Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50

On a changé d'heure...

31 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Photo et poésie, #Scènes de la vie rurale

L'heure, c'est l'heure...

Avant l'heure c'est pas l'heure...

Et après l'heure...

En ce matin du dimanche 31 mars 2019, j'ai donc l'heur d'aborder le sujet apparemment épineux de ce fichu changement. 

Vous me direz que dans mon cas, ça fait longtemps que je vis à "mon heure", et que mon patron n'a pas l'air d'en pâtir!blush

Que je n'ai plus d'enfants aux horaires impératifs..

Que je ne suis pas tributaire d'animaux de compagnie, pas davantage que d'un quelconque NAC...

Alors?

Ben je me couche  quand je veux,  je me lève quand je veux, et je peux tout à loisir apprécier le calme de ma douce ruralité. Tant le soir que le matin...

 

On a changé d'heure...

Avec les vaches qui paissent paisiblement dans le pré contigu...

La chatte des voisins qui se relaxe sur notre composteur...

On a changé d'heure...

Le clapement du vol des pigeons qui effectuent de nombreux voyages avec un fétu de paille dans le bec... pour s'engouffrer dans le buisson aux grosses fleurs rouges...  Construction du nid oblige.

Avec un avion dont on ne perçoit encore que le sillage, parce que le son ne nous est pas encore parvenu jusqu'au sol...

On a changé d'heure...

Avec... 

Avec...

C'est dans ce biotope que je vis... calmement, posément...

Ni cénobite, ni anachorète...

Plutôt contemplatif...

Dans un environnement sonore d'un câaaaalme...

Voyez d'ailleurs ce qu'en dit  le sonomètre de mon smartphone.

 

On a changé d'heure...

Ah.... un trouble fête?    Lorsqu'un joyeux pivert lâche une rafale de coups le long d'un tronc... puis une autre... Rafale à laquelle répond un autre pivert dans le chêne situé un peu plus loin.

Et puis les trilles des oiseaux du bosquet attenant...

Une tourterelle au chant monotone...

Un coq à la voix éraillée...

Le lointain aboiement d'un chien...

Et moi d'écouter, de sentir, d'observer, de respirer à pleins poumons. 

Avec le maximum de sens en éveil.

Et le soleil continue de se lever...

On a changé d'heure...
On a changé d'heure...

Dans un ciel arborant une frange  moutonneuse... annonciatrice de petites pluies sans doute.

On a changé d'heure...

Parce que le soleil ou les nuages, ils s'en fichent royalement du changement d'heure des terriens!

Lire la suite

Félix le Chat

25 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #geocaching

13h30... ma messagerie me balance une notification.

Et je lis:

"Es- tu partant vers 14h pour une sortie géocaching sur Mayenne?"

Et moi de répondre:

"Why not..."

Quelques minutes, et je vois débarquer mon compère Félix qui m'embarque dans ses aventures.

Direction Mayenne... Cache Picaso, N'oubliez pas le pressoir... Où nous Maine-t-on?

 

Puis mon compère décide de m'emmener vers la cache mystère dite "Chapelle saint Léonard".

 

Sauf que... dans les propriétés de celle-ci, on peut lire qu'il est  conseillé de se munir d'une échelle ou d'un escabeau, surtout  si on n'a plus la souplesse de ses 20 ans... because la boîte est en hauteur.

"T'occupe!" me lance gaillardement mon coéquipier.

Et après quelques tâtonnements au niveau du trajet à emprunter... nous finissons par apercevoir cette fameuse chapelle.

Traversée d'un espace en herbe... et tel le renard de la fable rédigée par  la Fontaine, "le renard et les raisins", nous sommes tout en bas en train d'admirer une bien jolie boîte jaune...  Mais comment l'atteindre?

Félix imagine tout un tas de solutions, tente de grimper, récupère une grosse branche qu'il dresse le long du tronc, tente d'escalader. mais bien que vaillant septuagénaire, il finit par constater son échec.

"On reviendra avec ce qu'il faut!" lance-t-il avec conviction...

Nous regagnons la voiture,  et au moment de faire demi-tour, j'aperçois une dame qui grattouille  devant sa propriété.

