Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Articles avec #bidouilles en tout genre tag

L'arbre à vent

20 Août 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Eoliennes, #Photo et poésie, #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Bidouilles en tout genre

Le vent est parfois mon allié...

Lorsqu'il s'agit de faire évoluer mes planeurs en vol de pente, bien évidemment.

Mais ce n'est pas sa seule qualité.

 

Il me permet de mettre en ouvre des engins plus ou moins "utiles".

 

L'arbre à vent

C'est ainsi que, grâce à ma petite machine Anet 8 qui permet de fabriquer des trucs en plastique, je construis petit à petit ce que j'appelle mon "arbre à vent".

L'arbre à vent

Possédant depuis quelque temps un mât au sommet duquel trône un avion biplan... j'avais ensuite  "greffé" une manche à air de style turbine, très colorée.

L'arbre à vent

Et là, coup sur coup, j'ai installé  quelques "branches" animées.

Les unes démarrent dès le premier souffle.

D'autres ont besoin que  "Eole" se manifeste de façon  plus soutenue.

Et quand on me demande:

"A quoi ça sert?"

A la façon du  Papy Mougeot inventé par Coluche,  je réponds malicieusement:

"A rien, c'est pour faire avancer le schmilblick!"

L'arbre à vent
Lire la suite

Quand j'imprime en 3D

4 Juillet 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Modélisme, #Bidouilles en tout genre, #geocaching

 

Si vous avez suivi ce blog, vous devez savoir que j'ai fini par succomber : j'ai acheté une petite imprimante en 3D.

Mais, me demanderez-vous, pour quoi faire ?

A vrai dire, je n'en savais trop rien.

Mais dans la mesure où j'ai été doté de ce que je crois pouvoir appeler une certaine curiosité… intellectuelle ?

Mon imprimante Anet8

Mon imprimante Anet8

Je crois faire partie de ceux qui suivent avec suffisamment d'attention le développement des nouvelles technologies. Et la fabrication de petites pièces en plastique grâce à ces drôles d'imprimantes ne manquait pas de susciter quelques interrogations de ma part.

Un camarade de club m'a donc fourni la machine prête à fonctionner,

Et comme sans doute la plupart des novices en la matière, je suis allé sur le Net afin de trouver des fichiers permettant de réaliser simplement des pièces confectionnées par des gens aux compétences nettement supérieures à la mienne.

Nombreux sont les sites qui proposent…

Y compris l'enseigne Boulanger :

Voir ici :

https://happy3d.fr/

Vous avez besoin d'un bouchon de cafetière… d'un bec verseur…. Yapuka chercher.

Parmi les sites incontournables: 

https://cults3d.com/fr

 

ou encore:

https://www.thingiverse.com/

C'est là que j'ai trouvé quelques pièces intéressantes au niveau de mon activité modéliste.

Un support pour émetteur ainsi que des boutons pour les curseurs latéraux…

Des supports simples destinés au caméras Moebius…
Et un autre nettement plus complexe puisqu'il permet de faire bouger la caméra en vol via la télécommande, donc de varier les cadrages.

 

Support émetteur ou caméra...
Support émetteur ou caméra...
Support émetteur ou caméra...

Support émetteur ou caméra...

Mais tout ça c'est bien gentil. Moi, j'avais envie de créer mes propres pièces.
C'est alors qu'il m'est paru absolument indispensable  de fourrer mon nez dans des logiciels 3D.

L'un des plus simples est d'ailleurs fourni par Microsoft dans sa version Windows 10 : 3D Builder.

Mais on atteint rapidement ses limites.

J'ai ensuite jeté un regard vers Tinkercad… que je vous laisse découvrir.

https://www.tinkercad.com

 

Et puis on m'a parlé de Sketchup.

http://www.sketchup.com/fr

Logiciel pour lequel on peut trouver des versions téléchargeables gratuites.

 

Et là, j'ai compris qu'il était nécessaire de récupérer -toujours via Internet- un certain nombre de tutoriels !

