Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50

geocaching

Géocaching chez les Lupigastois

1 Mai 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #VTT, #geocaching

Géocaching chez les Lupigastois
Alors que notre sérial poseur nous met tous en échec avec sa journée internationale de la danse (https://coord.info/GCAPXDZ) j'ai préféré faire un tour de géocaching du côté de Saint Loup du Gast.
Les locaux mis à disposition des vélotouristes.

Les locaux mis à disposition des vélotouristes.

Ce qui m'a permis de pédaler un peu sur cette ancienne voie ferrée, de dénicher quelques caches... de croiser de nombreux vélotouristes avec lesquels j'ai parfois pu échanger...
 

Géocaching chez les Lupigastois

A un moment, je me retrouve à hauteur d'un couple équipé de VTCe  haut de gamme... intrigué par mon comportement.
Je n'ai eu d'autre solution que d'expliquer.
 

Le parcours du jour effectué avec mon VTTe

Le parcours du jour effectué avec mon VTTe

Ils se sont piqués au jeu... et pour les quelques caches qui me restaient à découvrir en remontant vers Ambrières, je les ai mis au travail.
 

Géocaching chez les Lupigastois

Ils ont apparemment eu beaucoup de plaisir à dénicher les petits tubes...

Mais, tout comme moi, ils ont été très  déçus de n'avoir pu mettre la main sur la #6.151 (elle était d'ailleurs affublée de deux "non trouvée")


Je ne serais donc pas surpris d'apprendre qu'ils ne vont pas tarder à faire partie des nôtres!

A propos de cette véloFrancette, concernant la partie située en Mayenne, il ne m'en reste plus beaucoup  à trouver.

Merci à tous les passionnés qui  sèment des boîtes... Sans eux, le jeu serait nettement plus monotone!

Ce qui me reste pour la partie mayennaise... dont une bleue, non trouvée ce 30 avril

Ce qui me reste pour la partie mayennaise... dont une bleue, non trouvée ce 30 avril

PS: à noter que j'ai inauguré ce jour une rampe permettant de hisser  facilement mon VTT sur le porte vélo. J'avais en effet de plus en plus de difficultés à soulever la bête.

Achat qui me semble très judicieux.

Géocaching chez les Lupigastois
Géocaching chez les Lupigastois
Lire la suite

Une journée bien remplie

25 Avril 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Modélisme, #VTT, #geocaching

Ce matin, je m'apprêtais à partir vers le modélodrome de Doucé quand...
...je découvre cinq nouvelles caches parues sur Montsûrs.
Rapide changement d'objectif.
J'attaque le chemin par la n°5.
Sur la 4... malgré le spoiler, je ne trouve rien...
J'enchaîne ensuite 3,  2 et 1.
Et je décide de revenir sur ma tentative avortée. Signalée d'un DNF.
Il n'en fallait pas davantage pour que notre sérial  poseur me téléphone:
"Ah tu devrais pouvoir la trouver...
- Ben non, il doit me manquer quelques bons cm..."
L'échange se poursuit jusqu'à ce que enfin, me hissant comme je peux sur des bouts de branchages, j'aperçoive la  fameuse boîte.
Que je déloge... Ce qui me permettra de signer mon 5ème First To Find de la matinée.
Merci Yannick!


Mais je n'oublie pas que j'étais parti pour faire voler mes p'tits z'avions.
Doucé Airport. Les contrôleurs du ciel me donnent le feu vert.
Décollage et que vois-je tout là-haut?
Si on dit qu'une hirondelle ne fait pas le printemps, on peut sans doute affirmer qu'un paquet d'hirondelles  ça fait le balisage d'une ascendance!
Et je n'ai pas été déçu.
Mon élégant Sky Surfer grimpait comme un malade.
J'ai arrêté les frais lorsque la télémétrie a dépassé les 170 mètres/sol. Pas bien gros mon oiseau à cette altitude.
Je l'ai donc fait redescendre avec loopings, tonneaux... passage très bas en vol dos...
Et  je l'ai renvoyé dans l'ascenseur, pour une nouvelle grimpette.
Le jeu aurait pu ainsi durer un certain temps... mais il me fallait rentrer à l'heure pour le déjeuner.
Merci aux  hirondelles, les premières que je vois cette année.
Egalement merci au coucou qui scandait au loin son monotone slogan. (J'avais quelques sous dans ma poche... Dicton: "Quand on entend chanter le coucou pour la première fois de l'année, si l'on a de l'argent sur soi, on en aura toute l'année"... ")
 

Une journée bien remplie

Début d'après-midi...  On m'apporte un PC portable à bout de souffle.

Je vire son disque dur que je remplace par un SDD.  Installation de windows 10...  Et quand tout est ok, on redémarre la machine, avec apparition de l'écran d'accueil en 10 secondes...

