Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur / Modélisme  / Années 50

Articles avec #poesie tag

Le silence

20 Juin 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Poésie

Le hasard est parfois bien curieux,

Pensez que ce matin, au moment de tourner le volet de mon éphéméride, je découvre :

« Le silence est un ami qui ne trahit jamais »

 

Le silence

Alors, replantons le décor.

Il est presque trois heures du matin.

La chaleur est accablante .

Je décide de me lever pour boire.

Et me promenant dans la maison aux seules lueurs émises par les LEDs des différents appareils électroniques, j’aperçois soudain une petite lumière bleue au coin supérieur gauche de mon smartphone.

J’appuie sur un des boutons, et l’écran m’affiche :

Alerte canicule.

Ah ! comme si je ne m’en étais pas encore rendu compte.

Et puis un pictogramme annonçant l’arrivée d’un mail. Que j’ouvre.

Là, acceptez que je taise, du moins provisoirement, sa teneur ainsi que le nom de son auteure.

Je lis, je relis.

Mais d’une lecture intérieure, en silence.

Pas un seul mouvement des lèvres, aucune vibration des muscles phonateurs.

Et pourtant, j’entends ces paroles. Avec leur courbe mélodique, les pauses, les reprises…

Comme un morceau de musique.

Je décide alors de m’installer assis sur le pas de la porte.

Les deux coudes plantés sur les genoux… le menton calé entre les deux mains… et je savoure.

Je savoure la (relative) fraîcheur de la nuit.

Je savoure le silence. Un silence quasi parfait. Pas un bruit audible.

Soulevant légèrement le menton, j’observe le ciel, peuplé d’une myriade d’étoiles. Certaines semblent me faire un clin d’oeil.

Pas un souffle.

Il me semble pourtant pressentir l’arrivée d’une faible risée.

Apparaissant du fin fond de la nuit, le bruissement imperceptible des feuilles au bout du bosquet… qui approche lentement, avec retenue.

Et petit à petit, dans ma tête, arrivent les premières notes. Timidement...

"Dans les steppes de l'Asie Centrale"

 

Puis mon visage se trouve soudain touché par une douce caresse. Qui s’estompe peu à peu.

Comme la musique de Borodine, se terminant par une longue note tenue. Et qui disparaît dans le lointain.

Combien de temps suis-je resté ainsi dans cet océan de silence ?

J’ai fini par me recoucher.

Mais dans ma tête, tournaient encore et encore quelques musiques.

Dont la sonate Arpeggione de Schubert…

 

 

 

Sans doute en rapport avec le mail que je venais de découvrir, rédigé par une violoncelliste.

Les premiers trilles d’oiseaux me sont parvenus vers 5 heures du matin.

Suivis quelques dizaines de minutes plus tard par les criaillements d’un coq à la voix éraillée.

Puis les tourterelles ont entamé leurs roucoulades…

Et le sommeil a fini par me rattraper, en silence.

Insidieusement...

 

 

Lire la suite

Connaissez-vous Albert Dubout?

23 Avril 2017 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie, #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #Poésie

Ah, ce Dubout!

Un drôle de dessinateur qui agrémenta mes années Lycée.

Et pourquoi donc ce matin évoquer ce facétieux personnage?

Tout simplement, parce que,   me rendant le plus sérieusement du monde  en mairie afin d'effectuer mon devoir de citoyen, je suis tombé sur une image qui m'a rappelé Dubout.

Lui, le spécialiste des tuyaux de poêle raccordés avec des morceaux de ficelle, il avait dû passer dans mon village incognito.

 

La preuve! Dites-moi donc où débouche cette gouttière?

Ousque ça débouche?

Ousque ça débouche?

Directement sur une plaque de fonte.

Avec la même logique d'échappement que pour cette cheminée de locomotive!

Connaissez-vous Albert Dubout?
Connaissez-vous Albert Dubout?

Les dessins de Dubout, moi, j'adore.

Et sa logique déjantée, j'en redemande!

Le petit train de Palavas

Le petit train de Palavas

Je me remémore avec bonheur l'année 2002, où je me rendis à Palavas les Flots pour visiter le musée qui lui est dédié.

 

 

Promenade en bateau dans les canaux de Palavas. Baissez la tête!

Promenade en bateau dans les canaux de Palavas. Baissez la tête!

Où avant même d'y pénétrer, on est mis dans m'ambiance.

Avec des lampadaires "rafistolés" logique "Dubout"
Avec des lampadaires "rafistolés" logique "Dubout"

Avec des lampadaires "rafistolés" logique "Dubout"

Ce fut aussi l'occasion pour moi d'acquérir un ouvrage, que je compulse de temps à autre.

Ouvrage qui se trouve juste à côté des deux volumes "Gargantua et Pantagruel"... écrits par un certain François Rabelais, un autre de mes "dadas", deux gros bouquins  illustrés par... Albert Dubout bien sûr...

 

 

 

Connaissez-vous Albert Dubout?
Coucou!

Coucou!

Vivez en joie!

 

http://www.dubout.fr/

Connaissez-vous Albert Dubout?
Lire la suite

Lire et délire...

4 Septembre 2016 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Poésie

A chacun  ses loisirs...

A chacun ses loisirs...

Durant un petit moment d'insomnie, cette nuit, mon esprit déambulait...

 

Qui vient de dire: "Comme souvent?"

Et allez savoir pourquoi, je me suis souvenu qu'un jour j'avais couché sur du papier un texte, qui parlait de lire, et de son contraire...délire. (février 2002 disent mes archives!)

Vous savez bien, le préfixe "dé", c'est pour exprimer un contraire, hein?

C'est pas dé... fendu?

 

Alors je  soumets  ce "délire" à votre sagacité:

 

Délire à l'intention de ceux qui savent lire...

et de celles qui savent délire!

 

Alors, qu'est-ce qu'on pourrait lire dans le genre délires?

 

Délire, des lires... c'est vite dit, d'autant plus que des lires,

même en Italie on n’en trouve plus!

 

Délire, délire... c'est tout le contraire de lire,

tout comme dégoût est le contraire de goût...

tout comme démis est le contraire de mis...

tout comme décent est le contraire de cent...

tout comme défaut est le contraire de faux...

 

C'est pas faux?

 

tout comme dément est le contraire de ment...

tout comme débile est le contraire de bile...

tout comme déjanté est le contraire de janté...

tout comme dérangé est le contraire de rangé...

tout comme déraison est le contraire de raison...

 

J'ai pas raison?

 

tout comme début est le contraire de but...

et tout comme défini est le contraire de fini...

 

 

- C’est pas fini?

 

- Si, ..!!!

 

 

B.Munoz

Février 2002

 

Lire la suite