Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50

impression 3d

Mini planeur Lidl... Maxi plaisir Bernard

12 Septembre 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Impression 3D, #Modélisme

Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard

Dans un billet précédent, j'ai eu l'occasion de vous présenter ce jouet destiné aux enfants.  Commercialisé chez Lidl pour la somme astronomique de 7.99€

https://bernardino.over-blog.net/2020/06/planeur-lidl.html

La première version a été équipée en planeur pur.

Pour la seconde... j'ai décidé de lui greffer un moteur destiné aux petits  quadricoptères: DongXingWei  D1806 2280KV  ou RacerstarBR 1806.

Ce "gadget" ne pèse que 20 grammes, mais son accouplement avec mon premier  Lidl s'est avéré être un pur bonheur, à tel point que mon planeur N°1 a vu lui aussi  un moteur  arriver dans son nez.

Il faut tout de même que je vous précise un détail: soucieux de limiter la traînée aérodynamique engendrée par une hélice qui tourne en roue libre (surtout si on n'a pas programmé le frein sur le contrôleur!), j'ai voulu optimiser... en adoptant un système avec des pales repliables. Sauf que la Graupner grise 6x3 s'est détachée en vol, et que je n'ai pu la retrouver.

Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard
Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard

Au début de mes essais, j'avais un accu LIPO 500mA en deux éléments.  Mon modèle grimpait, certes... mais je trouvais que ça manquait de pêche. Et j'ai troqué le 2 contre un 3 éléments.

C'est à partir de ce moment que mes ennuis ont commencé! Car mes pales fabriquées avec une imprimante 3D ne résistaient pas au déséquilibre de la mise en rotation. J'ai ainsi éclaté plusieurs hélices en vol, avec parfois arrachement du moteur, lequel pendouillait au bout de ses trois fils. Le centrage n'étant pas modifié...  je pouvais atterrir sans trop de problèmes.

Il m'a fallu repenser tout ça, et envisager des hélices "classiques"

La première à me tomber sous la main fut une GWS  50x43

C'était nettement mieux que mes foireuses repliables.

Puis en fouinant dans mes tiroirs, j'ai déniché une Graupner noire 55x43.

A vrai dire, c'est celle que je préfère, à la fois pour son rendement et son silence de fonctionnement.

 

Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard

Je me retrouve donc actuellement avec deux modèles très légèrement différents quant à la mise en oeuvre de l'incidence intégrale.

Et curieusement, c'est le plus "lourd" (326g contre 274g) qui me donne le max de satisfaction. (déco violette)

Il pénètre mieux, est moins sensible aux turbulences... en fait il se montre nettement plus joueur que l'autre. Avec une différence toutefois minime, convenons-en!

Mes petits zoizos décollent sur une pichenette... et moteur plein pot, ils montent à la verticale. Dix secondes de moteur suffisent... sinon on risque de ne plus voir la bestiole. On peut ensuite entamer le plané, qui n'a rien de ridicule... hein Stéphane?

On peut aussi entamer tout un tas de cabrioles, dont le tonneau qui passe les doigts dans le nez... enchaînement possible d'un série.

La boucle? Il ne faut pas la vouloir trop grande au plané parce qu'on ne peut guère emmagasiner d'énergie cinétique.  Mais au moteur, elle peut s'avérer très ample.

Le vol dos? Avec le planeur pur, c'était possible, en poussant au manche de façon non négligeable. Bizarrement, depuis que j'ai installé les moteurs, le nez s'enfonce comme un malade, obligeant à remettre le moteur en marche, et là, on peut même sortir par une demi-boucle inverse! Le centrage ne semble pas avoir bougé pourtant...

 

L'atterrissage? Une formalité... Un rattrapage à la main peut suffire!

Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard
Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard

En conclusion, je dirai que ce petit planeur est étonnant! Possédant un rendement inexpliqué malgré son bord de fuite taillé à la serpe... il a séduit tellement de modélistes plus inventifs les uns que les autres, au point qu'un groupe Facebook lui est consacré. C'est vous dire.

 

Pour ma part, je guette l'arrivée de la version 2021 dans les Lidl près de chez moi.

Il paraît qu'elle est encore mieux que la précédente.

 

Sur ce, je vous quitte: mes deux zoizos piaffent d'impatience!

Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard
Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard
Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard
Mini planeur Lidl...  Maxi plaisir Bernard

Article rédigé  sur un ordinateur portable tournant sous Linux Mint 19

 

Lire la suite

Engin amphibie

16 Mai 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Impression 3D, #Modélisme

Quand on est en panne d'inspiration... faut souvent se méfier parce qu'une idée peut en chasser une autre!

Cela faisait déjà un certain temps que j'utilisais de différentes manières les flotteurs livrés avec l'élégant Dream Surfer.

Sous forme de skis sous un avion:

 

Engin amphibie

Sous forme de skis...  sans l'avion.

Engin amphibie
Engin amphibie

Sous forme d'hydroglisseur..

Engin amphibie

Mais j'avais comme objectif de transformer cet engin déjà hybride afin qu'il puisse également évoluer sur terre. Voire qu'il puisse transiter de l'élément liquide à l'élément solide et vice versa...

Cela supposait donc de lui adjoindre des roues... sans pour autant trop dénaturer  le gadget. Alors, où et comment placer ces fameuses roues?

C'est après de multiples triturations que j'ai décidé de les incorporer aussi discrètement que possible à l'intérieur des flotteurs.

Engin amphibie
Engin amphibie

Tout en essayant de conserver un peu de flottabilité en ne noyant pas l'un des caissons. C'est pourquoi je me suis attelé à mon logiciel de dessin 3D Builder... pour obtenir la pièce ci-dessous, dont le volume a été imposé par le diamètre des roues en ma possession:

Engin amphibie

Puis passage via le logiciel Repetier Host, celui qui découpe en tranches horizontales, afin que l'imprimante 3D puisse ensuite superposer les nombreuses couches de matériau PLA.

Engin amphibie

On m'annonce  3.60m de filament pour une seule pièce, 198 couches, et quel temps prévu pour effectuer le travail? 43 minutes. ça c'est de la théorie, parce que l'impression a duré nettement plus longtemps.

Après quoi, muni de mes deux puits de roue, je n'ai plus eu qu'à creuser leur emplacement dans chacun des flotteurs. Un poil de colle... Quelques coups d'abrasif...  On installe ensuite une roulette directrice à l'arrière, elle sera solidaire du gouvernail..., et on sort effectuer les premiers essais.

Concluants...

 

Engin amphibie

Sauf que l'arrière du flotteur droit a tendance à râper le sol. Retour à l'atelier  afin d'installer une roulette folle, non pilotée, qui suivra les mouvements de l'ensemble tout en soulageant le bidule.

Et là? Ben ça marche impeccable!  C'est même très maniable... avec une puissance moteur plus que largement suffisante!

Engin amphibie

Demandez donc à Snoopy...  Lui, il dit carrément que ça décoiffe!

Engin amphibie

Alors? Vous dire que je vais utiliser mon amphibie quotidiennement serait quand même un peu exagéré.

Mais je me retrouve avec un engin "tous terrains" ou presque, apte à me permettre de dégourdir les pouces lorsque je me trouve en manque de pilotage!

Ce qui était un peu l'objectif de l'entreprise... non?

Engin amphibie
Lire la suite

Festival d'ailes volantes

12 Mai 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Humour et modélisme, #Impression 3D, #Modélisme

Festival d'ailes volantes
Dans la mesure où j'en avais un peu marre de me faire bouffer les doigts de la main lors du lancer de ces petites bêtes... Je les ai toutes équipées d'un crochet dans le nez!
 

 

Cela me permettra de les mettre en l'air (moteur coupé) à l'aide de la catapulte. (technique déjà utilisée sur les V1 allemands)

 

Mais dans mon cas, il ne faudra pas oublier de pousser la manette des gaz juste après qu'elles aient quitté la rampe de lancement!
Sinon, le vol se terminera quelques mètres plus loin, le museau dans l'herbe!
 
Et là, il me faudra(it) remettre en route les imprimantes 3D avec lesquelles j'ai pu réaliser ces figures de proue... Démarche inspirée des Drakkars vikings.
Mes 3 ailes alignées sur la rampe de lancement
Mes 3 ailes alignées sur la rampe de lancement

Mes 3 ailes alignées sur la rampe de lancement

Vous pourrez  remarquer que leur museau est propre à effrayer l'ennemi!😀

Festival d'ailes volantes
Nom Envergure en mm Masse
Dancing Wing 580 117g
Swallow 670 400g
Rainbow2 1000 424g

 

Festival d'ailes volantes
Festival d'ailes volantes
Lire la suite

Porte camera sur émetteur Taranis

3 Décembre 2020 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouille informatique, #Bidouilles en tout genre, #Impression 3D

Lorsque l'on se trouve seul, on a parfois envie de garder un souvenir filmé de nos modèles en vol.

