Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50

photos

Gué deux...

21 Juin 2022 , Rédigé par Bernardino Publié dans #photos, #VTT

Une fois n'est pas coutume: je commencerai par vous proposer la carte de ma virée matinale. (Tour effectué dans le sens des aiguilles d'une montre)

Gué deux...

Je suis donc parti de bon matin en  escaladant le col du mont Rochard, avec un premier arrêt à la cabane du cantonnier. Proche du virage où en janvier 2016 je me suis pris une gamelle dont je me souviens forcément.

Gué deux...

Et à partir de ce point, ce n'est plus que de la descente en direction de Sainte Gemmes le Robert, où le radar situé à l'entrée du bourg me crédite d'un joli 42km/h.

Puis je vire à droite afin d'emprunter la liaison "voie  verte" vers Mézangers.

Mais auparavant, un banc bien vert, et de jolis coquelicots.

Gué deux...
Gué deux...
Gué deux...

Croisement avec la bretelle qui mène vers Evron, puis franchissement d'un petit pont sur le ruisseau nommé  Dinard.

Gué deux...

Poursuivant mon chemin et observant le sol, je constate que les derniers coups de vent liés aux orages ont malmené certains arbres, dont les ramures arrachées abondent par terre.

Gué deux...

Dans les haies, les ronces proposent leurs petites fleurs rosacées...  nous attendrons pour déguster les mûres!

Gué deux...

Arrivée au plan d'eau du Gué de Selle, quasiment désert.

Seuls quelques véhicules sont là pour m'accueillir: rosalies, pédalos...

 cousins de mon VTT en raison de leur mode de propulsion identique à celui que j'utilise.

Gué deux...

Longeant la digue, je m'arrête près du célèbre restaurant...  sous la cabane nichée dans les arbres.

Gué deux...

Un peu plus loin, je constate que la mangrove est à sec!  Tous ces arbres habitués à vivre les pieds dans l'eau doivent maudire la sécheresse ambiante.

Gué deux...

Je retrouve la route goudronnée pour faire une halte photo devant l'élégant  manoir de la Haute Coudrière.

Gué deux...

En approchant du bois, je ne peux résister à la fantaisie de procéder à un geste barrière!

Geste barrière!

Geste barrière!

Encore quelques kilomètres, et je longe un champ dont les tournesols ont bien grandi depuis mon dernier passage!

Gué deux...
Gué deux...
Gué deux...

J'approche du hameau de Chellé...  En bordure de route, quelques coquelicots me font de l'oeil.

Gué deux...

Un peu plus loin, ce sont des fleurs au jaune éclatant.

Gué deux...
Gué deux...

Et puis des céréales, dont la moisson a déjà commencé dans certaines parcelles.

Gué deux...

Sur ma gauche se profilent les ruines de Chellé... toujours aussi mystérieuses.

Gué deux...

Mon chemin va se poursuivre avec une trêve photo, jusqu'à ce je parvienne au somment du Montaigu.

Gué deux...

Ayant atteint le point culminant de ma sortie, je m'apprête à redescendre vers Bais, non sans avoir "reniflé" la douce odeur des chatons de châtaigniers.

Gué deux...

A ce propos, il est dommage que je ne puisse vous transmettre les différents parfums qui ont jalonné  mon périple: herbe fraîchement coupée, ou bien commençant à moisir sur le bas-côté de la route.

Les balles de foin...

Le goudron humidifié par les légères pluies de la nuit précédente...

Les troënes aux abord des maisons.

Les résineux en traversant  le bois.

Petits plaisirs anodins, mais que je ne manque pas de savourer. (Ma madeleine de Proust ou ma petite gorgée de bière...)

 

Gué deux...
Gué deux...

Je reviens à mon point de départ en ayant ajouté 32 kilomètres à mes "performances" de ce mois de juin 2022.

Ce que le bonhomme aux 77 printemps est en droit d'apprécier à sa juste valeur, non?

Lire la suite

Mise au point pour coccinelles

29 Mai 2022 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Photo et poésie, #Scènes de la vie rurale, #photos

Mise au point pour coccinelles
Mise au point pour coccinelles

Je lève le nez au ciel, en observant cette petite bise de Nord Est qui ne me convient guère en vue d'une sortie modélisme.

