Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Articles avec #photos tag

Saint Thomas de Courceriers vu du ciel

11 Août 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Eoliennes, #Scènes de la vie rurale, #photos, #Modélisme, #Billet d'humeur

Pour faire vite ce soir en direction des personnes qui m'ont croisé près du terrain de foot.

Et qui m'ont demandé...

La réponse?

Oui, les vidéos sont exploitables...

Voici donc  quelques images rapidement extraites.

La suite dans quelque temps.. peut-être?

Saint Thomas de Courceriers vu du ciel
Saint Thomas de Courceriers vu du ciel
Saint Thomas de Courceriers vu du ciel
Saint Thomas de Courceriers vu du ciel
Saint Thomas de Courceriers vu du ciel

Mais si certains souhaitent récupérer les vidéos  en l'état "brut"... il suffit de me contacter.

Lire la suite

L'ennui de la pluie

10 Août 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #photos, #Billet d'humeur, #Photo et poésie

Droite et drue 

La pluie faisait drôlement cloqueter ses gouttes sur le sol

L'ennui de la pluie

Triste

Morne

 

 

Et pourtant si vitale

L'ennui de la pluie

Et dire que nous sommes en alerte sécheresse!

Renforcée qui plus est!!!

L'ennui de la pluie
Lire la suite

Montée historique du Montaigu

25 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #album, #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #photos

Comme il y a de cela déjà de nombreuses années, notre bourgade s'est réveillée au son des pots d'échappements.

Ce 25 juin, se déroulait une nouvelle édition de la montée historique du Montaigu.

Motos, side-cars...  Sortis des chaînes de fabrication avant 1981 si ma mémoire est bonne.

 

Je suis bien évidemment allé renifler les odeurs d'huile de ricin, et accompagné de mon fidèle appareil numérique, j'ai engrangé quelques images que je vous livre ci-dessous.

Have fun... mais, et cela s'adresse à tous ceux qui empruntent les routes: roulez prudemmment!

 

Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu

Autres clichés réalisés par RenéDoc

Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Montée historique du Montaigu
Lire la suite

Baldifolies 2017

25 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #album, #Scènes de la vie rurale, #photos, #Billet d'humeur, #Tranches de vie

Baldifolies 2017

C'était pour moi une première! Pensez que, depuis la création de ces "folies musicales", je n'ai jamais eu l'opportunité d'y assister... pour cause de cousinades annuelles.

Cette année, nous étions en décalage de date, et cela m'a permis de combler une lacune.

Vont donc suivre des impressions très personnelles et forcément subjectives...

Signalons  que cette grosse manifestation ne se déroule que les années impaires, because cela risquerait d'user les nombreuses chevilles ouvrières de ce magnifique projet.

Dès le vendredi matin, on voit fleurir des stands au milieu du bourg, dont la circulation est obligatoirement détournée vers notre lotissement en particulier.

 

Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017

Et très tôt le samedi matin, préparation des crêpes et autres saucisses afin de parer au "coup de feu" à venir.

Ajoutez à cela que, chez les météorologues,  le préposé au thermostat ayant   grandement baissé les réglages, nous avions la chance de bénéficier d'un climat idéal.

 

 

Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017

Je suis descendu vers 17h30... et déjà la foule était au rendez-vous.  Ne cessant de grossir.

Et puis, malgré mon programme en poche, je n'ai pas pu me rendre exactement sur les différentes scènes dans l'ordre que j'avais choisi.

Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Un groupe parmi tant d'autres

Un groupe parmi tant d'autres

Parce que j'ai croisé une foule de gens connus, avec lesquels il m'a bien fallu évoquer des souvenirs.

D'ancien(ne)s élèves... dont j'avais perdu la trace depuis quelques décennies.

Avec ce leitmotiv chez tous: "Qu'est-ce que c'était bien dans votre école,  le mardi après-midi,  quand on "s'éclatait" dans les différents ateliers."

Et cet autre témoignage: "Moi, j'étais pas bon en français et en calcul; mais je me débrouillais pas trop mal pour construire les avions...  Et puis la fois où on a pris le car pour aller les faire voler à La Baule... Ben le mien, il y est p'têt encore, parce qu'on l'a jamais retrouvé. Mais j'avais gagné un baptême de l'air dans un coucou... Ah, voir la mer d'en haut, et les petites maisons... c'était vraiment chouette!"