Et comme le temps a l'air de se maintenir, je pars avec mon VTT, direction le Montaigu. Descente vers Hambers.   Flânerie dans le parc du centre Les Bleuets... pour apercevoir mon pneu avant qui de dégonfle à vue d'oeil.

C'est le moment de sortir la petite pompe arrimée sur la fourche avant...  Et ça repart.

Comme cela a l'air de tenir, j'en profite pour faire un tour du plan d'eau local, dont le niveau baisse de façon importante.

Et retour à la base, pour me rendre compte qu'une  nouvelle fois, mon pneu avant...

 

Une journée bien remplie
Une journée bien remplie

Je m'arrête alors  chez mon voisin Dominique, spécialiste es-VTT, qui accepte de se pencher sur mon cas, et qui découvre...

Grosse épine...

Grosse épine...

Deux  magnifiques épines, que le liquide "anti-crevaison" intégré dans la chambre a bien du mal à domestiquer.

Démontage.  Et deux rustines plus tard, mon VTT retrouve sa roue avant qui semble accepter de conserver son gonflage...

Je retiens toutefois le conseil qui m'a été délivré: "Remets du liquide dans ta chambre à air... ça ne pourra pas lui faire de mal..."

Voici donc le compte-rendu de ma journée!

Bien remplie, n'est-ce pas?

Lire la suite

J'ai rencontré le père Noël

27 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Scènes de la vie rurale, #Poésie, #geocaching

il y a quelques jours j'ai vu sortir une cache mystère sur le thème de Noël...   Cache mystère GCAHHG3  Intitulée GEONOËL 2023,  mais apparemment  tellement mystère qu'elle semble assez  peu trouvée.

 

Néanmoins, allez savoir pourquoi, moi qui suis d'habitude assez peu performant lorsqu'il faut  élucider ces énigmes, pour une fois, j'ai trouvé la solution en deuxième position!

Je ne suis pourtant pas trop réactif pour me précipiter afin de faire un FTF (First To Find = premier à avoir trouvé)  Mais comme aujourd'hui le temps était potable, j'ai pris la direction de cette cache...  assez curieux de savoir ce que j'allais découvrir. Une simple boîte? Ben... je n'ai pas été déçu!

Parce que sur place,   j'ai mieux compris pourquoi cette cache  s'intitule GéoNoël !

Dès que le maître des lieux m'a aperçu, il m'a apostrophé ainsi:

"Attends un peu, faut que je m'habille!"

Je l'ai vu ressortir en costume de saison!

J'ai rencontré le père Noël

Et je me suis retrouvé au milieu de 100 pères Noël.  Il y en avait absolument partout!  Je ne les ai pas comptés, mais le propriétaire m'a certifié que...  Et que l'année prochaine il y en aurait encore davantage...

J'ai rencontré le père Noël

J'ai ensuite  eu droit à l'historique de son animation, ce qui lui a valu des reportages dans la presse, et même à la télé. Ce dont il n'est pas peu fier... Sacré père Noël, prénommé Michel, ajoutant avec un rire malicieux: 

"Hé, j'suis la star de la  Baroche Gondouin! Mais tu sais, y'a des jaloux.  Y'a même des mauvaises langues... Allez... Rentre donc, tu vas bien boire un café?"

J'ai  évidemment accepté l'invitation avec enthousiasme.

J'ai rencontré le père Noël
J'ai rencontré le père Noël

J'ai même eu droit à la visite de l'habitation... au confort(?) très spartiate...  mais à la sono d'une efficacité redoutable!!!  Mes oreilles s'en souviennent encore!

J'ai rencontré le père Noël

"Prends mon numéro de téléphone et invite tes copains! Mais faut revenir quand j'ai allumé le bazar. Tu me préviens avant, je te paierai une autre café!"

Voilà ce que le géocaching permet de découvrir.

Si vous voulez en savoir davantage sur ce merveilleux personnage, vous tapez dans un moteur de recherche  Michel Daboux, et vous aurez  accès à un multitude de liens.

Joyeux Noël à toi, Michel!  Et merci pour l'accueil.

PS:  grâce au géocaching, j'avais déjà pu découvrir un autre personnage extra-ordinaire  nommé Laurent Delion    https://actu.fr/pays-de-la-loire/saint-jean-d-asse_72290/video-saint-jean-d-asse-quel-avenir-pour-l-oeuvre-insolite-de-laurent-delion_46196000.html

Lire la suite

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

4 Octobre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #geocaching

Dans la mesure où mon épouse participe à un atelier ludique le mardi toute la journée,   je suis temporairement célibataire.  J'ai donc tout loisir d'aménager mon planning comme je l'entends.

Ce 3 octobre, j'ai jeté mon dévolu en direction de Saint Léonard des Bois. Et pourquoi me demanderez-vous?

Tout simplement parce que dans le cadre du géocaching, je lorgnais une "Adventure lab"  qui me tentais depuis fort longtemps.