Quand baissant les yeux,  mon regard tombe sur une petite boule jaune accrochée au mur de la cour.

 

Mise au point pour coccinelles

Et en m'approchant un peu, je découvre une bestiole que je pense pouvoir identifier comme étant une coccinelle.

Toute jaune... uniformément jaune.

Un cliché pour immortaliser la scène.

Et je continue d'observer mon héroïne, qui se trouve apparemment juste au-dessus de deux "cocons"...

Et petit à petit, la magie s'opère.

Je vois apparaître des taches noires!!!

Mise au point pour coccinelles
Mise au point pour coccinelles
Mise au point pour coccinelles
Mise au point pour coccinelles

Combien de temps vais-je rester là, émerveillé par ce spectacle offert par la Nature!

Ma petite bête se lisse parfois les pattes ou les ailes. Puis elle se met en mouvement.

Pour se trouver en vis à vis avec une consoeur!

Mise au point pour coccinelles

Consoeur qui déploie ses ailes et prend subitement son envol.

Quant à ma bébête, elle trouvera sans doute plus sécurisant  de se réfugier sous la jardinière, où je ne l'apercevrai plus jamais.

 

C'est ainsi que muni d'un important stock de clichés, je me pointerai devant mon PC afin de faire le tri puis de réaliser un petit montage vidéo, que je vous propose ci-dessous.

 

En guise de mise au(x) point(s)😉... afin d'en savoir un peu plus sur ce type de coccinelle:

 

Lire la suite

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

28 Mai 2022 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #photos

En jaune, le tracé de la course. En vert, ce que j'ai parcouru avec la voiture "VIP"

En jaune, le tracé de la course. En vert, ce que j'ai parcouru avec la voiture "VIP"

Allez savoir comment s'est arrivé... Mais je me suis vu proposer une invitation pour suivre les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP.

Il est bien évident que j'ai sauté sur l'occasion.

Le jour prévu, je me suis donc présenté à Jublains, où j'ai eu quelques difficultés à trouver le stand auprès duquel il me serait possible de récupérer les "outils" indispensables.

Sésame...

Sésame...

Nanti de ces deux "Sésames", j'ai pu tout à loisir déambuler dans la ville romaine que j'avais bien du mal à reconnaître! Croisant par-ci par-là quelques têtes connues.

Marc Madiot

Marc Madiot

Le speaker officiel Daniel Mangeas

Le speaker officiel Daniel Mangeas

J'ai pu admirer le matériel utilisé... dont la sophistication n'a plus rien à voir avec ce qu'utilisaient les coureurs d'antan

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

Et puis juste avant la présentation de l'équipe sur le podium, cette image insolite... d'un apprenti pédaleur!

52 HARDY Romain
52 HARDY Romain

52 HARDY Romain

Un peu avant l'heure prévue, je me suis présenté devant la voiture N°7  auprès de laquelle j'ai rencontré mes équipiers du jour.   Et nous sommes partis vers la salle municipale afin de prendre notre repas.

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

En démarrant  du point 1 figuré en vert sur la carte, le conducteur avait pour mission de nous "déposer"  plus souvent possible à un endroit  stratégique avant que les coureurs n'arrivent.

C'est pourquoi nous avons coupé vers Grazay, pour retourner à Jublains, puis Hambers avec arrêt au Montaigu, où la foule se pressait  (Point2)

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

Nous avons repris la voiture, pour descendre vers Bais, village que j'ai traversé en découvrant de nombreuses têtes connues! Forcément!!!

Nouvel arrêt cette fois au point 3 du côté de la Marchandière...

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

Puis direction Hardanges... Point 4.

