Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50

41.200

17 Octobre 2006 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Humour et modélisme

41.200

 « Heu, t’es pas un peu prétentieux ? »

 

 Ainsi m’apostropha mon copain Fabrice, à moins que ce ne soit son  frère Christophe…

C’était l’autre dimanche, dans notre salle de sports…

Tous les ans au mois d’octobre, notre club organise  une rencontre « volansal » à l’occasion  de la manif nationale intitulée « Fête de la science ».

Occasion d’inviter les amis des clubs voisins.

C’est ainsi que  les deux lascars précités nous viennent tout droit du club d’Alençon, accompagnés de leur inséparable  mentor qu’est Jacques Scherrer, alerte septuagénaire aux mollets d’acier, capable de longues randonnées cyclistes.

Mais qu’avait donc compris l’un des  deux frangins ?

Ah, il faut que je vous explique !

Cela fait longtemps que je traîne mes guêtres sur  les sites de vol, partout en France…

Et comme je pratique le vol de pente assidûment, il m’arrive de me retrouver sur des aires de décollage où la gestion des fréquences est du style… anarchique.

Bonjour le risque de brouillage radio.

Devant cet état de fait,  j’utilise avec  bonheur le système « Channel check »  que Multiplex propose sur la plupart de ses émetteurs ; sachant que ledit système bloque mon émission  s’il constate à l’allumage que ma fréquence est déjà occupée.  Grâce à cet outil technologique venant pallier une éventuelle étourderie de son utilisateur, je ne peux envoyer personne au tapis…  Grande satisfaction morale.

Vive la science!  Science en fête!!!

Mais en retour, moi je ne suis pas protégé si un  de mes  planeurs est  en vol au moment où un autre modéliste allume sur MA fréquence.

Science en ... faute!!!!

D’où ma précaution habituelle avant de mettre en route mon émetteur, (ce  à quoi tout le monde devrait s'astreindre)  qui consiste  à toujours faire le tour des modélistes présents, devant lesquels j’arbore une étiquette sur laquelle figurent tout à la fois le logo de la FFAM, celui de mon club, mon nom… et ma fréquence, à savoir 41.200 !

Bien en évidence soit sur ma casquette, soit sur mon polo…

Nous y voilà donc…

Et à la vue de mon « écriteau », j’obtiens souvent diverses réactions : de l’amusement au ricanement ; de l’étonnement à l’intérêt… Mais le plus  souvent   cette  réflexion : « Ben c’est pas idiot comme truc ! Il faudrait généraliser le procédé… »

Je dois  toutefois  avouer que je n’ai pas encore  vu fleurir d’autres étiquettes inspirées de la mienne.  Dommage…

Le simple fait d’arborer ainsi de façon ostensible ma fréquence m’a fait entrer en relation plus avancée  avec d’autres modélistes… utilisant  forcément  du 41.200.

C’est ainsi que je compte dans ma liste d’excellents copains tels que Gérard, Vincent, Guillaume, Erwan… et que ce 41.200 nous « rapproche » forcément, puisque nous sommes obligés de nous entendre lorsque nous voulons faire évoluer nos modèles.

Dois-je aussi vous glisser de façon confidentielle un petit secret ? (Promettez-moi de ne le répéter à personne !)  Il paraît que certaines mauvaises langues  m’auraient même affublé du doux sobriquet de « Monsieur 41.200 » ! Comme disait un certain Fernand Reynaud : « Les gens sont méchants !!! »

Mais  je m’égare. Revenons-en  à nos amis alençonnais.

Souvenez-vous du : « Heu, t’es pas un peu prétentieux ? »

Ce à quoi je répondis :

« Ben, j’vois pas d’quoi  vous voulez  parler !!! »

Et nos lascars partis dans un grand éclat de rire…

 «  41virgule2, on n’ose pas penser que c’est en millimètres, on suppose que c’est en centimètres… »

Et moi  toujours aussi naïf :

« J’suis pas réveillé ou quoi, mais j’vois pas où vous voulez en venir… »

 

 Et eux, hilares, finissant par ajouter :

 

 «  … Afficher ainsi la taille de son sexe,  c’est vraiment prétentieux ! 

Même pour une fête de la science!!!»

 

Ah les bougres !

 

J’avoue qu’on ne me l’avait pas encore faite celle-là !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article