Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Quand pensez-vous?

30 Août 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

On va encore me dire que j'ai l'esprit un peu tordu...

Mais le vieil "instit" que je suis (qui a tout de même fini sa carrière en tant que professeur

 des écoles, ça fait chic, n'est-ce pas?), ben ce vieux pédag  prend toujours autant de plaisir quand (1) les gens "trébuchent".

Au sens propre comme au sens figuré!

 

Comment expliquer autrement le succès  des bêtisiers que l'on rediffuse périodiquement sur les chaînes de télé?

Ne me dites pas que vous n'avez jamais lorgné de ce côté-là sur Youtube, Daylimotion ou autre!

Plus les gens se "cassent la figure", et plus le bon peuple rigole.  Pas vrai?

Ce matin, je suis  donc "tombé" sans me faire aucun mal sur la "chute orthographique" d'un correspondant de presse.

 

Alors qu'il interrogeait un directeur d'école quant à la façon dont seraient gérées les activités péri-scolaires,  et sans même s'aider phonétiquement de la liaison, il a traduit orthographiquement sa question  de la manière suivante:

"Quand est-il des temps d'activités périscolaires...."

 

 

Qu'en pensez-vous?

Qu'en pensez-vous?

Ce qui me fait irrémédiablement penser à la réplique que je fis lorsque, se piquant pourtant de tâter l'orthographe avec qualité, l'un de mes correspondants m'écrivit un jour:

"Quand pensez-vous?"

Et je lui répondis alors:

"Quand est-ce que je pense?   Ben... tout le temps,  sauf peut-être quand je dors profondément! Et encore!!!" 

 

Quoi qu'il en soit, et quel que soit le niveau en orthographe du correspondant que j'évoque, et afin d'occuper utilement ses loisirs, j'aurais peut-être une suggestion à lui faire:

Si par hasard, et sans même qu'il y ait  obligation de se rendre à  CAEN (2),  les activités péri-scolaires de sa commune prévoyaient des "ateliers pédagogiques spécifiques en parallèle" parmi lesquels des séquences "dictées", ou exercices de Bled, peut-être serait-il bien inspiré d'aller s'y inscrire.

"Dans le temps", quand j'étais môme, on proposait bien des cours du soir, n'est-ce pas?

 

Alors moi, malicieusement, de vous poser cette question:

Qu'en pensez-vous?

 

-----------------------------------------------------

 

(1) Pour en savoir davantage sur ces fichus homophones...

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-1/exercice-francais-628.php

 

(2) Quand le grand Devos joue (volontairement) avec les mots

http://www.dailymotion.com/video/xaytoc_raymond-devos-ou-et-quand_fun

 

(3)  Et à propos d'orthographe encore, vous aurez remarqué(?) que je n'ai pas chipoté sur le "S" qui traîne à la fin de matins,  dans l'expression cinq mercredis matins, où matin prend la valeur d'un adverbe invariable.

http://grammaire.reverso.net/4_2_16_les_noms_de_jour_et_de_mois.shtml

 

 (4) Ne voyez dans mes propos qu'une malicieuse réaction d'un attardé  galopin à l'esprit frondeur, et qui n'est pas non plus le dernier à "coquiller" ses textes avec des trébuchements orthographiques!

 

 

La fronde dans la poche...

La fronde dans la poche...

PS: Suite à mon billet d'humeur, l'un de mes correspondants m'a immédiatement envoyé la photo ci-dessous.

Rentré scolaire des  professeurs des écoles stagiaires 2014/2015 en Haute-Garonne.

 

 

Rentré... sans "E"... mais c'est la faute au correcteur orthographique de Power Point, voyons!

Rentré... sans "E"... mais c'est la faute au correcteur orthographique de Power Point, voyons!

Sûr qu'avec des exemples comme celui-là, il faut s'attendre au pire quant un niveau orthographique de mes jeunes collègues!