Je baisse la vitre, et après les salutations d'usage, j'ose:

"Pardon madame... nous participons à un jeu de piste nommé géocaching, mais nous sommes trop courts pour atteindre notre trésor qui se trouve dans un arbre...

- Ah, mais je connais ce jeu...

- Auriez-vous la gentillesse de nous prêter un escabeau ou une échelle?

- Pas de problème je vais vous chercher ça!"

Et la voilà qui revient avec un escabeau, dont s'empare Félix...  tout guilleret!

Nous retournons au pied de l'arbre, j'assure l'équilibre de notre piédestal, et mon compagnon-chat  gravit prestement les quelques branches qui le conduisent à la boîte.

Une grosse boîte jaune, qu'il décroche, et qu'il me lance.

 

 

Félix le Chat

Je récupère le colis... j'ouvre, et je me retrouve devant une boîte en bois du style puzzle... Comment l'ouvrir? 

Boum, un tiroir tombe tout seul... Chouette, il contient le logbook! Je le déroule... et zut...

C'est un leurre, on me demande d'approfondir mes recherches afin d'ouvrir un autre tiroir...

Je bricole, je pousse, je tire... et tout à coup... chouette,  ça s'ouvre... et je peux accéder enfin au vrai  logbook... Que je remplis en y apposant nos deux pseudos.

 

 

 

Félix le Chat

Pendant ce temps, mon compère se délecte tout là-haut... tel un chat malicieux qui me toise avec grande satisfaction.

Félix le Chat

Après avoir tout remis en ordre, je tends cette cache vers Félix, qui se fait un plaisir de la remettre en place.

Une fois revenu sur le plancher des vaches, et ne cachant  pas sa joie, mon compère repart escabeau sur l'épaule afin de le rendre à sa propriétaire... à qui nous expliquons.  Son mari nous écoute avec un large sourire.

Que peut-il bien penser de ces deux "vieux" qui s'adonnent à un jeu qui n'est plus de leur âge?

Bof... nos hôtes ont été d'une gentillesse proverbiale!

Merci à eux pour leur complicité...

Mais reconnaissez avec moi  que la conquête de cette cache ne devrait pas manquer de nous laisser quelques bons souvenirs!

C'est aussi ça, le géocaching!

 

Message reçu suite à la publication de cet épisode:
"Ah ce Félix voilà  qu'il veut faire concurrence à  JP.
Continuez c'est super.
Bisous. "
 
 
Et moi de répondre:
Ben,  tu sais que JP a été présent dans mon esprit tout au long de cet épisode!
Et s'il a la capacité de nous voir là où il est, il devait jubiler.
Ne crois-tu pas?
Gros bisous
 
Lire la suite

Résonance et harmonie

24 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Photo et poésie, #Tranches de vie

...En clair, ce n'est pas ce que je possède qui me définit mais plutôt la sincérité de mes relations aux autres. 
 
 
 
Résonance et harmonie
Résonance et harmonie
L'accélération transforme le monde en un lieu de domination et d'agressivité, la résonance tend à le rendre plus fraternel.

 

 
Résonance et harmonie
Résonance et harmonie

S'émouvoir d'un paysage, d'une mélodie, prendre le temps d'écouter et non d'interrompre, accepter de laisser l'autre vous transformer si sa résonance fait écho à la vôtre, découvrir et s'ouvrir...

 

Résonance et harmonie
Résonance et harmonie

La résonance est le concert des âmes.

 

Résonance et harmonie
Résonance et harmonie

Cette démarche éminemment individuelle peut servir de dynamique à une société tout entière. 


Philippe LEMOINE

Résonance et harmonie
Résonance et harmonie

Merci à l'auteur de ces lignes.

Parce que ce matin, il m'a permis d'entrer en résonance.

Il m'a donné envie de m'ouvrir... afin d'effectuer  quelques clichés anodins.smiley

Sans pour autant aller bien loin...

Non... Juste au bas de mon lotissement.wink


 

PS... si vous aviez des doutes sur 1N ou 2N

résonance
nom féminin
  1. 1.
    Augmentation de la durée ou de l'intensité des sons, des vibrations.
    Caisse de résonance.
  2. 2.
    AU FIGURÉLITTÉRAIRE
    Effet de ce qui se répercute (dans l'esprit…).
    La résonance d'une œuvre.
    synonymes : écho, retentissement
Lire la suite

Outil trois en un

18 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouille informatique, #Bidouilles en tout genre

Outil trois en un

Quelle est l'araignée qui m'a encore gratté le plafond de la cervelle?