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

C'est à partir de là que les projets de notre chauffeur ont été quelque peu contrariés, dans la mesure où il n'a pas pu bifurquer vers ViIlaines. De ce fait, nous avons été contraints de suivre le flot des voitures jusqu'à Le Ham, pour leur fausser compagnie dès que nous avons pu le faire.  Notre "taxieur" du jour avait en effet un impératif: se  trouver au point de ravitaillement à Courcité. (Point5)

Les musettes
Les musettes

Les musettes

Le "ravito"... endroit relativement propice pour se livrer à la chasse aux bidons!
Le "ravito"... endroit relativement propice pour se livrer à la chasse aux bidons!
Le "ravito"... endroit relativement propice pour se livrer à la chasse aux bidons!
Le "ravito"... endroit relativement propice pour se livrer à la chasse aux bidons!

Le "ravito"... endroit relativement propice pour se livrer à la chasse aux bidons!

Après quoi, il a été convenu que nous nous rendions à Saint Léonard des Bois, où nous avons eu l'opportunité de trouver facilement une place de parking au point 6: la côte des Gonteries, comptant pour le classement du meilleur grimpeur.

En attendant les coureurs, on nous a alors gratifié de quelques "bulles"!

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

Après quoi les premiers concurrents se sont livrés à un sprint...

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

Mais l'un des  conducteurs préférait semble-t-il suivre la course sur sa tablette à partir des images TV.

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

Et on repart à la suite des coureurs. Traversée du pittoresque village de Saint Cénéri le Gérei...  pour leur fausser compagnie et arriver à Boulay les Ifs juste avant eux...  (Point7)

L'objectif suivant sera le Mont des Avaloirs.... où il nous sera impossible de trouver la moindre place de stationnement. Il faudra se contenter de voir passer les coureurs un peu plus loin dans la descente...  (Point 7 bis)

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

Notre parcours va bientôt s'achever....en traversant Pré en Pail, que je connais fort bien... la rue des Magasins, puis la Petite Vitesse, ainsi nommée sans doute à cause de l'ancienne gare de triage... Et nous n'avons plus qu'à rejoindre à pied la ligne d'arrivée... pour, là encore, croiser de nombreuses personnes connues.

Nous sommes placés à environ 75 mètres de la ligne d'arrivée sur la droite en montant.

Au-dessus de nous tourne l'hélicoptère...

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

Dont les images s'affichent sur des écrans géants.

Trois passages sur la ligne...

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

And the winner is...

Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP
Les Boucles de la Mayenne 2022 en tant que VIP

La journée s'achèvera par un repas servi près de  la salle dite  de "l'Intrépide".

Après lequel une bénévole nous reconduira vers Jublains où chacun pourra récupérer son véhicule.

Bilan des courses?

mes compétences en matière de cyclisme ne m'autoriseront pas à faire le moindre commentaire.

Mais d'avoir pu vivre cette compétition de l'intérieur comme j'ai pu le faire est une expérience inoubliable.

Merci donc à celles et ceux qui m'ont "pistonné" afin que je devienne très provisoirement un VIP.

Avec une mention toute particulière pour notre  chauffeur qui nous a permis de bénéficier un maximum du spectacle offert!

Notre chauffeur

Notre chauffeur

Lire la suite

Arc en ciel et modélisme

11 Janvier 2022 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Modélisme, #photos, #Humour et modélisme

Mardi 11 janvier 2022.

Après les turbulences du week-end ayant causé de nombreux dégâts matériels dans notre région, le ciel  s'est enfin apaisé.

J'en profite pour jeter un modèle dans le coffre, et direction le Montaigu.

La route est jonchée de branches mortes... et dans le virage après le Val Auray, je découvre un arbre qui a manifestement été tronçonné sur place, lui aussi victime des bourrasques ayant privé d'électricité un grand nombre de Coëvronnais.

En arrivant sur mon aire de vol, que vois-je? Un magnifique morceau d'arc-en-ciel situé vers les collines d'Hardanges, où manifestement il pleut.

 

Arc en ciel et modélisme

J'en profite pour réaliser un petit cliché, puis je fais décoller mon modèle.  

Quelques minutes, et j'effectue encore une prise de vue.

Arc en ciel et modélisme

Vous remarquerez au passage que cet élégant Electro Trainer m'a été offert par le père Noël en décembre 2010, et qu'il est loin d'être défraîchi!  Presque comme neuf malgré son âge...