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

Cela consiste à effectuer un parcours au cours duquel chaque géocacheur est invité à se rendre en 5 points différents, récupérer sur place un renseignement spécifique. Moyennant quoi, grâce à la collecte, on peut accéder à une cache dite "bonus"

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

J'aurais pu y aller bien avant, mais les températures caniculaires m'en avaient dissuadé!

J'ai donc stationné mon véhicule au coeur du village, et j'ai attaqué l'escalade vers le parc animalier et le mont Narbonne.

Rappelons que cette "adventure" nécessite une bonne condition physique et des  chaussures  qui tiennent la route!  

Une chose est sûre: je peux déjà vous assurer que "l'excursion"  du jour restera pour moi l'une des plus difficiles physiquement. Rien que l'ascension vers le Mont Narbonne... J'ai bien failli stopper ma recherche après la  toute première étape!

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus
Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

Assis sur un banc, je pouvais contempler le paysage qui s'étalait à mes pieds, tout en pensant à mon fils qui décolle en parapente à partir de ce même site.

Je suis redescendu en prenant mon temps, pour parvenir à l'église, étape 2. Arrivé dans  le rayon des 20 mètres obligatoires, mon smartphone a bippé pour me poser la question... et quand j'ai voulu répondre...  je me suis aperçu que le réseau avait disparu! Et  comme si cela ne suffisait pas, il s'est mis à pleuvoir, petitement d'abord, et ensuite sous forme d'une violente drache.

Retour précipité vers la voiture, où j'attends que la météo se montre plus clémente. Puis je m'en vais à la recherche d'un endroit où je pourrai récupérer du réseau afin de fournir ma réponse, sans quoi ma quête va s'arrêter là.   Par bonheur, l'entreprise réussit.  Descente vers la chapelle, question sur les croix et là encore, d'un seul coup plus de liaison.

Il m'aura ainsi fallu ruser à chaque fois ou presque pour franchir le seuil de l'étape.

Midi arrive: je pars à la recherche d'un restaurant: tous fermés.

Je file alors vers Saint Céneri le Gérei en me disant que je devrais trouver: un seul est disponible, mais à des tarifs que je juge inadaptés à ma situation.

Et si je me rendais à Moulins le Carbonnel? Là, je vais trouver un petit établissement où je ne retiendrai que le dessert, un gentil tiramisu.

Vers le waypoint n°4 de la lab

Vers le waypoint n°4 de la lab

Entre temps, l'ami Drager m'adresse un message concernant la cache mystère parue dernièrement à Soulgé sur Ouette:

Bonjour Bernard
Je viens d'avoir un désistement de réunion.. On peut se retrouver en soirée... 17h ou 17h30 après mon boulot.. pour tirer cette histoire de kunus au clair...
Es tu dispo ?

La Quête des Kunus  GCAEPK6

La Quête des Kunus Cache mystère

Ce à quoi je réponds positivement.

Et je retourne à Saint Léonard pour l'étape 4 et enfin la 5. Toujours problèmes de réseau à résoudre, sauf lorsque je vais me trouver au sommet du Haut Fourché... que j'atteindrai  après avoir positionné la voiture un poil dans la montée vers la sortie du village. Une marche de 450 mètres, en terrain pas très pentu...  Mes mollets m'en remercient encore.

Ayant alors  récolté tous les indices nécessaires,  je me suis rendu aux coordonnées finales afin de dénicher la boîte Bonus.  Saint-Léonard-des-Bois, un joyau (Ad lab bonus)  GC9FBD2

Saint-Léonard-des-Bois, un joyau (Ad lab bonus) Cache mystère

Étais-je trop fatigué?
Toujours est-il que je n'ai pas eu l'opportunité de dénicher ce qui aurait pu consister la cerise sur le gâteau.
Ce sera peut-être pour une prochaine sortie vers Saint Léo... que je connais depuis fort longtemps.

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

A partir de cet instant, on entame la seconde mi-temps du match.

A Evron, je récupère au passage mon ami Félix, et nous nous retrouvons avec Drager au WP1 à Soulgé...   N 48° 03.865 W 000° 33.906 

Grâce aux photos récemment fournies par le poseur, nous finissons par mettre la main sur la boîte, qui contient les coordonnées Nord de la finale.

Nous enchaînons  ensuite les autres étapes.  Et il faut dire que la stratégie adoptée s'est avérée fort judicieuse. Nos smartphones affichaient des pages différentes, auxquelles nous nous référions en fonction des circonstances...  parce que ces fichues boîtes étaient sacrément bien planquées, et 3 paires d'yeux plus six mains, c'était pas forcément du luxe.

Nous finissons enfin par  dénicher la finale, et d'un commun accord, nous décidons d'arroser ça comme il se doit!  Ne sommes-nous pas les premiers à avoir  réussi?