Tel un élève studieux, j'ai suivi mes cours « par correspondance », à mon rythme, et à petite dose.

Et puis je me suis lancé en réalisant une prise mâle et une femelle pour la rallonge de mon robot tondeur.

Pas trop mécontent de moi, j'ai alors envisagé de réaliser un support qui me permettrait de réunir dans le même boîtier mon smartphone et une batterie annexe.

Car, lorsque je pars pour une tournée Géocaching, mon téléphone « pompe » beaucoup. Pensez que tournent en même temps le processeur, l'antenne GPS, celle du téléphone et Internet… sans oublier l'écran allumé en permanence. D'où la nécessité d'emporter une « nourrice » à électrons.

Alors j'ai dessiné, supprimé, modifié… et j'ai fini par « imprimer »… Sauf que le résultat était loin d'être parfait.

Mais on fait ce qu'on peut en fonction de ses propres compétences.

Après quelques somptueux ratés… je suis en mesure de vous livrer le résultat (provisoire?) de mes tâtonnements.

 

La batterie (en bleu) est au fond du support, le smartphone venant par dessus.
La batterie (en bleu) est au fond du support, le smartphone venant par dessus.
La batterie (en bleu) est au fond du support, le smartphone venant par dessus.

La batterie (en bleu) est au fond du support, le smartphone venant par dessus.

C'est loin d'être parfait. Mais cela suffit à m'encourager. Aller voir plus avant...

Je vais donc encore potasser, zigouiller du fil PLA… mais je trouve l'expérience passionnante.

Peut-être serai-je un jour en mesure de dessiner le plan d'un maison en 3D grâce à Sketchup ? Mais telle n'est pas mon ambition !

On a beau être content de soi...

Faut rester modeste quand même !

 

 

La machine au travail
La machine au travail

La machine au travail

Lire la suite

Imprimante 3D Anet A8

14 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Modélisme, #Bidouilles en tout genre, #Bidouille informatique

Il fallait bien que j'y vienne un jour. Et ce n'était pas qu'une..."impression"!

Depuis le temps que mes petits camarades de club me bassinaient avec ce nouvel outil qui permet d'imprimer... des pièces en 3D!

 

Mais c'est quoi l'impression en 3D? Si vous n'en avez aucune idée, faites un petit tour via Wikipédia avant de poursuivre la lecture de ce papier.

Mais avais-je réellement besoin d'une telle machine,  qui fabrique des pièces en plastique?

Serait-ce uniquement par snobisme ou par curiosité?

Il aura donc fallu qu'un jour je  reçoive un mail ainsi libellé:

Salut Bernard 

Imprimante 3D Anet en promo chez Bangood.  Nombre limité. 

http://domotiquetechnoseb27.com/2017/05/11/excellent-bon-plan-de-retour-imprimante-3d-prusa-i3-a-146-50-e/

 

 

La machine est arrimée à un plateau rigide mesurant 50cm sur 50 cm. Hauteur de l'ensemble avec la bobine de fil: 70 cm

La machine est arrimée à un plateau rigide mesurant 50cm sur 50 cm. Hauteur de l'ensemble avec la bobine de fil: 70 cm

Et moi d'appeler mon correspondant en lui disant que tout ce bazar livré en kit... ça ne m'inspirait guère.

"Ah, ben si c'est ça le problème, je te monte ta machine!"

Il n'en fallait pas davantage pour que je me laisse tenter.

Commandée le 19 mai, la bestiole arrivait au matin du  6 juin.

Bestiole que je m'empressai de "livrer" chez mon copain "monteur".

Lundi 12 juin, un SMS  m'avisait que je pouvais prendre livraison du "bébé".

Vite je file chez Manu, qui me fournit  les quelques rudiments nécessaires à une prise en main aussi rapide et facile que possible.

Et qui me rappelle à quel point mon imprimante est au top, dans la mesure où elle a bénéficié des différentes améliorations que mes camarades de club ont pu apporter suite à leurs diverses expériences.  Merci à eux!

