Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50
Articles récents

Des nouvelles de mon objet voyageur en Islande

2 Juin 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #geocaching

Un petit rappel pour celles ou ceux qui prendraient le train en marche.

Le géocaching permet de mettre en circulation ce qu'on appelle des objets voyageurs (Travel Bugs en anglais, soit TB)

C'est ainsi que le 12 mars 2016, j'ai déposé un TB dans une cache près de mon domicile en France...

Nommé par mes soins Wings of Peace... il a parcouru déjà plusieurs milliers de km... Et ce, grâce à des géocacheurs bienveillants qui le "promènent".

Ma chance a été de voir mon TB récupéré par des Néerlandais qui l'ont embarqué vers les Seychelles...

 

Seychelles Aller/Retour

Seychelles Aller/Retour

Puis il est passé entre les mains d'un Allemand  qui l'a ramené en Europe, lui faisant visiter l'Allemagne et le Danemark.

Au Danemark!

Au Danemark!

Après quoi, il a confié mon TB à une boîte située dans l'aéroport de Hambourg... où il a séjourné quelque temps.

Mais depuis peu, tout s'accélère.

Un géocacheur au pseudo de stsgeo lui a fait survoler l'Allemagne jusqu'à l'aéroport de Francfort... pour ensuite le faire bondir jusqu'en Islande!!!

Au pays des geysers...

Au pays des geysers...

 

Où il se trouve au moment où je rédige ces lignes!

https://www.geocaching.com/geocache/GC1AF5K_sugandisey-treasure?guid=26522aae-edcd-461a-9ccf-a7d75e54b016

24493.6km  au compteur depuis son départ!

Et le voyage n'est sans doute pas fini!

Affaire à suivre!

A travers ce lien:

https://www.geocaching.com/track/map_gm.aspx?ID=6489806

 

Lire la suite

Heu-reux!

1 Juin 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Tranches de vie

Acte 1.

Le Montaigu sans vent... La pétole en quelque sorte... Les 4 éoliennes d'Hambers sont à l'arrêt. Les autres moulinent timidement avec une imperceptible brise qui se cherche.
Au loin, un champ tranche sur les différents tons de vert ambiant... avec sa multitude de coquelicots qui pètent la santé. Ils ignorent sans doute le glyphosate, eux!
Le coucou égrène sa lancinante mélopée... Et moi j'ai quelques sous dans ma poche. C'est bon signe. 
 

A part ça, mon Easy Glider m'a gratifié d'un vol supérieur à 20 minutes... pour seulement 70 secondes de moteur. 


Dans la quiétude d'un paysage paisible.
Serait-il décent de se plaindre?

Heu-reux!
Heu-reux!

Acte 2

Je suis assis dans l'herbe et je profite.

Mon smartphone résonne.  Je m'en vais lire le SMS qui dit:

Bonne nouvelle!  Maxence est reçu à la paces.  (Première Année Commune Etudes Sanitaires)   Quand on connaît le taux d'échecs, il y a de quoi bondir de joie!

Je réponds immédiatement pour exprimer toute ma fierté de Papy!

 

Heu-reux!

Acte 3

Alors que je savoure mon plaisir, je sens passer comme une bouffée de chaleur. Hop! Je relance mon planeur... qui s'en va illico rejoindre deux buses que je n'avais pas vues, se mettant à piauler à intervalles réguliers. Et tout ce petit monde de grimper gentiment.

Mon regard se porte plus volontiers vers l'un des volatiles qui semble jouer à modifier la forme de sa voilure. Je suis tellement intéressé par le spectacle que, au risque de perdre de vue mon modèle,  je préfère poser afin de jouir pleinement de l'instant.

Et tout à coup, ce même oiseau replie ses ailes, se laisse tomber, les rouvre, rebondit, referme...

Réitérant l'opération plusieurs fois... jusqu'à ce qu'il plonge carrément très bas, pour déployer la voilure et "rebondir" et à l'issue de sa "ressource,  se poser à la cime d'un arbre.

Je n'avais que mes yeux pour "filmer". J'ai cependant sorti mon smartphone... zoom numérique à 4 maxi...   L'acrobate est certes peu visible sur le cliché, mais il méritait bien que je ramène un petit souvenir de lui!

 

Heu-reux!
Heu-reux!

Epilogue?

Ne l'ai-je pas déjà écrit à la fin de l'acte 1... alors que j'ignorais tout de ce qui m'attendait!!!

Lire la suite

Perles d'eau

30 Mai 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie

Juste pour le plaisir, pour mon plaisir...

Cette nuit, il a plu...

Beaucoup.