Des commentaires comme celui-ci, je pourrais vous en proposer une longue liste.

Mais je préfère vous renvoyer vers les photos que j'ai pu prendre  entre deux bavardages.

En n'oubliant pas d'adresser mes profonds remerciements à toutes celles et à tous ceux qui font de ces Baldifolies un carrefour incontournable de la culture musicale.

 

Prochaine édition?  2019, si tout va bien.

 

 

Album photographique: suivre le lien ci-dessous.

Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Baldifolies 2017
Lire la suite

Boucles de la Mayenne 2017

3 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #photos

Epreuve cycliste qui devient une classique...

La deuxième étape en ligne des "Boucles de la Mayenne"  passait par Bais en ce samedi 3 juin.

Avec au final un circuit à effectuer plusieurs fois.

Eprouvant... car les coureurs ayant déjà affronté les pentes du mont Rochard avaient à escalader les "raidillons" du Montaigu.

 

Pentes que je connais fort bien... mais que je traite maintenant avec davantage de respect, et fort modestement grâce à mon VTT électrique.

Lors de l'arrivée des coureurs dans Bais, je m'étais posté devant la mairie.

 

Boucles de la Mayenne 2017
Boucles de la Mayenne 2017

Puis je me suis déplacé en direction du château de Montesson, que j'ai eu plaisir à prendre comme arrière plan.

Boucles de la Mayenne 2017
Boucles de la Mayenne 2017

Sur le bord de la route, j'ai trouvé de nombreux  visages connus... et inconnus...

J'ai croisé des gamins chassant les bidons abandonnés par les coureurs...

J'ai conversé en direct via mon smartphone avec mon frère qui visionnait les images sur sa télé.

Et qui me décrivait ce que voyait l'hélicoptère, moi de lui dire alors où se trouvaient  les coureurs.

 

 

 

 

 

Boucles de la Mayenne 2017
Boucles de la Mayenne 2017

Et puis les coureurs sont passés une dernière fois devant le château de Montesson, pour en découdre au final tout là-haut sur la butte de Montaigu.

 

Mon reportage photographique se trouve ici:

https://goo.gl/photos/ch9BrReqpKdqk44a7

Van der Poel vainqueur au Montaigu

Van der Poel vainqueur au Montaigu

Lire la suite

Quand Hercules se fait nourrice

24 Avril 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #photos, #Billet d'humeur, #VTT

La carte de mon parcours du jour

La carte de mon parcours du jour

J'étais parti avec mon VTT électrique afin d'effectuer un parcours classique.

Route de Mayenne, je vire à droite en direction de l'Hôtellerie.

Je chope la voie verte quelques kilomètres avant la Chapelle au Riboul.

Et puis juste après le club hippique, j'entends un drôle de bruit... que j'ai un peu de mal à identifier au départ.

Mais cela me fait penser à de l'hélico, auquel on aurait ajouté... ajouté... un petit je ne sais quoi.

Quand tout à coup, se pointant "à 10 heures" par rapport à ma direction...

 

Quand Hercules se fait nourrice

Mais oui!  Ex-tra-or-di-naire!

 

Un Hercules KC 130, avec dans son sillage deux hélicos!

Il m'est alors facile de comprendre que la nourrice traîne deux pods dans lesquels les hélicoptères devront insérer leur perche de ravitaillement en vol!

Quand Hercules se fait nourrice
Quand Hercules se fait nourrice
Quand Hercules se fait nourrice

Tout ce petit monde vole apparemment lentement...  Le gros Hercules semble avoir tous ses volets sortis, afin d'adapter sa vitesse à celle de ses nourrissons...  Limite décrochage pour lui peut-être...

Quand Hercules se fait nourrice

Je reste encore un bon moment à admirer... puis je repars.

Je quitte la voie verte peu avant Marcillé la Ville, direction Grazay... Que je traverse... pour voir arriver...

Non?