Tout ça parce que ma tendre épouse éprouvait quelques difficultés à ouvrir une boîte de sardines...  Vous savez, ces fameuses boîtes équipées d'une tirette qui permet de se passer  d'un ouvre-boîte traditionnel...

Sauf que ce procédé est parfois aléatoire, et que pour ma part je n'apprécie guère. Quand je vois se dérouler cette lame tranchante... je tremble!

Il était donc évident qu'un jour je mettrais  mon département  "recherche et développement" en action.

J'ai donc élaboré un outil destiné à ces fameuses boîtes... Le plus à gauche sur le cliché qui figure ci-dessous.

Outil trois en un

Nouvel outil que j'ai confié à mon épouse... Qui s'est dite enchantée... Puis  réalisation d'un  second modèle identique pour l'offrir à une amie (hein, Monique?) Tout aussi ravie.

Mais je me disais que c'était dommage de réduire cet outil à un seul type de travail.

C'est pourquoi je suis retourné au bureau "Recherche et développement" afin d'améliorer encore le gadget.

J'y ai donc ajouté un décapsuleur.... qui s'est avéré fort pratique... (celui du milieu, assez grossier d'aspect)

Et comme je devais être dans une phase particulièrement créatrice, j'ai eu l'idée de faire en sorte que mon "produit" puisse également ouvrir les bouteilles d'eau.

Pour ce faire, j'ai utilisé un logiciel basique nommé 3D Builder...

Outil trois en un

Direction l'imprimante 3D...

Outil trois en un
Outil trois en un
Outil trois en un

Et on attend deux bonnes heures que la machine ait effectué son travail.

Après quoi, il ne reste plus qu'à admirer...

Outil trois en un!
Outil trois en un!
Outil trois en un!

Outil trois en un!

Comme me le confiait mon amie:

"Quel esprit malicieux a encore pu te frapper? Est-ce qu'il t'arrive parfois d'avoir la cervelle au repos?"

Je n'en sais rien... mais qui n'a jamais eu envie de créer? Chez moi, c'est une sorte de besoin...smiley

PS: quand je me remémore la pression  qu'exerçaient mes copains du club d'aéromodélisme en m'incitant à acquérir une imprimante 3D. Et que je leur répondais: "Mais qu'est-ce je vais en faire?"  Ils doivent bien se marrer aujourd'hui!!!

Version définitive

Version définitive

Lire la suite

Julie North et la linogravure

16 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie, #Tranches de vie, #photos

Julie North et la linogravure

J'avais reçu un carton d'invitation afin d'assister au vernissage d'une exposition.

Je me suis donc rendu dans les locaux de la caisse locale de Crédit Mutuel où j'ai pu rencontrer l'artiste Julie North.

Ayant apporté du matériel, elle nous a expliqué sa méthode de travail qui consiste à reproduire un dessin en relief sur une sorte de lino. Le tout étant réalisé "en négatif".

Si vous voulez voir en détail la chaîne de "fabrication", il vous sera possible de visionner une vidéo  dont le lien  figure en fin d'article..

Et vous verrez que l'un des principaux outils se nomme la gouge, avec laquelle on va "creuser" le lino...

Lorsque ce long travail de précision est terminé, on va procéder à l'encrage d'une rouleau...

Julie North et la linogravure

Rouleau qui va déposer ensuite son encre sur la matrice.

Julie North et la linogravure

Matrice qui va recevoir le papier destiné au tirage.

A ce stade, il faut exercer une pression régulière afin que l'encrage s'effectue aussi régulièrement que possible. Utilisation d'une rondelle munie d'une feuille de bambou, cuillère en bois...  doucement, patiemment...

Julie North et la linogravure
Julie North et la linogravure

Après quoi... on peut (enfin!) admirer le fruit de son travail...

Julie North et la linogravure

Pour des surfaces plus importantes, il peut s'avérer utile d'utiliser une presse à vis... et se faire aider par une jeune admiratrice!