Mais personne n'est à l'abri d'un co(q)uille...

http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/28/1940971-rentre-scolaire-faute-education-nationale-fait-buzz.html

Lire la suite

Le festin de l'araignée Argiope

28 Août 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie

Si vous arrivez directement sur cette page, je vous conseille vivement de commencer par consulter celle qui précède, dédiée à une curieuses araignée.

http://bernardino.over-blog.net/2014/08/araignee-argiope-frelon.html

Je l'ai découverte juste à côté de ma maison.

Ce qui a pu faire dire à l'un de mes correspondants:

"C’est tout simplement GENIAL, Pas forcément besoin d’aller au bout du monde pour s’émerveiller."

Au pignon de ma maison... se trouvait une argiope

Au pignon de ma maison... se trouvait une argiope

Depuis que je l'ai découverte, je l'observe.

Hier, elle s'est montrée gourmande en   dégustant  une proie importante.

Avait-elle les yeux plus gros que le ventre?

Mais aujourd'hui, j'ai eu l'incroyable  chance d'arriver sur les lieux du crime juste au moment où un insecte de moindre taille venait de se prendre dans les filets!

A peine le temps d'allumer l'appareil photo que déjà mon araignée avait surgi vers sa proie, l'emprisonnant dans ses pattes.

Le festin de l'araignée Argiope

Pour la ramener bien vite au centre de son piège, et commencer à l'enrubanner prestement.

Un funambule qui se déplace à la vitesse de l'éclair!

L'argiope se prépare une "boulette"...
L'argiope se prépare une "boulette"...
L'argiope se prépare une "boulette"...

L'argiope se prépare une "boulette"...

Il faut voir avec quelle agilité travaille l'arachnide en question.

J'ai tenté de filmer, mais un méchant  vent  de suroît faisait osciller la toile à tel point que la caméra ne pouvait faire une mise au point correcte.  Dommage.

Quoi qu'il en soit, j'ai continué à photographier.

Avidement. Curieusement.

Je pouvais voir très distinctement avec quelle dextérité ma bestiole engluait sa victime de "bave" luisante... jusqu'à ce que, contrairement à la veille, l'argiope finisse par la déguster sur le champ.

Le repas est fini, je m'en lèche les "doigts"

Le repas est fini, je m'en lèche les "doigts"

Et quand il n'y eut plus rien à sucer... l'ogresse laissa tomber l'enveloppe vidée de sa substance...

Pour se livrer à un méticuleux "lichage des doigts", comme pourrait le faire un gourmand qui a les mains pleines de chocolat fondu!

 

Sacrée bestiole!

Que j'aurais parfois envie de comparer à une marionnette à fils.

Mais redoutable marionnette!!!

-----------------------------------------------------------

 

Pour en savoir davantage sur l'argiope-frelon:

http://www.antiopa.info/112-araignee-arachnide-insecte-toile-predateur-fil-epeire.htm

Et au matin, emperlée de rosée...
Et au matin, emperlée de rosée...
Et au matin, emperlée de rosée...
Et au matin, emperlée de rosée...
Et au matin, emperlée de rosée...
Et au matin, emperlée de rosée...

Et au matin, emperlée de rosée...

En cette période où l'on voit des araignées partout...
En cette période où l'on voit des araignées partout...

En cette période où l'on voit des araignées partout...

Autre type d'araignée, tout aussi vorace!
Autre type d'araignée, tout aussi vorace!
Autre type d'araignée, tout aussi vorace!
Autre type d'araignée, tout aussi vorace!

Autre type d'araignée, tout aussi vorace!

Lire la suite

Araignée Argiope frelon

26 Août 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie

Au milieu de sa toile...

Au milieu de sa toile...

Alors que je faisais un petit tour près de la haie qui borde ma maison, je trouve, bien nichée au milieu des feuilles de forsythia... une magnifique araignée!

Mais pas n'importe quelle araignée!

Pas la toute petite noire que j'observe chaque matin postée à l'extérieur de mon vélux...

Non, non, une araignée très colorée, dont les rayures font penser à une guêpe.

Voire aux célèbres frères Dalton!

Vite je retourne chercher mon oeil magique pour tenter d'immortaliser l'instant.