Le log des 3 premiers découvreurs FTF (First To Find)

Le log des 3 premiers découvreurs FTF (First To Find)

Tous les trois devant une bonne bière, nous devisons gentiment. Faut avouer que ni Félix  (marechal1) ni moi n'avions eu l'opportunité de rencontrer Drager, que nous ne connaissions qu'au travers de messages géocaching.

Il faudrait maintenant un très long chapitre pour évoquer tous les sujets de discussion abordés. Pour ma part, je tiens quand même à signaler que Drager a été élève de Maurice Fouilleul, l'un de mes collègues à Hambers.  Et qu'il m'a avoué être devenu enseignant  à cause de  (ou grâce à) cet instit  passionné de foot.

Drager évoquant d'ailleurs les rencontres  inter-écoles du mercredi après-midi... au cours desquelles nous nous sommes peut-être croisés!!!

Toujours est-il que, en raison des nombreux points communs qui nous rapprochaient les uns les autres, la soirée aurait pu se prolonger, mais nous devions rejoindre nos épouses respectives.

Conclure?

Une fois encore, je me dis que le géocaching permet d'effectuer de fort belles rencontres... pour qui veut s'en donner la peine!

 

 

Lire la suite

Vélorail VTT et géocaching

16 Août 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #VTT, #geocaching

Dans la mesure où actuellement je recherche des parcours peu pentus, j'ai lorgné la voie verte située du côté d'Ambrières les vallées.

Avec une petite idée derrière la tête, mais vous verrez.

Comme à mon habitude j'installe mon destrier  sur la boule de mon Scénic, et je demande à Waze de me conduire vers un parking adéquat...  contigu à cette ancienne voie ferrée.

Je  suis  à moins de 50 mètres de la cache GCABCA1.  Vous comprenez maintenant?

Un peu de sport Cache mystère

Cette fameuse cache pour laquelle il fallait décrypter une énigme à partir de l'image ci-dessous:

 

 

 

Vélorail VTT et géocaching

Décodage que j'avais pu réussir grâce à l'aide appuyée d'un autre géoacacheur (il se reconnaîtra)

Mais arrivé sur place, j'adresse un SMS à dathelo, auteur de cette cache diabolique, qui me répond:

"Bonjour,
Rien d'insurmontable, il faut juste lever un peu la jambe pour monter dans l'arbre, puis à tendre le bras.
Par contre, il vaut mieux passer par le champ, c'est un peu plus accessible, à moins que les orties aient disparu.
Bon courage et bonne sortie.
Géocordialement"

Sauf que, la boîte, je la vois... mais je ne peux grimper.

Je me dis alors: "Mon vieux Bernard, il y a du passage sur cette voie verte, attends un peu..."  Il ne me faudra pas plus de cinq minutes pour qu'arrive à pied un couple accompagné d'une adolescente.  J'engage le dialogue:

" Bonjour à vous... Puis-je vous demander un petit service?

- Oh, mais c'est c'est dans nos cordes, ce sera avec plaisir!"

J'explique alors, géocaching, boîte dans l'arbre...

Dois-je vous dire que le monsieur et la dame se sont presque chamaillés pour savoir qui grimperait, mais c'est lui qui s'est fait une joie d'aller cueillir la boîte, de me la confier.  Et c'est avec une profonde satisfaction que j'ai pu apposer mon pseudo sur le logbook.  Je crois néanmoins qu'ils étaient tous les 3 aussi heureux que moi!

 

 

Après quoi, j'ai repris mon VTT afin de me rendre vers la cache "Un copain pour Médor" GC9ZX9K

Pas trop de problème pour dénicher...  la niche du toutou!

N'ayant plus d'autres caches à trouver dans le coin, j'avais donc accompli  mes objectifs géocaching. C'est pourquoi  j'ai  poursuivi ma route en direction de Saint Loup du Gast, petite cité célèbre par son vélo-rail.

Vélorail VTT et géocaching
Vélorail VTT et géocaching

Là, j'ai pointé le nez vers le Nord. J'ai franchi le viaduc de la Rosserie sur la Mayenne...

 

 

Vélorail VTT et géocaching

Et j'ai pédalé vent de face jusqu'à ce que j'atteigne  le terminus de cette voie verte, à la limite entre la Mayenne et l'Orne.

Près de ce panneau, suis-je encore dans les Pays de Loire ou bien en région Normandie?
Près de ce panneau, suis-je encore dans les Pays de Loire ou bien en région Normandie?
Près de ce panneau, suis-je encore dans les Pays de Loire ou bien en région Normandie?

Près de ce panneau, suis-je encore dans les Pays de Loire ou bien en région Normandie?

Et là encore, j'ai été accueilli chaleureusement...  La  propriétaire de cette ex-maison "garde-barrière" m'expliquant avec force détails l'histoire de sa demeure, jusqu'à me dre: "Venez plutôt à l'intérieur, ce sera plus facile pour moi de vous expliquer tous les travaux que nous avons faits!"  Merci pour la visite!

