Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photo / VTT / Billets d'humeur /  Géocaching / Modélisme / Années 50
Articles récents

Le brouillard a tout pris...

17 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Modélisme, #photos

En voyant le soleil brilller dans un ciel sans nuage.

Et en l'absence de vent...

je me suis dirigé vers le modélodrome de Doucé...

Sauf que...

Le brouillard a tout pris...

A peine avais-je eu le temps de mettre en l'air mon modèle...

Le brouillard a tout pris...

... que j'ai vu arriver une langue de brouillard...  Ce qui a bien évidemment ravivé quelques souvenirs d''école.

Le brouillard a tout mis
Dans son sac de coton,
Le brouillard a tout pris
Autour de ma maison.


Plus de fleurs au jardin,
Plus d’arbres dans l’allée,
La serre du voisin
Semble s’être envolée.


Et je ne sais vraiment
Où peut s’être posé
Le moineau que j’entends
Si tristement crier.


              Maurice Carême

J'ai donc prudemment interrompu ma séance pour me diriger  vers le Montaigu, en espérant me trouver au-dessus de la crasse...  ce qui fut le cas!

Le brouillard a tout pris...
Le brouillard a tout pris...

Moyennant quoi je  me suis ré-installé sur mon aéromodélodrome personnel, en guettant toutefois ce fichu brouillard qui semblait se rapprocher dangereusement. Et j'ai décollé, caméra en route.

Le brouillard a tout pris...
Le brouillard a tout pris...

Mais j'ai fait en sorte que mon modèle évolue à une faible altitude... On ne sait jamais!  Mieux vaut être prêt à regagner rapidement le sol.

Le brouillard a tout pris...
Le brouillard a tout pris...

J'ai cependant remarqué que  cette langue de brume calée au niveau du village d'Hambers ne semblait pas évoluer.  Et elle laissait Bais dans la lumière.

Ayant donc emmagasiné  quelques minutes de vidéo, et sachant que mon aire de décollage ne verrait pas le soleil, je suis redescendu "at home", afin de visionner...

Le brouillard a tout pris...

Et comme  la météo annonce grande luminosité dans l'après-midi.

J'en profiterai pour retouver des copains à Doucé!

Lire la suite

53 ans plus tard...

9 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Chroniques d'un instituteur original, #Tranches de vie

Tout ce samedi a été d'une grisaille à mourir.
J'ai "bouiné" dans mon atelier... à la recherche du temps perdu?
Quand mon épouse vient me checher en me disant:

"Il y a un de tes anciens élèves qui demande s'il peut te voir..."

Et moi, de lui répondre:

"J'espère au moins qu'il n'a pas l'air trop vindicatif... sinon, tu lui dis que je ne suis pas là..."

Je remonte du sous-sol... pour me trouver face à un solide gaillard tout sourire.

Mais...   je suis incapable de mettre un nom sur ce visage.

Pensez tout de même qu'au cours de mon séjour d'enseignant dans ce village d'adoption, c'est plus de 600 têtes blondes  qui ont "usé" les bancs de ma classe.

 

 

Je finis donc par donner ma langue au chat, et il décline son identité.

Mais bon sang, c'est bien sûr! Jean-Claude R.

Et immédiatement les souvenirs me reviennent....  plus d'un demi-siècle  après!

Dès lors, nous  allons échanger... ses anecdotes se recoupant avec  les miennes...  D'autant plus qu'il a eu le "malheur" de m'avoir comme instit' au CP puis au CM1!

Le nom des planeurs qu'il a pu construire sous ma houlette restent gravés dans sa mémoire, la découpe des nervures, les concours, avec un modèle qui se sauvera lors d'un régional CLAP à Angers, et qu'il ne reverra pas...

Et puis l'odeur de la craie, de l'encre violette, de la cire utilisée périodiquement afin de lustrer les vieux bureaux.

Et celle de l'alcool à brûler..." que vous nous faisiez utiliser lorsque nous avions des tirages à partager avec nos camarades! Mais gare à ne pas noyer le feutre du duplicateur... sinon, nous devions refaire entièrement le stencil!"

 

53 ans plus tard...

Ensuite, il me décrira (trop) sobrement son parcours professionnel...  Responsable à l'international d'une entreprise mondialement connue.

Il me faudrait des pages et des pages pour retracer cette mémorable soirée... 