 

En train d'imprimer un support de mini caméra.  6cm ssur 5 cm, 1.5cm de haut

En train d'imprimer un support de mini caméra. 6cm ssur 5 cm, 1.5cm de haut

Ajout de deux chaînes pour guider les fils, d'un boitier côté alimentation, tendeurs, touche Reset... Et quelques autres trucs encore.

Bref...Yapuka.

Muni des rudiments destinés à un utilisateur absolument novice, je suis rentré chez moi, avec la hâte de savoir si j'allais m'en tirer.

Pour la première pièce, mon choix s'est porté sur un support de servos. A télécharger sur le Net.

Nickel, pas de soucis.

J'ai voulu ensuite "imprimer" un support pour mes caméras Moebius.

Et c'est là que les ennuis ont commencé.

La base de cette pièce étant relativement étroite, le filament s'est très vite décollé du plateau.

"Allo, Manu, qu'est-ce qui se passe?"

 

 

A gauche du cliché, quelques-uns de mes ratages... L'échelle est donnée par le tube de colle.

A gauche du cliché, quelques-uns de mes ratages... L'échelle est donnée par le tube de colle.

La laque destinée à maintenir la pièce à confectionner ne suffit pas.

Un petit tour sur le Net, et j'apprends qu'en pareil cas les bâtonnets Uhu Stick sont parfaits également pour cet usage...

Nouvel essai, et là, ô miracle, tout se déroule normalement.

J'ai donc imprimé quelques autres  pièces... ravi de voir la machine travailler à son rythme.

 

 

Réalisation d'un support pour caméra Moebius

Réalisation d'un support pour caméra Moebius

Et maintenant?

Il va me falloir approfondir (sérieusement!) mes connaissances en matière d'impression 3D.

Car je ne peux me résoudre à récupérer passivement les pièces mises sur le Net par leur créateur.

 

Un nouveau champ d'investigation s'ouvre à moi: maîtriser les logiciels de dessin en 3D, afin de devenir (si possible) autonome dans la création des pièces dont je pourrai avoir besoin.

J'entrevois déjà ce qu'il me sera donné de fabriquer!

 

Et voilà!

Quand la technologie frappe une nouvele fois à ma porte, vous le savez fort bien....je ne peux résister!

Ne serait-ce qu'une..."impression"?

 

 

La pièce noire? Un cône d'hélice fabriqué par mes soins... pour remplacer celui en métal au cas où...

La pièce noire? Un cône d'hélice fabriqué par mes soins... pour remplacer celui en métal au cas où...

Lire la suite

La Chèvre

20 Avril 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Bidouilles en tout genre

Il semblerait que la mode soit aux Nouveaux Animaux de Compagnie les plus divers. 

A ce propos, voici ce que j'ai trouvé sur le Net:  

Les nouveaux animaux de compagnie (plus généralement nommés par l'acronyme NAC) sont des animaux de compagnie appartenant à des espèces autres que le chien et le chat. Sont par exemple considérés comme NAC des furets, des lapins, des oiseaux, des rongeurs, des poissons, des reptiles, des amphibiens, des insectes et araignées, voire des porcs, des fennecs ou des singes détenus par l'homme comme animaux d'agrément, dans le but précis d'en faire des animaux de compagnie. 

J'ai donc cédé à la mode, et j'ai acheté... une chèvre.

Enfin, pas tout à fait. J'ai pourtant acquis ce  pour son indéniable talent de brouteur.

Ah, mais oublieux que je suis! Je ne vous ai pas vraiment dit quel était cet "animal!

Une chèvre!

Oui, oui, c'est comme ça que mon très brave voisin a surnommé mon nouveau compagnon.

 

Je me suis  amusé à fabriquer le dessin grâce à ma petite machine qui découpe le vynile.
Je me suis  amusé à fabriquer le dessin grâce à ma petite machine qui découpe le vynile.
Je me suis  amusé à fabriquer le dessin grâce à ma petite machine qui découpe le vynile.

Je me suis amusé à fabriquer le dessin grâce à ma petite machine qui découpe le vynile.