Cependant, juste avant de redécoller, j'installe mon petit numérique sur un trépied. Mon intention? Effectuer quelques photos  avec mon modèle en vol   sur fond d'arc-en-ciel.

Arc en ciel et modélisme

Mais, j'vous dis pas: piloter, et appuyer sur le déclic au bon moment... faut pas se mélanger les pinceaux.

Arc en ciel et modélisme

Jongler avec le zoom, essayer de cadrer sans perdre de vue le modèle... C'est un poil compliqué.

C'est alors que je vais changer de stratégie, en filmant. 

Au retour devant mon PC, il me suffira d'extraire des copies d'écran lorsque mon Electro Trainer apparaîtra sur l'image...

Arc en ciel et modélisme
Arc en ciel et modélisme

Je vous livre donc le résultats de mes tribulations.

Au final, le chrono de mon émetteur me créditera de 12 minutes d'un vol,  au cours duquel j'aurai l'opportunité de choper une petite ascendance qui m'offrira un plané de une minute. Je sais, cela peut sembler court, mais mon modèle n'est pas un planeur pur.

N'empêche!

Je suis rentré impatient de visionner mes essais... dont j'ai extrait les images illustrant cet article

Et je dois avouer que ne suis pas vraiment  mécontent du résultat.

Au plaisir!

 

 

 

Lire la suite

Tournesol... bonsaï...

13 Novembre 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Poésie, #photos

Si vous suivez avec plus ou moins d'assiduité  ce blog, vous n'êtes pas sans savoir que au moins deux fleurs me plaisent énormément:  les roses trémières et les tournesols.

C'est ainsi que l'an dernier, j'avais récupéré au bord d'une haie un petit tournesol, vite  replanté chez moi.

Et ce maigrichon avait eu l'air d'apprécier...

Tournesol... bonsaï...
Tournesol... bonsaï...

Lorsqu'il fut mûr, j'entrepris de récupérer la plupart de ses graines, avec la ferme intention de les semer...

Ce que je fis cette année.

Mais, et chacun sait que je n'ai pas vraiment les pouces verts, dès qu'une légère pousse pointait son nez hors de terre... elle se faisait ratatiner, ne laissant qu'un moignon mort.

Limaces? Escargots? Abeilles coupeuses de feuilles?  Autres prédateurs?

Bref... J'ai semé, re-semé, re-re-semé...

Avec total échec, finissant parfois par me décourager.

Jusqu'à ce que, un jour d'octobre, je puisse voir sortir, puis progresser une jeune plante.

Tournesol... bonsaï...

J'ai pu observer sa très très lente progression.

Ce qui me permet aujourd'hui de vous livrer  l'état de la situation!

Je me trouve donc en  présence d'un tournesol que, en raison de son nanisme,  on pourrait qualifier de bonsaï.

La raison? Peut-être un semis tardif?   Allez savoir.

Ou bien une modification génétique qui perturbe, voire empêche toute reproduction. Ne me dites pas que cela  serait une invention de ma part.  Voyez ce qui se passe ne serait-ce qu'au niveau du blé où les agriculteurs ne peuvent utiliser leurs propres graines en tant que semis...

Par conséquent, si de votre côté vous avez des infos, je suis preneur!

 

Tournesol... bonsaï...

Ce tournesolet ira-t-il jusqu'à me fournir des graines?  Ca, je n'en sais rien du tout.

Mais je suis déjà très satisfait du résultat obtenu!

Maigrichon, certes, mais!

PS: une lectrice m'a envoyé un lien afin que je puisse  fouiner un peu, elle écrit:...

La vigueur hétérosis.  Les enfants issus du métissage sont plus grands que leurs parents !!!

Mais mon tournesol est nettement plus petit que "ses parents"... Alors?

Lire la suite

Ciel en feu...

6 Novembre 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #photos

Ciel en feu...

Je revenais d'Evron.

Et en gravissant la corniche du mont Rochard...

Ciel en feu...

Sur la gauche... un spectacle étonnamment flamboyant...

Ciel en feu...

Le ciel est en feu... avec des couleurs dignes d'un brasier.

Ciel en feu...

Je m'arrête une première fois à l'aire de la Grande Barre...

