Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50

Mon objet voyageur est revenu en Europe

26 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #geocaching, #Billet d'humeur

France, Pays-Bas, Seychelles, Allemagne...

France, Pays-Bas, Seychelles, Allemagne...

Lors d'un précédent bavardage, je vous avais narré les tribulations d'un objet voyageur que j'avais mis en circulation le 12 mars 2016.

Fixé à sa plaque d'immatriculation, le logo rouge du club d'aéromodélisme de Bais avait  circulé entre les mains de différents géocacheurs, visitant la Savoie, Collioure... jusqu'à ce qu'un Néerlandais l'emporte au pays des tulipes.

Ce dernier m'informait en novembre 2017  qu'il partirait fin janvier 18 aux Seychelles, et me demandait si... mais qu'il me faudrait donc me montrer patient.

J'avais bien entendu  accepté sa proposition, jusqu'à ce que j'apprenne que mon objet avait comme promis atterri aux Seychelles!

J'ai alors suivi son voyage de cache en cache à l'autre bout du monde... pour apprendre qu'un Allemand venait de le mettre dans sa poche, le faisant transiter ici ou là.

Puis pendant deux semaines... plus rien, plus de nouvelles!

Mon TB (Travel Bug en anglais) n'allait-il pas subir le même sort qu'un autre de mes objets, vandalisé par certain Félixetkiki au comportement plus qu'indélicat?

Et ce matin, ô surprise, voilà-t-y pas que je découvre la nouvelle.

Mon TB a effectué un saut de 7.700km, pour atterrir en Allemagne au nord de Hambourg!

Mon touriste allemand m'informait qu'il avait fini par le déposer dans ce qu'on appelle un hôtel à TB, le mettant ainsi à la disposition d'autres géocacheurs qui voudront bien le faire voyager!

https://www.geocaching.com/geocache/GC7DT7G_tb-box-in-der-feldmark?guid=fa9f20f6-41f7-4285-8410-517f14d59d6d

 

Ainsi donc, avec 20.888km au compteur,  mon objet voyageur poursuit son aventure.

Quel pays va-t-il maintenant découvrir?

A suivre!

--------------------Post scriptum-----------------------

A la date du 29/04/18, mon objet voyageur a visité une cache au Danemark!

Il se trouve toujours entre les mains de mawinn, qui l'a récupéré aux Seychelles.

Bon voyage!

Lire la suite

Place au théâtre

23 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #Chroniques d'un instituteur original

L'histoire commence par un petit message reçu dimanche après-midi:

 

Ce à quoi je réponds par l'affirmative.

Il faut toutefois que je vous mette dans la confidence. C'est que ce message émane d'une ancienne élève (classe de CM2  en 1991) avec laquelle je continue de correspondre.

Elle est prof de latin dans l'Est de la France, et vit sa pédagogie de façon enthousiaste.

Lundi matin, à l'heure dite, je suis accueilli par Charline, habillée comme à l'époque des Romains.  Elle m'explique que cette visite  à Jublains s'inscrit dans un projet pédagogique sur le thème du théâtre.

 

Nous continuons de papoter quelque peu, jusqu'à l'arrivée des élèves. Ils viennent du RPI Saint-Pierre sur Orthe/Vimarcé et on y trouve tous les niveaux. La maîtresse est une amie rencontrée lorsque les deux jeunes filles fréquentaient le même  Collège... Ceci expliquant cela!

Charline présente alors rapidement la matinée, et commence à inculquer quelques mots de vocabulaire latin à ses élèves d'un jour...

Pendant ce temps, des accompagnateurs mettent en place les différents ateliers.

Puis nous descendons vers la scène, où nous assisterons à un court extrait d'une pièce de Plaute, dite... en latin. Où un maître accuse son serviteur de le voler.

Suite à quoi, quelques élèves vont interpréter une scène  de l'Avare. Avec toge et masque, comme il se doit chez les Romains! Et porte-voix incorporé au masque...