Le soleil se montre alors très coopérant, car il me gratifie d'un petit rayon qui filtre furtivement  entre les nuages.

Plaisir éphémère.

Araignée Argiope frelon

Pendant que je prends mes photos, je me pose la question de savoir comment se nomme précisément cette araignée.

Mais on trouve tout sur Internet, n'est-ce pas, Maxence?

Alors allons-y d'un petit coup de moteur de recherche avec ces mots-clés: araignée jaune et noire.

Et là, j'obtiens une bonne quantité de réponses, dont celle-ci:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Argiope_frelon

Araignée Argiope frelon

Je sais donc maintenant que "mon" araignée est une Argiope-frelon.

Aux moeurs très particulières, puisqu'elle pratique le cannibalisme sexuel...

Force est de constater que la mante religieuse n'est pas la seule à bouffer le mâle après être montée au septième ciel.

Et alors que je finis tout juste de rédiger ce petit papier, une pluie diluvienne s'abat sur Bais.

Mais si les gouttes sont trop grosses, elles risquent d'endommager la toile...

Pendant ce temps, ma petite araignée noire se mettra gentiment à l'abri sous le rebord supérieur du vélux, comme à son habitude!

En attendant des jours meilleurs, qui se font très rares en cet "bel" été 2014 fort peu clément...

Ma petite araignée du matin...

Ma petite araignée du matin...

Avant la pluie...
Avant la pluie...
Avant la pluie...

Avant la pluie...

Lorsque la pluie a cessé, je retourne observer mon araignée.

Le stabilimentum  qui ornait la toile a totalement disparu.

"C'est une structure visible sur la toile de certaines araignées, composée de fils de soie avec parfois différents débris. La structure est plus dense et plus opaque que le reste de la toile et suit généralement un motif en zigzag..."

Texte extrait de:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stabilimentum

Après la pluie... plus de zig-zag blanc sur la toile.
Après la pluie... plus de zig-zag blanc sur la toile.

Après la pluie... plus de zig-zag blanc sur la toile.

Le lendemain matin... le zig-zag blanc a été reconstruit.
Le lendemain matin... le zig-zag blanc a été reconstruit.

Le lendemain matin... le zig-zag blanc a été reconstruit.

Maintenant je guette une sorte de construction qui se trouve à environ 30 cm sur  la droite de la toile.

Cela semblerait s'apparenter à l'ébauche d'un cocon, peut-être  afin dy déposer les oeufs.

Affaire à suivre!

Et puis, en fin de matinée, je repasse observer mon Argiope.

Surprise!

Elle a capturé une proie... qu'elle vient de mettre au garde-manger...

Cette bestiole n'a pas fini de m'étonner!

Sur la droite du cliché, une proie mise au garde-manger!
Sur la droite du cliché, une proie mise au garde-manger!

Sur la droite du cliché, une proie mise au garde-manger!

Vers 13h, je file à nouveau vers le nid de l'araignée.

Entre temps, il a plu.

Et je découvre l'ogresse avec la proie qu'elle tient maintenant entre ses pattes...

Le festin de l'araignée: une sauterelle?
Le festin de l'araignée: une sauterelle?
Le festin de l'araignée: une sauterelle?

Le festin de l'araignée: une sauterelle?

Pièces buccales introduites dans sa victime, l'Argiope aspire son repas prédigéré par l'injection de venin.

Pièces buccales introduites dans sa victime, l'Argiope aspire son repas prédigéré par l'injection de venin.

Lire la suite

Eloge de la vie ordinaire

12 Août 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Eloge de la vie ordinaire
Ce matin, l'édito de Ouest-France.
Intitulé  "Eloge de la vie ordinaire..."
Dont voici quelques extraits.
 
"Et si la solution n'était pas de fuir le quotidien.... mais de regarder (le monde) autrement, pour découvrir sous sa morne écume, des richesses insoupçonnées.
 
Il y a aussi la réalité de ce petit cyclamen rose-indien et celle aussi du vaste horizon que l'on finit toujours par découvrir. Tout prend un relief inattendu et coloré: la "première gorgée de bière",  la cueillette de mûres", "l'odeur des pommes" chères à Philippe Delerm.
 