Mais je me sens  totalement incapable de vous décrire  la charge émotionnelle qui est la mienne ce soir.

Moments d'une très forte intensité,  inimaginables pour le jeune instit que j'étais lorsque Jean-Claude se trouvait dans ma classe... mais pas davantage pour le vieux bonhomme que je suis devenu.

 

Mille fois merci!!!

Lire la suite

Dream Surfer et caméra Moebius

8 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Modélisme, #photos

Dans la mesure où, tout dernièrement,  je venais de   restaurer ce vieux compagnon reçu en cadeau pour Noël 2013, je me suis offert le luxe de le remettre en vol, avec une caméra Moebius sur le dos. Petit cadeau pour son dixième anniversaire!

Direction le modélodrome de Doucé, avec un vent d'Ouest, donc avec le soleil dans les yeux lors des manoeuvres de décollage et d'atterrissage.  Contre jour assuré! La caméra n'apprécie guère... Pas vraiment le top...

Dream Surfer et caméra Moebius

N'empêche que mon brave modèle ne semble surtout pas souffrir de cet appendice dorsal!

Décollage, puis atterrissage, pour changer l'angle de prise de vues.

 

Dream Surfer et caméra Moebius
Dream Surfer et caméra Moebius

De retour "at home", je visionne, et j'extrais quelques images de la "pellicule".

Pour constater que Dream Surfer aime jouer avec son ombre!

Dream Surfer et caméra Moebius

Tel un toutou fidèle, mon gentil modèle m'offre à chaque fois un atterrissage aux pieds! Sympa comme tout...

Dream Surfer et caméra Moebius

Malgré tout, je vais être contraint d'abréger la séance, en raison d'une forte odeur de purin  tout  frais...

Hé... Ce sont les joies de la campagne, n'est-ce pas?

Dream Surfer et caméra Moebius
Lire la suite

Rénovation d'un Dream Surfer

4 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouilles en tout genre, #Impression 3D, #Modélisme

Dream Surfer commercialisé par Pro-Tronik

Dream Surfer commercialisé par Pro-Tronik

Rénovation d'un Dream Surfer

Dehors, il fait mauvais...

C'est alors que j'avise mon vieux Dream Surfer, cadeau de Noël 2013. Hé, il va bientôt fêter ses dix ans!

Il m'a beaucoup servi pour réaliser des vues aériennes dont vous pourrez prendre connaissance en feuilletant les pages de ce blog.

Mais cela fait pourtant un bail que je ne l'ai pas fait voler... et en l'examinant de près, je me rends compte que la visserie est "bien" rouillée".  Mais ça, je sais pourquoi!  Je vous ai rapporté la croustillante(?) anecdote le concernant, lorsqu'il m'avait offert(?) un amerrissage totalement involontaire dans l'étang de Thau.  (Septembre 2018)

Disposant donc de temps, je me suis mis en demeure de lui ravaler le portrait.

D'un côté en demandant à l'une de mes imprimantes 3D de lui confectionner des  carénages de roues...  Je trouve ces accessoires aérodynamiquement  esthétIques.

Rénovation d'un Dream Surfer
Rénovation d'un Dream Surfer

De l'autre, grâce à un bon lifting,  particulièrement au niveau du nez, qui avait forcément pris quelques rides.

Concernant les modèles en mousse, ma  technique est toujours la même. Les ingrédients:

- du papier blanc ordinaire

- de la colle blanche vinylique

- un filler classique

- de l'eau pour diluer plus ou moins la mixture

 

Rénovation d'un Dream Surfer

Je procède à une sorte de tapisserie grossière, en beurrant généreusement.

Il suffit ensuite d'être  patient, car cette "soupe" met un certain temps à sécher.

Viendra ensuite une longue séance de ponçage... et remasticage éventuel...

Nez brut de fonderie; juste avant le premier ponçage.
Nez brut de fonderie; juste avant le premier ponçage.

Nez brut de fonderie; juste avant le premier ponçage.

Après quoi, selon le degré de finition souhaité, un voile de peinture viendra apporter une touche finale.

Et j'en profiterai également pour reconditionner les motifs  autocollants qui en auront besoin.

Rénovation d'un Dream Surfer
Rénovation d'un Dream Surfer

Premier "nouveau vol"?  Quand j'aurai achevé le chantier et que la météo se montrera plus clémente.