Mais comment faire?

L'une des solutions est de placer une caméra sur un trépied... et de s'arranger tout pendant le vol pour que "la cible" reste dans le champ de ladite caméra.

J'ai essayé: malgré l'utilisation d'un grand angle, le modèle est souvent "off".  Vous me direz qu'on peut quand même extraire des clichés... Mais...

J'ai parfois positionné  la caméra sur ma casquette... mais quand on pilote, du moins en ce qui me concerne, j'ai tendance à bouger la tête afin de surveiller ce qui se passe autour de moi.... et ces mouvements brusques sont désagréables lorsqu'on visionne.

J'en suis arrivé à penser que la moins mauvaise des solutions consisterait à fixer la caméra sur l'émetteur lui-même... Et si on a un écran de contrôle, cela permet de mieux cadrer "la cible".

J'ai donc mis en route mon bureau "Recherche et Développement" qui m'a proposé un premier projet.

Que j'ai imprimé en 3D...

 

Porte camera sur émetteur Taranis

Ce qui m'a permis de réaliser quelques vidéos... mais pour ranger l'émetteur dans sa sacoche, il était nécessaire de démonter  le bidule... tournevis... et lors de l'utilisation du smartphone plus lourd que la SJ Cam... cela manquait réellement de rigidité.

Retour vers le bureau Recherche et Développement....

Qui envisage une longue pièce creuse capable de se clipser instantanément  sur la poignée de l'émetteur.

Après quelques manipulations sur 3D Builder, j'obtiens une épreuve qui s'arrime impeccablement.

Sauf que le  pied de la caméra est  positionné à un endroit  qui  la fait se télescoper  avec l'antenne.

La pièce clipsable sur la poignée de l'émetteur.  Première version.

La pièce clipsable sur la poignée de l'émetteur. Première version.

Reprise du dessin, pour décaler complètement  vers la gauche.

Et là, ô miracle, je peux utiliser indifféremment les différents preneurs d'images dont je dispose.

Quelques photos valant mieux qu'un long discours... Voici ce que ça donne.

Les différents éléments du puzzle: deuxième version

Les différents éléments du puzzle: deuxième version

Une  rallonge en cours d'impression

Une rallonge en cours d'impression

Adaptateur pour smartphone
Adaptateur pour smartphone

Adaptateur pour smartphone

Avec la SJ CAM prête à être fixée
Avec la SJ CAM prête à être fixée

Avec la SJ CAM prête à être fixée

La SJ CAM arrimée à l'émetteur
La SJ CAM arrimée à l'émetteur

La SJ CAM arrimée à l'émetteur

Précisons que grâce à deux pièces intermédiaires  tout ce petit monde est articulé et qu'il est très facile  de positionner la caméra afin qu'elle soit parfaitement visible durant le vol...

Ce qui permet un cadrage un peu plus  pertinent.

Même que ça rentre tout monté dans la sacoche!

Même que ça rentre tout monté dans la sacoche!

Yapluka attendre une météo favorable pour retourner faire voler tout en filmant... à moins que ce ne soit l'inverse!

Lire la suite

Pour prendre l'air... confinement J 15

14 Novembre 2020 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Impression 3D, #Confinement

Pour prendre l'air... confinement J 15
Quand on a du temps devant soi... que les gens croisés dans les commerces indispensables vous disent qu'ils ont du mal à respirer derrière le masque...
 
Ben on s'en va sur Internet et on trouve des gadgets que mes imprimantes 3D peuvent reproduire.
 
Et après, je les offre à mes voisins... qui se montrent très satisfaits de ces bouts de plastique!
Pour prendre l'air... confinement J 15

Et ainsi passent les jours...

Lire la suite

Entonnoir à colle

10 Novembre 2020 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Impression 3D, #Confinement

Comment appeler ce gadget?

Passons plutôt à sa genèse puis à sa description!

Bien avant qu'on ne trouve (enfin) dans le commerce des "bidons" de mayonnaise,  ketchup ou autres ingrédients avec la tête en bas... je disais déjà à mon épouse!

"Mais pourquoi faut-il les remettre sur leur cul? sachant que le contenu va redescendre, et qu'il va falloir retourner le bidule pour faire couler à nouveau?"