Julie North et la linogravure
Julie North et la linogravure

Le peu de temps disponible a contraint l'artiste à ne nous présenter que des réalisations en noir et blanc. Mais elle a détaillé le long processus lorsqu'il s'agit de produire des oeuvres utilisant davantage de couleurs... pour lesquelles il faut toujours commencer par la plus claire et terminer par la plus foncée.

Julie North et la linogravure

Au cours de la discussion qui a suivi, Julie North nous a expliqué qu'elle  pouvait recevoir des visiteurs ou bien un groupe d'environ quatre personnes afin d'animer un atelier.

Elle réside à la Biochère sur la commune de Saint Pierre sur Orthe.

Contacts via son site Internet ou par mail. Voir ci-dessous.

Coordonnées de l'artiste

Coordonnées de l'artiste

Mais pour l'heure, cette exposition est accessible à tout public, dans les locaux du Crédit Mutuel de Bais jusqu'au 28 mars 2019.

Julie North et la linogravure

Pour découvrir un peu plus cette artiste, vous pouvez faire un détour via son site Internet... rédigé dans la langue de Shakespeare. Hier soir, on aurait  d'ailleurs pu perfectionner sa pratique de l'anglais dans la mesure où de nombreux invités étaient des britanniques... qui, si j'en juge par leur densité dans certaines communes voisines. semblent apprécier notre région!

 

Merci à Julie North de nous avoir initiés à son art!

Lire la suite

Démarchage téléphonique : florilège

4 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Tranches de vie

Démarchage téléphonique :  florilège

C’est la plupart du temps au moment des repas que retentissent les appels téléphoniques où l’on va me proposer des trucs et des bidules dont je n’ai que faire.
Cependant, loin de me courroucer, ces appels sont pour moi des sujets de divertissement… dont je vous livre un florilège.

L’autre jour, ça sonne. S’affiche un numéro que je ne connais pas, mais comme j’ai l’esprit joueur, je décroche.

« Allô monsieur Munoz ?
- Oui.
- Bonjour… Je suis la secrétaire de madame Irma, la voyante qui...
- Heu, que je lui dis, votre patronne n’est pas une bonne voyante ! »
Et à l’autre au bout du fil,  sur un ton furibard :
« Mais comment pouvez-vous dire ça ?angry
- Ben… Si elle était si voyante que ça, dans sa boule de cristal, elle aurait vu que je ne crois pas à toutes vos balivernes, et cela vous aurait évité de perdre votre temps.... Au revoir Madame ! »
Et boum, je raccroche !


Une autre fois :
Même entame de dialogue à propos d’un voyante (encore!)… Je suis la secrétaire… et gna gna gna et gna gna gna…
Et pendant que je lui laisse débiter son chapelet, moi, goguenard, je balance à tout-va  des « Ouiiii, ouuuuiii »… en modulant ma voix de façon ironique, jusqu’à ce que, avec une exaspération non feinte, elle me jette: 
« Mais enfin monsieur, qu’est-ce que vous avez à me dire tout le temps OUI OUI OUI? »
Et moi, d’un calme olympien,  de répondre :
« Mais madame, d’abord on garde son sang-froid, on se calme… et vous remarquerez que je reste poli, j’aurais pu…  Au revoir madame ! »
Et boum, je raccroche !

Dans le domaine de l’habitat maintenant, dont nous sommes abreuvés :
« Allo, monsieur Minouse ? Je m’appelle Jean-François. (Et moi j’suis le pape François! NDR)  C’est pour vous dire que vous allez recevoir votre certificat pour payer moins d’impôts…
- Ben non, j’vais rien recevoir !
- Ah, pourquoi ?
- Ben parce que je n’ai rien demandé… Au revoir monsieur ! »
Et boum, je raccroche !

J'adore le téléphone!

J'adore le téléphone!

 Variante dans mes réponses :
«  Je ne suis pas propriétaire du logement que j’habite ! »
Ce qui est totalement faux, mais qui a le don de générer cette réponse :
« Ah, excusez-moi… Au revoir monsieur ! »
Ce stratagème fonctionne à tous les coups.