Ben moi je dis: mon animal de compagnie, il est nickel!

Bien que n'ayant que 200m² à tondre, mais au vu de mon bras gauche atteint de capsulite rétractile, j'ai donc acheté ce "monstre".(Indego 1200 Bosch) Capable d'entretenir jusqu'à 1200m². (Mais qui peut le plus peut le moins! Non?)

Animal qui broie l'herbe sans qu'on ait besoin de la ramasser! (système nommé mulching)

La machine s'autoprogramme en fonction de différents paramètres dont la météo!

Elle part tondre toute seule, revient à sa station de charge en toute autonomie..

Mais je peux la mettre en route manuellement si je veux. Ou bien à partir de mon smartphone, même si je suis loin de chez moi.

Et je peux même visualiser sur la carte l'avancement des travaux.

Quelques copies d'écran prélevées sur mon smartphone
Quelques copies d'écran prélevées sur mon smartphone
Quelques copies d'écran prélevées sur mon smartphone

Quelques copies d'écran prélevées sur mon smartphone

Oh, mais je vous vois venir, car on m'a déjà posé maintes fois la question:

"Et en  cas de "vol? Parce qu'il est bien tentant votre machin!" 

C'est prévu!

Elle déclenche illico une alarme sonore, et mon téléphone m'alerte immédiatement. Si bien que celui qui serait tenté de  piquer ma chèvre ne pourra rien en faire, car elle est enregistrée chez Bosch avec mes coordonnées grâce à sa carte SIM et son code PIN.

De plus, son GPS interne semble être en mesure de me dire où elle se trouve (Mais je n'ai pas vérifié)

Vous me direz que j'aurais pu acheter une "chèvre" moins racée, dans les 600€.

Oui,  mais elle n'aurait pas été dotée de tous ces  "raffinements".

Et puis je ferai mienne la pub pour les voitures dont on dit qu'elles sont "suréquipées" (Faudra d'ailleurs qu'on m'explique exactement ce que les vendeurs entendent par-là!)

Voilà donc pour mon nouvel "animal de compagnie"!

Dont je n'ai guère à m'occuper tant il est autonome.

 

 

Lire la suite

Pour partir chercher les caches "mains dans les poches"

23 Mars 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Bidouilles en tout genre, #geocaching

Si vous avez suivi ce blog, vous devez savoir que l'une de mes occupations concerne le géocaching.

Sorte de jeu de piste que l'on pratique à l'aide d'un smartphone équipé d'un GPS.

Oui mais voilà.  Sur des distances un peu longues, mon bras gauche (en particulier ) se montre mécontent de tenir l'outil, surtout quand il est accompagné de sa batterie de secours.

D'où l'idée de bricoler un petit quelque chose qui me permettrait de me promener les mains dans les poches.

Pour ce faire, je suis parti d'un support élastique utilisé avec les caméras style GoPro ou autres SJ Cam par exemple.

 

 

Hands in the pockets! Et fier comme Artaban!

Hands in the pockets! Et fier comme Artaban!

Un petit morceau de tôle alu récupéré chez mon menuisier habituel.  Coudé bien comme faut (le bout de métal, voyons, pas le menuisier, bien sûr!) afin qu'il puisse se glisser par le haut  dans le support du boitier de l'appareil photo.

La pièce  en métal à laquelle est fixé le "clips" en plastique pour la housse du smartphone

La pièce en métal à laquelle est fixé le "clips" en plastique pour la housse du smartphone

Au bout de ce "Z", j'ai vissé un support de récupération, pièce noire sur le cliché. Cet accessoire provient d'un kit fourni avec les supports à ventouses destinés à fixer les GPS sur le pare-brise.

Sur ce dernier, je glisse la housse déjà utilisée sur le guidon de mon VTT...

Et à l'intérieur? Le smartphone.

L'arrière de la housse; il vient se clipser sur les ergots au bout du Z en tôle d'alu

L'arrière de la housse; il vient se clipser sur les ergots au bout du Z en tôle d'alu

Et une fois que c'est fini? Ben on essaie pour voir ce que ça donne. Ah, c'est un peu  curieux je vous l'accorde!