C'était quand  je n'étais pas encore équipé d'une seule imprimante 3D.😉

C'est pourquoi, un jour où je m'échinais à faire sortir de la colle d'un bidon récalcitrant, j'ai décidé de...

Et j'ai créé mon premier  entonnoir à colle.

 

Entonnoir à colle

Celui que l'on voit sous la Pattex.

Et puis j'en ai fabriqué un autre, et encore un autre...

Entonnoir à colle

Quels avantages  présente mon gadget?

  • Dès qu'on ouvre le bouchon, le produit apparaît, prêt à être utilisé...
  • Si une pellicule sèche doit se former, elle le fera à une extrémité non gênante...
  • Le conduit qui mène à l'orifice étant toujours rempli de colle... ça ne sèche pas, et on n'a jamais plus à déboucher ce bidule...
  • ....

Si bien que l'autre jour, c'était avant le reconfinement, un ami me rend visite dans mon atelier, et remarquant mes gadgets, me dit:

"Mais c'est pas con tron truc! J'comprends pas que les  fabricants de colles ou autres produits n'y aient pas pensé!

- Ben c'est comme l'oeuf de Colomb...

Tout aussi simple et tout aussi con!"

Entonnoir à colle

Mais, me demanderez-vous, quels "outils" avez- vous utilisés?

Je suis tout simplement  parti du logiciel fourni par Microsoft, 3D Builder.

Qui propose des formes de base à partir desquelles on va pouvoir bidouiller, creuser, trancher, assembler, dissocier...

C'est ainsi que pour mon entonnoir le plus... comment dire? élaboré? esthétique?  Bref, pour le plus "compliqué", j'ai pris  les formes suivantes: cylindre (bleu), cône renversé à 180° et "creux" (orange) renforcé à sa base par une tore ( jaune),

Entonnoir à colle
Entonnoir à colle

Pour faire plus "joli"(?) je me suis amusé à percer tout ça avec des cylindres... (Et puis ça économise un peu de filament PLA!)

Sauvegarde sous 3MF ou STL... envoi vers une de mes imprimantes, et roule ma poule... Yapuka admirer le travail!

Entonnoir à colle
Entonnoir à colle

Vous me direz que je n'ai pas inventé l'eau tiède... Mais je suis quand même assez satisfait du résultat obtenu.

Et puis en cette période de confinement où je suis contraint de diversifier mes activités, ben ça passe le temps de façon plus ou moins intelligente.

J'ai toutefois la possibilité de sortir mon VTT électrique et,  tout en restant dans le fameux rayon de 1 kilomètre, je "zigouine" de-ci de-là pendant une heure, ce qui me permet d'effectuer environ 12 à 13km.

 

Entonnoir à colle

Et ainsi passe le temps!

Bon confinement à toutes et à tous😉

Lire la suite

Planeur Lidl

27 Juin 2020 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Impression 3D, #Modélisme, #Bidouilles en tout genre

Tel qu'il est sur ce cliché, il cache parfaitement la radiocommande dont il est pourtant équipé!

Tel qu'il est sur ce cliché, il cache parfaitement la radiocommande dont il est pourtant équipé!

Planeur Lidl

Ah... me direz-vous! Encore un qui a succombé au chant des sirènes.

Ben oui! Quand ce petit planeur est annoncé chez Lidl, il déclenche comme une sorte de "fièvre acheteuse" chez bon nombre de modélistes.  Pensez, un bidule qui arrive prêt à voler en planeur vol libre pour moins de 8 Euros...  Qui plus est incassable, ou presque, du fait de sa constitution en polypropylène expansé!

Et, cerise sur le gâteau,  où cela devient intéressant, c'est qu'il est possible d'en faire un modèle radiocommandé... mais si, mais si!

Pour s'en convaincre, il suffit de taper dans un moteur de recherche les mots-clés qui vont bien... et vous verrez que ce bout de rien du tout a été agrémenté à toutes les sauces suivant l'imagination débordante de certains aéromodélistes... Pour en faire un avion à deux fuselages tel le P38 Lightning, en aile volante après suppression de toute la partie arrière... J'en passe... et des meilleures comme on dit couramment.

Planeur Lidl

Voici ce qu'on trouve à la sortie de la boîte: un fuselage, une voilure blanche, un stabilisateur (réversible!  Suffit de lire la notice afin de comprendre pourquoi), une planche d'adhésifs et une notice papier.