Rénovation d'un Dream Surfer
Lire la suite

Souvenirs d'école

3 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Chroniques d'un instituteur original, #Tranches de vie

Souvenirs d'école

Tout ça pourquoi?
Simplement parce qu'hier, c'était le marché de Noël à Bais...

Et que je me suis dit que dans mes fonds de tiroir, se trouvaient sans doute quelques gadgets neufs qui pourraient intéresser une association.

Début d'après-midi, je descends donc sur la place de l'église avec mes "petits cadeaux" sous le bras, et je me dirige tout naturellement vers le stand de l'Amicale des Parents d'Elèves de l'école publique.

Je propose mes objets, que l'on accepte spontanément... pour une éventuelle  tombola par exemple.

Mais mon interlocutrice ne me connaît pas... Intervient alors Noémie,  qui lui explique...

Et qui vois-je  sortir du stand voisin?  Un grand gaillard venu là vendre ses produits bio.

Qui en rajoute une couche, expliquant qu'il  faisait partie de ma première classe lorsque je suis  arrivé à Bais en septembre 1966.

Il était au CP... donc né en 1960! N'est-ce pas, Dominique?

Quant à Noémie, elle  fait partie  de mes dernières élèves...  

Pourquoi alors avons-nous évoqué des dates? Et particulièrement 1994? Il faut dire que cette année a pour moi une résonnance très particulière.  C'est celle qui a vu naître l'actuel groupe scolaire situé près de la salle polyvalente.

Souvenirs, souvenirs!

Hier donc , j'ai eu l'occasion d'entendre mes ancien(ne)s élèves évoquant leurs propres souvenirs!  Audio-visuel, atelier modélisme, bois du Tay, atelier théâtre, production de livrets, accueil d'auteurs...

 

 

 

Photo prise le samedi 10 septembre 1994

Photo prise le samedi 10 septembre 1994

Et si l'on fait le calcul... 2024- 1994, cela fait 30 ans!   Le millésime 2024 sera par conséquent l'année du trentième anniversaire de ce bâtiment!

Bien qu'ayant quitté mes fonctions en 2000, je me souviens que nous avions  commémoré dignement le 10ème.

Je me souviens aussi  avoir pris une magnifique claque en 2014 lorsque, mandaté par d'anciens élèves et ou parents pour le 20ème, j'étais allé proposer à la directrice du moment de...  Elle m'avait rétorqué  sèchement: "Ce qui s'est passé avant moi ne me concerne absolument  pas, et d'ailleurs, je m'en fiche complètement!"

Inutile de dire que les 20 ans sont passés à la trappe.

Mais hier, une de mes interlocutrices m'a laissé entendre que... pour les trente ans... ben ça vaudrait peut-être le coup de faire la fête.

J'ai alors expliqué que, si besoin était,  je possédais un imposant dossier avec une multitude de photos et autres documents relatifs à la construction de cette école.

 

Vendredi 21 octobre 1994. Dernier jour de classe dans le bâtiment route de Trans

Vendredi 21 octobre 1994. Dernier jour de classe dans le bâtiment route de Trans

C'est la raison pour laquelle en ce ce dimanche matin plutôt frisquet,  je me suis replongé avec nostalgie dans l'imposant dossier que j'avais réalisé à l'époque, d'où j'ai extrait quelques clichés.

La classe de CM en visite au groupe scolaire (10/09/1994)

La classe de CM en visite au groupe scolaire (10/09/1994)

Alors? 

Aurai-je l'opportunité de fêter le 30ème anniversaire de l'école communale?

Cela ne dépend pas que de moi.  Mais si  de quelque manière que ce soit je peux y contribuer, ce sera avec le plus grand plaisir!

Souvenirs d'école
Avatar réalisé en 1994.  Il est dû au talent de François Soutif.

Avatar réalisé en 1994. Il est dû au talent de François Soutif.

Lire la suite

Hélices toroïdales

1 Décembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Bidouille informatique, #Billet d'humeur, #Impression 3D, #Modélisme

Kézako?   

Patientez un peu...  Je vais tenter d'éclairer votre lanterne.

Revenons-en aux faits:  L'autre matin, je suis sorti avec mon SkySurfer, et je l'ai une fois encore trouvé trop bruyant.