Quand Hercules se fait nourrice
Quand Hercules se fait nourrice
Quand Hercules se fait nourrice
Quand Hercules se fait nourrice

Cette fois, il n'y a plus qu'un hélico dans le sillage du gros porteur...

Je laisse passer ce curieux équipage...

Quand Hercules se fait nourrice

...En me disant que j'ai une sacrée chance de pouvoir admirer un tel exercice de précision.

Virage à droite, et je grimpe la petite côte qui me fera basculer vers la chapelle de Doucé...

Quand, sur ma droite..

Non?

Mais si!

Cette fois c'est Hercules qui passe tout seul, sans ses "bébés téteurs"

Hercules rentrerait-il à sa base?

Hercules rentrerait-il à sa base?

Avouez quand même qu'il me fallait être là au bon moment pour jouir de ce spectacle inhabituel.

 

Une fois remis de mes émotions, je file vers Jublains, où les Romains ne sont pas encore arrivés dans la ville...

Puis direction Hambers, arrêt au plan d'eau pour un pause hydratation...

Séance selfie au milieu des colzas...

Je ne fournis pas l'odeur, rien que la couleur!

Je ne fournis pas l'odeur, rien que la couleur!

Et  juste avant le château de Montesson, pile avant que ne s'affichent 30km au compteur, je perds la première barre indiquant la charge de ma batterie! Et il m'en reste 4...  J'ai de quoi rentrer "tranquille"!

 

Donc retour au bercail, où Endomondo m'indique un parcours de 31.500km.

 

Mais ça, c'est plutôt anecdotique.

Ce qui m'a le plus ébloui aujourd'hui... c'est...  

Je vous laisse deviner!

------------------------------------------------------------

PS1: si vous voulez  en savoir un peu plus sur "mon" spectacle:

https://www.youtube.com/watch?v=MmLizOdqEKg

http://www.dailymotion.com/video/x1nbz6k

http://www.lockheedmartin.com/us/products/c130/c-130j-variants/kc-130j.html

 

PS2: on peut tout de même regretter que tout ce savoir-faire soit déployé en vue d'opérations guerrières...

 

 

PS3: et puisque nous en sommes à évoquer ce gros avion qu'est le Hercules, je vous invite à découvrir ce souvenir personnel, nettement plus pacifique:  

http://bernardino.over-blog.net/article-16808966.html

Lire la suite

Les arbres, si divers...

21 Avril 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie, #Scènes de la vie rurale, #photos, #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #VTT

En ce jour ayant débuté par une gelée fort nuisible au niveau des arbres fruitiers, j'ai enfourché mon VTT en pensant à eux.

Certes, le long du parcours que j'avais décidé d'emprunter, je savais que je ne trouverais pas forcément toutes sortes d'essences...  Mais c'était à ma manière une sorte d'hommage que je voulais leur rendre à tous...

Y compris par le premier trouvé sur mon chemin... Sec, sec, sec...

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

Un peu plus loin, ce drôle de tronc auquel on ne comprend pas grand'chose.

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

Et puis je pénètre dans Mézangers, à l'endroit précis où j'ai crevé l'autre jour..

Les arbres, si divers...

Près de l'étang, je m'arrête pour refaire le plein de mon bidon, puis je longe la jetée... Pour admirer de petits arbres isolés sur leur île.

Les arbres, si divers...

Je m'enfonce ensuite dans une végétation plus dense, pour y trouver, là encore, des troncs curieux...  Parallèles, ou traumatisés.

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

Dans certains cas, il ne reste que des vestiges... troncs carrément sciés à la base suite à la terrible tempête dont a été victime la forêt.

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

Continuant sur cette longue allée, je découvre encore des bizarreries...

Les arbres, si divers...

Encore, et encore... des trucs tarabiscotés...

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

Et puis au coeur d'une cépée, je m'amuse à me "selfier"... bien que dans l'ombre, et les pieds au fond du tronc!

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

J'arrive enfin sur le parking, où gisent d'innombrables troncs que les bûcherons ont amassé là, afin sans doute de les acheminer plus tard vers les scieries. Voire au broyage...

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

Certains résineux montrent encore leurs plaies non cicatrisées, et continuent de saigner leur résine...