On passe le tout sur la balance:

194 grammes avec la planche déco et son support;  pour 170g planeur tout nu, prêt à être jeté dans la première prairie venue! (La bille utilisée d'origine pour réaliser le centrage pèse 28 grammes... elle sera bien évidemment retirée)

Planeur LidlPlaneur Lidl

Alors j'ai fait comme beaucoup de mes collègues: je l'ai équipé avec ce qu'il faut afin de pouvoir le radio-commander.

Sauf que ce matin, mon ami Patrice passe me voir, lorgne mon nouveau jouet, et me dit: "Ben moi, j'en ai acheté trois d'un coup! ça mange pas de pain... Mais quand  je vois ta bidouille...  c'est propre, simple... Tu pourrais pas m'en faire un tuto?"

Si y'a kça!

Planeur Lidl

Rassurez-vous! Je ne vais pas réinventer l'eau tiède. D'autres l'ont fait nettement mieux. Merci à eux d'avoir  déjà expérimenté.

Juste quelques détails qui permettront à Patrice (et d'autres!) de mener à bien la bidouille. Et décrire un peu le système d'incidence différentielle.

A savoir que l'on ne touche à rien sur l'arrière du modèle! Pas de gaines lourdes et disgracieuses... 

Il faut bien évidemment découper l'aile en trois tronçons: celui du milieu mesure 60 mm.  Trouver un morceau de carbone  long de 180mm , diamètre 4mm, et le glisser dans un fourreau. Fourreau que j'ai confectionné avec une imprimante 3D... A   87mm du bord d'attaque, pistolet à colle  chaude...

Planeur Lidl
Planeur Lidl

Creuser les emplacements pour loger les servos (Deux Bleuearrow 5010)

Plier les deux baïonnettes aux dimensions convenables...  Les photos parlent d'elles-mêmes.

Vérifier que ça ne coince pas... et admirer le déhanchement des demi-ailes.

Pour un virage à droite...

Pour un virage à droite...

Plein cabré! On ne peut pas dire que le bord de fuite soit très aérodynamique... M'enfin...

Plein cabré! On ne peut pas dire que le bord de fuite soit très aérodynamique... M'enfin...

Par précaution, j'ai utilisé un petit élastique...

Et puis je suis allé dans la prairie qui jouxte ma maison... pour me rendre compte que le centrage était nettement trop avant. Ce qui m'a conduit à placer l'accu dans la partie centrale de l'aile, démontable... et quasiment invisible!

Planeur Lidl

Retour dans le pré ( où le poète a dit que  se trouvait le bonheur, cours-y vite cours-y vite!)

Et là, centré trop arrière cette fois... Ajout de 10 grammes de plomb pour domestiquer la bête. Et avec ce réglage, cela semble pas mal du tout. (CG à 55m du bord d'attaque; voir les têtes d'épingles noires)

Sur un lancer musclé face au vent, il est possible de faire un 360° avec parfois retour dans la main!

Yapuka attendre des conditions favorables pour essayer mon gadget en vol de pente!  Quand j'irai à Erquy ou à Carolles par exemple!

Et si je trouve un petit moteur de 20 grammes environ... un hélice repliable du style 7x4...

Mais ça, c'est pour la suite des événements!

Alors, Patrice, tu t'y lances?

Addendum sur le matériel embarqué:

Un récepteur à la masse pharaonique, et au prix light de 8 Euros. Mais tout de même 4 voies disponibles!

 

Alimentation radio via un accu lipo 2 éléments 450 mA... et 28 grammes. Utilisation d'un U-Bec  inséré à l'avant.

Signalons que certains "forages"  ont été réalisés avec un fer à souder qui ne sert qu'à ça.... Bonjour l'odeur!

Fixation du capot à l'aide de deux petits aimants...

Fixation du capot à l'aide de deux petits aimants...

Planeur LidlPlaneur Lidl

Concernant la décoration... j'ai reçu quelques petites questions, auxquelles j'ai répondu comme suit:

Réalisée avec le logiciel Dr Stika... Et découpée avec une machine qui date.

Achetée en 1999 par le club de Bais... Et dont on a fini par me faire cadeau dans la mesure où depuis le début elle était entreposée chez moi, que j'étais le seul à sortir des décos ou immatriculations (pour les autres membres du club)... et à propos de laquelle "Roland" avait continué de  développer des drivers jusqu'à XP...  Et puis plus rien...