Je me suis donc mis à parcourir des pages sur le Net afin de trouver d'éventuelles solutions pour réduire le bruit.
Et je suis tombé sur... des hélices toroïdales!
Ben ça alors!
Il n'en fallait pas davantage pour aiguiser ma curiosité naturelle.
Retour vers des sites où l'on partage des fichiers imprimables en 3 D.
Et j'ai déniché...

 
 
Hélices toroïdales
Reste maintenant à savoir si le système est transposable sur mon zinzin...
Quel diamètre?
Quel pas?
Dans la mesure où le temps était maussade, mes imprimantes ont été mises à contribution!
 
Hélices toroïdales
Hélices toroïdales

Le lendemain, après avoir imprimé plusieurs modèles, j'ai  procédé à quelques essais dans mon atelier, puis je suis sorti vers le modélodrome de Doucé pour vérifier in situ...

Hélices toroïdales
Hélices toroïdales

Je ne m'attarderai pas  sur les hélices qui n'étaient vraiment pas productives...

 

Hélices toroïdales

La première qui m'a donné (presque) satisfaction est cette noire.

Hélices toroïdales

Elle m'a semblé peu bruyante. Mais... étant donné sa surface importante, le frein moteur n'est pas en mesure de l'arrêter. Ce qui n'est guère propice au vol plané!

Je suis alors passé à une hélice classique, indiquée "reverse", pas spécialement  prévue pour des moteurs électriques. J'ai été agréablement surpris par son bruit moins strident que des hélices aux formes travaillées et marquées "E"

Hélices toroïdales

Puis une blanche... ne permettant même pas d'effectuer un roulage!

Hélices toroïdales

Et comme j'avais encore une bestiole sous la main... je l'ai installée.

Mais là,  je n'ai pas eu le plaisir de pousser les gaz à fond! Elle a littéralement explosé.  Arrachant par la même occasion le moteur qui s'est retrouvé pendouillant comme un malheureux accessoire devenu inutile!!!

Hélices toroïdales
Hélices toroïdales

Il est bien évident que mes essais ont été brutalement  interrompus!

On m'avait toutefois prévenu que les hélices en PLA issues des imprimantes 3D s'avéraient très cassantes...

Je peux cependant comprendre que  ces toroïdales puissent intéresser les dronistes, pour lesquels les hélices ont une double fonction  sustentation et propulsion.

Pour nous autres aéromodélistes, elles ne servent qu'à "tirer" le modèle.

Et comme je n'ai pas été vraiment convaincu par mes actuels essais, je suis revenu à une hélice classique, en attendant de voir comment ces "nouvelles batteuses"  vont évoluer.

Lire la suite

Winglets pour planeur Lidl

12 Novembre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Eoliennes, #Impression 3D, #Modélisme

Pour quelqu'un qui n'est pas très porté sur les choses volantes,  le terme de winglet peut paraître un tantinet nébuleux

C'est pourquoi,  afin d'éclairer les lanternes, je vous livre ce qu'en dit Wikipédia:

« Winglet » est le terme anglais généralement utilisé pour désigner une ailette marginale, qui n'est pas forcément verticale. Le terme français donné par l'arrêté du 20 février 1995 relatif à la terminologie des sciences et techniques spatiales est « ailerette ».

Winglets pour planeur Lidl
Winglets pour planeur Lidl

Et à quoi ça sert? me demanderez-vous.

Toujours grâce au Net, on peut apprendre:

"L’écoulement de l’air au-dessus et en-dessous de l’aile crée des tourbillons en bout d’aile créant ainsi des frottements supplémentaires. Pour éviter cette problématique, il faudrait une aile d'allongement infini, ce qui est techniquement impossible.

C’est pourquoi, les winglets ont été conçus pour casser cette tendance et réduire au maximum ces tourbillons. Les constructeurs peuvent adopter différents modèles de « winglets » en fonction des avions."

Winglets pour planeur Lidl

Partant de ces considérations purement techniques, je me suis dit que ces appendices pouvaient avoir des formes qui me paraissaient esthétiques Et que si on envoyait fleurir un peu sur toutes sortes de modèles volants (y compris sur les pales d'éoliennes)  c'est que cela ne devait pas forcément relever du gadget

J'ai donc succombé à cette mode, et je me suis fabriqué des winglets que j'ai installés sur mes différents  modèles.