Molière au théâtre romain. Sans cothurnes, mais en baskets!

Molière au théâtre romain. Sans cothurnes, mais en baskets!

Applaudissements d'usage... Et six groupes sont formés. Feuille de route en mains, les enfants  passeront   une dizaine de minutes par atelier.

 

La feuille de route, pages intérieures.

La feuille de route, pages intérieures.

Dans chacun d'entre eux, il faut s'activer afin de résoudre une énigme, répondre à une question, remettre de l'ordre au niveau de la chronologie, ou bâtir une ville avec la logique des Romains. Tâtonnement expérimental assuré!

Construire le plan d'une ville romaine...

Construire le plan d'une ville romaine...

Et le vieil instit que je suis? Qu'est-ce qu'il dit de tout ça?

Il dit que cette animation est le fruit d'une étonnante complicité entre ces deux jeunes femmes qui enseignent pourtant à des niveaux différents.

Qu'elle représente une somme de travail considérable au niveau préparation.

Quant à la qualité de cette entreprise pédagogique, elle mérite toute mon admiration.

Juste un mot avant d'en terminer sur mon expérience du jour. Alors qu'un groupe attend patiemment l'accès à un atelier, un jeune garçon demande: "Madame, est-ce que je peux aller m'asseoir sur le vomitorium?"  (sic!)

Le vocabulaire a donc été parfaitement assimilé...  Et il en restera des traces.

Merci  à tous les acteurs de ce théâtre en plein air qui ont tous parfaitement tenu leur rôle.

Grâce à vous, j'ai passé une formidable matinée!

 

Le théâtre de Jublains: vue vers la scène.

Le théâtre de Jublains: vue vers la scène.

Lire la suite

Pump and circunstance

19 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Tranches de vie, #Modélisme

Dream...

Dream...

Ce matin, je suis allé faire voler au Montaigu.

Pas de vent, donc impossibilité d'utiliser le petit effet de pente.

Alors on change de monture...et  je choisis deux modèles avec moteur.  Deux modèles dont j'ai "hérité"... J'y reviendrai!

Et comme je redescends du Montaigu le coeur léger d'avoir effectué deux vols impeccables, l'autoradio diffuse la célèbre marche composée par sir Edward Elgar... "Pump and circumstance". La N°1, qui reste gravée dans ma mémoire...

Parce que liée à un souvenir très particulier...

Parce que je me trouvais à Duxford... Fin du meeting et défilé de tous les avions ayant participé au show.

La puissante sono couvre le bruit des moteurs..

J'étais en compagnie de mon ami JiPé... dont le Gémini et le Dream Surfer ont volé ce matin... 

Refrain à partir de 1'30 environ... Repris en choeur par le public

Gémini et Dream Surfer...

Gémini et Dream Surfer...

JiPé qui nous a quittés  au mois d'octobre dernier.

JiPé dont j'ai "hérité" ces deux modèles... 🙄

Lire la suite

Le jour se lève

18 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie, #Scènes de la vie rurale, #Billet d'humeur, #Tranches de vie

Il est des matins, comme ça, où l'humeur vagabonde va s'arrêter sur un détail, un rien, une bricole.

Parce que, après avoir  soulevé les "paupières" de la maison, on bénéficie d'un spectacle à la fois gratuit et réjouissant.

Pensez à cliquer sur les clichés afin de les afficher en plus grand.
Pensez à cliquer sur les clichés afin de les afficher en plus grand.

Pensez à cliquer sur les clichés afin de les afficher en plus grand.

Parce qu'un petit escargot surfe sur la rosée du matin...

 

 

Parce que les pissenlits sont encore pelotonnés dans leurs couvertures, attendant que les premiers rayons du soleil, viennent les caresser...

Le jour se lève
Le jour se lève

Parce que, plus hautes sur tiges, les tulipes ont pris un peu d'avance  sur eux...

