Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Reflets et autres ombres...

30 Novembre 2013 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale

Reflets et autres ombres...

Lorsque je pars effectuer une marche, il n'est pas rare qu'en cours de route me reviennent des fragments de poésies étudiées à l'école.

C'est ainsi que me trouvant au sommet des Batailles, alors que les feuillages évoquaient l'automne, je me suis mis à réciter intérieurement ce texte de Victor Hugo:

 

L'aube est moins claire...

L'aube est moins claire, l'air moins chaud, le ciel moins pur ;
Le soir brumeux ternit les astres de l'azur.
Les longs jours sont passés ; les mois charmants finissent.
Hélas ! voici déjà les arbres qui jaunissent !
Comme le temps s'en va d'un pas précipité !
Il semble que nos yeux, qu'éblouissait l'été,
Ont à peine eu le temps de voir les feuilles vertes.
 

Pour qui vit comme moi les fenêtres ouvertes,
L'automne est triste avec sa bise et son brouillard,

Et l'été qui s'enfuit est un ami qui part.

 Mais permettez-moi de modifier quelque peu le début de la seconde strophe:

Pour qui vit comme moi les mirettes ouvertes ,

L'automne n'est pas si triste auprès de mon regard... 

Reflets et autres ombres...
Reflets et autres ombres...

Car même en automne, il suffit de se montrer curieux et d'emmagasiner les images par le truchement de l'appareil photo.

 

C'est ainsi que je me suis amusé au jeu  des reflets et des ombres.

Jeu futile, sans doute.

Mais peu importe.

Jeu qui me permet de combiner les formes, de varier les plans... de rêver.

 

Reflets et autres ombres...

 Surtout quand passe un avion dont la traînée se reflète dans l'eau...

 

Reflets et autres ombres...

Chacun son plaisir, n'est-ce pas?

Reflets et autres ombres...
Reflets et autres ombres...
Reflets et autres ombres...
Lire la suite

Vive la société de consommation!

29 Novembre 2013 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Vive la société de consommation!

Figurez-vous que l'autre mardi (le 26 novembre) je m'apprête à partir en voiture.

Mais sortant mon trousseau de clés, je le laisse s'échapper des mains et boum!

Je vois alors gicler un petit morceau de plastique noir qui roule sur le sol.

En observant de plus près, je me rends compte que sur les trois poussoirs, l'un a donc quitté son logement, un second est tout en travers... seul celui qui permet d'ouvrir le coffre semble intact.

Et impossible de faire clic!

Quelque chose doit être coincé là-dedans, ou bien la pile a bougé.

Dans l'impossibilité d'utiliser mon véhicule, je renonce à effectuer le déplacement prévu et je me mets au travail.

Pas facile d'ouvrir cette fichue coque.

Mais j'y parviens... et c'est alors que je découvre les dégâts...

Vive la société de consommation!Vive la société de consommation!

Deux des poussoirs sont endommagés.

Mais si j'appuie sur l'un des bitonniaux de la partie électronique, ma voiture obéit!

Ouf...

 

Il me reste donc à contacter le concessionnaire de la marque afin de lui demander s'il n'aurait pas une solution à mon problème.

 

Je reçois un accueil fort cordial, et mon interlocuteur se met en devoir de consulter ses documents, pour m'apprendre enfin que le remplacement de la clé complète me coûtera environ 160 Euros...

"Désolé, mais apparemment on ne fait pas le détail...

- Bon, ben, je vais réfléchir."

Je rafistole alors mes petits boutons,  que je fixe avec du Blenderm (adhésif médical souple que j'utilise en modélisme pour confectionner les charnières des gouvernes) et puis j'en m'en vais faire un petit tour sur Internet.

"On trouve tout sur Internet, hein Papy?" clame sans cesse mon petit-fils!

 

Internet où je trouve rapidement des coques de remplacement, ainsi qu'une pièce en caoutchouc pouvant remplacer mes boutons cassés.

Et pour quel prix me direz-vous?

Je vous le donne en mille.

Port compris, je "risque" une somme astronomique, à savoir 4.90€!!!

Fa-ra-mi-neux!

 

Vive la société de consommation!
Vive la société de consommation!

J'ai donc commandé.

Quelques jours plus tard (vendredi 29), j'ai reçu une petite enveloppe avec ma pièce en caoutchouc...

 

J'ai vite rouvert ma coque afin d'y insérer mon "gadget".

Et en deux temps  trois mouvements  de tournevis, je me suis retrouvé avec une clé remise (presque) à neuf.

 

Pour 4.90€

 

 

Vive la société de consommation!

Moi j'vous dis très franchement:

Merci Internet!

 

Et vive la société de consommation...

 

Lire la suite

Automne et VTT

19 Novembre 2013 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Tranches de vie

Les douves du château de Montesson, éclairées par le soleil d'Est.
Les douves du château de Montesson, éclairées par le soleil d'Est.