 

Sur mon planeur Minij

Sur mon planeur Minij

Winglets pour planeur Lidl

Les derniers bénéficiaires ont été tout naturellement mes planeurs Lidl

Je ne saurais vous dire si leur  comportement en vol se trouve amélioré, mais moi je trouve ça joli, et ça me suffit  amplement.

C'est en consultant  le site Thingiverse que j'ai trouvé mon bonheur.

A l'aide d'une application  idoine, j'ai trituré certains  fichiers dans tous les sens  pour les sortir au format gcode  directement utilisable avec une imprimante  3D.

Il faut tout de même avouer que mes premiers essais n'ont pas été vraiment concluants: dans la mesure où j'avais voulu que mes winglets soient le plus léger possible, j'avais réglé l'épaisseur de matière beaucoup trop bas.   J'en suis revenu à des proportions nettement plus raisonnables... et voici donc ce que j'ai pu obtenir.

Winglets pour planeur Lidl
Winglets pour planeur Lidl
Winglets pour planeur Lidl

Appendices réalisés avec une imprimante Ender 3 pro et du filament classique en Pla.

Winglets pour planeur Lidl
Winglets pour planeur Lidl

Comme vous pourrez aisément  le constater, la qualité du PLA a son importance... le bleu étant à mon avis fort médiocre.

Winglets pour planeur Lidl
Winglets pour planeur Lidl
Winglets pour planeur Lidl
Winglets pour planeur Lidl

J'ajoute que ma "production" de winglets a été un dérivatif très intéressant, puisque dehors il ne faisait pas un temps à sortir mes petits modèles.

J'attendrai par conséquent des conditions un peu plus "volables"...

 

 

Winglets pour planeur Lidl

PS:  j'ai retrouvé dans mes tiroirs une boîte contenant les winglets que Multiplex proposait pour son planeur Flamingo...  et ça ne date pas d'hier!

Winglets pour planeur Lidl
Lire la suite

Quand un accu li-po prend feu

7 Octobre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #Modélisme, #Bidouilles en tout genre

Le modèle au coeur du problème

Le modèle au coeur du problème

Par un beau matin d'octobre ensoleillé, je file vers le Montaigu afin d'y faire voler  un de mes petits planeurs Lidl.

C'est très pratique dans la mesure où il suffit  d'allumer l'émetteur, puis le récepteur, vérifier que tout est OK, et on jette.

Combien  de fois ai-je effectué cette manoeuvre?

Donc comme d'hab, j'allume Tx puis Rx, je gigote les gouvernes, je pousse le manche des gaz, et hop, c'est parti!

Sauf que cette fois, après une petite vingtaine de mètres, le moteur s'arrête et l'émetteur  m'annonce: "signal radio perdu!"

Comme un grand, Lidl se pose  seul très doucement dans l'herbe.  Que s'est-il   passé?

Je m'en vais donc à sa rencontre, et  je remue les manches, pour ne constater aucune réaction. Inerte, amorphe, paralysé!

Je récupère mon oiseau, mais en  retournant  vers la voiture, je sens comme une odeur...  bizarre!

C'est alors que je vois sortir à l'emplanture de l'aile gauche une jolie(?) fumée bleutée!

Merde, mon modèle prend feu!  Ouais, un remake du feu grégeois!!!

Vite, je le pose par terre, et n'ayant aucun ustensile idoine pour ne pas me brûler en voulant sortir l'accu, je shoote carrément dans ce pauvre modèle, ce qui a pour effet bénéfique  d'éjecter l'accu, qui continue à se consumer quelques mètres plus loin!

 

Quand un accu li-po prend feu

Le processus se poursuit avec quelques pschitts...  jusqu'à ce que l'incendie s'arrête seul!  Mais ayant tout de même l'impression d'avoir sauvé les meubles, j'ai eu le temps de faire quelques clichés.

Ce qui reste de l'accu 3 éléments

Ce qui reste de l'accu 3 éléments

Ben, j'ai eu chaud, très chaud (fort mauvaise plaisanterie, j'en conviens!)

A part la section centrale qui a un peu(?) chauffé, je récupère la quasi totalité de tout ce petit monde.