Le monde est beau avant d'être vrai.
 
De la vie banale au sommet de l'art, il n'y a pas rupture mais épanouissement magique qui tient à une inversion intime de l'attention, à une manière tout autre d'écouter et de regarder."
 
Que pensez-vous que je pense de ce document?
Il faudra aussi que je le demande à mon petit coquelicot, 
 
 
Ou à mes escargots...
 
Ou bien encore à mes deux pigeons, mes chardons...
Et à encore bien d'autres de mes complices...
Qui m'ont donné matière à raconter des "histoires"...
 
 
Have fun.
 
Si le coeur vous en dit, voici l'édito dans son intégralité.
Eloge de la vie ordinaire
Lire la suite

Emetteur Taranis Frsky

10 Août 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Modélisme

Dans un récent billet, je vous avais laissé entendre que je reviendrais sur mon dernier "joujou".

Parce que le microcosme modélistique en parlait beaucoup, je n'ai pas voulu mourir idiot, j'ai donc commandé un émetteur de marque FrSky nommé Taranis. 

C'est pas que j'en avais besoin "matériellement"... mais je voulais savoir!

Après quelques jours d'essais, de bidouilles en tous genres et beaucoup de recherches sur Internet, je vais profiter de ce sale temps d'été pour faire le point de la situation.

 

Image extraite du site :   http://www.frsky-rc.com/

Image extraite du site : http://www.frsky-rc.com/

Toute la partie "Opérateur Système" reprend le concept des logiciels "open source", comme le sont les différentes variantes de Linux.

Rien que ça... ben ça suffisait à aguicher l'ardent défenseur de Linux que je suis. (Ubuntu, Debian, Mint...)

Quand j'ai reçu ce nouvel émetteur, je me suis mis à rechercher sur le Net un manuel utilisateur qui "cause français".

Et là, je me suis rendu compte que j'allais devoir me promener dans une sorte de jungle tant cet émetteur avait suscité de forums et autres articles.

Vous me direz: "Abondance de biens ne nuit pas!"

Certes... mais là... il y a pléthore.

D'autant plus que cet émetteur est d'une "puissance" insoupçonnée.

Je crois bien qu'il me sera difficile d'explorer toutes ses capacités.

Quoi qu'il en soit, je n'ai pas l'intention de faire une énième documentation le concernant. A vous de chercher. Google est votre ami, mais duckduckgo l'est aussi https://duckduckgo.com/

Je passe donc rapidement sur les points m'ayant posé problème.

Et je voudrais juste évoquer l'aspect "retour au sol des informations". Ce que certains appellent "télémétrie".

Sachant que cet émetteur est capable non seulement de vous informer avec son écran, (pas facile de quitter en vol son modèle des yeux, au risque de le perdre de vue...) mais il peut également le faire via son haut-parleur, ou avec des écouteurs! (De façon à ne pas gêner l'entourage)

Altitude max atteinte durant le vol: 274mètres

Altitude max atteinte durant le vol: 274mètres

J'ai donc fait venir deux modules: un variomètre et un GPS.

Que j'ai installés sur mon fidèle Electro Junior.

Emetteur Taranis Frsky
Emetteur Taranis Frsky
Emetteur Taranis Frsky

J'avais déjà "tâté" de ce type d'outils, mais je dois avouer que j'étais loin de ce que je peux maintenant obtenir.

Grâce à mes deux modules, je peux donc avoir connaissance en temps réel de tout un tas de paramètres, dont l'altitude, la vitesse, la distance entre le modèle et moi, la tension de l'accu, la force du signal radio...

Et, cerise sur le gâteau, il m'est possible d'enregistrer le vol sur la mini carte SD fournie dans l'émetteur, vol que je vais pouvoir analyser, et visualiser par l'intermédiaire de Google Earth.

"Et comment ça" me direz-vous?

