Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50
Articles récents

Il semble que la misère serait moins pénible au soleil

16 Février 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles...

J'étais sorti afin de pratiquer joyeusement(?) une activité nommée géocaching, une sorte de jeu de piste/ chasse au trésor.
Direction Le Mans en compagnie de mon habituel coéquipier... Stationnement sur le parking au pied de la cathédrale saint Julien.
Et l'aventure(?) commence.

Nous sommes une première fois abordés par une femme quelque peu difforme en raison d'une importante surcharge pondérale, qui quémande "une petite pièce pour manger."
Nous la croiserons à plusieurs reprises, où elle réitérera sa demande. Pas très physionomiste, la dame. Mais  on ne peut donner à chaque fois.

Notre "jeu" nous conduira ensuite  dans les rues du vieux Mans, puis du côté de l'avenue Charles de Gaulle.  Et ses arcades où il est possible de s'abriter des intempéries...

Cependant, cela faisait un bon moment que je n'avais pas mis les pieds dans la capitale sarthoise. 
Et j'ai été frappé par le nombre de sans abris; certains assis à même  le trottoir, la main tendue;  d'autres carrément sur une paillasse coincée dans l'encadrement d'une porte apparemment condamnée.
Près d'un grand magasin situé dans une rue piétonne, un autre faisait hurler son smartphone afin de chanter sur la musique qu'il émettait. Triste karaoké!
Alors que nous retournions à la voiture, nous passons devant un jeune homme, à moitié allongé sur une paillasse, son chien accroché par la laisse au banc voisin...

Et d'autres encore...

 

Il semble que la misère serait moins pénible au soleil

Mal aise...
Sentiment peu définissable...
Comment ces pauvres gens peuvent-ils survivre?
Comment ces pauvres gens peuvent-ils  accéder à un minimum d'hygiène?
Comment...
De nombreuses questions pour lesquelles j'ai du mal à apporter la moindre réponse.

Je n'avais jamais vu dans cette ville autant de déshérités...
Je ne peux alors m'empêcher de  me souvenir...

"Je ne veux plus, d'ici la fin de l'année...  C'est une question de dignité, c'est une question d'humanité..."  Emmanuel Macron   décembre 2017...

Oui...  Je suis vraiment pris d'un très gros doute!
Qui a dit: "Les promesses électorales sont faites pour celles et ceux qui veulent y croire"? 

Je dois avouer  que je suis rentré chez moi un peu bouleversé...
Pensant que la ville semblerait être une sorte de refuge pour les pauvres gens...  sorte d'aimant qui  attire toutes celles et tous ceux qui sont en errance...

Et en boucle me revenaient les paroles d'une chanson interprétée par Charles Aznavour:
"Il semble que la misère serait  moins pénible au soleil."

Il semble que la misère serait moins pénible au soleil
Lire la suite

Questions de fréquences... du 27MHz au 2.4 en passant par le 41...

4 Février 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Modélisme

Je vous parle d'un temps...😉


Les  clichés  ci-dessous résument quelques décennies de radio-commande.
En haut à droite, un émetteur Combi 80, équipé 7 voies.  Date d'achat?
Bien avant la 4000  située à sa gauche, acquise en 1997, pour une grosse liasse de billets!
 

Questions de fréquences... du 27MHz au 2.4 en passant par le 41...

Entre temps, j'avais eu le bonheur de  posséder un émetteur Profi 3010, programmable pour différents modèles conservés en mémoire, avec inversion et mixage des servos! Une véritable révolution.

Questions de fréquences... du 27MHz au 2.4 en passant par le 41...

Allez savoir pourquoi, j'ai eu envie d'exhumer ces antiquités!

Vous aurez donc  pu voir  que je possède  un important stock de récepteurs en 41.00MHz, antenne verte.
Vous remarquerez également un ensemble module émission/réception en 72 MHz, reconnaissable entre autres grâce à l'antenne rouge.  Et son récepteur léger... 64 grammes!

Questions de fréquences... du 27MHz au 2.4 en passant par le 41...

La législation nous avait quasiment contraints de migrer du 27 MHz vers le 41  (ou le 72)  ce qui à l'époque nous avait coûté une blinde... (Bande des 27 occupée par les cibistes avec risques importants de brouillages)
Que dire alors  du bond effectué lorsque nous avons sauté le pas vers le 2.4GHz!!!  Autre importante  révolution, puisque nous étions libérés des brouillages  radio  ayant causé tant de dégâts! Adieu les pinces à linge et le tableau de fréquence!!! (Ustensiles si chers au sympathique père Zézette sur le site du Ménez-Hom!)