Ciel en feu...

Je repars... et un peu plus loin, nouvelle halte... pour en prendre plein les yeux, ce que la photographie ne traduira pas avec suffisamment de qualité.

M'enfin...

Ciel en feu...
Ciel en feu...
Ciel en feu...

Cela restera tout de même un magnifique souvenir!

Lire la suite

Et si je remontais sur mon VTT?

16 Octobre 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Scènes de la vie rurale, #VTT, #photos

Et si je remontais sur mon VTT?

Est-ce l'effet Covid lié à l'été peu clément que nous avons vécu?

Je ne saurais répondre. Mais il est vrai que j'ai "boudé" mon VTT à électrons durant un certain temps.

Sauf qu'en ce samedi d'octobre, le soleil a dû me persuader qu'il fallait réagir.

C'est pourquoi j'ai décidé de partir afin d'effectuer un parcours qui me plaît bien.

Ascension de la côte du Mont Rochard, longue descente vers Sainte Gemmes le Robert, où le radar me crédite de 39 km/h! Epoustouflant...

Puis j'accède à la voie verte qui me conduira vers Gué de Selle... 

Et si je remontais sur mon VTT?

Autour de ce plan d'eau habituellement  fréquenté, je  pensais rencontrer davantage de monde...

Qu'importe! Une pause boisson et je repars...  

Nouvel arrêt  face au manoir de la Grande Coudrière.

Et si je remontais sur mon VTT?

Arrivé à  Chellé... je pose pied à terre, afin de photographier les ruines, toujours aussi mystérieuses.

Et si je remontais sur mon VTT?
Et si je remontais sur mon VTT?

Remontée en selle ...

Avant de parvenir au Montaigu, je quitte le goudron pour prendre un chemin creux... envahi par les bogues de châtaignes.

Et si je remontais sur mon VTT?
Et si je remontais sur mon VTT?

Ascension assez longue qui va me conduire au sommet de la butte... Vive l'assistance électrique!

Et si je remontais sur mon VTT?

Au loin, j'aperçois le plan d'eau du Gué de Selle, petit point brillant au milieu de la verdure..

Et si je remontais sur mon VTT?

Dans la descente, quelques fougères jaunissantes m'incitent à réaliser un autre cliché... en contrejour.

Et si je remontais sur mon VTT?

Après avoir viré à gauche au carrefour, je m'engouffre dans le tunnel végétal.

Et si je remontais sur mon VTT?
Et si je remontais sur mon VTT?

Et il m'arrive parfois de rouler plusieurs dizaines de mètres sur un composé de feuilles, de châtaignes... et de branches mortes que je ne peux distinguer, cachées qu'elles sont sous  ce que les arbres on pu déposer au sol.  Si bien que j'ai parfois l'impression de rouler sur des billes.

Je traverse le carrefour des Pommiers... Le chemin est là encore envahi de châtaignes.

Jusqu'au moment où, m'apprêtant à doubler 3 personnes âgées, l'une d'elles m'apostrophe: "Bonjour monsieur, vous n'auriez pas un sac en plastique avec vous?

- Ben non, je suis désolé...  je pourrais éventuellement vous prêter mon casque pour y déposer votre abondante cueillette... mais je crains quand même d'en avoir besoin!"

Un peu plus loin, un couple;  le monsieur avec un  grand seau blanc au bout de chaque bras...

Drelin, drelin... Aucune réaction.  C'est lorsque je suis à quelque centimètres de lui qu'il s'exclame tout à coup:

"Heulâaa... J'avais rin entendu. J'tais en train de r'garder les gars là bas au fond... Y sont en train d'ensileu..."

(Dommage que je ne puisse vous transcrire le savoureux accent du patois mayennais!)

 

Traversée du chemin de la Basse Beucherie...  La Haute Beucherie, la Beslière.  Tout ce tronçon se fait en descente et à vitesse réduite afin de profiter au maximum...

Retour à Bais, où j'effectue mon traditionnel tour du plan d'eau.

Tout au fond se profile le clocher...

Tout au fond se profile le clocher...