Le jour se lève

Parce que d'autres plantes nous égaient de leurs couleurs variées.

Le jour se lève
Le jour se lève
Le jour se lève

Parce que les tulipiers rivalisent avec les cerisiers...

Le jour se lève
Le jour se lève

Parce que les pissenlits s'éveillent lentement...

Le jour se lève
Le jour se lève
Le jour se lève

Parce que la chatte de mes voisins joue les équilibristes...

Le jour se lève
Le jour se lève
Le jour se lève

Parce que la journée s'annonce belle... et que même une fleur de pissenlit peut prendre des allures de chrysanthème!

Le jour se lève
Lire la suite

Faire l'appoint

18 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Il paraît que je ne suis guère hostile aux nouvelles technologies...

Ce qui est peut-être à l'origine de l'expression qu'affectionne l'une de mes amies: "T'es impressionnant...  Ah, si... t'es vraiment impressionnant!" (sic)

Sauf que, même si mes proches me surnomment parfois "papy Geek"... je ne me défausse pas de calculer mentalement en confiant tous mes calculs à des machines..

Que je vous raconte.

Lorsque je m'en vais payer en liquide,  j'aime bien faire l'appoint.

Parce que cette méthode allège mon porte-monnaie de quelques pièces encombrantes, et que cela devrait permettre au commerçant de posséder un fond de caisse varié.

Mais, et c'est là que ça se corse, il m'arrive fort souvent de voir la personne derrière sa machine complètement désarçonnnée.

Exemple  rencontré hier.

Je me  trouve dans un magasin style "discount"  (J'aime pas bien ce mot, mais que nous propose la langue français, magasin à bas coût?)

Avec quelques bricoles, se trouve une bombe à réparer les chambres à air.  (Vous savez bien! J'en fais une consommation importante, voir mes autres articles)

J'en ai pour 3.26€.

Je cherche dans ma "bourse", et je pose délicatement sur le comptoir, quelques piécettes dont le montant est de .... 0.26€!  Bravo, vous aviez trouvé, je vois que vous suivez.

La caissière est totalement désemparée. Je lui explique que, si je lui donne  d'abord 26 centimes, je ne lui dois plus que 3€, et qu'en lui confiant un billet de 5€, elle n'aura plus qu'à me rendre .... 2€. Vous suivez toujours, ça colle!

Après avoir bredouillé je ne sais quels borborygmes, elle repousse ma monnaie, et elle ajoute: "Ben... tout compte fait, ça m'arrange pas!"

Passés devant le lecteur de code-barre,  les articles ont permis d'afficher le total... qu'elle n'a pas calculé, forcément!  Puis elle tape en entrée : "paiement client 5€", et la machine lui affiche ce qu'elle doit me rendre.

J'ai récupéré mes 26 centimes,  ainsi que la monnaie rendue, tout ça venant "alourdir" ma petite escarcelle.

Et alors? me direz-vous.

Ben.... A chaque épisode du même acabit, je ne peux m'empêcher de revoir le spectacle qu'offraient les commerçants du siècle dernier... qui calculaient le prix à partir de leur balance berkel,  qui vous faisaient l'addition sur le coin du papier sulfurisé, voire d'un morceau de journal,  qui additionnaient  à la vitesse de l'éclair, et terminaient le show en repositionnant leur crayon à papier sur le coin de l'oreille.

 

Faire l'appoint

Autres temps, autres moeurs. 

M'enfin.

J'ai acheté une bombe avec du gaz comprimé...  ce qui me permettra de faire l'appoint!

Mai si, vous savez bien, lorsque,  à défaut de carence en calcul mental, ma chambre à air manifestera une insuffisance respiratoire!

Lire la suite

555

14 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #geocaching, #Billet d'humeur

555

555?

Et pourquoi un tel titre?

Oh... tout simplement parce c'est depuis hier  le nombre de caches qui figure  à mon palmarès géocaching.