La fameuse pince à linge
La fameuse pince à linge

La fameuse pince à linge

Pour en revenir à mes émetteurs...

A signaler que  j'ai bricolé  le 4000  pour qu'il soit  dual-fréquence: en interne, il contient un module en 41 de marque Multiplex, et un autre en 2.4  produit par Assan.  On passe de l'un à l'autre via un inter à verrouillage situé juste au-dessus du manche gauche.
Emetteur alimenté par un accu Lipo  1S2P  en lieu et place des Nicad  7.2V d'origine. (Faut bien suivre le progrès, non?)
Mais cela fait  un certain temps que j'ai troqué ces émetteurs contre du chinois, à savoir Taranis ou RadioMaster TX16😊  Encore plus performants.

Questions de fréquences... du 27MHz au 2.4 en passant par le 41...
Questions de fréquences... du 27MHz au 2.4 en passant par le 41...

La suite?

Ben.... J'espère que je ne serai pas contraint de procéder à une autre migration!  Pas vraiment envie. Je n'ai plus l'âge de me faire bousculer...

Il faut bien avouer que c'est à chaque fois une une opération coûteuse en terme de finances, mais également en énergie lorsqu'il faut ré-apprendre et se conformer à la logique des outils utilisés.

Rançon du progrès?

Questions de fréquences... du 27MHz au 2.4 en passant par le 41...

Quoi qu'il en soit, je souhaite bons vols à toutes et à tous!  (Avec balise interne?😁)

Questions de fréquences... du 27MHz au 2.4 en passant par le 41...
Lire la suite

Zliny... suite, et sans doute pas fin!

21 Janvier 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Modélisme, #Tranches de vie

Hier, il faisait un froid à ne pas mettre un pantouflard dehors.

Mais Stéphane avait informé les membres de notre tribu qu'il proposait aux courageux un antigel de sa composition.

Téméraires dont j'ai volontiers fait partie...

Zliny... suite, et sans doute pas fin!

Avait également accepté l'invitation notre camarade Gilles, qui attendait un pilote d'essai pour remettre en vol un "vieux" modèle que je lui avais refilé.  Sur la dérive, on peut d'ailleurs lire: 1971-1991.  (Gilles quelques photos?)

Si je traduis, cela veut dire que j'ai construit ce Baron en 1991 afin de fêter les 20 ans de sa parution (Merci à son créateur Chistian Chauzit que je salue au passage!)

Baron qui avait commencé sa carrière avec un moteur 4 temps, et qui la poursuit avec un Brushless au néodyme première génération.

On m'a dès lors suggéré d'effectuer ce nouveau premier vol, ce que j'ai accepté avec grande joie... (Tant que mes pouces ne tremblent pas trop...)

Zliny... suite, et sans doute pas fin!
Zliny... suite, et sans doute pas fin!

Mais la petite surprise du jour venait du fait que Stéphane avait apporté un exemplaire de sa dernière acquisition...  A savoir un kit de Zliny!  Qui trônait à côté du modèle  de pré-série que lui avait confié Air Loisirs.

Et moi, forcément, très heureux!

1985... A, B, C donc 3ème mois, à savoir mars  1985

1985... A, B, C donc 3ème mois, à savoir mars 1985

Pensez que ce Zliny est né en 1985... Qu'il avait déjà été envisagé d'en produire un kit chez Lebaillif notre artisan sarthois, mais que pour  différentes raisons le projet n'était pas arrivé à son termel 

Je passe sur l'affection  que semble toujours  porter Stéphane à propos de  ce modèle dont il dit le plus grand bien;  il vaudrait mieux le lui demander directement.

Toujours est-il qu'après une version en 2 mètres, puis une autre en 2.50 mètres...  Nous voici face à  une copie de la version 1.0, maintenant disponible chez  divers détaillants, par exemple:

https://www.pb-modelisme.com/Avion/detail_avion.php?prod=1016

https://www.weymuller.fr/article/zliny_144m.html

 

 

 

Le mot de la fin, je le laisserai  au fan de ce modèle qui, après m'avoir adressé les clichés réalisés hier sur notre modélodrome de Doucé, écrivait;

N’empêche, il y a un "gap" de 39 ans entre les photos d'hier et le début de l'intention de sortir le kit. Faut être persévérant 🙂

39 ans plus tard

39 ans plus tard

Toujours est-il que lorsque j'ai commencé à crayonner l'esquisse de ce Zliny, j'étais loin de penser que presque 40 ans plus tard on en parlerait encore.