Et au moment de déboucher au carrefour de la mairie... j'aperçois mon ami Michel... sur un vélo de course...  sans moteur.  Je n'ai aucune difficulté pour le rattraper.  Mais il m'avoue être "rincé"... Il vient d'effectuer 40 km... avec le vent de face dans la partie retour vers Bais.

Moi, avec mes  33 km au compteur...  J'ai sans doute fait appel très (trop?) souvent à l'assistance. Mais nous ne jouons pas dans la même cour.  Nous n'avons ni le même âge, ni le même passé sportif... complètement inexistant en ce qui me concerne.

Et si je remontais sur mon VTT?
Et si je remontais sur mon VTT?

Bref... j'ai pris énormément de plaisir au cours de cette sortie.

Et le compte-rendu que je vous propose devrait satisfaire toutes celles et tous ceux qui me demandaient de bien vouloir me remettre à écrire et proposer des photos.

Voilà, c'est fait!!

Et si je remontais sur mon VTT?
Lire la suite

Argiope frelon... suite

20 Septembre 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Scènes de la vie rurale, #Tranches de vie, #photos

Je vous ai déjà parlé de ces drôles d'araignées qui veulent se faire passer pour des guêpes ou des frelons.

L'une d'elles a élu domicile dans mon talus.  Je l'observe assez souvent... Et je trouve...

 

 

Argiope frelon...   suite
Mon argiope a prévu un petit en-cas pour les jours de disette.
Elle a enrubanné une de ses proies... nourriture assurée pour le lendemain...
Pas bête cette araignée!
Et prévoyante... contrairement à la cigale...
Argiope frelon...   suite
Et puis elle a pensé à pérenniser la race. J'ai en effet aperçu aux alentours de sa toile, une sorte de boule dont j'ai trouvé la signification sur le Net:
 
"La reproduction de l'argiope frelon est particulière puisque la femelle peut s'accoupler avec plusieurs mâles qui seront victimes d'un cannibalisme sexuel puisqu'ils y laisseront, de leur propre initiative, leurs parties sexuelles. A l'issue de l'accouplement, la femelle ne tarde pas à abriter sa ponte dans un gros cocon typique qui ressemble à une montgolfière à l'envers, légèrement au-dessus du sol. Les œufs éclosent très vite mais les jeunes larves vont passer l'hiver dans le cocon pour n'en sortir et ne se disperser qu'au printemps suivant."
Argiope frelon...   suite
Lire la suite

Souvenirs en rapport avec la ville de Mèze

14 Septembre 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Chroniques des années 50, #Tranches de vie, #photos

Mes parents sont nés à Mèze (34140) aux alentours des années 1920.
J'ai séjourné dans cette ville  au 7 rue du Collège, là où habitaient mon oncle Edmond Serveille,  le cordonnier,  et sa femme Clémence.
Si je rappelle ces faits, c'est pour vous dire que je connais assez bien Mèze depuis déjà un certain temps.
 
Ce qui m'amène aujourd'hui à rédiger un papier?
 
Le fait qu'une fois encore j'ai séjourné dans cette ville début septembre 2021 (Camping Beaurivage)
Et qu'en me promenant avec mon VTT électrique, j'ai emprunté un  chemin dont le nom m'interroge...  et m'amuse!
Le panneau affiche "Chemin du Ceinturon"
Je crois pourtant me souvenir qu'il s'agissait non pas d'un ceinturon, mais bien d'un centurion.
Mêmes lettres certes, mais disposées différemment.  Anagramme!
Pour ma part, je pencherais plutôt pour la référence aux Romains...  qui ont laissé quelques jolis vestiges dans les parages!
(Loupian, voie romaine qui passe au pied du mas de Vin Trou dont mon oncle cultivait la vigne).

 J'ai adressé un courriel à la Mairie, et en retour, j'ai reçu  une réponse du service patrimoine. Avec quelques détails que j'ai pu apprécier.  (Merci à Guy Bastide)

Et puis sur ma lancée, j'ai éprouvé le besoin de me remémorer  encore quelques autres  souvenirs.