Ce que je vois en marchant

Ce que je vois en marchant

Mais tout cet accastillage me permet d'embarquer "confortablement"  ce dont j'ai besoin pour la pratique de mon loisir. (Enfin presque... faut souvent posséder un crayon pour "loguer" sur le livret inséré dans la boîte-cache)

Je peux même accrocher une batterie annexe (bloc orange noir sur le cliché précédent) . Vous aurez sans doute compris qu'un après-midi de géocaching vide proprement la batterie du smartphone. Sont en fonctionnement quasi permanent: l'antenne GPS, l'antenne téléphone, ET... l'écran! Tout ce petit monde se montrant très vorace en énergie électrique!

C'est la raison pour laquelle j'utilise depuis déjà fort longtemps ces batteries annexes qui me permettent de tenir la charge.  Et dans la mesure où Qui peut le plus peut le moins, j'ai opté  pour un boitier dont la capacité est de 5000mA. Fixation sur une des bretelles avec  une simple bande  velcro...

Me reste maintenant à expérimenter sur le terrain, pour de vrai! Voir si ça ne brinquebale pas trop dans tous les sens. Et si ce n'est pas plus gênant que la solution utilisée précédemment.

Mais a priori, je ne pense pas être trop déçu par ma nouvelle bidouille... qui me laisse les mains totalement libres, (c'est le but recherché!) même tout près de l'endroit où je dois fouiner avec mes deux petites paluches afin de trouver les jolies caches.

Affaire à suivre!

 

Paré pour la pratique du géocaching!

Paré pour la pratique du géocaching!

Lire la suite

Connaissez-vous le moteur de recherche Qwant?

16 Février 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Bidouilles en tout genre, #Bidouille informatique

Cela fait un bon moment que je lorgne...

Parce que l'hégémonie de Google me gonfle.

Même si ce moteur de recherche est performant, il cache des pratiques qui ne me plaisent guère.

Alors, vers quel moteur de recherche se tourner?

Il en est qui vous arrivent parfois à votre insu lorsque vous téléchargez un programme... et dont vous avez bien du mal à vous débarrasser car ils ont pris la place de vote "moteur par défaut".

Il faut donc croire que sur un PC, la place de moteur de recherche semble être lucrative.

Je n'entrerai pas dans les détails à propos des rémunérations que touchent ces fameux moteurs, car je n'en ai pas les compétences.

Mais je me vois mal ne posséder qu'un seul tournevis dans ma boîte à outils.

J'aime bien diversifier mon matériel.

Tout comme pour les opérateurs systèmes, où j'ai fourré mon nez dans les différentes variantes de Linux.  Non, non, vous n'êtes pas obligé de "subir" Microsoft et son OS Windows,  à propos duquel je connais plein de gens qui pensent qu'un ordinateur, c'est forcément livré avec du Windows.

Voilà où on en arrive quand un "géant" écrase tout, en imposant sa force...

Asservissement total, perte d'esprit critique. Non, merci, c'est pas mon genre.

Mais revenons plutôt à ces fameux moteurs de recherche qui permettent de trouver notre bonheur sur le Net.

J'avais déjà tâté du yahoo, du Bing, du Duckduckgo...  et du Qwant.

 

 

Je laisse au sérieux site "Les Numériques" le soin d'analyser le produit.

Si la curiosité vous pousse, essayez donc  ce Qwant, au nom curieux, mais derrière lequel se profile une start-up bien française.

 

 

Connaissez-vous le moteur de recherche Qwant?

Et pendant que je "bricolais" sur Qwant, j'ai constaté qu'à gauche de l'écran figuraient certains onglets, dont un consacré à la vidéo.

 

Ce qui m'a permis de re-découvrir un de mes films déposé sur Youtube il y a de cela quelques "bonnes" années, et que vous aurez peut-être plaisir à (re?)-visionner!!!

Bonnes et fructueuses recherches sur le Net!