 

Bons vols!

Zliny... suite, et sans doute pas fin!
Avec les amicales salutations de mon copain Lagapette.
Avec les amicales salutations de mon copain Lagapette.

Avec les amicales salutations de mon copain Lagapette.

Lire la suite

Allez savoir...

19 Janvier 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Poésie, #Chroniques d'un instituteur original

Allez savoir...

Savoir?

Qui peut prétendre tout savoir?

Mais pour ma part, j'essaie.

Parce que j'ai toujours eu un penchant pour les mots, et en particulier pour certains verbes de la conjugaison française.

Oh, rassurez-vous, sachez que je ne les connais pas tous! Même si je les mets en sachets-cadeaux!

Mais je sais que j'en maîtrise toutefois quelques-uns... avec une mention spéciale pour le gai SAVOIR!

Il faut bien avouer que celui-là est fort gratiné... avec un radical qui se barre très rapidement en sucette...

Pensez qu'au passé simple, "je sus, nous sûmes, vous sûtes"... et moi je sue à essayer de le conjuguer à d'autres temps d'autres modes.

Il faudrait pourtant bien que je le sache, n'est-ce pas?

Mais ça, c'est actuellement, au présent... du subjonctif!

Ce subjonctif qui est le mode du virtuel. Dont wikipédia se charge de dire: "Il permet d'exprimer une hypothèse, un fait incertain, un souhait, une action envisagée, une envie, une émotion ou toute forme d'incertitude. Ex : J'aimerais que tu le saches (souhait). ou que vous le sachiez"...

Imaginez donc ... il aurait fallu que je le susse! Voire que vous le sussiez!

Comme évoqué ci-dessus, ma logique se barre alors en sucette... parce que, lorsque ma mère m'allaitait, je ne sus peut-être pas à quel saint me vouer... ou que je ne sus quel sein sucer!

Ainsi abreuvé de mots bizarres, voire allaité par des alitérations gourmandes, je me prends parfois à me poser la question de savoir si tout cela est bien raisonnable.

Mais comme le mode subjonctif est celui qui s'utilise avec des verbes exprimant l'envie, le souhait, le doute, les émotions et l'incertitude.

Alors, permettez que je m'autorise à envier, souhaiter, douter, émotionner et même "incertituditer"!

 

(là, on est parti dans les néologismes pour lesquels j'éprouve également une forte affection!)

 

NB: si j'ai bien compté, mon texte comporte 13 fois le verbe savoir sous différentes formes. Ce que j'ai souligné... Il aurait bien fallu qu'un jour ou l'autre vous l'eussiez su.)   

Et avec ce dernier exemplaire, cela fait quatorze!

 

 

 

Lire la suite

Complètement givré.

14 Janvier 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #photos

Ce dimanche matin d'hiver, pas de vent.

Mais du givre à certains endroits.

Il n'en faut pas davantage pour que je mette un petit planeur dans la voiture,  direction le Montaigu. 

Et là, bizarrement,  le côté Nord est "propre"!  Sans givre!!!

Dix minutes de vol plus tard, je monte vers le parking...

Complètement givré.
Complètement givré.
Complètement givré.
Complètement givré.

Quelques coups de trompettes viennent parfois rompre le silence...  chasse en cours.

Je redescends vers Bais, et du haut de la Beslière...

Complètement givré.
Complètement givré.
Complètement givré.

Je décide ensuite d'aller voir du côté de Vaugroux... chemin des Ruisseaux.

Complètement givré.
Complètement givré.
Complètement givré.
Complètement givré.

Avec un brin de soleil, c'eût été mieux... Non?

Mais le spectacle est malgré tout fort plaisant!

Complètement givré.
Lire la suite

Je ne vieillis pas...

13 Janvier 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Chroniques d'un instituteur original

L'anecdote ci-dessous figure sur ma page Facebook...
Et hier, j'ai rencontré François,  un ancien élève, qui m'a dit que c'était dommage de ne pas la mettre à disposition sur le blog...
Car, disait-il, "tout l'esprit de notre Bernardino y est résumé"
Voici donc:
 
En ce lundi matin (c'était le jour de la sépulture de Jocelyne Mareau) balayé par une bise de Nord-Est glaciale, je me retrouve à la sortie de l'église de Bais  pour une mission peu agréable s'il en est.
 