La section centrale de l'aile

La section centrale de l'aile

Que s'est-il donc passé? Un court-circuit  au niveau de l'accu lui-même? Un élément qui part en  quenouille et qui communique sa folie aux deux autres?

Je n'en saurai jamais rien!

Toujours est-il que c'est la seconde fois  que je me trouve confronté à un tel problème.

https://bernardino.over-blog.net/article-controleur-grille-en-plein-vol-52510599.html

Et je me réjouis  que ce  dernier  incident se soit déroulé en plein air   sans trop de dégâts.

Ce même départ de feu dans l'atelier? Je n'ose imaginer!

 

Les différents protagonistes après la bataille

Les différents protagonistes après la bataille

Lire la suite

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

4 Octobre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #Billet d'humeur, #geocaching

Dans la mesure où mon épouse participe à un atelier ludique le mardi toute la journée,   je suis temporairement célibataire.  J'ai donc tout loisir d'aménager mon planning comme je l'entends.

Ce 3 octobre, j'ai jeté mon dévolu en direction de Saint Léonard des Bois. Et pourquoi me demanderez-vous?

Tout simplement parce que dans le cadre du géocaching, je lorgnais une "Adventure lab"  qui me tentais depuis fort longtemps.

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

Cela consiste à effectuer un parcours au cours duquel chaque géocacheur est invité à se rendre en 5 points différents, récupérer sur place un renseignement spécifique. Moyennant quoi, grâce à la collecte, on peut accéder à une cache dite "bonus"

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

J'aurais pu y aller bien avant, mais les températures caniculaires m'en avaient dissuadé!

J'ai donc stationné mon véhicule au coeur du village, et j'ai attaqué l'escalade vers le parc animalier et le mont Narbonne.

Rappelons que cette "adventure" nécessite une bonne condition physique et des  chaussures  qui tiennent la route!  

Une chose est sûre: je peux déjà vous assurer que "l'excursion"  du jour restera pour moi l'une des plus difficiles physiquement. Rien que l'ascension vers le Mont Narbonne... J'ai bien failli stopper ma recherche après la  toute première étape!

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus
Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

Assis sur un banc, je pouvais contempler le paysage qui s'étalait à mes pieds, tout en pensant à mon fils qui décolle en parapente à partir de ce même site.

Je suis redescendu en prenant mon temps, pour parvenir à l'église, étape 2. Arrivé dans  le rayon des 20 mètres obligatoires, mon smartphone a bippé pour me poser la question... et quand j'ai voulu répondre...  je me suis aperçu que le réseau avait disparu! Et  comme si cela ne suffisait pas, il s'est mis à pleuvoir, petitement d'abord, et ensuite sous forme d'une violente drache.

Retour précipité vers la voiture, où j'attends que la météo se montre plus clémente. Puis je m'en vais à la recherche d'un endroit où je pourrai récupérer du réseau afin de fournir ma réponse, sans quoi ma quête va s'arrêter là.   Par bonheur, l'entreprise réussit.  Descente vers la chapelle, question sur les croix et là encore, d'un seul coup plus de liaison.

Il m'aura ainsi fallu ruser à chaque fois ou presque pour franchir le seuil de l'étape.

Midi arrive: je pars à la recherche d'un restaurant: tous fermés.

Je file alors vers Saint Céneri le Gérei en me disant que je devrais trouver: un seul est disponible, mais à des tarifs que je juge inadaptés à ma situation.

Et si je me rendais à Moulins le Carbonnel? Là, je vais trouver un petit établissement où je ne retiendrai que le dessert, un gentil tiramisu.

Vers le waypoint n°4 de la lab

Vers le waypoint n°4 de la lab

Entre temps, l'ami Drager m'adresse un message concernant la cache mystère parue dernièrement à Soulgé sur Ouette:

Bonjour Bernard
Je viens d'avoir un désistement de réunion.. On peut se retrouver en soirée... 17h ou 17h30 après mon boulot.. pour tirer cette histoire de kunus au clair...
Es tu dispo ?

La Quête des Kunus  GCAEPK6

La Quête des Kunus Cache mystère

Ce à quoi je réponds positivement.

Et je retourne à Saint Léonard pour l'étape 4 et enfin la 5. Toujours problèmes de réseau à résoudre, sauf lorsque je vais me trouver au sommet du Haut Fourché... que j'atteindrai  après avoir positionné la voiture un poil dans la montée vers la sortie du village. Une marche de 450 mètres, en terrain pas très pentu...  Mes mollets m'en remercient encore.