Ce qui m'oblige à conserver dans mon atelier un PC avec Windows XP... et une grosse prise LPT! Dinosaure, le gars, hein? Mais pas forcément largué dans le domaine des nouvelles technologies! 😉

Pourvu que ce vieux matériel me survive!😜

 

Planeur Lidl

PS en date du 7 août 2021:

J'ai trouvé ce que je cherchais, à savoir un moteur destiné aux drones, BR 1806; on en  trouve chez Banggood ou Aliexpress.

En fouinant sur des sites tels que Thingiverse ou Yeggi, j'ai déniché des fichiers customisables qui m'ont permis d'agrémenter le nez, voire d'imprimer des hélices.

Lidl Glider-things - Search - Thingiverse

Batterie 3S  en 500 mAh incrustée dans la partie centrale de l'aile...

 

 

Planeur Lidl

Alors si le coeur vous en dit...

Lire la suite

Confinement... Faut la boucler!

13 Avril 2020 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Impression 3D

C'est l'histoire, non pas d'un mec... Non, c'est l'histoire d'une boucle...

Mais auparavant, j'aimerais signaler que  je note avec plaisir des effets plutôt positifs sur le comportement des gens...  

Le temps dont ils disposent à cause de  (grâce à? ) ce confinement permet à certain(e)s de s'extérioriser....

Et l'on peut ainsi voir fleurir une créativité fort réjouissante à mes yeux ainsi qu'à mes oreilles.

Créativité? Vous avez dit créativité?  Je pense que je n'avais pas besoin de la "confination" pour  mettre la mienne en oeuvre.

S'il fallait en donner une preuve...  je la puiserais dans l'actualité de mon quotidien.

Imaginez qu'en voulant boucler mon ceinturon, je me retrouve avec un kit de boucle dans la main.  Boucle cassée!!!

Que faire? Jeter le tout?  Ah, que nenni! Je ne peux m'y résoudre!

Alors?  N'oubliez pas que je possède des imprimantes 3D...  D'où l'idée toute naturelle de mettre en oeuvre mon  bureau Recherche et développement, et  ainsi pouvoir créer ma propre boucle en m'inspirant de celle qui est fichue.

Je m'attelle donc à un logiciel de dessin 3D... Je tâtonne... et je finis par sortir un premier prototype.

Confinement... Faut la boucler!

Pas peu fier de mon résultat, j'en fais état sur Facebook.

Sauf qu'un esprit chagrinsmiley répondant au nom de Christian V... me retourne la remarque suivante: "Ben pourquoi n'y as-tu pas mis ton nom?"

Et moi de renvoyer: "J'y avais même pas pensé!"wink

Je me remets donc au boulot afin d'insérer le prénom dans cette fichue boucle... Et j'obtiens un deuxième proto.

Confinement... Faut la boucler!
Confinement... Faut la boucler!

Encore un peu plus content de moi d'avoir relevé le défi... je montre mon gadget à mon épouse... qui me rétorque:

"Ah... c'est trop carré! Pourquoi n'y as-tu pas mis un poil d'arrondi comme sur celle qui est cassée?"

C'était hier soir... J'ai laissé réfléchir mon  bureau "Recherche et développement".

Puis au matin, l'esprit reposé, je me suis de nouveau attelé au logiciel de dessin.

Mais cette fois je suis parti d'un scan de la boucle,  copie qui m'a servi de calque.

Confinement... Faut la boucler!

Et j'ai commencé à dessiner par dessus en suivant au plus près les contours... C'était avec  Google Sketchup...

Mais comme je ne parvenais pas à maîtriser totalement cet outil... j'ai exporté l'ébauche de ce que je venais de réaliser, pour la rouvrir dans 3D Buider. Logiciel plus basique, mais avec lequel je me débrouille moins mal.

Confinement... Faut la boucler!
Confinement... Faut la boucler!

Sauvegarde du fichier au format STL afin que mon imprimante puisse le digérer...

Et on lance l'impression...

Confinement... Faut la boucler!
Confinement... Faut la boucler!

Quelques 30 minutes plus tard, je n'ai plus qu'à décoller la pièce du plateau, pour admirer le résultat...

Confinement... Faut la boucler!

Le comparer aux différents  éléments réalisés.

Confinement... Faut la boucler!

Et adapter ma nouvelle boucle au ceinturon...

Confinement... Faut la boucler!

Alors, me direz-vous, tu n'avais pas les moyens de te racheter un ceinturon?