Lire la suite

Solius et caméra SJ 4000 Wifi au Montaigu

21 Octobre 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Eoliennes, #photos, #Modélisme, #Bidouilles en tout genre

Après l'atterrissage...

Après l'atterrissage...

Il faisait presque grand soleil.

Le vent était très faible.

Et cela faisait longtemps que je n'avais pas utilisé ma petite caméra SJ Cam  (SJ4000Wifi)

 

Je suis allé au Montaigu, j'ai installé l'appareil dans la cabine du motoplaneur Solius... 

Mais le soleil assez bas sur l'horizon a généré du contre-jour.

 

Dommage.

 

Et après un très (trop?) rapide montage via Windows Movie Maker... voici ce que ça donne.

Sur Dailymotion

Sur Youtube

Lire la suite

Retransmission vidéo

14 Juillet 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Modélisme, #Photo et poésie, #Bidouilles en tout genre

En ce 14 juillet, je me suis fait ma propre fête nationale.

A savoir que je me suis offert un "défilé aérien" pour moi tout seul.

J'ai embarqué mon Solius vers le Montaigu; sur le dos,  je lui ai installé une caméra Möbius raccordée à un mini-émetteur.

Sur la plage arrière de la voiture, j'ai délicatement posé la partie réception... à l'ombre. Pour éviter les reflets.

Ecran de contrôle posé à l'ombre sur la plage arrière de ma voiture... et à hauteur des yeux pour ne pas risquer de perdre de vue le planeur.

Ecran de contrôle posé à l'ombre sur la plage arrière de ma voiture... et à hauteur des yeux pour ne pas risquer de perdre de vue le planeur.

Et après avoir effectué une minutieuse visite "pré-vol" (tout comme en aviation grandeur) j'ai propulsé mon "drone"* à l'assaut des nuages.

Un coup d'oeil de temps à autre vers l'écran de contrôle.

Une oreille tendue vers l'émetteur Taranis qui me donne à la fois le temps de vol et l'altitude...

 

 

Vue sur la chapelle Saint Michel

Vue sur la chapelle Saint Michel

Et puis un petit passage basse altitude  afin d'exécuter une vidéo-selfie...

Souriez, vous êtes filmé...

Souriez, vous êtes filmé...

Quelques petites cabrioles telles que loopings, tonneau ou  vol dos...

En vol dos, la tête en bas...

En vol dos, la tête en bas...

Un atterrissage, un redécollage...

Et j'accumule ainsi de nombreuses minutes de vol... venant s'ajouter à ce que mes copains de club jugent comme étant  un carnet de vol au total sans doute impressionnant. Pensez, depuis plusieurs décennies que je tripatouille les manches!

Approche, puis atterrissage...
Approche, puis atterrissage...

Approche, puis atterrissage...

Et puis l'écran de contrôle qui affiche soudain "pas de réception".

Ah dommage...

 

Mais d'où cela peut-il provenir?

Il aura fallu que je rentre à la maison pour m'apercevoir que j'avais oublié de vider la carte SD de la caméra... et que cette dernière était forcément  pleine!

 

Bref... cela n'a pas entamé du tout mon plaisir.

Depuis le temps que, pour d'innombrables raisons,  je ne m'étais pas livré à ce jeu!!!

 

 

Tous les éléments du jeu: partie réception à gauche, l'émetteur Taranis qui "cause",  et mon fidèle planeur Solius Multiplex avec  la caméra sur son socle "émission"

Tous les éléments du jeu: partie réception à gauche, l'émetteur Taranis qui "cause", et mon fidèle planeur Solius Multiplex avec la caméra sur son socle "émission"

La partie réception avec  son antenne "dôme" et son écran de contrôle.

La partie réception avec son antenne "dôme" et son écran de contrôle.

"drone"*... c'est quoi?

Dans l'imagerie populaire, un drone est un engin équipé de plusieurs hélices tournant dans un plan horizontal.

 

 

 

Un "drone" tel que l'imaginent les gens.

Un "drone" tel que l'imaginent les gens.