Mais au-delà de ce nombre, ma mémoire conserve encore bien intacte l'image d'une voiture de rallye qui arborait sur ses flancs un "555" que je trouvais fort sympathique.

 

En jaune sur fond bleu.

Allez donc savoir pourquoi cette Subaru avait imprimé mon esprit?

Peu importe.  Mais hier, je me suis souvenu.

C'était à Ambrières les Vallées, où je venais de dénicher une cache toute nouvelle... intitulée "Tejones".

https://www.geocaching.com/geocache/GC7N0BE_tejones?guid=d03153c1-c338-4843-8244-561d815d435b

Tiens, indices rédigés en espagnol. 

"Indices additionnels (Encrypt)

¿Hablas español? En caso afirmativo, traduce el título y la palabra en itálico..."

Bref! Une fois sur place, en observant le talus complètement gruyéré, j'ai cru comprendre qu'il devait effectivement y avoir un rapport avec les blaireauxDont je ne fais pas partie!

 

Pour en revenir à ma cache "555"... elle n'avait pas été débusquée depuis  de nombreux mois.  Et quand j'ai ouvert la boîte, je suis tombé sur du logbook style papier mâché. (L'un encore dans le sachet, l'autre sur mon nouveau logbook)

 

Ce qui m'a conduit à rédiger sur la page de cette cache la note suivante :

Simple à trouver. Mais logbooks détrempés (les deux!). J'ai osé... en mettre un tout sec. On m'a d'ailleurs parfois reproché cette initiative.
Si toutefois certains considèrent que J'ai enfreint les règles du geocachig... que l'on me pardonne. Et que le propriétaire effectue lui-même la maintenance au plus tôt. Sauf qu'un petit détour par son profil permet de comprendre que du Canada, cela risque d'être un peu compliqué d'effectuer le boulot!
Ah! j'ai oublié: dans la mesure où j'avais sous la main une boîte pouvant contenir la boîte d'origine... j'ai joué aux poupées gigognes. (non visible sur le cliché joint) Pensant ainsi que le logbook serait mieux à l'abri d'une double coque. (technique adoptée sur les bateaux pétroliers).
Là encore, s'il ne fallait pas...
Bon géocaching à tous!

Subaru 555 en plein dérapage contrôlé.

Subaru 555 en plein dérapage contrôlé.

Jusqu'à présent, je n'ai pas eu de retour à propos de la note qui précède. Mais sait-on jamais?

Toujours est-il que mon aventure géocaching continue.

Parce que, malgré tout:

I love géocaching

I love géocaching

Lire la suite

Mise au point

11 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #geocaching

A propos d'une cache rencontrée tout dernièrement.

Pour laquelle je finis par dénicher le logbook traînant dans la boue... inexploitable.  Pas trace de la boîte dans laquelle il aurait dû se trouver...

https://www.geocaching.com/geocache/GC5FRB6_le-petit-pont?guid=b81066c9-07b5-499a-8fee-fa54136f1f9e

Que faire avec un logbook en pareil état?

Que faire avec un logbook en pareil état?

J'ai contacté le propriétaire (owner)... ainsi que le reviewer (vérificateur), auquel je faisais part de mes doutes quant à la pérennité de cette cache et de son owner. Dont la dernière manifestation géocaching remontait au 31/07/16.

Il m'a adressé une réponse, me demandant pourquoi je n'avais pas procédé moi-même à la maintenance.  

Ce à quoi j'ai répondu que:
Par le passé, j'ai fait de la sorte, changeant un logbook par-ci, une boîte par-là, souvent avec l'accord du propriétaire qui me remerciait de ma collaboration. Jusqu'à ce qu'un jour je remplace un logbook réduit au stade d'une boule de papier mâché.  Suite à quoi, J'ai reçu un mail incendiaire d'un géocacheur courroucé, parce que sur "mon" logbook ne figurait pas l'indice permettant d'élucider la cache bonus. Si j'avais laissé en l'état... Hein? ça n'aurait rien changé. C'était au propriétaire de faire diligence pour remédier au problème.