Mais  moi de zyeuter avec envie le reste de clafoutis aux prunes qui trônait sur la table de la terrasse.  Ah, que j'en aurais volontiers dégusté un morceau...

Ayant cependant atteint le but que je m'étais fixé, je suis reparti vers le Sud pour retrouver mon véhicule près de la gare d'Ambrières.

Et pendant que je réinstallais mon VTT sur la voiture, j'ai vu descendre quelques cyclistes dont l'un des membres m'a demandé s'il était possible de rejoindre le camping... Consultation de la carte de mon smartphone. Brève conversation, au cours de laquelle  on me dit que le petit groupe a suivi la Vélofrancette au départ d'Angers...

Vélorail VTT et géocaching

Voilà pour aujourd'hui.

Une fois encore, j'ai trouvé matière à raconter!

Et ça  aussi j'adore...

Vélorail VTT et géocaching

PS: ayant publié cette histoire accessible également via ma page facebook, j'ai reçu quelques commentaires... dont je vous fais grâce...

Et j'ai eu envie de répondre ce qui suit:

J'ai toujours pensé que si on aborde les gens poliment et avec le sourire, c'était gagné. Mes rencontres du jour me remettent en mémoire un souvenir personnel. C'était en 2016, au cours d'un voyage organisé Belgique/Pays-Bas. Alors que je me trouve dans  la serre aux orchidées du parc floral de Keukenhof... je suis abordé par un jeune couple d'Asiatiques dont la maman tient un bébé dans ses bras. Le monsieur s'avance vers moi, me tend son smartphone... Malgré la barrière de la langue, je comprends aisément  qu'il souhaite que je les photographie. Ce que je fais avec grand  plaisir.

 

Après quoi, l'un des membres du groupe auquel j'appartiens me lance sur le ton de la boutade:

"Dis-donc! C'est pas la première fois au cours de ce voyage qu'on te sollicite, toi. Et pourquoi jamais nous?"
Ben j'vous l'demande!!!😉

Vélorail VTT et géocaching
Vélorail VTT et géocaching
Lire la suite

Encore eût-il fallu que nous le sussions!

5 Août 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #geocaching, #Billet d'humeur, #Chroniques d'un instituteur original

En cette trêve d'un vendredi annoncé sans pluie, je suis reparti vers le  circuit "Les champignons" concocté par le "serial poseur" qu'est Yannick. Avec l'intention de plus ou moins terminer mes recherches.

Mais je les cueille pas, moi, m'sieur! Je logue sur le petit papier et je remets tout en place!

Mais je les cueille pas, moi, m'sieur! Je logue sur le petit papier et je remets tout en place!

J'avais été fort bien inspiré de me chausser avec des pataugas, surtout que la nuit précédente avait été fort pluvieuse.
Heureusement qu'il était parfois possible de prendre "une rocade" permettant d'éviter un joli bain de pied.

Encore eût-il fallu que nous le sussions!
Encore eût-il fallu que nous le sussions!

J'ai donc aligné les découvertes, avec plus ou moins de facilité, jusqu'à la N°13, que je logue DNF (non trouvée)
C'est alors que le poseur me téléphone.
S'ensuit une discussion, au cours de laquelle il me dit ne plus se souvenir où est placé son champignon.  Il est vrai qu'avec plus de 150 caches à son actif, il lui est difficile de tout mémoriser.
J'en profite pour  lui faire part de ma frustration à chaque fois que je tombe  sur des caches à la difficulté  4,5 voire 5...  Les fichues boîtes sont la plupart du temps perchées dans des arbres.
Car, dans la mesure où j'ai toujours été un piètre grimpeur, et que l'âge aidant, cela n'a pas amélioré les choses,  je me compare au Renard de la Fontaine qui, contemplant d'en bas les raisins qu'il ne peut atteindre, clame tout haut avec dédain: "Ils sont trop verts, ... et bons pour des goujats!"
Je précise alors à mon interlocuteur que de ce fait, il ne me sera pas possible de recueillir tous les indices nécessaires à la résolution de l'énigme donnant accès à la cache Bonus.
Et lui de me répondre: "Ben non, c'est pas indispensable  de grimper! D'en bas, il te suffit de noter la forme(?)  de la boîte, de prélever les deux premières lettres..."

Encore eût-il fallu que nous le sussions!

C'est alors que je lui renvoie:
"Ben... il eût été intéressant que nous le sussions!"

Je ne sais comment ma phrase a été perçue. 
Mais j'étais là, au milieu de la forêt en train de me marrer comme un petit fou!

Nous le sussions? 
Evidemment, ce n'est pas une forme courante du verbe... savoir, au plus-que-parfait du subjonctif! Concordance des temps plus ou moins impliquée par le verbe être, lui-même au conditionnel  passé deuxième forme!
Rien à voir avec le verbe sucer, n'est-ce pas?