 

Sauf que normalement, pour certains, dont les militaires, un drone est un aéronef sans pilote à bord, chargé d'effectuer un travail aérien. Cela peut s'avérer être de la photographie, de la reconnaissance... mais également des choses nettements moins pacifiques.

Dans le cas de la photo aérienne que je pratique depuis plusieurs lustres, je me trouve dans la situation de monsieur Jourdain: j'ai donc fait du drone sans le savoir!

Etonnant, non?

Lire la suite

Caméra Mobius reliée à une tablette

26 Janvier 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Modélisme, #Photo et poésie

Si vous êtes parmi les personnes qui parcourent assez souvent ce blog, vous avez dû constater que j'utilise avec assiduité des petites caméras, dont la fameuse Möbius fait partie.

J'en possède trois... que j'installe sur des modèles réduits de planeur, avec ou sans retour des images vers le sol.

Mais hier, j'avais décidé de réaliser un montage vidéo ayant pour thème un coucher de soleil.

http://bernardino.over-blog.net/2016/01/coucher-de-soleil-au-montaigu.html

 

Préparer la caméra afin qu'elle soit en mode photo timelapse, ça, je savais faire.

Mais un problème se posait au niveau du cadrage.

C'est alors que je me suis souvenu.

Souvenu que je possède une tablette Samsung Galaxy Tab S SMT-700... et qu'il était possible de relier cette dernière avec la caméra.

 

De quels ingrédients avions-nous besoin?

D'un câble OTG...  Si vous ne voyez pas de quoi il s'agit, tapez ble OTG dans un moteur de recherche.

Un câble de connexion avec prise USB pour la caméra...  accessoire  fourni dans le pack lors de l'achat.

 

Voilà pour la partie matérielle.

 

..

Le plus court? c'est le câble OTG... le plus long? C'est le  cordon de charge/transfert  livré avec la caméra.G

Le plus court? c'est le câble OTG... le plus long? C'est le cordon de charge/transfert livré avec la caméra.G

Se méfier toutefois de ces fichus cordons: certains dits "compatibles" ne sont destinés qu'à la charge, et ne permettent pas de transférer des données!  (Histoire vécue, hein, Pascal?)

 

Ensuite, je me suis procuré une appli nommée Camerafi

 

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.vaultmicro.camerafi&hl=fr

 

En version gratuite, elle laisse apparaître un filigrane bien gênant... surtout si on veut utiliser la tablette comme tableau de commande, car l'inscription figurera au bas de tous les documents enregistrés.

 

C'est pourquoi, après avoir testé avec plus ou moins de bonheur d'autres applis, je suis (re)passé à  Camerafi, version payante (8.48€)

Pour en savoir un peu plus sur Camerafi:

https://youtu.be/PpGDXl4hVXs

L'icone de Camerafi sur ma page d'accueil

L'icone de Camerafi sur ma page d'accueil

"Et après?" me demanderez-vous.

Il suffit de connecter tout ce petit monde, d'appuyer sur le bouton "Commande d'obturateur de la caméra"

Voir son mode d'emploi:

http://lesscientastiques.over-blog.com/la-mobius-action-cam

 

Au cas où le logiciel "Mobius" est installé sur votre tablette, c'est lui qui va démarrer, vous demandant si vous voulez effectuer les réglages de la caméra.

Vous lui dites de passer son chemin.

Cliquez ensuite  sur l'icone de l'application.

 

Et camerafi va s'ouvrir, affichant, tel un webcam,  ce que visualise la caméra.

 

 

Les ingrédients

Les ingrédients

On peut dès lors effectuer un cadrage très précis (ce qui est le  gros handicpap de la Mobius... mais l'absence d'écran est gage de sa légéreté)

 

On peut prendre des photos, et/ou  des vidéos.

 

C'est donc cette méthode que j'ai utilisée la veille lorsque j'ai enregistré mon coucher de soleil.

Sur l'écran de la tablette, ce que "voit" la caméra...

Sur l'écran de la tablette, ce que "voit" la caméra...