Au matin, je descends récupérer mon journal dans la boîte aux lettres... et une perle me saute aux yeux... là, sur une petite feuille posée négligemment par terre...

Plus grosse que les autres... telle une loupe qui déformerait la vision des choses.

Il n'en fallait pas davantage pour que je sorte mon "arme" favorite... dont la puissance se mesure en millions de ... pixels!

 

 

Perles d'eau
Perles d'eau
Perles d'eau
Perles d'eau

Un regard ne coûte rien. Tout simple, voire naïf...

Ne serait-ce pas là comme une certaine forme de "richesse"?

Have fun!

Lire la suite

Mon nouveau VTT

27 Mai 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #photos, #Billet d'humeur, #VTT

Ah... fichue société de consommation!

Après 4 ans de bons et loyaux services, mon VTT électrique est soudainement tombé en panne... Et LE spécialiste de l'électrique chez qui je l'avais acheté m'a déclaré être incapable de trouver la solution, sauf à le renvoyer chez le fabricant en Espagne.

Passons sur les différentes étapes qui m'ont amené à racheter un bidule neuf.

Ce matin, c'était sa quatrième sortie. Grâce à ma petite imprimante 3D, je lui ai confectionné différents accessoires, tels que porte bidon, supports d'éclairage avant et arrière, boucle pour sacoche de selle...

Et je suis parti en direction de Jublains, afin de rendre visite à mon vieux copain le soldat romain.

Mon nouveau VTT

Dont la tête était "embrumée" par de grandes toiles d'araignées

.

En sortant de Jublains, je tombe sur une grande affiche qui annonçait une exposition intitulée "Une vie de vents". Le vent, vous le savez, ça m'interpelle!!!

Mon nouveau VTT

Je cale mon VTT à l'entrée de la salle, près du dieu barbu..

 

Et je prends tout mon temps pour effectuer la visite.

Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT

Après quoi je repars en direction de mon domicile... sous un ciel menaçant...

 

Que dire de mon nouveau "destrier" auquel je vais devoir m'habituer? 

Le moteur ne se trouve plus sur la roue arrière, mais au niveau du pédalier... ce qui devrait constituer un réel avantage lors d'une crevaison. Je me souviens des galères lorsqu'il m'avait fallu "désosser" le bazar avec ses presque 7 kg!!!

Le pédalier ne  possède plus qu'un plateau... Le pouce gauche n'ayant donc plus qu'à gérer le boitier de commande.

L'assistance est plafonnée à "high", ce qui signifie que j'ai perdu l'option "boost".

En revanche l'aide est nettement plus progressive qu'avec mon ancien VTT; ajoutons que dans la mesure où la batterie est montée de 9 à 12 A et que le moteur Yamaha passe pour  moins gourmand, l'autonomie me semble avoir subi un gros coup de pouce.

Il va pourtant falloir que je trouve une béquille pour ce vélo... parce que si je m'arrête pour prendre un cliché et que je n'ai pas un poteau à ma disposition, l'opération devient critique. Or, cette béquille n'est pas "standard"...  et "LE spécialiste de l'électrique chez qui je l'ai acheté" n'en avait pas en stock...  Flux tendu... et merde!

Reste que, tout à mon plaisir de pédaler avec aisance, je me suis tout de même arrêté à plusieurs reprises...

  • Pour prendre quelques clichés...  (Que deviendrais-je sans appareil photo?)
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
Mon nouveau VTT
  • Pour "humer" la douce senteur des acacias dont les pétales jonchaient le sol après le gros orage de la veille...
Les acacias près de la Saulaie
Les acacias près de la Saulaie
Les acacias près de la Saulaie

Les acacias près de la Saulaie

  • Et presque m'étourdir du fort bruissement des abeilles dans ce même bosquet aux fleurs blanches.  Ah, le miel d'acacia!

Puis je suis revenu à Hambers... où j'ai pu refaire le plein de mon bidon et papoter avec quelques pêcheurs de connaissance

Plan d'eau d'Hambers

Plan d'eau d'Hambers

Reprise de la sortie avec la montée vers le Montaigu...   et de curieux effets graphiques suite à de récents  semis...

Mon nouveau VTT

Ascension vers la chapelle... pour apercevoir au loin un champ peuplé d'innombrables coquelicots.

Agriculture bio?

Agriculture bio?

Quand arrive un jeune Vététiste... ancien élève, que je reconnais aisément...et avec lequel nous échangeons longuement.

Encore deux ou trois clichés...

Près de la chapelle du Montaigu

Près de la chapelle du Montaigu

Et puis c'est la descente vers Bais.