Toujours est-il que je n'ai pas jugé pertinent  de retourner rendre une visite aux caches altimétriques, et que je me bornerai  donc à  trouver les boîtes bien terre à terre!
J'ai par conséquent "scorré" la totalité... moins 6!

Encore eût-il fallu que nous le sussions!

Merci toutefois aux différents poseurs qui nous permettent d'effectuer de bien jolies promenades...

Ce qui me permet de  citer  la cache située au Tertre Ganne (GCAAEAB)  (Pose effectuée tout récemment par zinc53)
Juste en face la cité médiévale de Sainte-Suzanne... lauréate du concours "Village préféré des Français".
Où il m'est arrivé une drôle de mésaventure, que je vous décrirai peut-être une autre fois!

Encore eût-il fallu que nous le sussions!
Lire la suite

Pour quelques statistiques...

31 Juillet 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #geocaching

En cette fin de mois juillet 2023, la pratique du géocaching m'a conduit  à consulter quelques statistiques.

Tout ça parce que dimanche en fin de journée, quatre  caches venaient de voir le jour  à Evron, cité toute proche de la mienne.

J'ai ainsi pu  glaner 3 FTF (First To Find = premier à avoir trouvé) sur les 4 possibles.

Pourquoi avoir raté la dernière? Les indications fournies sur la page de la cache Edward Teach "Barbe Noire"  me semblant assez erratiques, il m'a fallu adresser des messages au poseur, qui m'a aimablement répondu,    Suite à quoi, cette fois  en possession de renseignements nettement plus précis, je pouvais envisager  de mener à bien mes recherches. Ce que j'ai finalisé dès  lundi matin... Pour empocher le dernier  FTF possible sur ce coup-là.

Au passage, pour deux de  ces nouvelles caches, j'ai eu la surprise de me voir offrir un petit cadeau destiné au premier trouveur!  Sympa...

 

A gauche cadeau pour la cache "L' Hôtel camouflé à TB  GCAC3H5". Et à droite "Barbe Noire"

A gauche cadeau pour la cache "L' Hôtel camouflé à TB GCAC3H5". Et à droite "Barbe Noire"

Bien que le score ne soit pas mon objectif principal, il s'avère qu'à ce moment précis de la journée, j'en suis à 3.998  trouvailles et,  rien que par jeu, je m'offrirais bien un compte rond de centaines!

Pour ce faire, je vise le géoart "Champignons" concocté par notre "sérial poseur", j'ai nommé  Yannick.

Je file donc en direction de Saint Christophe du Luat, seul, puisque mon habituel coéquipier se prélasse encore en Bretagne.

Pour quelques statistiques...

Il me faut dès à présent ouvrir une petite parenthèse à propos de  ma méthode. A savoir que comme tout géocacheur (ou presque) j'utilise mon smartphone grâce  auquel je peux opter entre deux applications:  soit cgéo, soit  géocaching.

Mais avant de me diriger vers ce circuit "champignons", j'avais résolu toutes les énigmes (non sans mal)... et qu'à partir de chaque  page qui m'était proposée lorsque j'avais trouvé les bonnes coordonnées, j'ai eu la perspicacité d'en faire un fichier enregistré au format PDF... avec regroupement dans un dossier...  Dossier que j'ai envoyé vers une  vieille tablette.

 

 

La liste des fichiers pdf. il suffit de cliquer sur celui qui est concerné.

La liste des fichiers pdf. il suffit de cliquer sur celui qui est concerné.

Moyennant quoi, lorsque je me trouve sur le terrain, j'ai des infos via le smartphone  (distance, difficulté....) ainsi que sur l'écran tablette me proposant la photo spoiler souvent fournie quand on a résolu l'énigme!

La photo spoiler fournie pour la cache n°12.  Grimpette obligatoire.  Je zappe.  je n'ai plus l'âge.

La photo spoiler fournie pour la cache n°12. Grimpette obligatoire. Je zappe. je n'ai plus l'âge.

Vous me direz que ça fait du matériel à trimballer... c'est vrai, mais je peux vous assurer que j'y retrouve mon compte en terme de confort d'utilisation.

J'ai donc assez rapidement atteint  mon objectif... que j'ai même un peu  dépassé. Ayant par conséquent  engrangé encore quelques caches avant midi,  je suis rentré, alors que la pluie commençait à pointer le bout de son nez.

3.700  caches au compteur

3.700 caches au compteur

Et puisque nous en sommes à parler statistiques, je ne voudrais pas clore ce petit article sans mentionner le fait que ma montre connectée envoie des infos, toujours vers le smartphone, qui semble être  l'élément central  de mon équipement.

Cela me permet de savoir, par exemple, que j'ai effectué ce jour 5.606 pas, soit environ 3.790km...  ce qui doit être en mesure de réjouir mon toubib préféré, lui qui me serine en permanence: "N'arrêtez pas de marcher, monsieur Munoz, et continuez de faire du VTT, c'est très bon pour votre santé!"  Ce dont je ne doute pas un seul instant.