Puisqu'on a évoqué la famille Serveille... je me souviens, tout gamin que j'étais, de la maison qu'habitaient les parents de mon oncle Edmond dans les faubourgs de Mèze... l'odeur particulière du "magasin" au fond duquel se trouvait l'âne.
Ce petit âne qui, attelé à une charrette, nous emmenait via la route de Villeveyrac vers le mas familial.
La vue sur le bassin de Thau... les amandiers, la vigne, les grenades, les petites asperges, les escargolades...
Au Mas, sur les hauteurs  face à l'étang de Thau.  Edmond et sa casquette.

Au Mas, sur les hauteurs face à l'étang de Thau. Edmond et sa casquette.

Puisqu'on a évoqué la famille Serveille... je me souviens, tout gamin que j'étais, de la maison qu'habitaient les parents de mon oncle Edmond dans les faubourgs de Mèze... l'odeur particulière du "magasin" au fond duquel se trouvait l'âne.
Ce petit âne qui, attelé à une charrette, nous emmenait via la route de Villeveyrac vers le mas familial.
La vue sur le bassin de Thau... les amandiers, la vigne, les grenades, les petites asperges, les escargolades...
Et aussi les pique-niques aux Salins le dimanche , où mon oncle poussait le salabre afin de recueillir quelques "fruits de mer" que nous dégustions crus, ou frits sur un  petit feu aménagé à même le sol...
(Edmond, agenouillé de dos sur le cliché intitulé "Aux Salins")
Aux Salins, agenouillé, Edmond prépare le feu

Aux Salins, agenouillé, Edmond prépare le feu

La montée et la descente de l'esplanade, au soir, à la fraîche.
Le dimanche matin où mon oncle achetait son journal, le traditionnel billet de la loterie nationale (ce qui lui permit un jour de dégoter un gros lot), esplanade  où, entre hommes, nous dégustions notre "apéro" à la terrasse du "Commerce". Pour moi, c'était une limonade ou une grenadine!

Sur l'esplanade, guidé par ma tante Clémence. En arrière-plan, les Halles. J'ai 5 ans.

Sur l'esplanade, guidé par ma tante Clémence. En arrière-plan, les Halles. J'ai 5 ans.

Et puis la nuit tombée, le spectacle du long cordon lumineux d'un train qui cheminait de l'autre côté de l'étang, sur le lido en face du port... et dont nous pouvions entendre le grondement sur les rails, lorsque le vent était "marin".

Le port des barques. Puis les parcs (huîtres et moules) Et sur l'horizon, le mont Saint-Clair de Sète
Le port des barques. Puis les parcs (huîtres et moules) Et sur l'horizon, le mont Saint-Clair de Sète
Le port des barques. Puis les parcs (huîtres et moules) Et sur l'horizon, le mont Saint-Clair de Sète

Le port des barques. Puis les parcs (huîtres et moules) Et sur l'horizon, le mont Saint-Clair de Sète

C'était l'époque où de  nombreux chats maigrichons  zonaient dans les rues étroites de la vieille ville...  se chamaillant pour une tête de poisson...
Je dégustais les délicieuses  odeurs qui embaumaient les rues avant les repas.
Contraste avec la tinette... moins agréable du point de vue olfactif!

J'adorais le port, avec ses "pointus" et les moteurs rétifs  qu'il fallait démarrer à la manivelle. 

Ou encore les magasins des pinardiers sur le quai, où stationnaient des wagons prêts à convoyer la production locale. Et cette agréable odeur de fleur de vin.

"Magasins" actuellement transformés en restaurants!

Ah... lorsque j'évoque Mèze, ce sont encore mille souvenirs toujours très présents dans ma mémoire!

Tels que les palabres en "patois" lorsque les "anciens" échangeaient à haute voix en occitan!  On pouvait même penser qu'ils s'engueulaient!

Et puis la langue espagnole, très présente...

Lorsque la télé est arrivée, je me suis amusé de voir certaines personnes s'asseoir dans la rue afin de bénéficier des programmes de la premier chaîne... au travers des fenêtres grillagées qui protégeaient des moustiques omniprésents!  Tout ça en quadriphonie, voire plus!