Ma femme a suivi tout mon parcours en direct sur l'écran du PC grâce au logiciel Endomondo...

 

Endomondo... Copie d'écran...

Endomondo... Copie d'écran...

J'ai réalisé une sortie d'environ 29 km...

Et mon ordinateur de bord me disait posséder encore 70% de charge au niveau de la batterie. Serait-il exagérément optimiste?

Bernardino le bienheureux!

Bernardino le bienheureux!

 

Mais, aussi curieux que cela puisse paraître, en ce dimanche de fête des mères,  je n'ai même pas pensé à effeuiller la marguerite!

Lire la suite

Chirurgie réparatrice sur un grand paon de nuit

23 Mai 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Photo et poésie, #Billet d'humeur, #Scènes de la vie rurale, #Bidouilles en tout genre

Mardi matin

Je vois arriver mon voisin avec une caissette sous le bras. Tiens, aurait-il trouvé un trésor? Presque. Parce que, après avoir délicatement soulevé le couvercle,  je découvre un énorme papillon... avec l'aile droite cassée, et repliée vers l'intérieur!

 

 

Envergure 14 cm

Envergure 14 cm

Chirurgie réparatrice sur un grand paon de nuit

Il m'explique qu'il travaillait à débroussailler  la haie près de son plan d'eau, qu'Il a d'abord pris ça pour une drôle de feuille, avant de s'apercevoir qu'il s'agissait en fait d'un grand papillon.

Se procurant alors une caissette... il y dépose sa trouvaille, finit son travail, en se disant  que son voisin "aéromodéliste et bricolo sur les bords devrait avoir une solution".

Parce que si on relâche la petite bête en l'état, elle est forcément condamnée.

Ni une ni deux. Aidé de mon complice, je tente un collage à la cyanolit.

Il me faut dès à présent expliquer que ce type de colle a été développé par les Américains  lors de la guerre du Vietnam pour suturer certaines plaies... et que les chirurgiens en font actuellement grand usage.  Faites une recherche sur le Net, et vous m'en direz des nouvelles!

 

Nous avons donc recollé... avec un petit coup d'accélérateur en bombe, qui a sans doute eu pour effet d'estourbir le grand paon.

Et puis nous avons remis le papillon dans sa caisse... en salle de réveil.

Mercredi matin.

Je file chez Michel afin de prendre des nouvelles de notre patient.

Il gesticule dans sa boîte.

"On essaie de lui faire prendre son envol?"

 

Chirurgie réparatrice sur un grand paon de nuit
Chirurgie réparatrice sur un grand paon de nuit

Une fois... deux fois...

Le grand paon de nuit touche lourdement le sol au bout de quelques mètres.

Devant absolument s'en aller, mon comparse me confie la bestiole, en me souhaitant bonne chance.

Je pose mon protégé dans l'herbe. Il tremble de tous ses membres.

Je reviens une dizaine de minutes plus tard: il semble calmé.

A nouveau je le dépose au creux de ma main, que j'agite verticalement. Partira? Partira pas?

 

Chirurgie réparatrice sur un grand paon de nuit
Chirurgie réparatrice sur un grand paon de nuit

Deux ou trois autres tentatives... mais le vol est chaotique. ll faut que mon "oiseau" s'habitue à sa prothèse...et  le peu de colle ajoutée le déséquilibre sans doute. Sans oublier que,  suite à notre collage,  l'incidence de l'aile droite n'est peut-être pas symétrique à la gauche.

Il lui faut réapprendre à voler.

Tant pis. Je le dépose  sur mes thuyas...

Grand paon de nuit. Plus grand papillon d'Europe. Envergure de 10 à 20 cm.
Grand paon de nuit. Plus grand papillon d'Europe. Envergure de 10 à 20 cm.

Grand paon de nuit. Plus grand papillon d'Europe. Envergure de 10 à 20 cm.

Quand je retourne le voir quelques minutes plus tard, je constate qu'il n'a pas bougé.

Une nouvelle fois, je le place  au creux de ma main... que j'agite.

Et tout à coup, le voilà  qui bat des ailes, hésite, puis s'envole.  Pour disparaître au pignon de ma maison!

Youpi!  Opération de chirurgie réparatrice réussie!

Reste à savoir maintenant ce que deviendra "notre" papillon...

Peut-être que, si nous l'avons sauvé, il reviendra un jour nous rendre visite avec ses enfants? Qui sait?

 

Lire la suite

Bambou à vent

19 Mai 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Photo et poésie

Traversant l'autre jour un petit bois peuplé d'une multitude de rhododendrons en fleurs, je "tombe" sur une cépée de bambou. Nettement moins colorée.