Et comme  j'évoque ma pratique du VTT... à assistance électrique, là encore mon smartphone est au coeur du problème, dans la mesure où il procède à l'enregistrement du  parcours grâce à Strava. (Durée, vitesse, altitude, trace...)

 

Pour quelques statistiques...

Je vous vois sourire, alors que vous vous demandez si l'utilisation de mes différents gadgets est utile ou non... (Voire nécessaire?)

Bof...  il est bien évident que  cela n'a qu'une valeur toute relative, et que l'on pourrait peut-être s'en passer.

Mais il s'agit pour moi d'un simple jeu... pas forcément plus utile que la belote ou le tiercé, ou les jeux de grattage, non?

Pour quelques statistiques...

PS: vous avez dit "statistiques?" Sachez que je saurai combien de fois cet article a été consulté.  Le gestionnaire de mon blog s'en charge avec assiduité!

Lire la suite

Qu'est-ce qu'un record?

16 Mai 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #geocaching

En ce mardi 16 mai 2023... le soleil était bien présent, et le vent de Nord-Est également.

Pas de quoi me faire rêver à une sortie modélisme ou VTT.

Lorsque je reçois un SMS de mon binôme pour me dire qu'il est partant vers du géocaching.

Ce qui me va fort bien,

"Mais où on va?"

Pour ma part, j'avais déjà prévu le coup... (vous comprendrez d'ici peu!)

Je propose donc tout naïvement de filer vers Mayenne, pour une cache sortie récemment GCA79AQ Avenue des chanteurs, vite trouvée.

 

Puis on file vers Parigné sur Braye où nous attend une Adventure Lab.

Alors que nous arpentons la voie verte avec plaisir, passe juste au-dessus de nos têtes un Airbus A 400, que je n'ai bien évidemment pas le temps de photographier.

Dommage.

Mais si vous voulez savoir de quoi il est capable...  https://www.youtube.com/watch?v=2p64YF-wn2M

Les 5 étapes franchies, nous sommes en possession des indices permettant d'accéder à la Bonus... ce qui est fait sans coup férir. Merci Xga53.

 

Et comme il nous reste du temps, nous filons vers Ambrières les vallées pour une autre Adventure Lab. concoctée par Dathelo.

Cette fois encore, les 5 étapes se font sans problème; la cache bonus est également une simple formalité.

 

Je me dois cependant de faire une  remarque particulière: cette sortie  sera l'occasion de "scorer" xxxx!  Idée qui me trottait derrière la tête depuis un certain temps!
Vous savez pourtant  que je n'attache qu'une valeur toute relative aux "records", mais il est des étapes qui...  j'y reviendrai!

Et comme l'après-midi est loin d'être achevée, nous lorgnons vers le Parc de Vaux.
Ce qui me donne la possibilité de conduire mon équipier vers la cache GC13PHQ
Une cache dont je me souviens très bien, et pour cause...  ma 100ème découverte!  C''était le 8 juillet 2016, une époque où je "baroudais" seul!  Mais ça, ce n'était absolument pas prévu!!!
 

Qu'est-ce qu'un record?
Qu'est-ce qu'un record?

Nous avons donc fini notre quête, Félix avec 14 découvertes, et moi avec 13.

De retour à notre point de départ, nous n'avons bien évidemment pas manqué de fêter l'anniversaire de ma 100ème ainsi que ma 3.600ème d'aujourd'hui, en dégustant une bonne Leffe blonde!

 

 

Qu'est-ce qu'un record?
Lire la suite

Les ailes de la Paix repartent en voyage!

6 Mars 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #geocaching

Ce matin, grosse surprise! Que je vous raconte!!!
Le 12 mars 2016, dans le cadre de mon activité géocaching,  j'avais mis en route un objet voyageur que j'avais baptisé Wings of Peace TB7EKZG
Lors de son séjour en Allemagne.

Lors de son séjour en Allemagne.

Il avait pris un excellent départ, et de nombreux géocacheurs le promenaient avec grand soin.
C'est ainsi qu'il avait pu se rendre dans l'hémisphère sud (Les Seychelles) pour revenir ensuite vers l'Islande, et repartir en centre Europe.
Presque aux antipodes!

Presque aux antipodes!

 

Jusqu'au jour où (septembre 2020), après l'avoir trouvé, un couple polonais semble l'avoir longtemps "oublié" dans sa poche. Malgré mes sollicitations via la messagerie Géocaching... pas de réaction.
Je le considérais donc comme perdu.😡
Et ce matin, je découvre ce log concernant Wings of Peace:
"Znaleziona w Macrolepiota procera GC8Q5VZ. Zabieram w dalszą podróż."