J'ai eu du mal à trouver la combine, mais voici ce que j'ai pu finalement découvrir au détour d'un forum

(http://frskytaranis.forumactif.org/t854-analyse-des-donnees-telemetrique-une-alternative-a-companion9x)

"Si la Taranis ne génère effectivement pas de fichier .kml , companion9x le fait... Il faut d'abord renseigner le chemin de googleearth.exe dans les préférences de C9x, rubrique "exécutable", puis ouvrir le fichier de log (extension csv), sélectionner une ou plusieurs lignes contenant des coordonnées GPS, puis cliquer en bas à gauche sur l'icone de googleearth.

Ca va ouvrir la carte avec le tracé des déplacements et on peut à partir de là l'enregistrer au format .kmz..."

Ce que je me suis forcément empressé de faire, et j'ai obtenu...

Un des nombreux graphiques affichables à l'écran.

Un des nombreux graphiques affichables à l'écran.

Avouez quand même qu'il y a de quoi baver d'admiration, non?

Et avec Google Earth, voici ce que ça donne:

Le gribouillis à gauche représente le schéma du vol... suivi de mon retour à la voiture puis l'arrivée à mon domicile.

Le gribouillis à gauche représente le schéma du vol... suivi de mon retour à la voiture puis l'arrivée à mon domicile.

Je voudrais toutefois tempérer un peu mon enthousiasme... tout comme celui du GPS FrSky!

En redescendant chez moi, j'avais volontairement laissé actif l'enregistrement du LOG...

Et mon émetteur m'annonçait les vitesses.

Là, je dois dire que je me suis marré, parce que le GPS de la voiture indiquait nettement moins que celui de mon modèle réduit... et pas qu'un peu.

Il n'y a qu'au moment où je me suis arrêté devant la porte du garage que "madame" Taranis m'a indiqué "Zéro kilomètres z'heure"

Oui, oui, la dame fait joliment la liaison avec z'heures!

Toujours est-il que j'ai encore beaucoup de choses à découvrir avec cet émetteur et le logiciel qui permet de le gérer via mon ordinateur.

J'adresse un grand merci à tous les gens qui ont contribué à développer le système.

Et je vous souhaite autant de plaisir que je peux avoir en "jouant" avec cet outil "haut de gamme" par ses performances, mais dont le tarif est comparativement bien modeste par rapport à celui des "grandes marques" proposant les mêmes "services"!

Bons vols!

 

-------------------------------------------------------

Forum français de la Taranis:

http://frskytaranis.forumactif.org

 

Manuel téléchargeable (en français):

https://www.dropbox.com/s/7z17z0g07e12luy/Manuel_Taranis_FR_V1.0.pdf

 

Autre  site:

Avec liens direct vers Intermodel qui commercialise la Taranis

http://www.geeby22.fr/search/taranis/

 

Pardonnez-moi de ne pouvoir tous les citer... ils sont pléthoriques.

 

 

 

Lire la suite

Dans les turbulences

8 Août 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre

I- Chapitre premier: l'histoire

 

Je savais depuis quelques jours que des techniciens devaient intervenir sur les pales d'une éolienne de marque Enercon E82 située à Bais (53160).

http://www.enercon.de/fr-fr/62.htm

 

Ma source de renseignements faisait état de "travaux sur les bidules en bout de pale".

 

Aujourd'hui, je m'aperçois qu'une nacelle est suspendue au niveau justement d'un "winglet". (le petit bout relevé)

 

 

 

Dans les turbulences
Dans les turbulences
Dans les turbulences
Dans les turbulences

Je file donc prendre quelques photos... de loin bien sûr... quand je vois arriver au bout du chemin une camionnette Enercon.

En descend un homme qui ouvre la barrière.

Après l'avoir salué, je lui demande gentiment quel genre d'intervention ils viennent d'effectuer.

 

"Désolé, je n'ai pas le droit  de vous le dire.

- Mais je crois savoir qu'il s'agirait de turbulateurs...

 

- Disons plutôt de déturbulateurs, mais en tout état de cause, je ne peux rien dire d'autre. Si vous souhaitez en savoir davantage, contactez l'exploitant...  (Energie Team, ce que je sais depuis  déjà longtemps)

Au revoir Monsieur.