A propos de je ne sais plus quelle offre tout aussi inutile que les autres, je décroche, et je commence :
« Allô, was sagen-sie ?
- Pardon, monsieur, je ne vous comprends pas !
- Allô,  was wollen-sie ?
- S’il vous plaît, monsieur, parlez français…
- Ich verstehe nicht !
- Euh… je ne vous comprends pas !
- WAS SAGEN-SIE ?(avec une grosse voix en détachant les syllabes)  Donnerwetter !!! »

Jusqu’à ce que mon interlocutrice se fende d’un poli :
« Désolé, monsieur, mais je ne vous ai pas compris. Au revoir, monsieur ! »
Et cette fois c’est elle qui raccroche.  Dommage, j’aurais bien joué encore un petit peu…


Allez, une toute dernière pour la route :
« Allô, monsieur Munoz ?
- Oui, bonjour.
- Je vous téléphone…
- Oui, je vois bien que vous me téléphonez… Qu’est-ce que vous avez à me vendre ?
- Rien du tout…
- Bon, alors, je rectifie : qu’allez-vous me proposer ?
- C’est à propos de votre assurance habitation, une complémentaire… »
 Et là, je coupe :
« En ce cas, veuillez déjà me dire où je suis assuré, et si vous êtes si bien informé, me dire ce qui, dans le contrat, justifierait un complément d’assurance... »
A l’autre bout du fil, je perçois très nettement que mon interlocuteur éprouve un grand sentiment de solitude. Le prompteur qui défile sur son écran d’ordinateur ne dispose pas de cette rubrique.
Je le laisse mariner quelque temps, et je reprends : 
« Y’a pas ça dans votre questionnaire, hein ? »
Un temps encore, et j’ajoute :
« Ben… C’est tout ce que vous avez à me dire ? En ce cas, monsieur, permettez-moi de vous souhaiter une bonne fin de journée ! »

J’aurais également pu vous narrer les nombreuses fois où l’on m’a appelé pour me signaler que j’avais gagné un cadeau... Avec mon indéfectible réponse :
« Mademoiselle, c’est très gentil à vous, mais je n’en ai pas besoin ! Alors… Permettez-moi de vous l’offrir ! » 
Confusion garantie.
Ah, si ! Face à une demoiselle qui insistait lourdement afin que j’accepte son cadeau, j’ai fini pas lui glisser :
« Ce cadeau, vous pouvez vous le mettre dans la partie la plus charnue de votre noble personne ! »

Ah… je sais… Sur le fond, c’était d’un goujaterie sans nom ;  mais sur la forme, admirez le style !

Parce que jamais je ne me suis emporté… 
J’ai en effet remarqué avec malice qu’il était très facile de déstabiliser les gens qui m’appellent.smiley

Alors, si vous aussi vous voulez vous amuser...


 

Lire la suite

Tempête Freya

4 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #photos, #Billet d'humeur

On nous avait annoncé une tempête... une de celles que l'hiver nous concocte avec soin.

Les gens de la Météo l'avaient baptisée Freya... Même prénom que la mythique Freyja évoquée ci-dessous?

Étymologie  (Wikipédia)
 
Freyja par Anders Zorn, 1901. Zorn Collections (en)

Le nom Freyja est issu d'un terme germanique signifiant « dame » (cf. fru ou Frau en scandinave ou en allemand).

En vieux norrois comme en islandais moderneFrú a pour sens « maîtresse, dame, femme ». Dans les autres langues modernes, le vocable est devenu Frue (danois), Fru (suédois), Frau (allemand), Vrouw (néerlandais).

On pourrait la considérer comme l'équivalent de Vénus pour sa symbolique de la beauté, mais aussi de Minerve du fait de ses attributs guerriers. Il est probable qu'elle soit la descendante mythologique la plus directe de Nerthus.

La Mayenne ne semblait pourtant pas incluse dans le lot des départements "à hauts risques"... juste une vigilance jaune.

Tempête Freya

Ouais, moi, j'veux bien!  Mais toute la nuit ça a sifflé, secoué, bastonné.

Dans la maison, le moindre trou de serrure, le plus petit interstice disponible se transformait en un magnifique sifflet qui modulait ses sons en fonction de la vélocité du souffle.

Belle nuit... bonne nuit!

Et pendant que j'étais dans mon petit lit douillet, je pensais à celles ou ceux qui se doivent d'être dehors par ce temps de chien...