Et puis tout dernièrement. La cache multi de Commer...  

https://www.geocaching.com/geocache/GC69N2C_les-tisserands

Signalée DNF (non trouvée) depuis un certain temps. Envoi d'un message au vérificateur  ainsi qu'au propriétaire. Là encore, ce dernier  semble "parti en vacances" (il s'agit probablement de l'institutrice qui avait élaboré cet intéressant projet).  Je propose alors que,  si nécessaire, je peux... 
Le reviewer  me répond  que c'est pas à moi de faire le boulot. Hors de question que je me substitue...  dit-il!

Alors, qui suivre dans tout ça? 
Par conséquent, à partir de maintenant et jusqu'à...  ce que je change peut-être d'avis... 
Je me contenterai de signaler  les caches "malades"  en me gardant bien d'y porter remède!  
Chat échaudé...inutile que je vous fournisse la suite!

Et je connais même des géocacheurs  qui se font "bouffer" par des chiens...

http://bernardino.over-blog.net/2018/04/le-meilleur-ami-de-l-homme.html

 

Heurs et mal-heurs d'un géocacheur solitaire!


Tout ça ne m'empêche pas de partager l'avis de mon complice Lagapette.

 

Géocordialement.

Lire la suite

Le meilleur ami de l’Homme ?

10 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #geocaching, #Billet d'humeur

Le meilleur ami de l’Homme ?

On y (re)viendra dans quelques instants,

Disons que, dans le cadre de mon activité Géocaching j’étais parti faire une virée.

Peut-être parce qu’une nouvelle boîte était apparue du côté de Saint Fraimbault de Prières ?

Mais c’était aussi pour moi l’occasion de filer ensuite vers Saint Loup du Gast afin de transformer quelques rondelles vertes (non encore trouvées), et des bleues (pas du tout trouvées) en rondelles jaunes: caches trouvées.

https://www.geocaching.com/geocache/GC7MR6P_valemima

 

 

La nouvelle cache "Valemina" pointée d'une flèche rouge.

La nouvelle cache "Valemina" pointée d'une flèche rouge.

Je pars vers 14h30, en me disant que, dans la mesure où « l’alerte » a résonné à 11h55… je ne serai pas le premier sur le coup. Erreur ! Personne d’autre n’est passé avant moi.

 

Je poursuis alors ma route. Et je mets à jour la velorail4 https://www.geocaching.com/geocache/GC6NY22_velo-rail-4

Remontant vers le Nord, j’atteins la cache « Ruisseau », qui, pour la nième fois, me laissera sur un échec.

Encore un peu vers le Nord… et je m’arrête au petit pont.

https://www.geocaching.com/geocache/GC5FRB6_le-petit-pont

Où je finis par découvrir sur le sol un logbook en très piteux état. Ce que je signale par mail à son propriétaire.

 

Logbook inutilisable hors de sa boîte introuvable...

Logbook inutilisable hors de sa boîte introuvable...

Se profile alors le village de Chantrigné, où se trouve une intéressante cache de type « Multi ». Avec énigme à résoudre.

https://www.geocaching.com/geocache/GC7AZ9F_dolmen-de-la-hameliniere

J’emprunte à pied le sentier menant au Dolmen de la Hamelinière… que j’aperçois au détour du petit chemin.

Le meilleur ami de l’Homme ?

Quand soudain je sens une violente morsure au niveau de ma cuisse droite.

J’ai encore en mémoire le cri que j’ai poussé. « Ah l’salopard »

Un chien griffon, que je n’ai pas vu venir… La saleté! Il  m’a pris traîtreusement par derrière.

J’entends encore le déchirement brusque et rapide de la toile du jeans.

Le meilleur ami de l’Homme ?
Le meilleur ami de l’Homme ?