Voilà donc le résultat de mes bidouilles, rédigées à la demande de certains lecteurs qui souhaitaient des éclaircissements...

 

Bonnes prises de vues à tous.

... et la photo prise à partir des commandes de la tablette...

... et la photo prise à partir des commandes de la tablette...

Lire la suite

Vive la photo!

9 Janvier 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Bidouilles en tout genre, #Chroniques des années 50

Rares sont les occasions de se replonger dans les albums de photos qu'ont pu laisser nos prédécesseurs.

Parce qu'il faut en avoir l'envie et le temps.

Mais dans ma famille, il semble qu'une tradition photographique soit nettement ancrée. Car mes parents ont eu l'heureuse idée de nous léguer quelques volumineux albums, dans lesquels s'entremêlent de façon non chronologique une foule de  clichés se rapportant à de nombreux  événements familiaux.

Du visionnage que j'ai pu effectuer hier en compagnie de mes soeurs, j'ai extrait quelques documents que j'aimerais vous faire partager.

Le premier...  Il s'agit sans nul doute de mon frère Jacky.

Vive la photo!

Attentionné qu'il est à cadrer sa photo... alors qu'il est lui-même mis en boîte soit par mon père soit par le frère aîné que je suis. La scène se déroule en Espagne... fin des années 50.

L'appareil? Mon frère m'a dit se souvenir qu'il l'avait reçu lors de sa communion.

En comparant celui-ci avec des documents glanés sur le Net, il me semble pouvoir dire qu'il s'agit d'un Kodak Brownie flash...  pas encombrant pour deux sous avec son énorme flash sur le côté!!

 

Kodak Brownie flash

Kodak Brownie flash

Le deuxième? Il s'agit d'une photo de famille, réalisée dans le jardin au 28 rue du Bignon à Villaines la Juhel. Là où je suis né.

On y voit mes grands-parents Duarté et Munoz, ma mère, mon frère Jacky et ma soeur Marie-Jo. Juste devant ma grand-mère Antonia, je  me cache les yeux.

L'auteur du cliché? Il  ne peut s'agir que de mon père, absent sur le document, mais dont l'ombre figure au tout premier plan!

 

 

La tribu espagnole réunie rue du Bignon

La tribu espagnole réunie rue du Bignon

Troisième photo... à caractère quasiment historique!

L'arrivée des Américans à Villaines la Juhel. Cliché réalisé au bas de la rue du Bignon,  carrefour de la route d'Averton et de Courcité.

Les Américains libèrent Villaines la Juhel

Les Américains libèrent Villaines la Juhel

Au premier plan, une pompe à essence du garage Tireau. Marque Azur?  Je crois me souvenir que l'étoile était bleue...

Puis une Jeep et sa remorque qu'entourent quelques  GI's.

Et un char dont les chenilles soulèvent de la poussière.

Date du cliché? Sûrement quelque temps après le débarquement de juin 1944... Quelques petits mois avant ma naissance.

Et puis je voudrais terminer cette rapide évocation de mes souvenirs avec une image qui m'a particulièrement touché.  Presque symbolique en ce qui me concerne!

Sur la droite, mon frère Jacky, tout sourire. Plus jeune que moi  de 5 ans.

Sur la droite, mon frère Jacky, tout sourire. Plus jeune que moi de 5 ans.

Je trône fièrement sur un tricycle nommé cyclorameur. Propulsion sans pédales, uniquement à l'aide des bras...

En arrière-plan, du linge étendu au fil, chez les voisins Dilys. (Orthographe incertaine)

Et sur la gauche du cliché?

Un avion même pas quadri,  mais hexamoteur!  Le luxe!!!

 

"Déjà, diront certains, se manifestait son goût pour les choses volantes!"

 

Avec ces quelques documents, je vous ai entrouvert mon propre album de souvenirs.

Ce qui vous permettra sans doute de comprendre pourquoi les avions, la photo... et le déplacement sur un engin équipé de roues étaient au rang de mes activités favorites!

Lire la suite
1 2 3 > >>