croirez si voulez : nous sommes début janvier, donc nettement après les 8 semaines pendant lesquelles on me demandait de patienter,  et malgré plusieurs rappels de ma part chez Mxxx, je n’ai toujours rien reçu !

Pourtant, à chaque fois, j'avais   pris des gants pour leur écrire,   aux gens des gants Mxxx…

C’est pas juste !

 

Tiens, puisque je crie à l’injustice.

Figurez-vous que depuis une semaine, je reçois par la Poste un quotidien au nom très catholique.

Mais ce qui m’étonne, c’est que je là, je n’ai rien demandé.

Alors je me suis rendu sur le site de «La +++++»  et j’ai fini par envoyer le  courriel ci-dessous :

Service des abonnés...
 N’ayant pas trouvé dans
« nous contacter » une rubrique concernant ma requête, je finis par m’adresser à votre service abonnés.

Mais le «hic»,   c’est que   je ne suis pas abonné !
Quelqu'un m'aurait-il fait un cadeau à Noël en m'abonnant
  à l'insu de mon plein gré??? Mesure de charité... chrétienne?
Ou alors stratégie publicitaire de votre part afin d'hameçonner un futur lecteur? Technique identique à celle utilisée par C****+,  qui nous refile gratos un mois  de TV en clair ???
Cela peut paraître  sympathique...
Mais…
Depuis quelques jours, je reçois en effet un N° de «La  +++++ »!!! A l'adresse mentionnée en annexe. (Vous devriez bien retrouver ma trace dans vos archives...) Adresse que vous avez dû pêcher dans un des nombreux fichiers qui circulent ici ou là...  A moins que tout simplement un logiciel aspirateur de pages blanches ou jaunes...  Yapuka faire un mailing...
Mais c'est pas trop la peine de vous fatiguer à m'envoyer votre publication... j'suis pas vraiment intéressé par ce type de gazette. Que l'on reconnaît pourtant  comme un média de qualité.
Mais c'est pas tout à fait  ma philosophie. J'ai été élevé dans un milieu où la religion n'était  pas au centre des préoccupations lorsqu'il était question de gagner notre pain quotidien.
Mon grand-père, un homme  très  tolérant, apprenait l'Espéranto. Il  lisait "La libre pensée"…
Moi, ce serait plutôt "Le Canard Enchaîné". Mais comme ce titre ne fait pas partie du groupe Bayard-Presse...
Par conséquent, après m'avoir répondu sur les raisons de cet abonnement « sauvage », ce que vous ne manquerez pas de faire... vous pourrez utilement effacer mon adresse mail de vos fichiers… ainsi que mon adresse postale
A vous lire.

Et en ce 8 janvier 2011 ? Ben…je n’ai toujours rien reçu du service abonnés. (Aux abonnés ... absents... Tuuut... Tuuut... Tuuut...)

C’est pas juste.

Et puis, pour en remettre une couche, alors que là encore je n’avais rien demandé, v’là-t-y  pas que ce matin, je reçois une offre d’abonnement «privilège» à l’hebdomadaire "M******e" , celui qui se pare  de la dame au bonnet phrygien.

Avec la même adresse que celle utilisée par «La  +++++ »

J’ai encore rien demandé, moi !!!

Néanmoins,  je commence à m’inquiéter de savoir si ce serait  pas «les gants» qui auraient refilé mon adresse à ces journaux !

M’enfin !

Moi, je voudrais simplement qu’on m’envoie ma paire de gants en caoutchouc ! Celle que j'ai gagnée...

 

Franchement, c’est pas juste.


 

 

Lire la suite