Ah, si!   J'oubliais: les travaux se poursuivront la semaine prochaine.

 

- Merci monsieur!"

 

Voici donc tout ce que je possède pour l'instant.

II- Chapitre deux: un peu de théorie

Quels sont donc les "travaux de maintenance" dont faisait état l'employé d'Enercon?

Il me faut nécessairement aborder aussi simplement que possible la mécanique des fluides.

L'eau et l'air sont parmi les plus connus.

Mais si on peut assez facilement visualiser ce qui se passe lorsqu'on met un "obstacle" dans un courant d'eau, il en est tout autrement pour l'air.

On est alors contraint d'utiliser certains artifices tels que de la fumée, ou des brins de laine disposés sur le "mobile" en mouvement.

Avec le plus souvent une étude en soufflerie.

Mais on peut voir très distinctintemet combien est perturbé l'écoulement de ces fluides en modifiant l'angle d'une main dans l'eau par exemple.

Que se passe-t-il au niveau d'une éolienne?

Elle possède trois "ailes" qui, contrairement à celles d'un avion, ne vont pas "buter" contre l'air partout à la même vitesse. Au pied de pale, l'air s'écoule moins vite qu'à l'extrémité.

Chaque pale "travaille" dans la turbulence plus ou moins importante de celle qui l'a précédée.

Et l'incidence est variable... en fonction de la force du vent par exemple.

Les techniciens sont donc contraints de tenir compte de tous ces paramètres, et il est facile d'observer à quel point la forme d'une pale peut se trouver très "tordue", avec une largeur et une épaisseur importantes près du moyeu, alors que tout cela s'amenuise vers les extrémités.

Le bout des pales est lui-même sujet à un tourbillon nommé vortex, que certains fabricants tentent de "domestiquer" par différents moyens. Les Enercon possèdent des "ailettes", qui font penser aux artifices souvent  visibles au bout des ailes des avions gros porteurs ou même des planeurs.

Dans les turbulences
Dans les turbulences

D'autres moyens consistent à utiliser des "turbulateurs" afin d'améliorer l'écoulement de l'air... donc le rendement de la machine.

Il peut s'agir de bandelettes adhésives par exemple...(voir ci-dessous)

Mais d'autres systèmes existent tels que les pièges à couche limite faits de trous minuscules savamment disposés au bord d'attaque.

http://accrodavion.be/Accrodavions/lacouchelimite.html

http://www.simprop.de/Seiten/Modellbau/0318248SOLUTIONXL.htm

 

Dans les turbulences
Dans les turbulences
Dans les turbulences

Toujours est-il que cette histoire de turbulateurs me ramène au joyeux temps où je pratiquais le modélisme vol libre, avec expérimentation d'un profil Benedek  muni d'un turbulateur tridimensionnel...

http://clap54b.free.fr/vollibre/perfplaneur/7profil.htm

Souvenirs... souvenirs!

 Et puis plus récemment j'ai utilisé d'autres turbulateurs en zigzag  sur des winglets Multiplex...

J'ai aussi vu  des "zigzags" à l'avant des volets de gouvernes sur des planeurs "grandeur"...

Turbulateurs placés près du bord d'attaque d'une aile
Turbulateurs placés près du bord d'attaque d'une aile

Turbulateurs placés près du bord d'attaque d'une aile

Et alors, me direz-vous, pourquoi vouloir équiper les "ailes" de turbulateurs ou d'ailettes en bout?

 

Chez Siemens, on est moins cachotier:

http://www.energy.siemens.com/hq/de/services/erneuerbare-energien/windenergie/#content=Modernisierung%20und%20Nachr%C3%BCstung

 

Toujours est-il que, grâce à ces différents dispositifs réduisant la traînée,  certains vont jusqu'à exposer  un gain de 5% en consommation carburant sur des avions gros-porteurs.

Et même les pratiquants du kite-surf s'intéressent à ces turbulateurs!

http://forum.flysurf.com/bar/le-turbulateur-applique-au-kite-t58466.html

 

Ce n'est sans doute pas rien que pour faire joli, ou être à la mode...