Et puis est arrivée la deuxième chaîne, bousculant les habitudes en raison d'une cacophonie indescriptible.

Chacun s'est alors isolé chez soi... et les rassemblements sur l'esplanade ont connu un immense déclin!

Mais il est resté le boeuf, le chevalet, les joutes languedociennes, le tambourin, la "plagette"😉...

 

Souvenirs en rapport avec la ville de Mèze

Puisque j'ai démarré mon "papier"  avec  l'étude(?) des noms de lieux mézois... moi qui habite en Mayenne, avec pour chef-lieu Laval, je suis curieux de savoir quelle est l'origine du chemin de Laval justement!  

Si vous avez des pistes!  Ou d'autres souvenirs à partager...

 

 

https://www.ville-meze.fr/histoire-de-meze/
 

J'ai reçu:

Chemin de Laval: Cadastré déjà en 1812, ce lieu- dit jadis en friche  est une dépression au milieu de la plaine  littorale traversée par un ruisseau où l’on faisait autrefois rouir le chanvre- Toponyme très répandu sous la forme LAVAL…L’écriture la plus judicieuse serait celle ou l’article VAL est  détachée du substantif. Le VAL correspond à la situation géographique….Aujourd’hui, lieu urbanisé.

Vous en souhaitant bonne réception

Guy BASTIDE

Lire la suite

Circuit géocaching de Pierre Fontaine

19 Août 2021 , Rédigé par Bernardino Publié dans #VTT, #geocaching, #photos

Lorsque ce matin, je sors mon smartphone du mode avion, des alertes défilent, signifiant que de nouvelles caches viennent d'être publiées...

Et je me dis qu'il serait normal d'aller faire un tour du côté de Sainte Gemmes le Robert pour au moins deux raisons.
1- C'est tout près de chez moi.
2- Le circuit a été concocté par mon neveu Christophe, lui qui m'a initié à ce jeu.
Je me dois donc de ...

Circuit géocaching de Pierre Fontaine
Circuit géocaching de Pierre Fontaine

Je monte dans ma bagnole, pour ensuite, chaussé de grosses godasses et bien couvert, entamer le périple en commençant par cette n°1... à pied.
Sympa...

Sauf que la pluie va s'inviter bêtement, et qu'elle me fera interrompre ma promenade avant d'avoir tout déniché...

Un peu dépité, j'arrêterai ma quête après avoir engrangé 8 caches tout de même.
Il faudra donc que j'y retourne.

 

Circuit géocaching de Pierre Fontaine
Circuit géocaching de Pierre Fontaine

Et, dans la mesure où le ciel a daigné s'éclaircir durant le repas, j'y suis retourné l'après-midi... Mais cette fois, j'avais pris la précaution de mettre mon VTT électrique sur le porte vélo,

C'est ainsi que j'ai repris le chemin à partir de la n°1.

En repassant là où j'avais déjà marché le matin. C'est nettement moins usant pour mes vieilles guibolles! D'autant plus que parfois ça monte dur!!! Heureusement, les descentes dans le vallon sont sympathiques, mais il faut presque aussitôt entamer une autre grimpette!

Circuit géocaching de Pierre Fontaine
Circuit géocaching de Pierre Fontaine

Le challenge de l'après-midi consistait donc à découvrir 6 caches, plus la bonus!

Je les ai toutes trouvées, avec plus ou moins de difficulté.
 

 

Circuit géocaching de Pierre Fontaine

Au final, j'ai réalisé toutes les caches en FTF...(premier à trouver... First To Find)

Un exploit pour un type comme moi qui ne court pourtant pas systématiquement après ce genre de challenge.

Circuit géocaching de Pierre Fontaine
Circuit géocaching de Pierre Fontaine

Pour conclure, je peux affirmer que le travail effectué est digne de GRV53. (c'est le pseudo de mon neveu Christophe)
Caches variées, parfois vicieuses.
Logbooks impeccables.
Du boulot de pro.
Merci à mon neveu de m'avoir initié à ce jeu, et gros MERCI
à lui pour la réalisation de ce circuit très vallonné que je vous encourage vivement à réaliser.
 

Circuit géocaching de Pierre Fontaine
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>