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

Récupérant la route goudronnée, je file alors vers le manoir de la Grande Coudrière, où, juste en face l'allée... se dressent des troncs alignés comme à la parade.

Les arbres, si divers...

Quelques arbres encore, 

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

J'arrive enfin à Hambers, où m'accueille le coquet plan d'eau fréquenté par de nombreux pêcheurs...

Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...
Les arbres, si divers...

Une halte pour refaire le plein du bidon, me désaltérer, et emprunter la route qui me ramènera chez moi.

 

Parcours de 32km, effectué "gentiment" en puisant dans la batterie lorsque mes jambes gourdes ont du mal à traîner la masse de ce VTT avec ses 21 kilos.

Je n'ai tout de même pas été trop gourmand puisque je n'ai perdu qu'une barre sur 5; c'était  au 23ème kilomètre.

 

Et voilà.

 

.

Les arbres, si divers...

Cela faisait longtemps que j'avais envie de prendre des clichés sur le thème des arbres, témoins de mes passages, et que j'avais déjà remarqués pour leurs allures parfois bizarres.

J'ai donc aujourd'hui rempli ma mission... jusqu'à la prochaine sortie, dont je n'ai pas encore arrêté le sujet!

Lire la suite

Géochaching dans la forêt de Sillé

25 Mars 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #geocaching, #Billet d'humeur, #photos

Ce vendredi, il faisait un temps que j'avais jugé "impropice" pour faire du VTT ou envoyer en l'air mes petits z'avions. Alors?  Ben, allons-y pour du  géocaching!

Avec un objectif: cinq caches à débusquer afin de porter mon "score" de 235 à 240.

Cela me semblait possible en me rendant du côté de la grande forêt domaniale de Sillé le Guilaume.

Première cache  facilement trouvée "Les étangs secrets #4"

https://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?wp=GC41KC1

 

Géochaching dans la forêt de Sillé

Direction maintenant vers "Les étangs secrets #1".

Alors que j'étais resté bredouille un première fois en prenant à droite, je contourne cette fois le petit plan d'eau par la gauche, et je trouve assez facilement la boîte.

Géochaching dans la forêt de Sillé

J'entame ensuite l'escalade afin de trouver la cache nommée 

Les rochers de "Gros Roc" - Sillé #1

Et là, je vais en baver un peu plus. Car la belle est fort bien camouflée au milieu d'un amas de gros cailloux.  Après quoi, un peu de repos est le bienvenu.

Géochaching dans la forêt de Sillé

Et je pars en direction de la "Croix Maigret Sillé 2".

C'est le moment de tester mon gadget présenté tout dernièrement. Avis fort mitigé... S'il est intéressant tant qu'on marche, cet appendice proéminent devient vite gênant dès qu'on se baisse ou qu'on fouille. Heureusement, il se démonte instantanément.

Là, je vais d'abord trouver une ciste... bidule concurrent de géocaching. Mais je ne découvrirai pas ce que je cherche... Y compris à la deuxième tentative sur le chemin du retour, Cache  pour laquelle un précédent chercheur a signalé avoir été bredouille le 23/01//17. La dernière mention de "found it" remontant à juillet 2015... Au vu de quoi, il me semble que le poseur de cache serait bien inspiré d'aller voir sur place si cette dernière  est encore opérationnelle.

Elle aurait dû se trouver  par là...

Elle aurait dû se trouver par là...

Je m'en vais alors, toujours à pied, vers 

 Les rochers du "Cul d'Oison" - Sillé #3.

 

Pas de souci. Mais le "carnet de bord étant plein et humide, je procède à la maintenance.

Géochaching dans la forêt de Sillé

Au retour, je m'amuse à réaliser quelques clichés...

Géochaching dans la forêt de Sillé
Géochaching dans la forêt de Sillé
Géochaching dans la forêt de Sillé
Géochaching dans la forêt de Sillé

Mon objectif n'étant pas atteint, je décide alors de filer vers un village au Nord de Sillé, où je trouve facilement ma 5ème cache.

Mais comme il en existe d'autres tout à côté, je me dirige vers l'église,  où je me casse "proprement" la figure  sur les marches très glissantes,  sans débusquer  la cache qui aurait dû y être. (Signalée non trouvée par 5 personnes avant moi... ce qui motivera un message à son propriétaire pour lui demander de bien vouloir se rendre sur place...)