Ben si... mais je vous répondrai que:

- il est actuellement interdit de sortir effectuer des achats non indispensables à la vie quotidienne. C'est à dire que j'avais par contre le droit d'avoir mon "grimpant" au bas des pattes! Ce qui aurait fait désordre... même en confinement!

- je ne peux me résoudre à jeter sans avoir essayé de trouver une solution. Faire durer... Ne pas succomber aux achats intempestifs... Tordre le cou à l'obsolescence,  même si elle est trop souvent programmée.

 

Alors, ma  ceinture, je l'ai bouclée. (Rappelez-vous du titre: bouclez-la!)

Mon froc reste bien  en place.  Et je suis content de moi.

C'est déjà pas si mal!

Lire la suite

Quand je me confine à fabriquer une aile volante en 3D

25 Mars 2020 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Impression 3D, #Modélisme

Mars 2020... Jolie année... Belle année...

Et ce fichu Coronavirus qui nous claque à la gueule! "Confination totale"  Interdiction de sortir.

Faut donc trouver de quoi occuper à la fois sa tête et ses mains... C'est pourquoi j'ai entrepris un chantier que j'envisageais depuis un moment: construire un modèle réduit entièrement à partir d'une imprimante 3D.

J'ai fouiné sur le Net, et j'ai jeté mon dévolu sur ce modèle:

https://www.thingiverse.com/thing:1659724

Pourquoi une aile volante? Je me suis dit que le temps d'impression et la quantité de matériau à investir seraient moins  "lourds" que pour un modèle classique avec fuselage, aile et empennages.

Photo extraite du site Thingiverse

Photo extraite du site Thingiverse

J'ai donc téléchargé les fichiers... J'ai récupéré une notice... que j'ai lue avec grande attention.

Et après avoir tenté de m'approprier les différentes astuces glanées ici et là... j'ai lancé l'impression du premier morceau.

Faut pas être pressé.

Quand je vous aurais dit que celui qui figure sur la photo a demandé 8h16...

Panneau intérieur droit

Panneau intérieur droit

J'ai étalé le travail sur trois jours... en faisant "fumer" mes 3 imprimantes: deux Anet 8 et une Creality Ender 3.

Mais à chaque fois, j'ai été surpris par les distorsions de poids entre ce qu'annonçait le concepteur, et ce j'avais obtenu.  Et pas qu'une paille!

J'ai eu beau relire les documents en ma possession... Non, je ne semblais pas avoir commis d'erreur.

C'est alors que j'ai essayé une autre stratégie. J'ai envoyé le fichier du panneau intérieur gauche dans le logiciel "3D Builder", auquel j'ai demandé de transformer la pièce avec l'option "creux"...  Sauvegarde au format STL... Ouverture du fichier sous "Repetier Host" .  Puis tranchage avec CURA, avec  un taux de remplissage à 3% (inférieur à ce que préconisait la notice. Export au format G-Code, et on met en route.

Immédiatement, je m'aperçois que cela ne correspond pas à mon attente: avec une "peau" non pas fine et rectiligne, mais avec des frisures étranges.

 

Au premier plan,  ma tentative avortée...

Au premier plan, ma tentative avortée...

Stop!  

Mieux vaut reprendre les réglages initiaux, et  l'on voit parfaitement la différence entre la nervure toute rouge et celle  avec du blanc... foireuse!

Et au fil des heures, j'obtiens les différents éléments du puzzle...

Aileron obtenu à 20 grammes pour 13 annoncés.

Quand je me confine à fabriquer une aile volante en 3D
Quand je me confine à fabriquer une aile volante en 3D

Donc  toujours la même question: pourquoi mes pièces sont-elles plus lourdes que celles obtenues par le créateur du modèle?

Et au final, de longues heures après la mise en chantier,  ma bestiole vide de tout équipement  pèse 532 grammes, contre 360 annoncés!

Là, il doit y avoir un petit(?) quelque chose qui m'a échappé: réglage de mes machines? Mauvaise configuration du trancheur?  Pour tout dire, je nage totalement!

Arrivé à ce stade, j'ai bien évidemment comparé avec les ailes volantes qui figurent dans ma panoplie de modéliste "moustachu".

 

 

Ticky 750   (75cm d'envergure)
Ticky 750   (75cm d'envergure)

Ticky 750 (75cm d'envergure)

La Ticky 750 en dépron affiche 234 grammes, prête au vol, pour une surface à peu près équivalente...