Les douves du château de Montesson, éclairées par le soleil d'Est.

Après un passage pluvieux particulièrement long, le soleil est enfin revenu!

J'en ai profité pour enfourcher mon fidèle VTT.

Mais après plus d'un mois et demi sans pédaler, j'ai éprouvé quelques difficultés au niveau du souffle!

Et comme j'avais commis l'erreur de ne pas vérifier la pression des pneus, j'ai roulé "sous-gonflé"... ce qui demande un peu plus d'efforts.

 

Ce matin, le soleil brille à nouveau.

J'ai décidé de remettre ça.

Mais cette fois, j'ai été nettement plus prudent: ma pompe a poussé la pression jusqu'à 3.5kg.

Ben...vous me croirez si vous voulez, mais ça roule nettement mieux comme ça!

Et dès les premiers hectomètres, j'ai senti que ma ventilation s'effectuait un peu plus librement que la veille!  Effet bénéfique de la remise en route?

Mais le petit pédaleur que je suis en a profité pour rouler tranquillement et s'emplir les yeux du spectacle flamboyant offert par l'automne.

Avouez que ce serait vraiment dommage de ne pas en profiter, n'est-ce pas?

Automne et VTT
Automne et VTT
Lire la suite

Sous les pavés (du Nord), la plage !

10 Novembre 2013 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Tranches de vie

Sous les pavés, la plage!

 Parmi tous les slogans qui fleurirent en mai 68, celui-ci reste l'un des plus fameux...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sous_les_pav%C3%A9s,_la_plage_!

 

Mais  les pavés que je veux évoquer aujourd'hui se trouvent nettement plus au nord de Paris.

Ils ont été rendus célèbres -voire immortalisés- par la course cycliste Paris-Roubaix.

Figurez-vous que ma fille habite à quelques dizaines de mètres d'un tronçon qu'empruntent habituellement  les pédaleurs de l'impossible.

J'ai donc moi aussi voulu faire "mon" Paris-Roubaix avec un VTT. Mais pas en totalité, rassurez-vous. Juste quelques tronçons, "pour voir"!

Et je peux vous dire que j'en garde un souvenir "ému".

Car ce type de revêtement vous casse littéralement le corps.

Sur les pavés, la plage?

Sur les pavés, la plage?

Mon expérience cycliste a donc  très vite tourné court!

Cependant, lors de mon dernier séjour dans le Nord, j'ai voulu revoir de plus près le tronçon passant par Tilloy lez Marchiennes, Brillon, Sars et Rosières.

A pied...

Et une nouvelle fois,  je me suis dit qu'il fallait être complètement fêlé  pour endurer des souffrances inhumaines lorsqu'on doit  pédaler sur un tel revêtement.

Songez que ces fameux pavés sont biscornus, disjoints, affublés de traîtresses ornières...

 

Sous les pavés (du Nord), la plage !
Sous les pavés (du Nord), la plage !

Et que même lorsqu'on les emprunte à pied, ils sont capables de vous jouer de vilains tours!

Parce que certaines bonnes âmes ont voulu reboucher des trous avec du goudron, des gravats,  voire même du béton, appliqué sans trop de soin!

Et hier, j'ai été contraint de m'arrêter devant une immmense flaque: impossible de la franchir sans avoir de l'eau jusqu'au-dessus des chevilles!

Mais non, ce n'était pas la plage espérée sous les pavés!

 

J'ai donc rebroussé chemin, obligé d'emprunter la D35,  route "goudronnée" qui va de Brillon à Marchiennes.

Et là? Ben j'ai pas trouvé la plage non plus!

 

Passera? Passera pas?

Passera? Passera pas?

Mais avec tout ce qui traînait sur les bas-côtés, j'aurais pu  remplir aisément  une grosse benne à ordures.

En effet, si je dresse l'inventaire de cette funeste "chasse au trésor", je vais lister en vrac:

bouteilles en plastique, canettes métalliques à bière ou à soda, papiers, cartons, mégots, paquets de cigarettes, boîtes à bonbons, emballages de repas issus de la restauration rapide...

Tout ça plus ou moins broyé par la machine destinée à entretenir les accotements.
Bref, tout un tas de bidules hétéroclites que les automobilistes peu soucieux de l'environnement balancent par la vitre leur bagnole!

 

Un bien triste spectacle dont la jolie forêt de Marchiennes toute proche se passerait volontiers!

 

Comme quoi, il ne faut pas s'attendre à trouver la plage le long de ces routes dont on aperçoit encore  sous le goudron les fameux pavés du Nord.

Mais, me direz-vous, au niveau respect de la nature, est-ce si différent dans nos régions?

 

Je vous laisse le soin d'apporter une réponse.