Mais, observant l'une de se branches, je me dis qu'il devrait être possible de l'agrémenter.

J'ai donc effectué  ma "cueillette" . Et de retour chez moi, j'ai mis en route ma petite imprimante 3D.

Quelques morceaux de corde à piano en 8/10 de mm plus tard.

Et voilà le résultat!

Bambou à vent

J'entends déjà certains d'entre vous qui se disent:

"Mais ça sert à quoi?"

 A rien, strictement à RIEN!

C'est même pas pour faire avancer le schmilblick!

C'est vous dire l'inutilité du bidule...  

Bon vent à vous!

 

Lire la suite

Limitation de vitesse

16 Mai 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Humour et modélisme, #Bidouilles en tout genre

Mon robot tondeur est déjà prêt pour la limitation de vitesse.

Il sera même contraint de ne pas dépasser le 70.

 

Limitation de vitesse

Mieux vaut en rire!

Lire la suite

C'est l'horoscope qui le dit...

13 Mai 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Bidouilles en tout genre

Samedi matin,je reçois un appel téléphonique d'une copine:

"Bernard, SOS, j'ai plus de wifi dans la maison et surtout dans le gîte... C'est très embêtant pour mes clients.

- Ouais, mais je pars à la noce... Désolé... je verrai ça plus tard..."

 

Plus tard, c'était ce matin.

Je me suis donc rendu sur place, pour  diagnostiquer assez rapidement une panne   de l'extender Orange.

Le boîtier "maître" ne daignant pas s'allumer électriquement.

Il m'était donc impossible d'apporter une solution.

 

Et au moment de quitter les lieux, on me tend un sac en papier marron...

"...pour ton intervention, surtout un dimanche!

- Mais je n'ai rien réparé!

- T'occupe!"

 

Ben, je dis merci, mais au tâter, je sens comme un truc de section triangulaire, solide... mais que je soupçonne de  contenir du... liquide.

Je crois avoir deviné...

Arrivé dans la voiture, je jette un oeil.

Et il s'agit bien d'une bouteille de whisky Grant's.

Ouah!

 

Mais revenons un peu en arrière.

Etant  allé auparavant à la supérette locale, j'avais récupéré l'hebdomadaire "Contact". Avec les jeux en avant-dernière page.

Fin de matinée, je commence à remplir les cases du "mots fléchés".

Sur la page d'en face, se trouve l'horoscope pour la semaine à venir, en direction duquel je jette furtivement un oeil.

Et moi qui suis né sous le signe du Scorpion, que vois-je?

Non?

Mais si!

 

 

 

C'est l'horoscope qui le dit...

Comme quoi, hein? 

Mon horoscope avait raison.

 

"Grâce à des proches... 

Moi qui n'accorde habituellement aucun crédit à ce genre de "prédictions", je commence à me demander si je ne vais pas devoir virer ma cuti!...   

Lire la suite

Geocaching au Mans

10 Mai 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #geocaching

Mercredi 9 mai...  Dans la mesure où mon VTT électrique est tombé en panne, je tente de téléphoner chez e-cycles afin de savoir si leur magasin est ouvert.

Je récupère à chaque fois  le même message m'indiquant que mon correspondant n'est pas joignable. Je change alors de stratégie, et j'appelle un confrère à Vitrolles! Qui me répond que, normalement, la boutique devrait être ouverte. "Ré-essayez!" me dit-il.

Nouvelles tentatives... toutes aussi stériles.

Changeons encore de méthode. J'ouvre Google Earth, et à l'aide de google street, je fais un 360° afin de voir...  Et je découvre plusieurs autres boutiques.

Je jette mon dévolu sur Desjouis/ Déméco.

"Allo?  Bonjour...

- Oui, bonjour.

- J'aurais un petit service à vous demander... Vous habitez bien juste devant e-cycles?"

Et la dame part d'un grand éclat de rire... Pour me signifier qu'elle travaille à cette adresse, mais qu'elle n'y réside pas.

Bref, elle me dit devoir chausser ses lunettes et elle me répond:

"Il y a des vélos dehors, donc ce doit être ouvert!

- Merci madame! Bonne journée à vous!".

 

e-cycles en face Déméco

e-cycles en face Déméco

Début d'après-midi, mon VTT sur le porte-vélo, je file au Mans... où j'ai un mal fou à trouver une place. Je pousse enfin mon engin vers le magasin... Auscultation, et tombe la réponse: "Ben, faut nous le laisser... ça semble un peu complexe comme panne!"

Mais, juste avant de revenir à mon véhicule, je pousse la porte de chez Déméco... et avec un air quelque peu espiègle, je demande:

"Vous habitez bien là? Souvenez-vous, ce matin?