Et là, devant moi, mon agresseur, la gueule ouverte, qui grommelle. Menaçant.

Alors qu’il était perché sur une échelle à tailler des arbres fruitiers, son propriétaire en descend, vient à ma rencontre et constate les dégâts.

Aucune réprimande de sa part à l’adresse du chien… Moi, je lui aurais fait comprendre que son acte est coupable… M’enfin.

Pourquoi cet animal a-t-il soudain pété les plombs ?

Son maître(?) me signale qu’il a récupéré la bête à la SPA... et que durant 5 ans, il n’y a eu aucun problème. « Pourquoi vous a-t-il attaqué ? Hein ?»...  ne cesse-t-il de questionner.

Ne l’ayant pas vu venir, il me semble difficile de penser que je puisse avoir eu une attitude menaçante à son égard.

Est-ce ma tenue vestimentaire qui a réveillé de mauvais souvenirs dans sa petite tête d’animal ?

Toujours est-il que le monsieur me conduit à la maison, où la dame se confond en excuses, se propose de me prodiguer quelques soins. Avec un petit café pour me remonter le moral.

Mais j’ai le palpitant qui continue de battre la chamade.

Echange de nos coordonnées « Responsabilté Civile »… et encore tout tremblant, je quitte cette maison, pour retourner en direction du dolmen. N'était-ce pas le but de ma visite?

Le meilleur ami de l’Homme ?
Le meilleur ami de l’Homme ?

Découverte  du site, prise de notes afin de répondre au questionnaire lié à la cache…

Je résous l’énigme… je déniche la cache...

Après quoi, malgré ma cuisse à l’air, je décide d’aller fouiner du côté de Niort la Fontaine, le Chemin de Pissaro où, sur la carte,  deux caches vertes me restent à dénicher pour compléter le parcours et le colorer  totalement de sourires jaunes.

Et après ?

Vous dire que j’ai passé une nuit sereine serait du domaine de la fable !

Ce matin, j’ai donc téléphoné à mon assurance, qui m’a indiqué la marche à suivre.

Les propriétaires devront conduire leur animal chez le vétérinaire pour contrôle anti-rabique.

Il me faudra faire constater la plaie par mon médecin…

Quant au jeans lacéré, il faut que je retrouve la facture d’achat !

Heureusement, c’était un vêtement « Magasins Bleus », chez qui j’ai téléphoné : on va m’adresser les documents nécessaires afin que je puisse être dédommagé.

Voilà.

La France compterait 60 millions d’amis… dont le chien est, paraît-il, le meilleur.

Moi je dirais moins 1, "mon" griffon", c'est à dire 59.999.999...

N’empêche que… je n’oublie pas que le chien est un animal domestiqué, et qu’il doit bien lui rester quelques traces de son passé « sauvage ».

Pour me consoler de tout ça, je préfère encore revoir le cliché réalisé il y a quelques mois. L’échange de regard complice entre mon ami Jipé et son chien.

Le meilleur ami de l’Homme ?

JiPé, c’est pas par un chien qu’il s’est fait agresser…

C’est par un méchant « crabe »...

Crabe qui a fini par l’emporter il y a sept mois...
Et ça, c’est nettement plus douloureux que mon récent épisode  canin!

 

 

 

Lire la suite

Démons... et merveilles

8 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie, #Billet d'humeur, #Poésie

Clara Lemosquet habite à quelques encablures de mon domicile.

Il y a quelque temps de cela, elle m'a apporté une affiche.  Ajoutant qu'elle m'invitait pour le vernissage de son expo.

 

Démons... et merveilles

C'était hier samedi 7 avril.

Je me suis donc rendu dans la petite commune de Le Ham, où un amateur d'art lambda ne penserait sans doute pas trouver un espace privilégié.

Pensez que cette bourgade de 442 habitants met à disposition des gens voulant s'exprimer une salle fort bien conçue... Et pour une somme dérisoire.

http://www.leham.mairie53.fr/espace-des-arts

Une initiative que je me plais à saluer!