 

Je m'empresse de confier cette phrase à Google Traduction, qui me dit:
"Trouvé dans Macrolepiota Procera GC8Q5VZ. Je t'emmène en voyage."
Chouette!
Avec ses 40.721 km au compteur, mon petit TB va pouvoir poursuivre sa découverte du Monde.
Encore merci à toutes celles et à tous ceux qui prennent soin de nos "babioles"!
 
Lors de son passage aux Pays Bas... à bicyclette, of course!

Lors de son passage aux Pays Bas... à bicyclette, of course!

PS: vous aurez remarqué le pin's à l'effigie du club d'aéromodélisme, dont il est souvent  question dans mes différents  posts!😉 

Allez savoir s'il n'y aurait pas une relation de cause à effet?🤓

Lire la suite

Géocaching en forêt de Bellebranche

27 Octobre 2022 , Rédigé par Bernardino Publié dans #geocaching

Mercredi 13h15... Mon smartphone sonne... C'est mon ami Félix qui me propose d'aller faire un tour en forêt de Bellebranche.

Dans la mesure où mon emploi du temps est suffisamment élastique, je le rejoins à Evron et nous mettons cap au Sud.

Arrêt près du plan d'eau dit de Curecy, et nous entamons la boucle dans le sens anti-horaire. Pour découvrir la cache N°2, qui s'avère être particulièrement ingénieuse.

Nous enchaînons avec la 3... dont l'indice est bien à l'abri...  avec cette photo spoiler:

 

 

Il nous faudra effectuer nombre de contorsions pour enfin découvrir cette fichue boîte vraiment  fort bien à l'abri.

Avec la 4, c'est cuicui...  Et c'est en sortant d'un petit chemin que nous croisons 4 personnes... Avec lesquelles nous entamons la causette...

"Vous marchez?    

- Si on peut dire. En fait nous pratiquons le géocaching..."

Moyennant quoi, il nous faudra expliquer,,,

Et tout en marchant, nous approchons de la cache N°5, avec un gros arbre comme spoiler, et cet indice: "Levez les yeux"

Six paires d'yeux s'affairent donc  à détailler le moindre détail, quand Maïwenn propose: "On dirait qu'il y a une boîte, là!"

Elle a raison. Et immédiatement, elle suggère  de grimper! Son grand-père lui fait alors  la courte échelle. Et nous récupérons le logbook que nous remplissons avec soin.


 

Géocaching en forêt de Bellebranche

Suite à la remarque de la fillette: "Ah ben on continue, c'est trop bien!", nos accompagnateurs décident de modifier  leur balade,  de façon à poursuivre les  découvertes.

La grand-mère  nous questionne afin de prendre le maximum de renseignements. Quant aux deux gamins, ils se piquent au jeu, demandant à combien de mètres se trouve la prochaine cache, revenant vers mon smartphone pour détailler la photo spoiler, observer les arbres qui pourraient correspondre à l'indice.

Et nous progressons ainsi de cache en cache... faisant en sorte de ne pas avoir trouvé, et laisser aux deux enfants le plaisir de débusquer "le trésor".  Je revois encore le regard épanoui d'Edgar (4 ans) lorsqu'il a mis  la main sur un hérisson, un  escargot ou un reptile!

 

Mais ses petites jambes commencent à montrer des signes de fatigue... 

Arrive le moment où l'on trouve la letterbox, et son tampon.

Géocaching en forêt de Bellebranche

Et comme nous avons pris la précaution de noter tous  les indices permettant d'accéder à la cache bonus, nous voici à quatre pattes dans l'herbe en train d'effectuer des calculs, avec l'aide de  Maïwenn, bien sûr!

Mais dans la mesure où nous avons cheminé en tenant compte des petites jambes d'Edgar, nous n'aurons que le temps de nous rendre à la bonus, que nous laisserons découvrir par papy et sa petite-fille.

Géocaching en forêt de Bellebranche

Tout au long du périple, les grands-parents ont pris de nombreux clichés... Et j'aurais bien voulu être petite souris pour assister au débriefing des gamins après leur retour à la maison familiale!

Les parents ont dû être submergés!

Géocaching en forêt de Bellebranche

La carte ci-dessus montre les caches trouvées (en jaune). Il nous restera donc à finir ce circuit,  avec les 6 caches situées de l'autre côté de la route.

 

Juste avant de conclure: heureusement que nous avions enregistré les caches avant notre départ, car Félix et moi étions la plupart du temps sans réseau! Il nous a fallu attendre jeudi matin pour comprendre ce qui semble être à l'origine de cette déficience.   Une antenne apparemment victime de malveillance du côté de Changé!

Géocaching en forêt de Bellebranche

Quel bilan pouvons-nous tirer de cette sortie?

Remercier tout d'abord Carreth, le poseur, pour la qualité et la diversité de ses caches.

Et nous réjouir d'avoir partagé de bien jolis moments avec deux gamins  et leurs grands-parents qui nous ont semblé "vaccinés"!

Cela fait aussi partie des joies que peut procurer le géocaching!

 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>