Plus prosaïquement, je m'imaginais la torture que devaient subir mes arbres à vent...

Ben j'ai pas été déçu... Parce que, au matin, je suis allé faire l'état des lieux.

Tempête Freya
Tempête Freya

Vous me direz: "Il y en avait tellement... ça éclaircit l'horizon!"

OK...  C'est la loi de  la nature: les plus fragiles sont éliminés en premier.

Sauf que je suis persuadé que par le passé, la météo nous avait annoncé des trucs plus méchants... qui ont accouché d'une souris!

 

Tempête Freya
Tempête Freya

Bah... c'est pas bien grave! Y'a pire dans la vie.

Je vais procéder au tri... réparer ce qui peut l'être, éliminer les complètement bancals.

Voire remettre en route ma petite imprimante... 

Parce qu'avec un temps pareil, que voulez-vous que j'aille traîner dehors? 

Faire du VTT? Marcher? Tenter de mettre un modèle réduit en l'air? Faudrait être complètement fou!!!

Quoi qu'il en soit, par cette journée ventilée à l'extrême, permettez-moi de vous souhaiter... bon vent!!!

Lire la suite

Vente forcée?

3 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouille informatique, #Billet d'humeur

Petit coup de gueule matinal, ça dégage les bronches, paraît-il!

Venons-en aux faits!

Comme tout utilisateur d'informatique soucieux de son matériel, j'avais installé sur mon PC un logiciel nommé Malwarebytes.

 Que de temps à autre je faisais fonctionner en alternance avec Avast afin de voir si je n'avais pas chopé une cochonnerie du style virus, cheval de Troie, ou autre faribole. 

Et puis un jour, j'ai dû cliquer malencontreusement  sur un bidule qui m'a proposé de passer à la version "premium", pour un essai de 15 jours.

Tout dernièrement, j'ai vu apparaître dans le coin inférieur droit de mon écran un message"alarmatif" disant que je n'avais plus que quelques jours pour utiliser la version "trial"  gratuite.... et qu'il fallait songer à passer à la caisse.

Vente forcée?

Jusqu'à ce matin, ou le "gentil" (?) logiciel m'annonce avoir trouvé un cheval de Troie.

Heu?  Je demande alors à mon antivirus Avast de chercher.... et Avast reste muet sur ce Cheval de Troie.

Je file chez Secuser.com...  coup d'antiseptique... rien non plus.

Sauf que dans le message de Malwarebytes, il est fait référence   à over.blog.

Tiens tiens!  Et si j'ouvrais mon blog, pour voir?

Et là, grosse surprise, plus aucune photo ne s'affiche!

Ni une ni deux, je décide de supprimer Malwarebytes...  qui rechigne à quitter la scène...

Re-démarrage de ma bécane... Forcément plus de message émanant de Malwarebytes...

Un petit tour vers mon blog... et? Et, et... les photos s'affichent normalement!!!

Que dois-je en déduire?

Ma conclusion vous paraîtra sans doute un peu hâtive...

Mais j'ai bien l'impression que le "gentil" logiciel chargé de surveiller les cochonneries m'en a glissé une entièrement bidon (bloquant tout de même en partie mon PC)... dans le simple et unique but de me pousser vers la version payante.

Je veux bien me tromper dans mon analyse... mais j'ai de gros doutes... 

 

Vente forcée?
Lire la suite

Bosch Indego 1200 changer la batterie

2 Mars 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Billet d'humeur

Comme j'ai pu vous le narrer par le passé, je suis "l'heureux" possesseur d'un robot de tonte... qui fait le boulot à ma place.

http://bernardino.over-blog.net/2017/04/la-chevre.html

La Chèvre, qui a connu quelques soucis, puisqu'il m'a fallu la renvoyer chez Bosch par deux fois déjà.

Bosch Indego 1200 changer la batterie

Il s'avère qu'après avoir remisé mon robot durant l'hiver, la reprise me semble difficile.

Conformément à ce que je sais des batteries en tous genres, j'avais entreposé la bestiole avec une batterie ni pleine, ni déchargée... et lors de la remise en service, cette dernière   peine à retrouver son tonus.

En effet, à chaque fois que je lui demande de tondre, ma chèvre renâcle en m'affichant "Batterie faible... Indego démarrera quand la batterie..." Gna gna gna...