 

La Rainbow 2   en EPP (Polypropylène expansé) bombe le torse avec 427 grammes pour 1 mètre d'envergure!

 

1 mètre d'envergure... et matériau quasi incassable

1 mètre d'envergure... et matériau quasi incassable

Quant à la plus petite de la famille... 60 cm d'envergure... elle en est modestement à...115 grammes prête au vol.

Quand je me confine à fabriquer une aile volante en 3D
Quand je me confine à fabriquer une aile volante en 3D
Quand je me confine à fabriquer une aile volante en 3D

Dois-je dresser un bilan définitif de mon expérience?

Pour ma part, je considère que c'est un échec dont il va me falloir tirer les leçons... comprendre pourquoi j'ai obtenu des éléments si lourds.

Mais il est hors de question que je perde mon temps en équipant  mon parpaing avec un moteur et une radio.     La nouvelle venue dans mon atelier va très certainement rester en l'état...  et j'attendrai

  • soit de solutionner ce magnifique raté,
  • soit de trouver sur Internet  un autre modèle dont je tirerai davantage de satisfaction!

Mais c'est en essayant qu'on avance, n'est-ce pas?

Qui ne tente rien n'a rien... 

Alors... A la prochaine tentative!

Lire la suite

Chat alors...

14 Décembre 2019 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Impression 3D

En cet automne finissant top généreux en pluie, il est des jours où je suis bien content de trouver une occupation "au sec".

Cela faisait un certain temps que je voulais confectionner des queues personnalisées, voire amusantes... pour agrémenter les dérives de mes girouettes moulins à vent.

Et en feuilletant des sites "spécialisés" en fichiers 3D, j'avais trouvé un coq... imprimable tel quel.

Je ne me suis donc pas privé de mettre mes imprimantes en action...

Mais... ce ne constituait qu'une étape dans ma démarche! Parce que je voulais absolument obtenir... "mieux"... surtout que j'avais lorgné une image sur laquelle figuraient le Petit Prince et son Renard...

Chat alors...

Mais comment passer de cette image à un fichier en 3D?

C'est alors que je suis reparti à la chasse aux tutos concernant un logiciel que je maîtrise fort mal, j'ai nommé Sketchup

https://www.sketchup.com/fr/plans-and-pricing/sketchup-free

Et j'ai trouvé mon bonheur. On y expliquait qu'il suffisait(?) de photographier l'image envisagée... de la convertir au format bitmap (bmp)... puis après avoir ouvert  Sketchup, d'effectuer un import en précisant les dimensions voulues...

Après quoi... ben faut jongler avec le traceur de trait, celui qui permet de réaliser des courbes... par dessus l'image qui va servir de  calque. Un peu de patience, quelques retours vers les tutos... et on obtient un "volume"... que l'on va exporter au format stl... celui que mes imprimantes digèrent facilement.  Et avec une certaine fierté, on obtient...

Chat alors...

Encouragé par ces débuts prometteurs, je me suis mis en tête de reproduire les chats qui ornent la nappe de notre salle à manger...

Même démarche... Photo... convertie en bmp... envoyée dans Sketchup... On décalque par dessus... Et ça donne...

Chat alors...
Chat alors...

Sauf qu'il y avait un autre matou pas très loin, avec la queue bien en l'air.  Et que celui-là me tentait bien itou.

Même démarche: photo, passage par bmp, envoi vers Skecthup, export au format stl...

Et ayant acquis une certaine maîtrise à propos du processus, quelques minutes plus tard... fier de son chef d'oeuvre (Enfin, restons, modeste!)

Chat alors...
Chat alors...
Chat alors...

C'est ainsi que j'ai encore progressé dans  la modélisation de certains objets.

Oh, je sais, il me reste beaucoup à découvrir dans ce domaine qui m'était totalement étranger il y a encore quelques mois.

Mais comme dit ma charmante moitié:   "Quand t'as kekchose dans la tête... Faut qu't'ailles jusqu'au bout, hein?)😊

Elle doit bien me connaître!!!

 

Chat... pitre?

Chat... pitre?

Je n'ai plus qu'à adapter ces figurines à la queue de mes petits moulins... mais un jour où il ne pleuvra pas des cordes et où le vent se sera calmé!!!

Chat alors...Chat alors...
Chat alors...Chat alors...
Chat alors...Chat alors...Chat alors...
Lire la suite
1 2 > >>