 

III- Et à l'avenir...

En quoi consistent donc ces travaux de maintenance sur l'éolienne de La Roche?

Mon appareil à gros zoom n'est pas parvenu à "voir" ce qu'on  y faisait avec suffisamment de précision.

Il semblerait toutefois qu'une des pales ait reçu une sorte de bande plus foncée... se prolongeant sur le "winglet" ... sans doute pour améliorer le rendement de la machine... et peut-être aussi atténuer le bruit. C'est du moins ce que j'ai découvert sur une page du Net.

 

Vous savez tous quel intérêt je porte aux "choses de l'air".

Je vais donc guetter la prochaine intervention des techniciens d'Enercon, pas pour faire dans l'espionnage industriel, mais par simple curiosité d'esprit.

 

Curiosité, quand tu nous tiens!

 

 

 

 

 

Dans les turbulences
Dans les turbulences
Dans les turbulences
Dans les turbulences
Lire la suite

Chardons, insectes, et droits à l'image

4 Août 2014 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie

Hier après-midi, je m'en vais faire un tour du côté de l'éolienne La Roche, avec un planeur sous le bras,

C'est aussi l'occasion de « tester » mon nouvel émetteur Taranis FrSky.

Un bien joli jouet aux capacités étonnantes, dont je vous reparlerai sans doute dans quelque temps.

Emetteur FrSky indiquant la durée du vol, l'altitude max...Emetteur FrSky indiquant la durée du vol, l'altitude max...

Emetteur FrSky indiquant la durée du vol, l'altitude max...

Mais en escaladant le pré à partir duquel j'ai l'habitude de lancer mon modèle, je « tombe » sur quelques petits chardons recevant la visite de nombreux insectes.

Et hop, je sors de ma poche une « boîte » à images, et je tente de capturer l'instant où les fleurs sont au maximum visitées.

Sont-ce des chardons aux ânes?   http://fr.wikipedia.org/wiki/Chardon_aux_%C3%A2nes
Sont-ce des chardons aux ânes?   http://fr.wikipedia.org/wiki/Chardon_aux_%C3%A2nes

Sont-ce des chardons aux ânes? http://fr.wikipedia.org/wiki/Chardon_aux_%C3%A2nes

Puis, aidé par quelques bonnes ascendances, mon planeur effectue un agréable vol dont la durée dépasse 40 minutes...

Satisfait de ma « prestation », je repars vers la maison.

Sauf qu'à l'entrée du lotissement, je croise un couple qui me fait signe.

J'arrête la voiture, je baisse la glace, pour m'entendre dire :

« Alors, comment va notre chasseur d'images aujourd'hui ?

- Ben le chasseur d'images comme vous dites, il vient de mettre en boite quelques petits clichés qu'il a hâte de découvrir sur l'écran du PC... »

 

Evoquant  la pluie ou le  beau temps, la conversation se poursuit, et je reviens enfin chez moi.

Mais l'expression chasseur d'images me trotte dans la cervelle.

C'est vrai que je me définis davantage de cette façon plutôt que « photographe ».

Mais un chasseur d'images n'est-il pas assimilable parfois à un braconnier ?

Surtout s'il capte des visages, ou des personnages qui ne souhaiteraient pas forcément être mis en boîte.

Prendre des photos en cachette, voire les "voler, c'est  maintenant très facile.

Il suffit d'observer avec quelle vitesse prolifèrent les mini-caméras ou autres outils qu'on appelle communément (à tort) drones, ces derniers étant la plupart du temps équipés pour prendre des vidéos ou des clichés.

Chardons, insectes, et droits à l'image
Chardons, insectes, et droits à l'image

Quoi qu'il en soit, je n'ai pas demandé à mes « victimes » du jour si elles étaient consentantes  pour figurer sur mon blog.

Ni les chardons, ni les insectes n'ont été consultés.

 

C'est donc sans leur autorisation que le chasseur d'images se  permet de les soumettre à votre regard !

Sans aucun esprit de voyeurisme.

Rien que pour le plaisir des yeux.

 

 

 

Lire la suite