Mais revenons au vernissage d'hier.

Au cours duquel j'ai pu croiser d'autres artistes,  qui apprécient le lieu.

Si  je peux me permettre de vous confier mon ressenti, je vous conseillerais de commencer la visite par le fond de la salle... Là où Clara a exposé par écrit le conte fantastique que lui ont inspiré ses oeuvres...

Le conte par écrit... tout au fond de la salle.

Le conte par écrit... tout au fond de la salle.

Mais aucune obligation à cela. Chacun(e) est libre d'effectuer son voyage initiatique comme bon lui semble.

Et chacun(e) éprouvera ses propres émotions au travers des 29 pièces de la collection.

Démons... et merveilles

Par monts et par v(e)aux...

Et cochon qui s'en dédit!


 

 

Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles

Mais il ne reste plus guère de temps pour effectuer la visite!

Vite! Direction Le Ham...

Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Démons... et merveilles
Lire la suite

J'ai encore crevé!

6 Avril 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #VTT

Décidément... il y a des gens qui roulent et qui roulent, et qui roulent...

Sans jamais connaître la moindre crevaison!

Moi, j'ai installé des chambres à air dites "increvables"... J'ai même ajouté du liquide ad-hoc... et mes chambres n'en finissent pas de me jouer des tours!

Que je vous explique!

Voilà-t-y pas que la météo nous annonçait pour ce vendredi  6 avril  un temps printanier. (soit une semaine pile avant le prochain vendredi  13...)

Alors, j'ai enfourché mon fier coursier, avec l'intention de faire un circuit pas trop  montagnes russes, afin de réhabituer le piètre cycliste que je suis.

Je pars vent dans le dos, direction l'Hôtellerie, la Chapelle au Riboul.

Je dépasse légèrement le centre équestre, et je sens comme un ramollissement de mon pneu arrière. Dois-je continuer, ou bien est-ce une fausse impression?

Je dépasse un homme qui se promène avec son chien. Il me lance: "Faut profiter pendant qu'il fait beau!"

Sauf que 50 mètres plus loin...  je suis presque sur la jante. Arrêt obligatoire.

Le bonhomme revient à ma hauteur, et s'exclame: "Ben là, ça va pas être facile pour rentrer chez vous...

- Mais j'ai une bombe miracle dans ma sacoche de selle..."

Je me mets donc en devoir de  "booster" ma chambre...

 

Comment se faire mousser?
Comment se faire mousser?

Comment se faire mousser?

Suite à quoi, mon pneu a bien meilleure allure.

Et hop! Demi-tour!

Je repasse juste devant la borne 13... qui a dit que j'étais superstitieux?

Treize... porte-bonheur? Vous croyez vraiment?

Treize... porte-bonheur? Vous croyez vraiment?

Borne devant laquelle je m'arrête facétieusement!

Un peu plus loin, vent de face, je fais appel à l'assistance électrique. Et j'aperçois sur l'horizon une éolienne... à 6 pales!

J'ai encore crevé!

Qui a dit qu'il s'agissait d'une "Asnerie"?

J'ai encore crevé!

Me rapprochant de Bais, et dans la mesure où ma chambre semble conserver  l'air que je lui ai injecté, j'ai encore l'occasion de me livrer à quelque pitrerie photographique...

J'ai encore crevé!

Et c'est par un glorieux(?) tour du plan d'eau que je termine mon escapade... avec tout de même 21 kilomètres au compteur.

Dans la foulée, j'ai filé à Evron (en voiture) afin de racheter une chambre à air dite increvable(?) ainsi qu'un pneu neuf... Je ré-installerai tout ça prochainement, au calme,  puisque dans les jours à venir on nous prévoit de la pluie... 

Et en restant à l'atelier, là, au moins, je suis sûr de ne pas crever!

Lire la suite
1 2 > >>