Mais l'autre aspect des choses, c'est que je suis obligé(?)   de croiser tout un tas de connaissances, dont une bonne quantité d'ancien(ne)s élèves.
Qui ramènent tous des souvenirs récoltés lors de leur passage dans ma classe.
 
Quand l'un  d'entre eux finit par dire:
"Ben ça ne nous rajeunit pas, tout ça!  Hein, on vieillit..."
 
Et moi de reprendre la balle au bond (avec un air faussement courroucé!):
"Dis-donc! Toi, Pascal, tu vieillis peut-être, mais moi, j'avance en âge!   Nuance!"
Les sourires illuminent le visage de mes protagonistes, dont l'un est l'auteur de la remarque suivante:
"Ben, il est pas encore né celui qui aura le dernier mot avec vous!
Vous me direz que c'est pas nouveau; on avait déjà eu l'occasion de s'en rendre compte!"
Voilà les rapports que je continue d'entretenir avec mes "petits"  élèves.
 
 
Je ne vieillis pas...
Lire la suite

Quand je ré-enfourche mon VTTe

11 Janvier 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Scènes de la vie rurale, #VTT, #photos

Ne sommes-nous pas début 2024? Mais comme la météo ne m'a pas semblé clémente, j'ai attendu des conditions plus propices pour ré-enfourcher mon fier coursier.

A propos de ré-enfourcher...  Je m'amuse de voir fleurir ce préfixe re ou ré...  Tout autant que Damon Mayaffre  cité dans le quotidien  Ouest-France.

 

Quand je ré-enfourche mon VTTe

Je suis donc parti en direction de l'ouest...  et avant le Bois du Tay je tourne à gauche vers Hambers. Vent dans le dos , ça va bien!

Le coquet plan d'eau est fortement agité mais, malgré les températures négatives de ces derniers jours,  pas gelé...

Un peu plus loin, j'avise une voiture qui s'arrête devant les conteneurs; un homme en sort avec un sac poubelle... et remonte presque aussitôt  dans son véhicule sans avoir pu se débarrasser de ses déchets. Ben ça y est, il faut nécessairement utiliser son badge.   Ce que ne possédait apparemment pas cet  homme.

Et si je filais vers le Montaigu?   Tant qu'on se trouve dans un chemin creux, on est  à l'abri.

 

 

 

Quand je ré-enfourche mon VTTe
Quand je ré-enfourche mon VTTe

Mais arrivé au sommet, je n'ai d'autre solution  que de me planquer du côté de la porte latérale côté Sud pour espérer me protéger de la bise.

Quand je ré-enfourche mon VTTe

Re-descente... virage à gauche direction le Carrefour des Pommiers.

Quand je ré-enfourche mon VTTe
Quand je ré-enfourche mon VTTe

Parfois, les pneus  "croustillent"  sur un sol gelé et dur.

A d'autres endroits, je me retrouve devant de profondes ornières très molles, m'obligeant à mettre pied à terre.

Et puis... sur ma droite, je constate avec regret l'abattage  de très nombreux arbres, ce qui fait perdre à ce joli chemin son appellation  "chemin creux"...

Quand je ré-enfourche mon VTTe

Un peu plus loin, arrêt pour se désaltérer, devant une touffe de houx aux boules bien rouges.

Quand je ré-enfourche mon VTTe

Je poursuis ma route jusqu'à un  carrefour... dont une pancarte rappelle le proche atelier de Nicolas Mareau et de sa compagne.

https://vu.fr/IjRvO

https://www.viviane-michel-art.fr/portfolio/objets-dartistes/

Quand je ré-enfourche mon VTTe

Je m'engoufre alors vers la Beslière, au guidon d'un vélo magnifiquement(?) crotté... tout en espérant que la force centrifuge effectue un peu le ménage.

Quand je ré-enfourche mon VTTe

Lorsque je débouche du chemin, je prends le vent pleine bille. Ce qui ne m'empêchera de réaliser quelques clichés, avec le château de Montesson, lové dans un creux de relief.

Quand je ré-enfourche mon VTTe
Quand je ré-enfourche mon VTTe

Ayant atteint le bourg de Bais, je bifurque vers le plan d'eau, pour observer à quel point l'abattage des peupliers et la "tonte" des palmes offrent une perspective à laquelle nous n'étions pas habitués.

Quand je ré-enfourche mon VTTe

Je n'aurai cependant pas l'opportunité de faire le tour, car je suis bloqué par un magma de boue m'obligeant à rebrousser chemin.