Et je continue, vers le terrain de sports.

Une bande de gamins s'ébat tout à l'autre bout. Je me dis alors qu'ils ne vont pas s'occuper de moi. Muni des renseignements fournis par Cgéo, je me glisse dans le fourré... où je trouve la cache.

Et au moment où j'en sors, arrivent  à vélo deux garçonnets qui, surpris de me voir, me demandent:

"Ben, m'sieur, qu'est-ce que vous faites là?"

Il a bien fallu que j'explique. Avais-je d'autres solutions?

Suite à quoi, l'un de mes jeunes interlocuteurs appelle ses copains,  qui ne m'avaient pas remarqué. Toute la bande est maintenant autour de moi, me posant d'innombrables questions, auxquelles je réponds,  avec l'aide fort intéressante de l'un des gamins qui connaissait géocaching.

"Ouais, mon frère, il fait ça aussi!"

Ils observent la carte des caches sur mon smartphone. Puis au moment de nous nous quitter,  je précise avec force  qu'ils se doivent  de respecter les règles.

C'est au moment de mettre  le cap vers Bais  que je me rends compte qu'une autre  cache se trouve à quelques dizaines de mètres à droite de la route.

Hop, je m'y rends, et alors que  je suis à peine descendu de la voiture, je vois arriver comme un bolide sur son vélo l'un des gamins rencontrés précédemment.  Il avait eu le temps de repérer cet endroit!

Nous découvrons donc ensemble cette boîte,  qui sera ma 7ème "conquête".

 

Si je devais dresser un bilan de la journée...

Il est somme toute intéressant. Mais je déplore que des  caches soient un poil négligées par leurs propriétaires.

Pour ma part, je me cantonne à 4 boîtes placées, considérant qu'il vaut mieux en posséder peu, mais les entretenir correctement.

 

Et puis, aurais-je "converti" quelques gamins à ce passionnant jeu de piste?

Ce qui serait une excellente chose à mes yeux!

 

Bon géocaching à toutes et à tous.

 

 

 

 

 

Géochaching dans la forêt de Sillé
Géochaching dans la forêt de Sillé
Lire la suite

Un gars dans le vent

13 Mars 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #VTT, #Modélisme, #photos

Il est des jours où j'aime le vent.

Comme ce fut le cas ce matin où, avisant un flux de Nord, j'ai vite embarqué mon motoplaneur Héron pour filer vers le Montaigu.

Mais il est tôt... Le vent joue à saute-mouton par-dessus la butte, sans générer une portance intéressante, le tout "agrémenté" par de fortes turbulences rendant le pilotage peu agréable.

Et petit à petit, la machine thermique se met en route. Me permettant de boucler un vol crédité de 45 minutes.

Un gars dans le vent

Et dans l'après-midi? Ben ça fait un certain temps que je n'ai pas utilisé mon vélo "électronique".  Ce sera donc l'occasion de lui faire prendre l'air.  

Mais ce fichu vent qui ce matin était mon allié, quelques heures plus tard, il allait se révéler contrariant.

Les rares moments où j'ai pu rouler abrité par une haie... ou vent de dos... ont été rares, très rares.

Seules les éoliennes semblaient ravies.

L'une dans le soleil, et l'autre dans l'ombre... Couleurs changeantes!

L'une dans le soleil, et l'autre dans l'ombre... Couleurs changeantes!

Ce qui ne m'a pas empêché de rendre visite à mon soldat romain, très content  de me revoir:

 

Un gars dans le vent

J'en ai également profité pour faire une petite visite "maintenance" aux caches du coin... Dont la "Bonus" de Jublains.

https://www.geocaching.com/geocache/GC53MXG_jublains-bonus

Souvenir de mon propre passage...

Souvenir de mon propre passage...

Une petite virée dans Jublains encore...

Un gars dans le vent
Un gars dans le vent

Et puis je décide de rentrer.

Le graphe de ma batterie perdra une barre au 24ème kilomètre, dans la rude côte qui monte vers   la carrière de la Saulaie.