- Ah c'est donc vous!

- Oui, et je tenais à vous remercier de vive voix..."

Agréablement surprise, la dame me dit son plaisir de voir des gens qui savent renvoyer l'ascenseur.

Puis je remonte dans mon "carrosse", et j'allume le smartphone, cgéo... pour m'apercevoir qu'une cache se trouve dans le panneau signalant la place réservée aux handicapés. A moins de 10 mètres!

Il n'en fallait pas davantage pour déclencher un géocachinguite aiguë.

Mais après avoir logué cette cache,  je m'en vais stationner   rue du Pré, dans une zone au parking gratuit,  juste à côté d'une cache nommée  "Les Piliers corniers, l'épicerie du Pré".  Café, cantine!

 

Le pilier cornier

Le pilier cornier

Et ma déambulation dans les rues du vieux Mans va vraiment commencer.

Ce qui me permettra de découvrir un certain nombre d'endroits pittoresques, insolites, tels l'enceinte ou la Pierre saint Julien.

 

Geocaching au Mans

Ou bien des façades fort travaillées...

Geocaching au Mans

Je ne vous détaillerai pas mes tribulations du jour, mais de retour chez moi, je vais découvrir que j'ai atteint 601 caches... et ma montre  podomètre me créditera de ...

Je me demande quand même si elle n'est pas un peu (beaucoup?) optimiste!!!

M'enfin! J'ai marché, ça c'est sûr...

Petit rond vert: cache à découvrir; jaune: cache découverte. Le bonhomme bleu: échec à la fonderie Chappée....

Petit rond vert: cache à découvrir; jaune: cache découverte. Le bonhomme bleu: échec à la fonderie Chappée....

Il me reste bien évidemment un grand nombre de caches à découvrir dans cette ville dont le patrimoine a été occulté par la célébrissime course d'endurance des 24 Heures, ainsi que par... les rillettes.

Le Mans mérite vraiment le détour!

Lire la suite

Electro Trainer au Montaigu

8 Mai 2018 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #photos, #Modélisme

Comment faire face, quand on est de dos?

Comment faire face, quand on est de dos?

Ce mardi 8 mai... Grand soleil et pas un poil de vent. Devant la maison, mes petits moulins sont à l'arrêt... même les plus vaillants pour lesquels une minuscule brise suffit habituellement.

Et la tempête de ciel bleu laisse  déjà le soleil taper comme un malade...

Ce serait un temps idéal pour enfourcher mon VTT électrique et se glisser au frais dans les chemins creux.  Mais.. ce dernier est tombé en panne il y a deux jours.

Alors? Ben on va faire voler un modèle.

Mon Electro Trainer n'a pas pris l'air depuis un bon moment, supplanté qu'il est par mes moto-planeurs que j'aime glisser dans les ascendances. Il bénéficiera de la sortie du jour.

 

Direction mon terrain de vol privilégié. Même pas besoin de montage-démontage, puisque cet avion entre entier dans mon Scénic.

Visite pré-vol... et la piste étant "claire", on y va pour le décollage.

Passage du modèle entre le pilote et le smartphone posé sur un pied
Passage du modèle entre le pilote et le smartphone posé sur un pied

Passage du modèle entre le pilote et le smartphone posé sur un pied

L'air est d'un calme, d'une pureté... au point qu'on peut laisser le modèle avancer à sa guise, comme s'il se trouvait en pilotage automatique.

On monte, on monte, puis je coupe le moteur. A plusieurs reprises, le plané durera plus d'une minute avant que je ne sois contraint de remettre les gaz... M'enfin, pas les gaz, les électrons, puisqu'il s'agit d'un moteur électrique.

Quelques acrobaties afin de dérider les pouces.

Touch and go...pour s'entraîner à cadrer correctement la piste...

 

On touche les roues, on laisse rouler, et on remet les gaz.
On touche les roues, on laisse rouler, et on remet les gaz.

On touche les roues, on laisse rouler, et on remet les gaz.

Et comme le soleil commence vraiment à cogner... je pose, pour me "déhousser" de ma polaire noire!

"Mais, me direz-vous, dans la mesure où vous étiez seul, comment avez-vous réalisé vos clichés?"

Fastoche.

Le smartphone posé sur un pied... puis,  quand je pense que c'est correct, je lui dis "Prendre une vidéo..." et il filme.

De retour à la maison, je visionne et, à   l'aide de VLC média player,  j'extrais quelques captures  d'écran.

L'enfance de l'art!

 

Electro Trainer au Montaigu
Lire la suite