Retour à la case départ, avec  18.800km au compteur.

Petit début, certes, mais il est nécessaire de remettre progressivement en route ma vieille mécanique,  qui approche des 4 fois 20 ans!

On fera mieux une prochaine fois...

Quand je ré-enfourche mon VTTe
Quand je ré-enfourche mon VTTe
Lire la suite

Capot Ultimate Jamara

7 Janvier 2024 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouille informatique, #Impression 3D, #Modélisme

Ce joli petit biplan  a  déjà fait l'objet de deux articles sur ce blog...

Jamais deux sans trois ... Il fallait donc bien compléter ce vieil adage, n'est-ce pas?

 

Et si je reviens aujourd'hui sur le sujet, c'est parce que mon petit oiseau a été heurté de la tête par un visiteur de mon atelier... plus grand que moi.

Résultat du crash: bâti moteur décollé, mais surtout capot complètement HS.  Irréparable. Et comme ce modèle n'est plus commercialisé, je n'avais d'autre ressource que de me retrousser les manches afin de fabriquer l'accessoire détruit.

J'ai tenté de rafistoler avec du scotch... mais trop de toutes petites pièces...
J'ai tenté de rafistoler avec du scotch... mais trop de toutes petites pièces...

J'ai tenté de rafistoler avec du scotch... mais trop de toutes petites pièces...

La solution  que j'ai envisagée n'était pas la plus évidente, dans la mesure où je maîtrise fort mal la conception de pièces 3D.

Alors j'ai parcouru des pages, et des pages, et encore des pages sur le Net, afin de dénicher sur un site quelqu'un qui aurait réalisé  avant moi...

Ma persévérance a fin par payer, puisque j'ai enfin trouvé.

 

La pièce n'était pas aux cotes souhaitées, mais en bidouillant avec 3D Builder, et après de nombreux tâtonnements, j'ai fini par obtenir un truc assez ressemblant...

Capot Ultimate Jamara
Capot Ultimate Jamara
Capot Ultimate Jamara

Ma Ender 3 a été mise à l'épreuve. Jugez par vous-mêmes le temps d'impression!!!  5 heures 36...  (On m'a fait remarquer que ma Qidi aurait été nettement plus rapide, mais j'avais le temps, et je ne souhaitais pas changer le filament noir qui s'y trouvait)

Capot Ultimate Jamara

Ayant donc récupéré un capot "neuf", il m'a fallu encore grignoter par-ci, triturer par-là...

Afin d'obtenir...

Capot Ultimate Jamara
Capot Ultimate Jamara

Et comme  je voulais absolument  que mon biplan retrouve la grâce d'antan, j'ai fabriqué des pochoirs destinés à découper une déco Vynyle.

Capot Ultimate Jamara

Sauf que... ben je n'ai plus de bleu!

Tant pis, il patientera un peu jusqu'à ce que je me réapprovisionne.

Mais j'avoue ne pas être mécontent du résultat obtenu.

Mainrtenant, yapuka attendre des conditions favorables pour le remettre en l'air.

Capot Ultimate Jamara

PS:  il me faut bien naturellement ici remercier toutes celles et tout ceux qui proposent gratuitement le fruit de leur travail en téléchargement.   Sans eux, j'en serais réduit à pas grand'chose!

https://www.thingiverse.com/thing:4743865/makes

Lire la suite

J'ai rencontré le père Noël

27 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Scènes de la vie rurale, #Poésie, #geocaching

il y a quelques jours j'ai vu sortir une cache mystère sur le thème de Noël...   Cache mystère GCAHHG3  Intitulée GEONOËL 2023,  mais apparemment  tellement mystère qu'elle semble assez  peu trouvée.

 

Néanmoins, allez savoir pourquoi, moi qui suis d'habitude assez peu performant lorsqu'il faut  élucider ces énigmes, pour une fois, j'ai trouvé la solution en deuxième position!

Je ne suis pourtant pas trop réactif pour me précipiter afin de faire un FTF (First To Find = premier à avoir trouvé)  Mais comme aujourd'hui le temps était potable, j'ai pris la direction de cette cache...  assez curieux de savoir ce que j'allais découvrir. Une simple boîte? Ben... je n'ai pas été déçu!

Parce que sur place,   j'ai mieux compris pourquoi cette cache  s'intitule GéoNoël !

Dès que le maître des lieux m'a aperçu, il m'a apostrophé ainsi:

"Attends un peu, faut que je m'habille!"