Une barre vient de "tomber"

Une barre vient de "tomber"

Au loin, se profilent le Montaigu et l'antenne du mont Rochard.

Un gars dans le vent
Un gars dans le vent

Et puis toujours vent de 3/4 face, je puise dans l'assistance afin de soulager mes vieilles guiboles.

Passage devant le château de Montesson. Une visite à ma cache: RAS.

 

Et retour à la maison, avec 31 km au compteur et toujours 4 barres sur 5.

 

Mais qu'est-ce que j'ai pu maudire le vent tout au long de ce parcours. Manque d'entraînement sans doute.

Ce n'était certes pas le moment d'envisager un long périple... n'est-ce pas Gilles? Toi qui me pris en photo derrière les pancartes affichées dans ta cour!!!

Le Guatemala ou l' Afrique du Sud.... vaudra mieux envisager un autre véhicule que mon VTT électronique!!!

Un gars dans le vent
Le parcours du jour... loin du Guatémala!

Le parcours du jour... loin du Guatémala!

Lire la suite

Eoliennes de Trans/Courcité vues du ciel

1 Décembre 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Eoliennes, #photos, #Modélisme

Eoliennes de Trans/Courcité vues du ciel

Premier décembre...

Je commence tout juste à prendre vraiment conscience de la chance qui a été la mienne de pouvoir "vivre" ce chantier éolien de l'intérieur.

Et j'ai comme une sorte de nostalgie de voir que c'en est presque fini de mes reportages.

Tel l'assassin qui revient sur les lieux de son crime,  en fin de journée, je décide de remonter, juste pour voir.

Sauf que, mais vous ne le direz à personne, j'ai mis dans le coffre de la voiture mon fidèle motoplaneur Solius.

Avec une petite caméra sur le dos... forcément.

Mon terrain d'aviation sera le chemin qui conduit à la Boudinière.

Petit conseil dès à présent: cliquez sur les images pour les visionner en grande dimension.

Visite pré-vol, comme à mon habitude.

Visite pré-vol, comme à mon habitude.

Le motoplaneur Solius de chez Multiplex, avec sa caméra sur le dos.

Le motoplaneur Solius de chez Multiplex, avec sa caméra sur le dos.

A aucun moment, mon modèle en mousse de polypropylène ne s'approchera des machines.

Ma petite caméra Mobius ne possédant  pas d'écran de contrôle,  c'est lorsque je visionnerai les vidéos que  je m'apercevrai du mauvais calage de celle-ci: elle vise trop bas,  et le capot de mon modèle prend trop de place sur l'image.

Vous voudrez bien excuser cette grossière erreur digne d'un débutant.

Quoi qu'il en soit, je vous propose des images extraites de mes films...

 

A gauche, près de E1, la grue Liebherr en pièces détachées

A gauche, près de E1, la grue Liebherr en pièces détachées

Avec un camion qui emporte un élément de la grue Liebherr

Avec un camion qui emporte un élément de la grue Liebherr

Avec le pilote à la croisée des chemins

Avec le pilote à la croisée des chemins

Au loin, on peut apercevoir Saint Thomas.

Eoliennes de Trans/Courcité vues du ciel

Et puis, Courcité, Villaines la Juhel.

Eoliennes de Trans/Courcité vues du ciel

Et même les éoliennes de Crennes sur Fraubée...

Sans oublier le château d'eau et les trois Enercon de Trans, en plein contre-jour.

 

 

 

 

Eoliennes de Trans/Courcité vues du ciel

Et comme au bout de très peu de temps, j'ai les pouces qui me démangent, je ne peux m'empêcher de faire un brin de voltige aérienne.

Vous aurez donc une courte séquence au  cours d'un tonneau, avec les éoliennes tête en bas!

Voilà donc pour aujourd'hui.

Le démon de la photographie me démangeait encore beaucoup trop pour que j'arrête d'emmagasiner des images...

Quelques secondes avant l'atterrissage...

Quelques secondes avant l'atterrissage...

Eoliennes de Trans/Courcité vues du ciel
Eoliennes de Trans/Courcité vues du ciel
Lire la suite
1 2 > >>