Je m'en suis inquiété auprès des services techniques du fabricant...

Où l'on ma "gentiment" répondu que si j'avais besoin  de leurs services, il fallait renvoyer le robot ainsi que sa station de charge.

J'ai répondu que mon zinzin avait déjà fait le voyage deux fois... et qu'il me semblait plus pertinent pour moi d'acheter une batterie neuve.

 

Comme quoi on peut acheter une batterie pour mon robot...

Comme quoi on peut acheter une batterie pour mon robot...

Réponse de mon interlocuteur:

"Vous ne pouvez pas ouvrir le robot! Faut nous le retourner!

Mais vous pouvez appliquer la procédure suivante:

 Nous vous invitons à faire un redémarrage:

-Enlevez la tondeuse de la station de charge. Tournez la clé de contact rouge située sous la tondeuse de 180 degrés dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour mettre la tondeuse hors tension. Mettez la station de charge hors tension et attendez que la LED verte s’éteigne.

-Tournez la clé de contact rouge de 180 degrés dans le sens des aiguilles d’une montre pour remettre la tondeuse sous tension puis remettez-la sur la station de charge.

-Remettez la station de charge sous tension et attendez que la LED verte se rallume. Appuyez sur une touche pour redémarrer  le robot. Au bout de quelques secondes, l’écran de la machine s’allume et le produit se synchronise.

Si le problème persiste et le robot ne se charge pas nous vous invitons à renvoyer le robot et la base en atelier Bosch. Il se peut également être un problème au niveau de contact entre le robot et la base. Pour ce faire merci de contacter le SAV au 0811360122 choix 3.

 

OK, j'ai essayé... je n'ai pas constaté une nette amélioration.

Mais " pourquoi-t-est-ce"  que je ne peux pas ouvrir le robot? Suis-je donc si maladroit ou incompétent?

Re-réponse: "Vous ne pouvez pas ouvrir le robot! Faut nous le retourner!"

ET POURQUOI?angry

Je ne possède pas les bonnes clés? Si j'interromps l'alimentation électrique je perds les données internes comme sur certaines bagnoles qu'il faut reparamétrer? Quoi encore?

D'autres l'ont fait, la preuve:

http://grauonline.de/wordpress/?page_id=219

Ben j'attends toujours la réponse!

Et pourtant, sur le Net, on trouve des batteries destinées à mon robot. Si on les vend, c'est que le bipède lambda doit être capable d'effectuer l'opération chez lui.

Bref, je nage en plein mystère...

Si,  parmi mes gentils lecteurs,  il se trouve une personne en mesure de me "dépanner", je suis preneur.

En tout état de cause, je me dirige vers la solution suivante.

- J'applique à nouveau la procédure que l'on m'a adressée... Je fais plusieurs charges... pour voir si la batterie revient à un niveau presque normal.

- Réponse "oui"... alors tout va bien, je laisse tomber.

- Réponse "Non"!  J'ouvre la bête, je recharge la batterie avec mes chargeurs dédiés au modélisme

  • La charge tient... c'est donc moindre mal.
  •  La charge ne tient pas...  je lui place une nouvelle batterie.

- La machine redémarre... Tout va bien.

- La machine refuse d'obtempérer! Alors là, je retournerai cette fichue bestiole vers le SAV Bosch.

Mais j'avoue que cette situation m'irrite quelque peu!

Câblage interne de Indego 1200 Connect. La batterie doit se trouver dans le compartiment noir avec des trous.

Câblage interne de Indego 1200 Connect. La batterie doit se trouver dans le compartiment noir avec des trous.

PS: Il apparaît très nettement que les fabricants entravent de plus en plus fréquemment l'accès à leurs appareils! 

On ne compte plus les smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables pour lesquels l'accès à la batterie est extrêmement difficile. Sachant que c'est le point faible de ces appareils, quand la batterie lâche... le premier réflexe est d'aller acheter un remplaçant.

Pour ma part, j'apparente cette situation à ce qu'on appelle l'obsolescence programmée.

Sujet que j'ai maintes fois traité sur ce blog! Et que je dénonce avec véhémence!

Bosch Indego 1200 changer la batterie
Lire la suite