Je l'ai vu ressortir en costume de saison!

J'ai rencontré le père Noël

Et je me suis retrouvé au milieu de 100 pères Noël.  Il y en avait absolument partout!  Je ne les ai pas comptés, mais le propriétaire m'a certifié que...  Et que l'année prochaine il y en aurait encore davantage...

J'ai rencontré le père Noël

J'ai ensuite  eu droit à l'historique de son animation, ce qui lui a valu des reportages dans la presse, et même à la télé. Ce dont il n'est pas peu fier... Sacré père Noël, prénommé Michel, ajoutant avec un rire malicieux: 

"Hé, j'suis la star de la  Baroche Gondouin! Mais tu sais, y'a des jaloux.  Y'a même des mauvaises langues... Allez... Rentre donc, tu vas bien boire un café?"

J'ai  évidemment accepté l'invitation avec enthousiasme.

J'ai rencontré le père Noël
J'ai rencontré le père Noël

J'ai même eu droit à la visite de l'habitation... au confort(?) très spartiate...  mais à la sono d'une efficacité redoutable!!!  Mes oreilles s'en souviennent encore!

J'ai rencontré le père Noël

"Prends mon numéro de téléphone et invite tes copains! Mais faut revenir quand j'ai allumé le bazar. Tu me préviens avant, je te paierai une autre café!"

Voilà ce que le géocaching permet de découvrir.

Si vous voulez en savoir davantage sur ce merveilleux personnage, vous tapez dans un moteur de recherche  Michel Daboux, et vous aurez  accès à un multitude de liens.

Joyeux Noël à toi, Michel!  Et merci pour l'accueil.

PS:  grâce au géocaching, j'avais déjà pu découvrir un autre personnage extra-ordinaire  nommé Laurent Delion    https://actu.fr/pays-de-la-loire/saint-jean-d-asse_72290/video-saint-jean-d-asse-quel-avenir-pour-l-oeuvre-insolite-de-laurent-delion_46196000.html

Lire la suite

Statue collège de Bais

20 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Scènes de la vie rurale, #Tranches de vie, #Chroniques d'un instituteur original

Souvenirs... souvenirs...

Cela fait quelque temps déjà que mon collègue Yvan Le Gac m'a posé la question de savoir si je connaissais l'historique de la statue se trouvant au collège de Bais dans lequel il a longtemps  enseigné.

Statue collège de Bais

Et moi de lui répondre: "Vague souvenir, mais sans plus... Tu t'adresses au Directeur, qui devrait pouvoir retrouver dans les archives..."

Le hasard fait que ce matin, je sors de la boulangerie pour me retrouver en compagnie d'Yvan, et... de madame Mançon, secrétaire de l'établissement durant de longues  années.  LA mémoire de ce collège rural.

Bien évidemment, nous la questionnons et, fort désolée,  elle nous répond que... hélas, rien... pas de souvenirs non plus.

C'est alors que je décide d'aller  au collège afin de prendre un cliché de cette oeuvre d'art..  et je croise... monsieur le Principal en personne, à qui j'expose le cas.

Fort aimablement, il me reçoit dans son bureau, et nous commençons une longue évocation du passé...

Abondante conversation au cours de laquelle il me demande également: "Et pourquoi le collège s'appelle-t-il Jean-Louis Bernard?"

Je suis très étonné qu'aucune archive administrative (mairie/collège) ne permette de répondre à ces questions... 

Pour ma part, afin de "prévenir" ce genre de situation, j'ai  souhaité laisser une trace écrite et photographique  à propos du logo de l'école  que j'ai eu le plaisir de  diriger...

Concernant le nom de baptême du collège, là,   je sais  très bien qui je vais pouvoir contacter, hein, Gérard?

https://www.coevrons.fr/sites/www.coevrons.fr/files/atoms/files/jean-louis-bernard-par-gerard-madiot-version-web.pdf

Pour conclure (provisoirement?): Mon billet du jour ne  prendrait-il pas l'allure d'une bouteille à la mer?...  dont vous êtes toutes et tous destinataires!

Par conséquent, si vous avez des éléments de réponse, n'hésitez pas à me faire signe, voire à contacter l'établissement:  ce.0530003r@ac-nantes.fr

http:// https://bais53.fr/college-jean-louis-bernard

 

 

 

PS: Je crois me souvenir que cette statue figurait sur les enveloppes et autres documents du collège.... Qui aurait ça dans ses tiroirs?

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>