Ayant alors  récolté tous les indices nécessaires,  je me suis rendu aux coordonnées finales afin de dénicher la boîte Bonus.  Saint-Léonard-des-Bois, un joyau (Ad lab bonus)  GC9FBD2

Saint-Léonard-des-Bois, un joyau (Ad lab bonus) Cache mystère

Étais-je trop fatigué?
Toujours est-il que je n'ai pas eu l'opportunité de dénicher ce qui aurait pu consister la cerise sur le gâteau.
Ce sera peut-être pour une prochaine sortie vers Saint Léo... que je connais depuis fort longtemps.

Du mont Narbonne à la qué-quête des Kunus

A partir de cet instant, on entame la seconde mi-temps du match.

A Evron, je récupère au passage mon ami Félix, et nous nous retrouvons avec Drager au WP1 à Soulgé...   N 48° 03.865 W 000° 33.906 

Grâce aux photos récemment fournies par le poseur, nous finissons par mettre la main sur la boîte, qui contient les coordonnées Nord de la finale.

Nous enchaînons  ensuite les autres étapes.  Et il faut dire que la stratégie adoptée s'est avérée fort judicieuse. Nos smartphones affichaient des pages différentes, auxquelles nous nous référions en fonction des circonstances...  parce que ces fichues boîtes étaient sacrément bien planquées, et 3 paires d'yeux plus six mains, c'était pas forcément du luxe.

Nous finissons enfin par  dénicher la finale, et d'un commun accord, nous décidons d'arroser ça comme il se doit!  Ne sommes-nous pas les premiers à avoir  réussi?

Le log des 3 premiers découvreurs FTF (First To Find)

Le log des 3 premiers découvreurs FTF (First To Find)

Tous les trois devant une bonne bière, nous devisons gentiment. Faut avouer que ni Félix  (marechal1) ni moi n'avions eu l'opportunité de rencontrer Drager, que nous ne connaissions qu'au travers de messages géocaching.

Il faudrait maintenant un très long chapitre pour évoquer tous les sujets de discussion abordés. Pour ma part, je tiens quand même à signaler que Drager a été élève de Maurice Fouilleul, l'un de mes collègues à Hambers.  Et qu'il m'a avoué être devenu enseignant  à cause de  (ou grâce à) cet instit  passionné de foot.

Drager évoquant d'ailleurs les rencontres  inter-écoles du mercredi après-midi... au cours desquelles nous nous sommes peut-être croisés!!!

Toujours est-il que, en raison des nombreux points communs qui nous rapprochaient les uns les autres, la soirée aurait pu se prolonger, mais nous devions rejoindre nos épouses respectives.

Conclure?

Une fois encore, je me dis que le géocaching permet d'effectuer de fort belles rencontres... pour qui veut s'en donner la peine!

 

 

Lire la suite

La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023

1 Octobre 2023 , Rédigé par Bernardino Publié dans #VTT, #photos

J'étais parti pour faire voler mes modèles réduits   sur la route "d'en bas"

Mais le vent de Sud passant par dessus la colline générait de joyeuses turbulences là où je me trouvais.

J'ai donc abrégé ma séance, et je me suis rendu à l'habituel point de ravitaillement tenu par des bénévoles.

J'ai d'ailleurs pu rencontrer quelques têtes connues, anciens élèves ou pas...

Dont  un ex participant du Paris Brest Paris, qui trouvait que la  boucle de 70 km c'était presque un jeu d'enfant!   Ben voyons...

La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023

D'autres semblaient trouver que, quand même...

La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023

J'ai aussi  pu apercevoir de nombreux VTT à assistance électrique. Il n'y avait pas lieu de s'en offusquer puisqu'il ne s'agissait pas d'une compétition.

La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023

Le stand de ravitaillement a connu une très belle affluence, puisque situé à la croisée de différents circuits.

La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023
La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023
La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023

J'ai également pu échanger avec des marcheuses qui avaient opté pour la bouclez de 15km; ces dernières me faisant part de leur satisfaction grâce aux chemins fort bien entretenus et très plaisants

La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023
La Transcoëvrons à Mézangers le dimanche 1er octobre 2023
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>