 

A l'entrée de Brillon

A l'entrée de Brillon

Lire la suite

Le Louvre Lens

7 Novembre 2013 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Tranches de vie

J'ai quitté ma Mayenne natale pour effectuer un séjour dans le Nord.
Et ce matin il faisait encore un temps de chien chez les Chtis.
Qu'à cela ne tienne: mon programme était déjà établi!
Direction Lens, afin de visiter "la succursale" du musée du Louvre.
 
La quantité ainsi que la qualité des oeuvres nous ont  permis d'y consacrer  une bonne partie de la journée.
J'ai ainsi pu admirer des oeuvres que je n'avais pu contempler qu'au travers de mes livres d'Histoire: statues,  tableaux, sarcophages... 
 
 
Le Louvre Lens
Le Louvre Lens
Le Louvre Lens
Le Louvre Lens
Le Louvre Lens
Le Louvre Lens
Une visite que je conseille à tous... d'autant plus qu'elle est GRATUITE! (jusqu'à fin 2014 il me semble)
Et si j'ajoute que les numériques ne sont pas interdits... sympa, non?
Il faut simplement désactiver le flash.
Et puis on nous prête un audio-guide bigrement bien fait, qui aide à mieux comprendre certaines oeuvres exposées.
 
Musée fort différent de ce que nous avons pu admirer mardi au LAM (Lille Art Moderne) où l'on a trouvé des Picasso, Buffet, Modigliani, Klee, Miro... et bien d'autres tels que Fernand Léger.
 
 Disons que les deux sont complémentaires!
Le Louvre Lens constituant un tome1, le LAM étant le tome2...
Tomes que nous avons "lus" à l'envers!
Mais peu importe! Le plaisir a toujours été au rendez-vous!
Le Louvre Lens
Le Louvre Lens
Lire la suite

L'Administration avec un grand "A"

1 Novembre 2013 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Figurez-vous qu'il y a de cela quelque temps, en fouinant dans les journaux empilés dans la chambre de sa mère, mon épouse  tombe par hasard sur une enveloppe du Trésor Public.
Elle ouvre, et s'aperçoit que le fisc réclame un impôt sur le revenu.
Mamie Hélène qui n'a pas vu  sa pension augmenter... ben voilà qu'elle doit maintenant elle aussi passer à la caisse!
Et en lisant le papelard, on se rend compte que la date est dépassée..
"Merdrrrre."........ comme on aurait dit chez le père Ubu!
 
Annie prend alors sa plus belle plume et explique.
"Ma mère... 92 ans passés... Maison de retraite... Mémoire défaillante... Exonérée jusqu'à présent d'impôt sur le revenu..."
 
Et pour toutes ces raisons, elle demande si on ne pourrait pas faire preuve d'un peu de clémence...
 
Ajoutant que, pour éviter pareil souci, il serait préférable de modifier l'adresse d'envoi afin que le courrier arrive chez nous. (Ce que font sans problème d'autres services, y compris les services de la taxe foncière.)
Et elle glisse ce  petit papier dans l'enveloppe en même temps que le chèque.
 
V'là-t-y pas qu'hier, rendant visite à sa mère, Annie découvre un courrier du fisc... toujours adressé à la maison de retraite, imprimé standard signifiant que le chèque était bien arrivé, mais qu'il manquait les 10%  d'indemnités pour retard de paiement. 
 
J'ai été pris d'une colère sourde.
Je crois que si j'avais eu devant moi l'employé chargé d'appuyer bêtement sur le bouton de l'ordinateur qui envoie les imprimés de rappel... je sais pas ce que je lui aurais fait.
 
Annie va donc refaire  un autre chèque, en joignant à nouveau un petit mot pour expliquer...
Mais "l'ordinateur"  est trop bête*  pour comprendre, n'est-ce pas?
(* , j'ai volontairement censuré le  gros mot qui me venait à l'idée...)
 
D'ici qu'on ne reçoive un autre rappel demandant 10% sur les 10% d'indemnités de retard!
Ben ça peut durer longtemps...
 
Hélas!
Pas un sou d'humanité dans tout ça.
L'Administration dans sa propre caricature!
 
---------------------------------------------------------
PS: mamie Hélène a quitté son domicile des Deux-Sèvres depuis plus d'un an et demi.
Nous avions donc signalé le fait au service chargé de la taxe d'habitation... qui nous a renvoyés vers le Centre de Prélèvement Service (CPS) de Lyon... Où il a fallu discutailler, parlementer afin d'obtenir un arrêt des prélèvements.
Après de nombreuses vicissitudes et de très looooooongues semaines, nous avons enfin reçu un courrier nous indiquant que cela allait cesser...   et que Mamie Hélène devrait recevoir un chèque égal au montant  des sommes indument perçues.
"Dis, monsieur le Trésor Public, tu y ajouteras un petit quelque chose pour  indemnités de retard  ?"
 
Mais voyons, Bernard, tu sais bien que le Fisc est exonéré de ce genre de servitude!
 
Lire la suite